Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Quel changement?

Posted by quebecsocialiste sur 8 avril, 2009

Un texte de Ron Jacobs traduit sur Le Grand Soir qui aborde le statut Quo de l’administration Obama au niveau de l’impérialisme international des États-Unis, plus particulièrement sur le sujet de l’Afghanistan et de l’OTAN impérialiste qui a réussi à s’aliéner l’écrasante majorité des populations locales afghanes:

Passer une nouvelle couche sur une stratégie qui a échoué

Par Ron Jacobs

J’allume la télé, le vendredi 27 mars 2009. Je tombe sur la chaîne C-Span. Le discours de Barack Obama sur l’Afghanistan y était retransmis.

Si on écoutait le mot d’introduction en faisant abstraction de celui qui parlait, on aurait aussi bien pu penser qu’il s’agissait de George Bush.

C’étaient les mêmes rengaines qui revenaient : le 11 sept, le terrorisme, Al-Qaida. Al-Qaida, le terrorisme, le 11 sept.

Quelques nouveaux termes apparaissaient. Le « Pakistan » et la « diplomatie » en faisaient partie. Washington et ses alliés de l’OTAN resteront en Afghanistan tant que le monde ne sera pas débarrassé du danger que représente Al-Qaida.

Ce que n’a pas dit Obama, à l’instar de Bush, c’est qu’en réalité, le fait que la coalition étrangère ait massacré des Afghans et des Pakistanais n’a pas mis un tant soit peu un terme à cette menace que constituerait Al-Qaida. La preuve : les soldats de la coalition étrangère pensent toujours qu’ils sont en mission en Afghanistan pour détruire Al-Qaida. L’idée qu’une organisation apatride telle qu’Al-Qaida peut être éliminée en occupant ces régions du monde où elle est censée avoir ses quartiers généraux est absurde. L’idée qu’assassiner les populations qui habitent ces régions va servir cette cause est également absurde, discutable du point de vue de la stratégie et immorale.

L’argument majeur donné par Bush quand les forces US ont attaqué Al-Qaida en 2001 était que le gouvernement Taliban donnait asile à Al-Qaida. Donc, le pays tout entier et le peuple afghan méritaient que s’abattent mille morts sur eux. Cette logique simpliste ne tient pas compte du tout du fait qu’il était très probable que beaucoup d’Afghans ne soutenaient pas les Taliban. De même, cette stratégie ne se préoccupait pas de savoir comment le fait de bombarder des villages et des villes permettrait de capturer les dirigeants d’Al-Qaida.

En outre, le plan élaboré pour lancer l’invasion et l’occupation de l’Afghanistan par les forces étrangères faisait fi de l’hostilité que provoquerait une telle agression.

Et aujourd’hui, sept ans et demi plus tard, les troupes d’occupation et les Afghans sont tributaires des décisions prises à Washington. Les soldats de l’armée d’occupation sont régulièrement tués par des villageois, des policiers afghans, des Taliban, et des Afghans alliés à d’autres milices.

Les Afghans sont confrontés aux vicissitudes de la vie dans un pays occupé où chaque groupe armé qui les entoure – l’armée d’occupation, les mercenaires, les Taliban, les membres des forces de sécurité afghanes mises en place par les US, ou les criminels – peut leur rendre la vie encore plus insupportable. Par-dessus le marché, la majorité des Afghans vit dans la misère, encore plus terrible depuis ces années de guerre.

Et, dans ces conditions, il n’est pas surprenant que les milices afghanes qui s’opposent aux forces d’occupation gagnent du terrain. Elles apportent la sécurité aux Afghans ordinaires tout en répondant à leur souhait de voir les troupes étrangères quitter le pays. Ce n’est pas tant que les Afghans épousent nécessairement la doctrine fondamentaliste de ces milices (les Taliban et les autres) mais plutôt qu’ils partagent une même culture en tant qu’Afghans.

On peut rapprocher le soutien des Afghans à ces milices à ce qui se passe à Gaza entre le Hamas et les Palestiniens. Beaucoup de Palestiniens ne partagent pas le programme religieux du Hamas mais le considèrent comme la seule organisation politique qui partage leur voeu de mettre un terme à la domination d’Israël sur la Palestine, et qui lutte à cette fin. Evidemment, il y a de grandes différences entre les deux situations, mais je pense que l’analogie existe fondamentalement.

De même, les populations des régions dites « tribales » de la Province de la Frontière du Nord-Ouest s’indignent de la présence sur leurs terres de troupes étrangères et des tirs de roquettes téléguidées.

Et donc, ils se sont insurgés contre leur présence, souvent par les armes. De même, dans les régions qui résistent également contre la présence étrangère, les populations ont décidé de rejoindre les Taliban et les autres. Contrairement à l’Afghanistan, où le gouvernement de Karzai à Kaboul sert les intérêts de Washington, le gouvernement d’Islamabad a, à l’occasion, manifesté plus que Karzai (qui a parfois exprimé son irritation) sa désapprobation aux incursions dans la Province de la Frontière du Nord-Ouest. Cela n’a pas empêché Washington de tirer des roquettes téléguidées sur la région, mais cela a peut-être évité d’autres d’incursions en hélicoptère et au sol. On peut encore donc dire à l’heure actuelle sans avoir peur de se tromper que le gouvernement pakistanais acceptera les plans d’Obama pour la région et permettra aux forces US d’agir où et quand elles le veulent.

D’après Obama, Washington a un objectif clair et bien ciblé : désorganiser, démanteler et terrasser Al-Qaida au Pakistan et en Afghanistan et empêcher leur éventuel retour. « Actuellement, Al-Qaida a peut-être ou peut-être pas l’intention de frapper aux Etats-Unis, comme l’a affirmé M. Obama dans son discours. Le fait que cette éventualité continue d’être utilisée pour justifier non seulement l’occupation de l’Afghanistan, mais l’escalade militaire (et l’étendre en pénétrant encore plus avant au Pakistan) montre bien le leurre de cette tactique, si le véritable objectif est bien celui qu’Obama prétend être. M. Obama et ses conseillers ont beau souhaiter qu’il en soit autrement, la poursuite de l’actuelle stratégie d’occupation et d’escalade militaire ne vont pas amener ces Afghans qui luttent contre la présence des troupes US à déposer les armes. Donc, il est peu crédible que ces mesures anéantiront les Taliban ou Al-Qaida, même si beaucoup parmi nous voudraient bien que ce soit le cas.

Le fait que la stratégie de Washington ait peu de chances d’atteindre les objectifs annoncés par Obama (et par Bush en 2001) indique que ces objectifs ne sont probablement pas les véritables raisons de la présence de Washington dans la région. Les desseins qu’Obama a explicitement niés (je cite : « Nous ne sommes pas en Afghanistan pour contrôler ce pays et décider de leur avenir à leur place« ) ne seraient-ils pas, justement, les véritables objectifs ?

C’est alors que l’escalade militaire là-bas prendrait tout son sens.

Ron Jacobs

Ron Jacobs a écrit, entre autres, « The Way the Wind Blew : a history of the Weather Underground » (histoire du Weather Underground http://fr.wikipedia.org/wiki/Weathermen), publié par Verso. Il peut être contacté à l’adresse suivante : rjacobs3625@charter.net

Traduction des Bassines et du Zèle pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

ARTICLE ORIGINAL
http://www.dissidentvoice.org/2009/03/putting-a-new-coat-on-a-failed-strategy/

Source

Publicités

14 Réponses to “Quel changement?”

  1. krymz said

    la guerre est une façon de controler le nombre de de la population

  2. quebecsocialiste said

    Merci pour le lien Krymz.
    C’est sûr par contre que le documentaire gagnerait grandement à être séparé en plusieurs parties égales, mais ce que j’ai vu jusqu’à maintenant est excellent.

  3. sylvainguillemette said

    L’Afghanistan est une terre stratégique permettant aux troupes impérialistes des États-Unis d’envahir d’autres régions. L’Afghanistan est également étroitement liée au conflit de la Géorgie de l’an dernier, il y va d’une position stratégique et d’un passage pour l’oléoduc sensé entrer en compétition avec le marché russe.

    Sinon, la simple privatisation des ressources humaines et naturelles par le dictateur Karzaï -qui ne fut jamais élu d’ailleurs-, vient expliquer l’occupation de ce territoire qui déjà bien avant le 11 septembre 2001, avait grand besoin de l’aide internationale. Et j’en passe, puisque qu’il serait primordial de préciser qu’il n’y avait aucun afghan parmi les kamikazes du 11 septembre 2001, s’il y avait bel et bien des kamikazes. Ajoutons à cela le fait que le Joint Task Force du Canada a avoué avoir préparé la mission bien avant le 11 septembre 2001 sur le sol afghan -Denis Morissette-.

    Je constate donc qu’il ne s’agit que d’expansionnisme et d’impérialisme, de démonstration de force de l’O.T.A.N., quoi. Mais c’est peine perdue, cette guerre est perdue d’avance puis que Al-Qeada n’a pas de base coulée dans le béton, elle est nomade cette organisation de merde «made in USA». N’oublions pas que Washington a versé plusieurs milliards à l’organisation terroriste, tout en les fournissant en armes et en les entraînant. Mais où sont donc les accusations contre Washington, pour avoir entretenu des liens avec une organisation terroriste ou pour avoir financé des activités terroristes?

    La double-mesure demeurera… Et dans ce cas, je ne peux que souhaiter que les forces de coalitions échouent, puisque de toute façon, il n’est pas question que je les encourage dans leur mission qui n’en n’est qu’une d’occupation.

    J’espère que Obama va bientôt…

  4. clusiau said

    Quel changement?….

    Esthétique. De blanc à brun pâle….!

  5. dunhambush said

    Encore en train de chialer au lieu d’étudier vous aut’?

    Les examens approchent, concentrez-vous donc sur vos calculs au lieu de manger de l’américain!

  6. dunhambush said

    Et le premier mai qui approche… Ça promet! Je lustre ma matraque pour être bien prêt à vous rejoindre de l’autre côté des barricades, mes p’tits ostis!!

  7. internationaliste said

    Je ne suis plus étudiant cher Dunhambush. En passant il y aura deux manifs pour le 1er mai, une anticapitaliste et une autre organisée par les syndicats.

  8. quebecsocialiste said

    « Je lustre ma matraque pour être bien prêt à vous rejoindre de l’autre côté des barricades, mes p’tits ostis!! »

    … Et après ça, le clown pathétique avec l’âge mental d’un enfant de 5 ans (mais en beaucoup plus violent) a l’audace de nous demander du respect…

    Sti que tu me fais penser à un stéréotype d’ados « high » qui n’a rien de mieux à faire que de faire chier des intervenants sérieux sur internet quand sa blonde ou ses « chummies » ne sont pas là! Quel est le lien avec le billet de toute façon!?

    Dunhambush qui nous dit « Ça promet »… Ça paraît qu’il est trop lâche pour venir là-bas nous dire sa façon de penser anachronique en pleine face!
    Les chats errants méritent infiniment plus de respect que vous, langue sale d’antagoniste licheux de D. Gagnon!

  9. +1 à Dunhambush! 😀

    «les forces US ont attaqué Al-Qaida en 2001»

    C’est le contraire, doubles aliborons!

    «langue sale d’antagoniste licheux de D. Gagnon!»

    Dunhambush méprise autant David Gagnon qu’il vous méprise. Cela fait de lui un centriste, soit quelqu’un qui est incapable de se brancher politiquement, le centre étant une idéologie fourre-tout.

  10. internationaliste said

    Ça me fait penser à tes changements constants d’idées JLP!

  11. dunhambush said

    @JLP
    Je ne méprise pas rwatch. Je respecte certains intervenants (Inter, Québec socialiste et parfois sylvain quand il ne souhaite pas la mort de personne), mais il est clair que je ne prends pas le site au sérieux!

    C’est vrai que je suis centriste, mais je me considère toujours comme étant de centre-gauche!

  12. internationaliste said

    Je suis content que tu me respectes. Et pourquoi tu ne mentionnes pas Antho et Vez? Je les trouve très articulés.

  13. krymz said

    si tu soutiens un systeme qui tue volle et détruit des vies et la planète, n’es-tu pas un complice?

  14. sylvainguillemette said

    @ Dunhambush

    «Encore en train de chialer au lieu d’étudier vous aut’?
    Les examens approchent, concentrez-vous donc sur vos calculs au lieu de manger de l’américain! »

    Les humains sont capables de faire plusieurs choses en même temps. Je ne suis pas cannibale et l’Amérique est un continent, non la propriété des États-Unis d’Amérique. Cela dit, comme Krymz le soulève, soutenir ne serait-ce que la moitié de ce qu’est le capitalisme, c’est-à-dire le droit à la propriété privée, on soutient de fait, et parfois sans le savoir, les crimes et les abominations qui y sont reliées. C’est d’ailleurs pourquoi je souhaite parfois la mort d’individus.

    Ces individus, sans s’en rendre compte –quelconque prolétaire ne connaissant même pas les classes et leur existence-, soutiennent parfois des actions brutales*, criminelles** et terrorisantes***.

    *L’ensevelissement des mineurs tanzaniens par des milices soutenues elles, par des minières canadiennes par exemple.

    ** Les crimes reliés au capitalisme sont incalculables. Par exemple, ne prenant que le vol, par faim surtout, il est impossible de nier qu’il existe une situation propice –la concentration des capitaux- à l’envie, donc au potentiel débordement.
    Sinon, nous pourrions prendre n’importe laquelle des situations de guerre, pour y décrire une atmosphère criminelle, où les débordements sont calculés à la minute.
    Et j’en passe…

    *** Personne ici ne me fera croire qu’il n’est pas terrorisant de recevoir sur la tête une bombe de 500LBS ou plus, bref une bombe. Se relevant parmi les morts, une personne doit certainement être terrorisée par les détritus humains dans lesquels elle est patauge, non?

    Sinon que de vivre une faillite avec comme responsabilité, celle de nourrir ses enfants. C’est terrorisant de savoir qu’on peut perdre son toit juste parce que la propriété privée sert de revenu financier à une minorité de profiteurs. La dictature capitaliste québécoise n’aura pas de sitôt universalisé le droit d’avoir un toit! Ni même de manger, ni même d’avoir un dentiste –ce que es cubains, habitant d’un pays du tiers-monde, ont!-!

    Au bozo de la bloguosphère,

    « «les forces US ont attaqué Al-Qaida en 2001»
    C’est le contraire, doubles aliborons!»

    C’est le contraire, triple moron!
    Les États-Unis d’Amérique ont attaqué l’Afghanistan en 1999 et 2000, dans des opérations secrètes, où les Joint Task Forces canadiennes étaient également présentes d’après Denis Morissette, l’un des membres du groupe d’élite. Aussi, le gouvernement terroriste de monsieur Bush avait avant les « attentat s» entrepris des discussions avec ce qu’il considérait à l’époque comme le gouvernement taliban. Nuls autres talibans qui sont aujourd’hui, paraît-il, des terroristes lorsqu’ils attaquent des chars d’assaut parcourant leurs terres, donc occupant ces dernières*.

    *Et pendant ce temps, la coalition de pilleurs que sont les membres de l’O.T.A.N. eux, se permettent de bombarder massivement des villages où des civils logent et ce, avec la totale impunie de la dite «communauté internationale», laquelle nous savons en réalité l’hégémonie des États-Unis d’Amérique –Un bastion de bourgeois, quoique la totalité de la surface terrienne en souffre, y compris dans les terres dites socialistes.-.

    Aussi, il est important de préciser que Al-Qeada fut financée à coups de milliards par les États-Unis d’Amérique et qu’encore là, aucune enquête internationale n’a conduit les États-Unis d’Amérique à souffrir de quelconque sanction; pour financement d’un groupe terroriste, ou pour collaboration avec des terroristes, ou pour avoir donner des armes à des terroristes, ou pour avoir entraîner des terroristes –donc ont créer des terroristes sans en payer le lourd tribu qu’ils préservent pour leurs adversaires-.

    Les États-Unis d’Amérique peuvent violer toutes les lois dites d’éthique, aucune sanction ne touchera. Et cela, vous le considérez comme normal, comme quoi le totalitarisme vous possède. Vous n’êtes qu’un sot.

    @ Krymz

    «si tu soutiens un systeme qui tue volle et détruit des vies et la planète, n’es-tu pas un complice?»
    Parfaitement, si l’on saisie tous les termes et toutes les situations relatives du capitalisme.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :