Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

La fin d’une histoire

Posted by Libertad ! sur 14 mai, 2009

Toute bonne chose a une fin, c’est ce qu’on nous dit souvent. Cela est vrai pour notre blogue Reactionism Watch. Depuis quelques mois, des camarades nous ont quittés, d’autres s’essoufflent ou n’ont tout simplement plus d’idées. Il faut se rendre à l’évidence : le blogue est en train de mourir. Cela est triste pour nous de l’annoncer, mais Reactionism Watch fermera dès le 1er juin. Nous croyons que la qualité du site baisse constamment, puisque nous sommes tous très occupés, que ce soit par les études ou le travail.

Pour faire une histoire courte, Reactionism Watch est la création à l’origine de deux étudiants : Antho et Tovarichtch. Ceux-ci, qui se sont rencontrés sur un forum de discussion (le dépotoir) en avaient marre de la propagande droitiste propagée par certains membres du forum. De plus, il manquait cruellement d’une présence de gauche sur le web, puisque les blogueurs adéquistes monopolisaient l’espace. Heureusement,  ce n’est plus le cas aujourd’hui cependant.

Avant Reactionism Watch, il y a avait Utopie, aujourd’hui disparu. Ce blogue n’avait qu’une dizaine de billets à la fin. Avec Reactionism Watch, des gens ont développé une passion pour le journalisme amateur, et cela a apporté beaucoup aux membres de l’équipe.

Nous avons rapportés des photos de nombreuses manifestations, des comptes-rendus ainsi que des réponses à la désinformation des grands médias capitalistes. Des camarades se sont joints à nous, comme Hugo et Janie du collectif anarchiste de Québec. Ensuite, Sylvain Guillemette est devenu le ‘’meneur’’ du blogue en dénonçant corps et âme les doubles-standards dans notre société capitaliste. Plus récemment, c’est Gabriel, alias Québec socialiste qui s’est joint à nous.  Cependant, ne nommer qu’eux serait injuste pour tous ceux qui nous ont aidés. Qu’il s’agisse d’Hugo l’Internationaliste ou bien de Krymz par exemple, d’autres ont apporté une contribution en écrivant des commentaires, des suggestions ou même des billets. Nous voudrions remercier également les frères Vézina ainsi que tous ceux qui ont donné de leur temps pour écrire des messages sur le site.

Nous ne croyons pas que l’on devrait tout laisser tomber cependant, et c’est pour cette raison que nous reviendrons cet été sous une nouvelle : nouveau nom, nouveau contenu, nouveau style. Nous avons eu beaucoup de plaisir à écrire sur le site, ainsi qu’à rire de ridicules droitistes, mais après 2 ans, il est temps de passer à autre chose…

J’en profite au final pour remercier nos lecteurs, vous avez été notre raison pendant plus de deux ans pour continuer, même dans les moments les plus difficiles.

Merci !

Anthony

Publicités

97 Réponses to “La fin d’une histoire”

  1. krymz said

    merci à vous.

  2. darksid1 said

    C’est vraiment dommage ça va me manquer.
    J’ai beaucoup apprécié les articles que vous avez faîte.

    Merci

  3. jv said

    il est triste de voir se site disparaitre, car oui en effet c’était rafraichissant de voir une autre pensé que celle de droite clamé par tous les médias d’importances.

    il serait interressant si vous faites une relance d’en prévenir sur ce site. je serait toujours intéresser a vous lire.

    Bonne continuation dans notre combat contre la désinformation, le double-standard et la manipulation.

  4. internationaliste said

    C’est une triste nouvelle mais continuons le combat quand même. J’ai bien hâte de voir le nouveau blogue cet été.

  5. Bon débarras

  6. Merci à tous pour les commentaires. Ça fait franchement chaud au cœur de savoir que nous sommes appuyés.

    @Saint-Pierre

    Je te souhaite de te faire écraser par un camion.

  7. « Avec Reactionism Watch, des gens ont développé une passion pour le journalisme amateur »

    Pour qui vous prenez-vous donc? Vos petites copier-coller de VoltaireNet et de tous les torchons extrémistes du Net ne font pas de vous des journalistes amateurs voyons.

    Enfin, il était temps que vous accrochiez votre faucille et votre marteau, vous êtes anachroniques et dépassés.

    Allez, passez à autre chose, devenez des citoyens à part entière.

  8. internationaliste said

    Toujours pareil n’est-ce pas St-Pierre. Tu peux bien parler car tu n’es même pas capable de développer ton propre blogue et d’y intéresser qui que ce soit. Sur ton post tu attaques le physique de l’animatrice de la Fosse aux Lionnes en guise d’argument! Totalement pitoyable!

  9. Reactionism Watch n’avait pour existence que « GoGauche Watch » qui n’existe plus.

    Mais, sachez que certains d’entre nous reviendront sous une autre bannière…

  10. pwel said

    Dommage, il manque de blogues de ce genre et dans le style vous étiez en plein dedant.

    Un gros bonne chance pour vos projets « dans la vraie vie »^^. Il y a plein de choses qui valent la peine d’être vécues.

    Gang, ne soyez pas trop durs avec JSP. Vous savez bien qu’il tappe du pied et pleure en tite boule dans le noir parce qu’il va vous perdre. Sans vous pour l’aider à se définir il redevient ce qu’il est obligé de regarder dans le miroir chaque matin: un être tellement banal qu’il se confond dans la triste masse. C’est seulement ici qu’il devient « quelqu’un », seulement ici que ses idées sont lues, seulement ici ou il se sent une minuscule importance.

    Au plaisir de voir ce nouveau blogue de certains qui sera le bienvenu dans mon blogroll:)

  11. jv said

    @ jacques st-pierre

    tu dois quand meme admettre que de venir « débattre » ici t’as quand meme désennuyer.

    Sinon, pourquoi y reviendrait tu tout le temps, un mmorceau de ta vie se finit que tu le veuille ou non.

    @ camarade tova

    J’espere que la nouvelle baniere sera annoncé ici afin que je puisse continuer a vous lire et a échangé.

  12. Wow! Celle-là, je ne l’ai pas vu venir.

    Pour l’ensemble de votre oeuvre nauséabonde avec des propos parfois criminels (j’en ai d’ailleurs recensé un tas quand j’ai parlé de vous sur mon blogue), je dis moi-aussi bon débarras.

    Pour le reste, qui est-ce qui que je vais haïr maintenant, hein? Voix de gau-gauche n’arrive pas à la cheville de la caricature de la gau-gauche communiste extrémiste anti-Occident, antisémite et anti-américaine qu’était Reactionism Ouach.

    Merci pour tous ces bons moments que vous m’avez procuré et pour la pub que vous m’avez fait à quelques reprises! Vous étiez tellement le fun à haïr et vos «arguments» étaient tellement le fun à détruire.

    Sérieux, ça me fait presque quelque chose!

  13. «Enfin, il était temps que vous accrochiez votre faucille et votre marteau, vous êtes anachroniques et dépassés.

    Allez, passez à autre chose, devenez des citoyens à part entière.»

    Je seconde!

  14. krymz said

    sa lève le coeur lire JLP. sa enlève la lumière au bout du tunnel de savoir qu’il est un clone de « la masse » comme pwel a dit…

  15. internationaliste said

    Cher JLP tu es tellement caricatural que ça en devient du spectacle. C’est stupéfiant de lire tant de paranoïa et de délire dans une seule personne. C’était un jeu d’enfant pour nous de détruire tes « arguments ». Mais t’inquiètes pas je vais continuer d’aller sur ton blogue pour au moins te donner l’illusion qu’il suscite de l’intérêt et qu’il y a des visiteurs.

  16. internationaliste said

    Merci aussi pour la pub gratuite que tu nous as faite. On a reçu des messages de gens qui se sont bidonnés à lire tes âneries.

  17. robeusgeopoliticus said

    J’ai commencé à lire RW il y a de ça quelques mois, et dès le début je suis devenu acco aux articles. Personnellement, Je ne me rappelle pas avoir été en désaccord avec une publication, sauf peut-être un article ou deux et les commentaires de certaines personnes que je ne nommerai pas qui vous considéraient comme dépassés.
    Bien que la fermeture de RW soit une triste nouvelle, une idée est immortelle et je sais que la fermeture de RW n’éteindra pas la flamme contestataire qui a justement fait naître ce blog.
    Je souhaite vous féliciter pour votre excellent travail, et j’espère que votre prochain blog sera tout aussi bon, sinon meilleur que celui-ci.
    Salutations révolutionnaires et bonne continuation!

  18. robeusgeopoliticus said

    J’ai moi aussi un blog avec des amis et j’aimerais bien avoir votre avis par rapport aux articles que nous avons écrit (Si vous en avez le temps bien sur) : http://robeusgeopoliticus.wordpress.com/
    Merci!

  19. internationaliste said

    Merci pour le lien cher ami. Je vais le consulter. Ne t’en fais nous reviendrons sous un autre nom. Ceux qui se réjouissent de notre départ n’auront qu’à bien se tenir y compris mon petit puceau à JLP.

  20. Mourir pour mieux revivre?

    Comme le phénix, vous renaitrez de vos cendres…

    Bonne chance!

  21. camaradevez said

    Je tien à remercier personnellement tous les intervenants qu’ils soit de gauche comme de droite et qui ont contribué à démontrer que le débat est possible seulement chez la gauche.

    Merci à la droite JSP, JLP, Cowboy etc… pour nous avoir donné raison avec vos insultes avant même que nous argumentions! Au moins le pluralisme y était contrairement à beaucoup de blogues de droite.

    Merci beaucoup à la gauche de ce blogue pour vôtre argumentaire développé et vôtre présence d’esprit, vos analyses de fond et tous les billets contre la réaction !

    Ce blogue ma vraiment permis de développer mon argumentaire et ma façon de penser a évolué depuis deux ans grâce à vous tous. Merci aussi a tout ceux qui n’ont jamais intervenu mais qui lisent avec plaisir les billets avec une moyenne d’environ 600 visites par jours nous pouvons vraiment dire que nous sommes important au niveau de la blogosphère .

    @ robeusgeopoliticus

    Merci camarade pour le lien ton blogue ma l’air vraiment intéressant je vais y jeter un coup d’oeil de temps en temps.

    Je dois avouer que ce blogue va me manquer vraiment.

    Salutation révolutionnaire à tous les camarades de toutes les région du monde peu importe la formation politique ou la forme de combat que vous livrez contre l’injustice du système capitalisme et de l’impérialisme quelque soit sa forme!

    Je fini mon commentaire sur une sitation simple de Marx, surement la plus connue;

    -Prolétaires de tous les pays unissez-vous!

  22. clusiau said

    C’est toujours dommage de voir disparaître kekchose auquel on a participé même modestement.

    La roue tourne. Bonne route. Bon vent messieurs.

  23. augustepotin said

    C’est triste, j’aimais bien aller vous lire, même si je n’étais pas d’accord sur toute la ligne avec vous.

    Par contre, le côté positif de la chose, c’est que je n’aurais plus à lire les commentaires stupides des réactionnaires qui viennent polluer les débats ici. Je parle bien sur de JSP et JLP (même personne?) qui n’ont apparemment rien d’autre à faire que d’étaler leur préjugés là où ils ont le moins de chance d’être acceptés comme vérité d’évangile.

    Où pourra-t-on prendre connaissance de votre nouveau site?

  24. eberhardt1972 said

    Bien que je sois intervenu sur ce blogue de manière très sporadique, je me suis fait un devoir de le lire régulièrement. J’ai eu bien du plaisir de me foutre occasionnellement de la gueule de Jacouille et de Garçon-vache dans les « évangiles selon saint pierre » et à réagir aux absurdités de nos amis droitistes.

    À mon avis, le plus grand mérite de Réactionism watch a été de mettre en vitrine toutes ces caricatures vivantes de droite qui ont ainsi démontré à la face des nombreux visiteurs quotidiens le ridicule et l’incohérence de leur argumentation dans toute leur mauvaise foi.

    Je tiens à remercier tous les auteurs de billets qui ont permis au blogue de vivre pendant ces deux années. Merci particulièrement à Antho, Sylvain, Internationaliste et Québec socialiste (sans rancune: heu! heu! sur la banquise…) 😉

    Merci aussi aux astronautes dogmato-lunatiques du pécéair pour avoir contribué à la crédibilité de la gauche en intervenant rarement sur RW!

    J’ai hâte de voir le prochain blogue. Bon été à tous!

  25. quebecsocialiste said

    Ouais, il va me manquer ce blogue. J’ai fait un méchant bout de chemin grâce à lui… sauf qu’au fond, ce n’est pas tellement sa disparition prochaine qui m’écoeure, mais deux points en particulier:

    Premièrement, ce texte est bien beau en apparence, mais franchement, comment ça ce fait que le gars qui tenait justement le blogue en vie depuis quelques semaines (moi en l’occurrence) n’a même pas été consulté sur la fermeture prochaine du site? Cette décision unilatérale me purge, tout simplement. Je me suis senti trahi.

    Deuxièmement, que va-t-il advenir de nos nombreux textes « stockés » dans nos archives? Y aura-t-il un moyen de les consulter à nouveau? Comment Antho compte-t-il les préserver? Je pose ces questions parce que selon moi, comme c’est en s’instruisant que le peuple se réveillera, la perte de nos textes à cause de la fermeture du blogue sur la simple base de « chu tanné » serait rien de moins qu’une honte révolutionnaire! Mais bon, j’espère m’énerver pour rien, car après tout, aucun communiste ne serait assez stupide pour jeter sa bibliothèque et ses écrits révolutionnaires au feu…

    Sur ce, bonne chance pour la renaissance du blogue chers camarades, même si je ne pense pas y participer.

    Hasta la victoria siempre!

  26. quebecsocialiste said

    @JSP

    Oui JSP, c’est ça, ton support aveugle pour une multitude de crimes de guerre et de terrorisme impérialiste te donne vraiment la crédibilité pour nous insulter et nous juger… dans ta tête, soit le même endroit où la dépression va te frapper de plein fouet!

    @JLP

    « Criminels »? Hey tout le monde! Est-ce qu’on aurait fait, par hasard, quelque chose de pire que JLP qui, en nous diffamant aussi risiblement, à la manière de sa radio-poubelle fédéraliste adorée de Québec City, a fait preuve d’un manque de respect profondément honteux envers la mémoire et la famille de la regrettée Anastasia De Sousa, tombée sous les balles du dément Kimveer Gill, que JLP a lunatiquement comparé à de simple blogueurs qui ne sont pas du même avis que lui? C’est bien ce que je pensais… Quel gros minable ce JLP!

    @JSP et JLP

    Je vous souhaite de vous retrouver à la rue afin que vous puissiez faire l’expérience au premier rang de toute la misère engendrée par votre système capitaliste sauvage. Une longue vie aussi pour en faire l’expérience le plus longtemps possible!

  27. quebecsocialiste said

    @Augustepotin

    « Où pourra-t-on prendre connaissance de votre nouveau site? »

    Pour eux, je ne sais pas, puisque je n’ai pas été consulté, mais une chose est sûr: Lorsque mon blogue sera en ligne, il sera annoncé sur le site du PCQ.

    http://www.pcq.qc.ca/

    Jusque là, à la prochaine Auguste! Ça me ferait plaisir de te revoir dans les commentaires de mon futur blogue.

    @Étienne

    T’inquiète, aucune rancune. Ça arrive les conflits, puisque nous ne sommes pas monolithiques!
    😀

  28. «Deuxièmement, que va-t-il advenir de nos nombreux textes “stockés” dans nos archives? Y aura-t-il un moyen de les consulter à nouveau? Comment Antho compte-t-il les préserver? Je pose ces questions parce que selon moi, comme c’est en s’instruisant que le peuple se réveillera, la perte de nos textes à cause de la fermeture du blogue sur la simple base de “chu tanné” serait rien de moins qu’une honte révolutionnaire! Mais bon, j’espère m’énerver pour rien, car après tout, aucun communiste ne serait assez stupide pour jeter sa bibliothèque et ses écrits révolutionnaires au feu…»

    – Les textes ne seront pas perdus voyons donc. L’adresse et le blogue vont rester, pour que l’on puisse consulter les archives. Seuls les sections commentaires vont être bloquées.

  29. @Quebecsocialiste:

    Je vous retourne le compliment. En fait je n’ai pas besoin, puisque vous y êtes déjà, à la rue au fond.

    Vous représentez pour moi la caricature de tout de ce que notre société libertaire et égalitaire produit de plus mauvais: de petits chialeux, envieux, qui croient que tout doit leur être servi sur un plateau d’argent sans effort. Vous êtes un nationaliste raciste et polémiste. Vous êtes un « séparatisssse » qui est trop jeune pour se rappeler les raisons de ce mouvement, mais continue le « combat » simplement parce que c’est un « combat ».

    Grâce à vous, les chicanes intestinales de votre petit mouvement merdeux ont éclatées et fait imploser ce site. Pour ça, je vous remercie.

    Avec toute l’expression de mon mépris.

  30. DooM said

    Je suis déçu, vous étiez divertissants. Quand j’avais goût de rire, je venais ici. Quand je me sentais un peu marginal dans un Québec et la gaugauche est omniprésente, je pouvais me remonter le moral en lisant l’extrême gauche.

    Je vais faire quoi maintenant?

  31. Petit message à Sylvain Guillemette, qui semble avoir été évincé à tout jamais de ce lieu (à moins qu’il ne puisse plus payer sa connection internet):

    Cher Sylvain, le monde se portera mieux, maintenant que vous cesserez de proférer vos imbécilités sur ce blogue.

  32.  »Je vais faire quoi maintenant? »

    – Tu vas sur l’autoroute et tu attends qu’un camion t’écrase. En tout cas, c’est ce que je te souhaite.

  33. DooM said

    Elle est violente la gauche.

  34. quebecsocialiste said

    @Antho

    « Les textes ne seront pas perdus voyons donc. L’adresse et le blogue vont rester, pour que l’on puisse consulter les archives. Seuls les sections commentaires vont être bloquées. »

    OK, merci de la précision camarade. C’est c’était pas trop clair dans ton texte, mais je suis rassuré maintenant.

    @JSP

    Ha Ha! Même à la fin, tu es toujours aussi comique! Un vrai sac à blague par le simple fait de ton existence, sale sectaire! Sans blague maintenant, tu n’es qu’un raciste minable, arrogant et pro-Bush, soit le criminel de guerre international méprisé par au moins 80% de la population des États-Unis.

    « Grâce à vous, les chicanes intestinales de votre petit mouvement merdeux ont éclatées et fait imploser ce site. »

    ????
    Regardez tous: JSP fait des fantasmes éveillés en public maintenant! J’ai toujours su qu’il avait « des arraignées dans le plafond » (lire: Il est complètement cinglé), ce qui s’ajoute à son sadisme aberrant parfaitement visible lorsqu’un « pas bon » (lire: opposant au capitalisme) meurt quelque part dans le monde…

    « Avec toute l’expression de mon mépris. »

    Les populations du monde entier méprisent tes idoles criminels et parasitaires, alors ferme donc ta geule pour une fois JSP.
    Pour la dernière fois, c’est vraiment pathétique ton affaire…

    @DooM (le taré drètiste de service, pas le populaire jeu vidéo)

    « Quand je me sentais un peu marginal dans un Québec et la gaugauche est omniprésente »

    La paranoïa, ça se soigne mon gars…

  35. krymz said

    « Vous représentez pour moi la caricature de tout de ce que notre société libertaire et égalitaire produit de plus mauvais:de petits chialeux, envieux, qui croient que tout doit leur être servi sur un plateau d’argent sans effort. »

    que de délire… tu penses tu avant de parler?

  36. internationaliste said

    On risque aussi de s’ennuyer des pitreries et des imbécilités de St-Pierre et des autres droitistes. Comme St-Pierre semble incapable de s’occuper de son propre blogue on risque bien de ne plus le retrouver sur la blogosphère. Quel dommage!

  37. internationaliste said

    Le loser à St-Pierre devra maintenant s’inventer une vie après la fin de RWatch. Pas drôle d’être seul dans la vie n’est-ce pas cher vieux taré?

    Pour ton info il n’y a pas eu de « chicanes intestinales » mais simplement des débats un peu vigoureux il est vrai mais des débats tout de même. C’est sûr que ça peut paraître incompréhensible pour un parasite de ton espèce incapable de produire la moindre chose constructive, mais ce genre de débats sont tout à fait normaux.

  38. internationaliste said

    Je me souviens encore quand St-Pierre a accusé Gabriel d’être à la fois xénophobe et en faveur de l’instauration de la Charia au Canada! Faut le faire pour dire des choses pareilles!

  39. krymz said

    Je me souviens encore quand St-Pierre a accusé Gabriel d’être à la fois xénophobe et en faveur de l’instauration de la Charia au Canada! Faut le faire pour dire des choses pareilles!

    haha elle est bien bonne. franchement, je crois que des fois st-pierre est d’accord avec vous, mais que il a un plaisir mal saint (mal saint pierre) à vous voir offusqué, comme des jeunes délinquant qui font des affaires indécentes devant des p’tites vieilles.

  40. Jacques n’aura plus aucune raison de vivre après ! Il va faire quoi après RWatch ?

  41. augustepotin said

    Jacques n’aura plus aucune raison de vivre après ! Il va faire quoi après RWatch ?

    Voyons voir…

    – Vieux grincheux qui court après les ‘eunes pour les remettre sur le droit chemin?
    – Grand prêtre du néolibéralisme?
    – Clown triste dans le Cirque du Sommeil?

  42. sylvainguillemette said

    Je tiens à remercier le lectorat de ce blogue qui, durant ces deux dernières années, nous fut fidèle. Je tiens surtout à remercier les mascottes de la droite, comme Jacques Saint-Pierre, comme Jean-Luc Proulx ou comme les nombreux autres capitalistes venus défendre sans arme leur doctrine truffée de mythes maintenant détruits et révolus.

    Je tiens à remercier cette extrémité des pensées égoïstes et opportunistes puisque sans eux, ce blogue n’avait ni modèle, ni preuve à l’appui lorsqu’il accusait la droite de soutenir tel ou tel crime. JSP et JLP ont su démontrer à toutes et tous que la droite était prête à soutenir n’importe quoi, même le terrorisme pour imposer son capitalisme défunt. Sans ces extrêmes personnages, parfois caricaturaux, le blogue de serait privé de mascotte. Au fond, JSP et JLP étaient indispensables à la démonstration de ce qu’était la droite.

    Je quitte pour ma part, parce qu’il est devenu rare le temps disponible pour m’occuper d’un blogue et parce que tout a été dit quant aux mythes que peuvent proférer les capitalistes. Aucun de ces capitalistes par exemple, n’a pu démontrer l’utilité ou l’essentialité des bourgeois, ni même démontrer qu’ils étaient méritants, qu’ils prenaient des risques plus élevés que les autres, etc.. Bref, la droite, sur notre blogue en tout cas, a échoué. Les JLP ont du partir leur propre blogue et instaurer leur fameux rythme de censure pour répondre à nos critiques à leur endroit. Sinon, les JLP ont tenu des propos diffamant qui s’ils avaient été tenus contre des élites bourgeois, leur auraient coûté une fortune en avocats.

    Je quitte aussi parce qu’avec le travail, où je crée la richesse pour la bourgeoisie parasitaire et minoritaire, prend tout mon temps et qu’il est devenu difficile de séparer le temps entre ma famille, mes proches et le blogue. Ma femme est également sur le point d’accoucher, je passerai donc une partie de l’été à travailler et dorloter la petite nouvelle venue. À chacun ses priorités, et les miennes, cet été, seront plus égoïstes un peu. Je reviendrai toutefois, je ne saurais me passer de la satisfaction que procure la destruction d’un argumentaire capitaliste.

    Alors ce n’est qu’un au revoir! Bon été! Et merci encore cher lectorat!

    Sylvain Guillemette

  43. « À chacun ses priorités, et les miennes, cet été, seront plus égoïstes un peu »

    Égoïsme? Chez un communiste pur et dur? Il abandonne la cause pour SES PROPRES INTÉRÊTS???

    Le monde à l’envers. Il est en train de devenir un sale petit bourgeois le bougre….

    Plus sérieusement, comme je vous l’ai déjà dit, mes meilleurs vœux de bonheur à vous et votre épouse, en vue de l’addition de ce nouveau poupon à la famille. Il faut toujours célébrer la vie.

    Sans rancune (enfin, si peu).

  44. sylvainguillemette said

    Mais de quelle rancune parlez-vous donc monsieur Saint-Pierre? Tout votre argumentaire fut détruit sur ce blogue, tellement que vous avez dû en partir un à votre image où vous pouviez modérer les commentaires afin d’effacer ceux et celles qui mettaient vos erreurs au grand jour. Non, sans rancune, effectivement. J’espère que vous n’en n’avez pas, d’avoir passé pour un terroriste en devenir et un parfait égoïste vis-à-vis les millions, sinon les milliards de victimes du capitalisme.

    Après la naissance de ma fille, je reviendrai détruire les dires des capitalistes, c’est plaisant, facile et très relaxant. À bientôt monsieur Saint-Pierre, celui qui à défaut de planter des arbres, soutenait le terrorisme, des crimes de guerre, la dictature misogyne imposée en Afghanistan et plusieurs autres abominations ayant fait des tas de victimes.

    Et c’est pareil pour l’autre débile de service, Jean-Luc Proulx s’est planté tout seul toute l’année dernière, sans que nous n’ayons à faire quoi que ce soit. C’est un imbécile et la bonne façon de s’en débarrasser, c’est de le laisser vivre. Les crétins finissent toujours pas se débarrasser d’eux tous seuls.

    Vous pourriez me revoir plus tôt que vous ne vous l’imaginez monsieur Saint-Pierre. Merci pour les vœux, mais je vous souhaite encore et toujours, un cancer généralisé.

  45. internationaliste said

    Je lui souhaite plutôt de trouver la lumière.

  46. DooM said

    Si Guillemette a tant détruit le capitalisme (tout autant que le capitalisme est mort j’imagine, ce qu’il annonçait il y a peu de temps), mais qu’aucun effet ne s’est fait sentir, serait-ce que cette destruction ne s’est déroulée seulement dans sa tête et pour celle d’autres membres de la secte communiste qui achète son argumentaire fabulatoire?

  47. internationaliste said

    Salut Doom qui voit des complots gauchistes partout! Tu t’es pas encore remis de ta paranoïa à ce que je vois!

  48. quebecsocialiste said

    Voyons Hugo! La maladie mentale est un problème sérieux dont il ne faut pas rire. DooM est visiblement atteint de la maladie de l’extrême droite sociopathe et c’est de compassion qu’il a besoin!
    Regarde cette vidéo (déjà paru sur le site je crois) pour connaître l’attitude à adopter envers les personnes comme DooM, Durandall, JSP ou JLP, qui est également atteint d’amnésie sévère:

    😛

  49. quebecsocialiste said

    @Sylvain

    « Et c’est pareil pour l’autre débile de service, Jean-Luc Proulx s’est planté tout seul toute l’année dernière, sans que nous n’ayons à faire quoi que ce soit. C’est un imbécile et la bonne façon de s’en débarrasser, c’est de le laisser vivre. Les crétins finissent toujours pas se débarrasser d’eux tous seuls. »

    JLP s’est encore auto-détruit devant nos yeux sur le billet dédié aux patriotes. En plus, il aurait peut-être évité l’humiliation ultime s’il s’était contenté de rester dans le sujet, mais non. C’était demander trop de rigueur à une caricature vivante qui n’en possède aucune.

  50. internationaliste said

    J’ai déjà eu l’occasion de voir Doom sur d’autres blogues et il prétendait détenir la vérité et son argumentation se résumait à dire j’ai raison et tu as tort! Vraiment fort en effet!

  51. krymz said

    « Les crétins finissent toujours pas se débarrasser d’eux tous seuls. »

    ils se soulent, conduisent, et te ramasse à l’hopital, le reste du monde dans ton auto 6 pied sous terre…

    faut faire attention.

  52. DooM said

    Il n’est aucunement question de complot, la gauche est omniprésente au Québec, tous les partis ont une forte tendance étatiste et les médias ne penchent pratiquement que de ce côté excepté de rares individus.

    Mais quand un groupe ultra marginal qui, a besoin de se faire un forum pour se sentir moins seul (et après prétendre que le capitalisme est mort, qu’ils démolissent le capitalisme… Des messages qui n’ont aucun écho dans la population. Qui a l’air génial seulement dans la secte. Mais le pire, c’est que vous prétendez ensuite que les gens de droite sont isolés. Faut être déconnectés rare!) trouve que même le PQ est à droite, que seulement QS est à gauche et encore, faut pas s’attendre à un discours trop sérieux.

    Autant ce forum va me manquer, je ne peux m’imaginer jusqu’à quel point vous allez retourner dans l’isolement jusqu’à ce qu’un autre forum vous donne une fausse impression d’être nombreux.

    Bonne chance les boys!

  53. krymz said

    haha bon video. sa serais bien le meme sujet repris serieusement par des scientifiques.

  54. internationaliste said

    Faut vraiment être déconnecté de la réalité pour dire que la gauche contrôle tout ou presque au Québec. Après ça il vient dire qu’on est une secte! C’est drôle mais en lisant Doom j’ai l’impression de faire affaire avec un chef raté d’une secte religieuse tellement il se croit investi de la vérité. Tant mieux pour vous si vous croyez nombreux, vous êtes juste pathétique.

  55. DooM said

    « Faut vraiment être déconnecté de la réalité pour dire que la gauche contrôle tout ou presque au Québec. »

    « Tant mieux pour vous si vous croyez nombreux, vous êtes juste pathétique. »

    Ok… Laisse moi comprendre. La droite est partout au Québec, mais on est très peu nombreux? Ah! C’est clair!

  56. Parlant de gauche et de droite, Godasse Khadir a fait un fou de lui à la commission sur la Caisse de dépôt et s’est fait méchamment remettre à sa place.

    Il est pas de calibre ce pauvre con. Comme DooM le dit, vous vivez dans une bulle, complètement déconnectés.

    Sortez, il recommence à faire beau. Ça va vous faire du bien.

  57. internationaliste said

    Et selon Doom la gauche est très peu nombreuse au Québec mais partout en même temps et contrôle tout. Très brillant ce type!

  58. DooM said

    Aucunement. J’ai dit et je maintiens que la gauche est omniprésente. Elle est partout d’abord dans les médias, ce qui lui donne un pouvoir important, très important. En plus, les artistes penchent à gauche et la proximité avec les journalistes est forte, on a qu’à regarder la dernière campagne fédérale où ça a été la question majeure pour 45 petits millions.

    Cependant, je crois que la droite ou le centre droit, ça peut être 35-40% de la population qui y serait intéressée si on parlait parfois de ces idées, si un parti les défendaient, etc. Mais c’est assurément de très loin supérieur en nombre à l’extrême gauche qui fait même pas 1% de la population…

  59. internationaliste said

    Les médias ne penchent aucunement vers la gauche. Le Journal de Montréal, La Presse, le Journal de Québec, The Gazette, pour ne nommer que ceux là, sont contrôlés par des intérêts économiques qui sont nettement à droite et leurs éditorialistes sont clairement néolibéraux. Le Devoir est légèrement différent mais même dans ce cas on retrouve des gens comme Jean Robert Sansfaçon qui ne sont pas du tout à gauche. Alors pour le soi-disant « contrôle » des médias par la gauche on repassera.

    Quant à St-Pierre je pense que c’est toi qui devrais sortir un peu de chez lui. Amir Khadir a très bien défendu son point sur la Caisse de Dépôt et c’est le vieux plouc d’Henri-Paul Rousseau qui a eu l’air fou.

  60. internationaliste said

    Et je maintiens mon point que les partisans sectaires de la droite radicale qui voit du gauchisme partout sont peu nombreux et ne représentent pas grand-chose dans notre société fort heureusement.

  61. quebecsocialiste said

    Amir Khadir a dit ses quatre vérités à Henri-Paul Rousseau, cet agent véreux et arrogant de Power Corp. Rousseau n’avait rien à répondre si ce n’est de marteler « c’est mon argent et j’le garde, fait que allez chier » en gros égoïste anti-peuple crasse qu’il est. Même les mass médias de droite n’ont pas eu le choix de dire qu’il a offert la meilleure performance des députés présents, Legault (PQ) semblant intimidé par le choix débile de SON parti en 2003 et Bonnardel (ADQ) étant… eh bien… lui-même, soit ordinnaire. Amir a dit tout haut ce que le peuple pense tout bas, point final.

    Le prolétariat devrait saisir les biens de monsieur Rousseau.

  62. « Le prolétariat devrait saisir les biens de monsieur Rousseau »

    Au moins, ayez la décence de ne pas l’appeler monsieur en prônant un appel au vol! Vous êtes tel que je l’ai toujours dit: un sale petit revanchard, raciste, et envieux.

    « Même les mass médias de droite n’ont pas eu le choix de dire qu’il a offert la meilleure performance des députés présents »

    Ah oui? Voici quelques extraits d’articles à ce sujet:

    « L’électeur devrait être insatisfait aussi du travail de quelques députés qui participaient à la commission. Le député de Québec Solidaire, Amir Khadir, y est allé d’attaques personnelles à l’endroit de M.Rousseau et de tous les «nouveaux monarques» de la finance «qui se croient tout permis». Pour ce député de gauche, le patron de la Caisse a été un «lâche» qui a quitté le navire alors que la tempête pointait. M.Rousseau a été beau joueur de ne pas se lever et de partir devant ces basses allusions. »

    Un autre:
    « The former Caisse boss showed a « deep contempt for the interests of our nation » when he chose to accept a $400,000 departure bonus, said Amir Khadir, the legislature’s sole Quebec Solidaire MNA.

    « As arrogance and contempt often hide a certain disregard, you preferred to resign in the middle of the storm, » Khadir added before being brought to order by the commission president. »

    Votre Khadir, c’est un nul.

  63. internationaliste said

    On s’en sacre que quelques journaleux n’aient pas apprécié le discours d’Amir Khadir. Il a dit la vérité et il a remis à leur place les gestionnaires corrompus de la Caisse de Dépôt.

  64. internationaliste said

    Amir fait bien plus pour ses concitoyens que la grande majorité des députés de l’Assemblée Nationale. Il a aussi le courage de ses idées.

  65. DooM said

    1) Quebecor et Gesca ont beau appartenir à des gens d’affaire de droite, le contenu a été échappé depuis longtemps et est de gauche. Excepté pour de rares individus. Gesca? Qui? Dubuc? C’est un Facal, un gauchiste lucide. Pratte? C’est un Libéral, oui, aussi lucide, parfois a certaines positions de droite, mais est un étatiste aussi. Claude Picher qui aide parfois la droite par sa rigueur à démolir les prétentions de certains groupes de gauchistes ou des autres chroniqueurs de La Presse comme il vient de faire avec le front commun syndical la fin de semaine dernière.

    Quebecor est un peu moins pire depuis le lock out. Moins gauchiste. C’est une bonne chose. Là t’as un Daniel Audet et des Nathalie El Grably qui écrivent une fois de temps en temps.

    Mais sinon, c’est pas mal entièrement à gauche et le penchant dominant est à gauche.

    2) Faut loin d’être radicalement à droite pour se rendre compte que la gaugauche est omniprésente. D’ailleurs, dans le fond, t’es obligé de l’avouer toi-même, plusieurs mass medias ont traité positivement les insultes gratuites de Khadir il y a 2 jours. Ils avaient certainement le choix, le gars a fait un fou de lui.

    C’était le vide son commentaire, patché par des insultes. Est-ce que certains, des incultes, ont bien aimé? Bien sûr! Il y a une frustration contre la caisse de dépôt et ça prend une figure, un coupable. Ça défoule ce que Khadir a fait. Est-ce que ça rend la chose intelligente ou vrai? Pas pour 2¢. Ça ne vaut même pas ça. Y’a rien de rationnel ou d’instruit dans ce que Khadir a dit. C’était du vent. C’était honteux pour quiconque savait un peu de quoi on parlait. La seule chose intelligente que Khadir a dit, c’est que si on était pour faire une commission, il aurait fallu faire une commission d’enquête où des gens qui savaient ce qu’ils disaient (le contraire de Khadir) auraient posé des questions et n’auraient pas perdu le temps de tout le monde pour des raisons bassement politiques.

    Mais personne n’a fait quoique ce soit d’illégal, les salaires de la caisse sont bas par rapport au marché et Henri-Paul Rousseau, que vous l’aimez ou que vous avez développé une haine aussi soudaine qu’irrationnelle pour lui, est un top dans ce milieu. Et si ce n’est pas le cas, soyez contents, Power Corp que vous haïssez de manière aussi irrationelle va perdre de l’argent. Alors fêtez!

  66. internationaliste said

    Voici un autre son de cloche sur Amir vs Rousseau:

    La fronde d’Amir Michel David
    Édition du jeudi 21 mai 2009

    Même ceux qui sont agacés par la rhétorique anti-capitaliste primaire de Québec solidaire ont dû sourire intérieurement en entendant Amir Khadir enguirlander Henri-Paul Rousseau et dénoncer la «culture de la cupidité» de «ces nouveaux monarques qui se croient tout permis, et au-dessus de tout jugement».

    Des 125 députés de l’Assemblée nationale, M. Khadir était le seul qui pouvait se permettre une admonestation aussi cinglante, mais il a simplement dit tout haut ce que bien d’autres se contentent de penser. Son collègue libéral de Montmorency, Raymond Bernier, a brièvement protesté pour la forme, mais il ne semblait pas très indigné.

    Il est vrai que les députés n’ont pas conservé un très bon souvenir de leur rencontre de novembre 2007 avec M. Rousseau, qui les avait assurés que les PCAA étaient des titres d’une sûreté absolue. Il est toujours désagréable d’avoir l’impression de s’être fait rouler dans la farine.

    L’ancien p.-d.g. de la Caisse est un homme imposant et un excellent communicateur, mais une trop grande assurance peut facilement passer pour de l’arrogance. Mardi, les membres de la commission parlementaire qui se penche sur les résultats désastreux obtenus par la Caisse de dépôt en 2008 étaient manifestement insatisfaits des réponses obtenues.

    Le député libéral de Chapleau, Marc Carrière, qui est tout à fait représentatif de l’électeur moyen, a eu beau lui poser et lui reposer la question, M. Rousseau n’a pas expliqué pourquoi la Caisse de dépôt en avait acheté 210 fois plus que sa grande rivale ontarienne, Teacher’s.

    Invité à commenter sur les ondes de RDI, l’ancien président de la Banque Laurentienne, Pierre Goyette, qui a déjà siégé au conseil d’administration de la Caisse, s’est dit «abasourdi» par les «âneries» qu’il avait entendues.

    **

    Depuis l’effondrement des marchés financiers, les anciens dirigeants de la Caisse de dépôt inspirent à bien des Québécois les mêmes sentiments d’amertume que les Américains éprouvent pour les banquiers qui ont quitté leur poste les poches pleines après avoir mené leur entreprise à la faillite.

    Il serait absurde et injuste de mettre Henri-Paul Rousseau dans le même sac que les Bernard Madoff, Eward Liddy, John Thain et autres caïds de Wall Street, mais on a les boucs émissaires qu’on peut.

    En mars dernier, un sondage de Léger Marketing avait permis de mesurer l’effondrement de la confiance envers les banquiers, les économistes et les hauts fonctionnaires. M. Rousseau a le tort d’être les trois à la fois.

    Quand Amir Khadir l’a accusé d’avoir manqué de courage en démissionnant dans la tourmente, il a traduit la colère de nombreux contribuables, qui trouvent indécente son indemnité de 400 000 $, sans parler de sa confortable pension, alors qu’il a investi leurs cotisations à la Régie des rentes dans des PCAA qui sont aujourd’hui invendables.

    Le Goliath de la finance ne s’est pas effondré, mais il a été ébranlé par la fronde de cet improbable David. Il a eu beau plaider qu’il avait renoncé à des millions pour servir l’intérêt public, personne ne pleurera sur son sort.

    Qui plus est, entre toutes les institutions qui auraient pu l’accueillir, il a choisi celle qui est devenue le symbole du pouvoir occulte de l’argent au Québec, Power Corporation. Cela relève presque de la provocation.

    **

    Quand M. Khadir a été élu député de Mercier, le 8 décembre dernier, certains se frottaient les mains à l’idée que cet électron libre, incapable de résister à la tentation de se lancer sur le premier micro venu, allait se ridiculiser par des interventions farfelues.

    Il a semblé vouloir leur donner raison quelques jours plus tard en lançant sa chaussure contre une effigie de George W. Bush, à l’occasion d’une manifestation devant le consulat américain à Montréal. Cinq mois plus tard, il faut bien reconnaître qu’il a apporté une bouffée d’air frais à l’Assemblée nationale.

    «Ceux et celles qui m’ont élu, qui ont fait en sorte que Québec solidaire trouve sa place à l’Assemblée nationale, s’attendent à ce que nous soyons assez libres de nos opinions», avait expliqué M. Khadir au lendemain de l’incident du soulier.

    C’est précisément ce qu’il a fait mardi. Et, aussi bien dans le cas de M. Rousseau que dans celui de M. Bush, il peut légitimement prétendre avoir fait écho à l’opinion d’une partie de la population qui déborde largement l’électorat de Québec solidaire.

    C’est encore lui qui avait comparé le Québec à une république de bananes, quand le vérificateur général du Québec avait pointé du doigt le gouvernement Charest, qui abandonnait le sous-sol aux compagnies minières sans exiger de redevances.

    Il est également le seul à plaider ouvertement pour une complète transparence dans l’utilisation des indemnités et des allocations de dépenses versées aux députés de l’Assemblée nationale, qui totalisent 24,5 millions, mais qui échappent à tout examen public.

    Aux yeux de plusieurs, QS n’est peut-être qu’un ramassis de rêveurs, mais les rêveurs peuvent aussi réveiller les gens.

  67. internationaliste said

    Faut vraiment être très à droite que dire que Dubuc et Pratte sont à gauche. Ils sont tous les deux des défenseurs du néolibéralisme. Et pour le Journal de Montréal c’est un journal clairement à droite qui n’hésite pas à dénigrer les luttes sociales. Les quelques rares chroniqueurs de gauche qui étaient là avant sont partis depuis longtemps. Elgrably et Audet écrivent régulièrement dans ce torchon et Martineau est de plus en plus à droite. Donc on repassera pour le « penchant dominant à gauche »!

  68. internationaliste said

    Pour qu’on en parle autant c’est qu’Amir a dérangé les gens de l’establishment et c’est tant mieux. C’est bougrement plus intéressant que ce que les autres partis ont à dire.

    Quant à la question de l’étatisme, c’est loin d’être l’apanage de la gauche, la droite peut très bien devenir étatiste quand ça fait son affaire.

  69. DooM said

    « mais on a les boucs émissaires qu’on peut. »

    Ce n’est que ça. C’était d’ailleurs le but des Libéraux avec cette commission. Qu’ils ne soient pas les boucs émissaires.

    « Le Goliath de la finance ne s’est pas effondré, mais il a été ébranlé par la fronde de cet improbable David. Il a eu beau plaider qu’il avait renoncé à des millions pour servir l’intérêt public, personne ne pleurera sur son sort. »

    Personne, mais aujourd’hui, il se dit peut-être qu’il n’aurait pas dû se foutre dans ce merdier de la caisse et d’autres se diront cela. D’ailleurs, en passant, la Caisse, c’est une belle création de l’étatisme qui prend l’argent des citoyens, supposément pour leur bien et pour l’investir à leur place au lieu de les laisser le faire.

    Mais les prochains PDG de la Caisse vont sûrement être plus durs à trouver parce que… Pourquoi se faire chier? Un autre PDG que Rousseau aurait perdu 30 milliards peut-être au lieu de 40, mais l’aurait perdu sur un montant moins élevé puisque les rendements auraient été moindres les années précédentes. On en serait sûrement à un point encore plus bas. Mais la gaugauche serait p-ê moins frustrée. Elle aurait du moins causé cela. C’est peut-être ce qu’on vivra dans 10 ans ou dans 20.

    Si Khadir était de droite, on le traiterait de démagogue et de populiste. C’est exactement ce qu’il est. Mais ces termes ne semblent jamais être attribués aux gauchistes alors qu’ils les méritent amplement.

    Et pour les médias, comme j’ai dit, pour des extrême gauchistes comme vous, le PQ est à droite, alors faut pas s’attendre à voir une échelle gauche-droite qui a le moindrement du sens. L’étatisme serait maintenant à droite…

  70. quebecsocialiste said

    @JSP le sectaire

    « Au moins, ayez la décence de ne pas l’appeler monsieur en prônant un appel au vol! Vous êtes tel que je l’ai toujours dit: un sale petit revanchard, raciste, et envieux. »

    C’est quoi le rapport avec le racisme!? Que je supporte la population dans son droit de reprendre ce qui lui apparteint de plein droit, soit sa richesse produite, exploitée et volée, intérêts en prime, ça fait de moi un racisme maintenant? N’importe quoi!

    « Ah oui? Voici quelques extraits d’articles à ce sujet »

    Pas de sources, un article en français écrit par un amateur visiblement partial et un article en anglais possiblement passé dans « The Gazette » francophobe à l’os qui voit rien de moins que le diable chez toute personne appuyant l’indépendance de la nation québécoise sur laquelle ils crachent impunément depuis plus d’un siècle et demi.
    Bravo Saint-Perre! Ton argumentaire vient de toucher le fond… une nouvelle fois!

  71. internationaliste said

    Pour parler de « bon sens » pour la secte droitiste l’ADQ serait de gauche maintenant! Et pourquoi pas Bush et McLain tant qu’a y être!

    Pour ce qui est de l’étatisme les grandes entreprises et les banques ont imploré le gouvernement de leur venir en aide.

  72. DooM said

    L’ADQ a en effet viré à gauche en proposant constament des mesures étatistes, que ce soit le 100$ par semaine ou de payer la fécondation in vitro. (ce n’est que des exemples, on voulait même subventionner les taxis un moment donné)

    Et pour Bush…

    http://www.cyberpresse.ca/opinions/forums/la-presse/200901/16/01-818153-lheritage-socialiste-de-bush.php

    Certes, entre 2001 et 2008, les dépenses militaires (maintenant 21% des dépenses totales) ont doublé. Mais les dépenses non militaires ont quand même augmenté de 23% sous le gouvernement Bush (toujours en dollars constants)!

    D’où provient cette augmentation de 766 milliards de dollars dans les dépenses non militaires? Les chiffres révèlent une autre surprise à ceux qui n’ont pas suivi l’évolution de l’État américain: les deux tiers de l’augmentation ont servi à payer des hausses de dépenses sociales. Sous Bush, les dépenses de Medicare (l’assurance maladie publique pour les gens âgés) ont augmenté de 166 milliards; les dépenses de Social Security (les retraites publiques), de 159 milliards; les dépenses en santé autres que Medicare, de 88 milliards; les dépenses de sécurité du revenu, de 76 milliards; et les dépenses d’éducation et de services sociaux, de 23 milliards, et ainsi de suite. Encore une fois, les données sont implacables: George W. Bush a suivi à la lettre le guide du parfait petit politicien socialiste et étatiste.

    Fardeau réglementaire

    Et ce n’est pas tout. Les dépenses publiques ne représentent qu’un aspect de la croissance de l’État fédéral américain sous George Bush. Le fardeau réglementaire a également bondi, comme l’indique l’évolution des budgets des organismes fédéraux de réglementation tels que compilés par le Mercatus Center et le Weidenbaum Center, deux think tanks américains.

    Sous l’administration de George W. Bush, les budgets des organismes de réglementation sociale ont augmenté de 66% et ceux des organismes de réglementation économique de 42%, pour une augmentation totale de 62%. La réglementation économique vise les transactions économiques et financières: finance, banques et autres industries. La réglementation sociale s’attache à la protection des consommateurs et des travailleurs. Il est vrai que la définition de cette dernière comprend la Homeland Security, qui prend maintenant la part du lion. Mais même si on exclut la croissance des dépenses de sécurité intérieure, les budgets de réglementation sociale ont crû de quelque 10% sous Bush. (…)

    Les données que j’ai citées n’incluent pas les mesures et dépenses interventionnistes du gouvernement Bush devant la crise financière apparue l’automne dernier. Elles n’incorporent ni les nouveaux contrôles financiers ni les centaines de milliards de dollars consacrés aux sauvetages d’entreprises financières et industrielles. Avec la nationalisation de plusieurs grandes sociétés cet automne et l’acquisition de participations dans les fabricants américains d’automobiles, George W. Bush aura été le président qui aura nationalisé les plus grands pans de l’économie américaine. (…)

  73. sylvainguillemette said

    Doom a dit «Si Guillemette a tant détruit le capitalisme (tout autant que le capitalisme est mort j’imagine, ce qu’il annonçait il y a peu de temps), mais qu’aucun effet ne s’est fait sentir, serait-ce que cette destruction ne s’est déroulée seulement dans sa tête et pour celle d’autres membres de la secte communiste qui achète son argumentaire fabulatoire?»

    Mais sur quelle planète vivez-vous donc? Et les banques à qui on a versé des milliards? Et AIG? Et les concessionnaires? Et les 698 000 nouveaux chômeurs de la seule semaine dernière aux États-Unis? Et les 3000 à 4000 états-uniens qui perdent leur maison par jour aux États-Unis? Bref, tout ce cirque, ces plans de pillage, etc., c’est dans ma tête j’imagine? Y a de ces nuls en économie!

    Que les capitalistes fassent semblant que tout va bien, c’est une chose, mais ce serait bien d’avertir les centaines de milliers de nouveaux chômeurs de jouer le jeu… Les acteurs ne suivent plus le metteur en scène ici!

    «Il n’est aucunement question de complot, la gauche est omniprésente au Québec, tous les partis ont une forte tendance étatiste et les médias ne penchent pratiquement que de ce côté excepté de rares individus.»

    Bon, ça y est, l’étatisme est de gauche, et pourtant, ce sont bien les capitalistes qui touchent aujourd’hui les fonds publics, de par les États capitalistes servant leurs intérêts. Comme je disais ci-haut, les capitalistes viennent de toucher des sommes incomparables dans l’histoire, alors que des chômeurs se multiplient. La semaine dernière, 698 000 nouveaux chômeurs se sont inscrits aux États-Unis, pour recevoir une prestation afin de les aider. Mais les banques elles, se sont rempli les poches sur le dos de l’État, ainsi que les concessionnaires et le méga assureur AIG. N’importe quoi, la réalité déforme les dires de ce capitaliste. Meilleure chance la prochaine fois.

    « Mais le pire, c’est que vous prétendez ensuite que les gens de droite sont isolés. Faut être déconnectés rare!) trouve que même le PQ est à droite, que seulement QS est à gauche et encore, faut pas s’attendre à un discours trop sérieux. »

    Et pourtant, vous êtes incapable de détruire notre argumentaire sur la défaite du capitalisme. C’est pourtant bel et bien le cas. Sans les assises, les banques, les assureurs et les méga-employeurs, votre système s’écroule sur lui-même. Il n’a pas fallu que ces capitalistes pleurent longtemps avant d’avoir des fonds publics…

    Le PQ est un parti capitaliste, de droite dans le sens capitaliste. Q-s est à gauche, dans le sens progressiste. Q-s n’est pas encore anti capitaliste.

    Un discours sérieux de la part de la droite? C’est rare. Pourquoi? Parce que tout se résume à l’omniscience. Et, oui, au Québec, la droite est assez isolée. Les valeurs déjà sociales du Québec, enlève à celui-ci l’extrémisme que l’on peut apercevoir aux États-Unis par exemple, où tout va mal lorsqu’il est temps de parler de justice sociale.

    « Autant ce forum va me manquer, je ne peux m’imaginer jusqu’à quel point vous allez retourner dans l’isolement jusqu’à ce qu’un autre forum vous donne une fausse impression d’être nombreux. »

    Et pourtant, je me lancerai dans le travail syndical. Vous pouvez donc déjà vous mettre à pleurer, car je ferai entrer un syndicat dans une nouvelle entreprise, si l’écho me le permet.

    Bonne chance aussi dans votre modèle économique non-viable, mort et jouissant du labeur d’une majorité exploitée, au plaisir d’une minorité exploitante.

    Doom est perdu, Quebecor est de gauche maintenant. Faut le faire! Pourquoi pas Chorus tant qu’à ça?

    Bon, c’est le temps d’aller créer le kapital du propriétaire de ma force de travail. Bonne journée!

  74. internationaliste said

    En passant je voulais dire McCain et non McLain dans mon commentaire précédent. C’est drôle mais Bush qui était le grand héros de la droite devient subitement un « gauchiste » quand ça ne fait plus l’affaire de la secte droitiste! Sûrement que les capitalistes qui ont réclamé l’aide financière de l’État étaient des « gauchistes »!

  75. eberhardt1972 said

    Pour Doom, tout ce qui n’est pas libertarien est nécessairement de gauche. Pour ce genre de personnes, l’État est toujours de gauche parce qu’il intervient dans les affaires individuelles. On ne prends pas en condidération le caractère autoritaire des régimes, c’est trop compliqué. État fort = gauche: c’est simple et ça permet des schèmes de pensée qu’on peut appliquer à toutes les sauces sans se compliquer la vie. Donc, même les régimes d’extrême-droite, avec leur État fort, sont de gauche. Hitler, Mussolini et Pinochet étaient en fait des gauchistes. De cette manière, même la droite et le centre droit sont pour eux de gauche. Tout le monde hors de leur idéologie est ainsi catalogué, car tous représentent une menace contre leur petit univers mental égocentrique et déphasé.

    Y a pas grand chose à faire avec ce type d’individus. C’est comme essayer de raisonner une personne sur un trip d’acide. Elle est con-vaincue de la réalité de ses hallucinations. Dans ce cas, comment discuter de manière sensée?

    Imaginez, pour lui Kelly-Gagnon est une source crédible, on part vraiment de loin!

  76. Camarades, ne prêtez aucune attention à Doom, qui est un fana de la radio-poubelle de Québec. Lorsque c’est rendu qu’une personne s’abonne à la radio pirate de l’ordirier Jeff Fillion, c’est qu’il y a endoctrinement. Les gens de Québec qui écoutent la radio-poubelle (que ce soit Fillion sur le net ou la grande majorité des animateurs de cette ville) n’ont aucun esprit critique et vont même jusqu’à appuyer des gens comme la plante verte (lire Josée Verner ici) pour les représenter ! Ça ne vole pas haut !

    En plus, l’idéologie libertarienne et anti-étatique est complètement démodée. Même des gouvernements de droite comme ceux de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel en Allemagne soulignent qu’il va falloir une présence accrue de l’État dans l’économie. C’est justement ce laissez-faire prônée par des gens coupés de la réalité comme DooM et Jeff Fillion qui est responsable de l’actuelle crise économique. En plus, ce sont de doubles-standardistes, puisqu’ils appuient un gouvernement minimal ici, mais appuient le néo-colonialisme et l’impérialisme canadien à l’étranger…

    Ces gens-là délirent complètement qu’ils sont dans un pays de gauche, que tout est forcément communiste, que le système de santé est soviétique et ect et ect. Ce sont juste de parfaits idiots qui ne connaissent rien à l’axe gauche-droite. Ces gens sont le fruit d’années de radio-poubelle. Ne tenez pas compte de ce qu’ils disent.

  77. DooM said

    1) « Et les banques à qui on a versé des milliards? Et AIG? Et les concessionnaires? Et les 698 000 nouveaux chômeurs de la seule semaine dernière aux États-Unis? Et les 3000 à 4000 états-uniens qui perdent leur maison par jour aux États-Unis? Bref, tout ce cirque, ces plans de pillage, etc., c’est dans ma tête j’imagine? »

    Non, c’est pas dans votre tête. Cette crise, créée par les obligations étatistes imposées aux banques ayant pour but l’accès à la propriété, a créé bien des problèmes. L’État a voulu réparer ce qu’elle avait créé en empirant bien sûr encore plus la situation. Ne venez pas me dire que les milliards que l’État donne c’est de la droite. C’est pas parce que des hommes d’affaires voient une occasion de sauver leur cul avec le coussin étatique que ça rend cette stratégie de droite. La droite aurait laissé les banques et les constructeurs auto faire faillite. C’est tout. Oui il y aurait eu des pertes massives d’emplois, mais on serait repartis sur de nouvelles bases, le vide se serait comblé et il n’y aurait pas eu d’endettement massif de l’État et de la population.

    En passant, le chômage, c’est pas mal plus un symptôme d’un système de gauche que de droite.

    2) L’étatisme est en effet de gauche. C’est incontestable. D’ailleurs, des leaders qui disent qu’il va « falloir une présence accrue de l’État dans l’économie », c’est pas des leaders de droite. Ce que tu parles pour Hitler et cie, c’est de l’autoritarisme. Et ça, à l’extrême gauche comme à l’extrême droite, on le retrouve. Ça n’affecte d’ailleurs aucunement le positionnement gauche-droite par rapport à l’économie.

    3) Votre argumentaire se démoli en quelques secondes. C’est très facile avec une dose de réalité. D’ailleurs, vous parlez maintenant d’une défaite du capitalisme (qui n’en est pas une, ou du moins, causée par l’étatisme)… Qu’est-il devenu de la destruction du capitalisme? Vous vous êtes rendus compte que ça n’arriverait pas du tout?

    4) Parlant d’argumentaire… Où est-il sur Michel Kelly Gagnon et Jeff Fillion? Juste dire leur nom semble suffire pour les sectaires de l’extrême gauche. Pas besoin d’arguments. C’est comme le clown Khadir avec Henri-Paul Rousseau, les insultes vides semblent remplacer un argumentaire sérieux. Mais comment demander du sérieux de gens qui croient intelligent d’utiliser des expression comme « con-vaincue ». Je me croirais être revenu au primaire. Pas pour rien que certains proposent de se mettre les doigts dans les oreilles et chanter « la-la-la » pour ne pas entendre un discours différent.

    5) Sylvain Guillemette dans la business du syndicalisme, s’il réussit (ce dont je doute fortement. Le syndicalisme est déconnecté, mais jamais à ce point. D’ailleurs, les grands syndicalistes sont assez égoïstes au final bien souvent et le bien social, ils s’en foutent en réalité au-delà des beaux discours), ce serait assez alarmant pour les employés de ta shop. Mais c’est leur choix.

    6) Corus avec Dutrizac et ses invités comme Michel Brûlé, Paul Houde avec le raciste antiaméricain Lester, oui, c’est souvent pas mal gauchiste. Pas aussi pire que Rad-Can tout de même. Mais qu’espérer de mieux d’un média d’état?

  78. internationaliste said

    C’est drôle de voir à quel point tu fais de la projection. Tu dis qu’on utilise des insultes vides et tu fais la même chose avec Khadir.

    Ton argumentaire repose sur du vent. L’étatisme n’est pas plus de gauche que de droite. On l’a vu avec Bush, Harper et bien d’autres dirigeants de droite. Tu tords les faits pour qu’ils soient conformes à ta vision sectaire. Les gouvernements de droite ont donné de l’argent aux entreprises pour sauver leur système en faillite. Et bon nombre d’organisations de gauche ont dénoncé le plan de sauvetage de Bush pour les banques et ont organisé des manifs contre cette arnaque monumentale. Mais que voulez-vous comment discutez avec un type qui se croit investi de la vérité absolue comme le sont tous les chefs de secte.

  79. DooM said

    1) Khadir, je ne le traite pas de clown pour rien, j’ai bien expliqué en long et en large pourquoi avant. Maintenant, qu’il soit digne de se promener dans les CHSLD, c’est un fait. Dr. Clown.

    2) « L’étatisme n’est pas plus de gauche que de droite. On l’a vu avec Bush, Harper et bien d’autres dirigeants de droite. »

    C’est parce que le discours et les apparences vous les font placer à droite, mais les actions disent autre chose. Si l’étatisme est de droite, aussi bien arrêter d’utiliser ces termes, on les a totalement dénaturé et ils ne veulent plus rien dire.

    3) Vos groupes de gauche auraient voulu l’argent dépensé par le gouvernement ailleurs. Les groupes de droite ne voulaient pas que le gouvernement dépense d’argent. Elle est là la différence fondamentale. Le gouvernement a bien agi en gauchiste, ça n’a seulement pas plus à CERTAINS gauchistes.

  80. internationaliste said

    Désolé mais Bush et cie ne sont aucunement à gauche tout comme les dirigeants des banques et des grandes entreprises qui ont réclamé cette aide de l’État. Comme je l’ai mentionné il y a eu de grandes manifs aux USA contre le plan de sauvetage des banques institué par l’administration Bush et elles étaient organisé par la gauche et l’extrême-gauche et la droite y était complètement absente.

    Quant à Khadir il est loin d’être un clown comparé à vos idoles comme Jeff Filion qui a fait un fou de lui sur les ondes en dénigrant et en attaquant tous ceux qui ne pensaient pas comme lui.

  81. internationaliste said

    Payer les riches n’a rien à voir avec les politiques de gauche. On n’a pas à donner un seul sou à ces crapules.

    Pour revenir à l’étatisme les droitistes sont contre l’intervention de l’État sur les plans sociaux et économiques, du moins en théorie, mais sont pour le maintien et le renforcement des pouvoirs coercitifs et répressifs de l’État comme lors du Patriot Act. Si un soulèvement populaire se produisait contre votre système vous seriez les premiers à soutenir la répression étatique.

  82. krymz said

    3) Vos groupes de gauche auraient voulu l’argent dépensé par le gouvernement ailleurs. Les groupes de droite ne voulaient pas que le gouvernement dépense d’argent. Elle est là la différence fondamentale. Le gouvernement a bien agi en gauchiste, ça n’a seulement pas plus à CERTAINS gauchistes.

    quel argent? celui volé contribuable?

  83. DooM said

    1) Internationaliste, à part des affirmations vides, t’as quelque chose à présenter? Quelque chose pour backer tes dires? Tsé parce que juste de dire « Bush est à droite », ça ne vaut pas grand chose. Moi je t’amène des faits. Il a agit en gauchiste.

    2) Les plus grandes manifs, les tea partys, étaient par des gens de droite pour dénoncer les milliards et les milliards dépensés par Obama ET Bush!!! Fox News dénonce les dépenses, les bail out depuis des mois. Autant quand c’était Bush qu’Obama.

    3) « Payer les riches n’a rien à voir avec les politiques de gauche. On n’a pas à donner un seul sou à ces crapules. »

    Bien d’accord sauf sur la prétention que c’est des crapules. Qu’on laisse se planter ceux qui ont causé leur perte. GM et cie. Comme j’ai dit, cependant, des centaines de milliers de personnes vont perdre leur emploi, mais ce ne sera que temporaire. Sauf que les gouvernements gauchistes veulent « sauver » ces emplois. C’est pourquoi on « donne de l’argent aux riches ». Pour pas que GM, qui a été trop généreux avec ses syndiqués et que les banques, qui ont prêté à des pauvres parce que le gouvernement les forçait à le faire, ne plantent et une partie de l’économie avec eux (de la faute des syndicats voraces et de l’État).

    4) Moi je te parle d’économie. Le patriot act et autres choses comme ça, oui souvent ça vient de partis plus à droite ou moins à gauche économiquement, mais ce n’est pas une exclusivité.

    Pour ce qui est des soulèvements populaires, en démocratie, ils sont très possibles. Mais si vous parlez de quelques milliers de personnes qui veulent nuire à plusieurs millions par des actes extrémistes, si c’est ce que vous appelez des « soulèvements populaires », oui, je suis pour la répression. Et la grande majorité à gauche le serait aussi.

    5) Je suis d’accord avec toi Krymz. L’argent des bail out, l’argent des impôts, des taxes, comment on endette les générations futures via l’inflation, c’est du vol. Totalement d’accord. C’est aussi des mesures gauchistes.

  84. augustepotin said

    @ Doom et autres right-wingers qui polluent ce site

    On s’en fout de ce que vous pensez. De toutes façon, on le sait bien, depuis le temps qu’on vous voit aller : quand certaines mesures ne font pas votre affaire, vous les déclarez mesures gauchistes…

    C’est de la foutaise votre truc de prétendre que l’État ne devrait pas intervenir. Pour préserver la propriété privée sur laquelle repose votre système, l’État doit fournir protection judiciaire et policière.

    Ce qui fait que l’intervention étatique soit de « gauche » ou de « droite », c’est si elle permet la distribution des richesses ou si elle encourage la concentration de celles-ci dans un nombre restreint d’individus.

    En ce sens, les fameuses mesures pour aider les banques sont plutôt des mesures de droite : on n’a pas (ou peu) aidé les gens qui n’arrivent plus à payer leur hypothèque, on a préféré sortir de la m… les banquiers qui ont déconné. Ces derniers n’ont pas manqué de se donner des bonus par la suite.

    Tu peux déblatérer autant que tu veux, mais ces mesures ne sont pas des mesures « socialistes », elles n’ont pas profité à l’ensemble de la société.

    Est-ce que c’est de l’intervention sur l’économie? Oui, mais ça n’en fait pas une mesure progressiste et socialiste. Et de toute façon, mon cher, le marché libre, c’est un wet dream d’économiste, ça n’a jamais existé…

  85. DooM said

    « Pour préserver la propriété privée sur laquelle repose votre système, l’État doit fournir protection judiciaire et policière. »

    C’est vrai pour tout le monde. Gauchistes comme droitistes. Sinon, les gens se font justice eux-même. Tu me voles, je me venge. Peut-être même que je te tues. Ensuite, quelqu’un viendra peut-être te venger.

    « Ce qui fait que l’intervention étatique soit de “gauche” ou de “droite”, c’est si elle permet la distribution des richesses ou si elle encourage la concentration de celles-ci dans un nombre restreint d’individus.

    En ce sens, les fameuses mesures pour aider les banques sont plutôt des mesures de droite : on n’a pas (ou peu) aidé les gens qui n’arrivent plus à payer leur hypothèque, on a préféré sortir de la m… les banquiers qui ont déconné. Ces derniers n’ont pas manqué de se donner des bonus par la suite. »

    Tu diras ça aux millions de personnes qui ont conservé leurs emplois à cause des bail out des banques et quelques compagnies. Parce que c’est ça aussi la réalité. Et c’est pourquoi les gouvernements gauchistes ont fait ça en patchant CE QU’ILS AVAIENT CRÉÉ! (à ne pas oublier!!!) Alors si tu veux parler de distribution de la richesse, ben c’est exactement ça. Des millions de personnes à 35-40-50 000 par année ont conservé leurs emplois. Sans les bail out, des banques tombaient, certaines compagnies n’avaient perdaient leurs liquidités ou leurs prêts et mettaient des gens à la porte ou même la clée dans la porte.

    Et pour les bonus, à part quelques individus avec des centaines de milliers de dollars de bonus, la majorité, c’était des milliers d’employers qui touchaient quelques milliers de dollars. Au total, ça faisait des millions. Une goutte d’eau dans l’océan de milliards qui a plu sur les banques. Et souvent, c’est plate à dire, mais c’était essentiel aux chances de survie de certaines banques… Puisque c’est ce qu’on voulait articiellement. On n’aurait pas eu à donner de bonus si on avait laissé certaines banques mourir. Ça aurait été chien pour le gars qui était en charge des assurances et qui n’avait rien avoir dans les déboires de sa banque (et qui avait bien raison de vouloir son bonus), mais ça aurait été comme ça.

  86. DooM said

    C’est très facile de chercher quelques boucs émissaires. Ça va avec votre pensée primaire d’extrêmes gauchistes, mais la réalité est beaucoup plus complexe et oui l’argent a été redistribuée. C’est pas aussi flamboyant quelqu’un qui garde sa job par rapport à un dirigeant qui fait un bonus de 400 000$, mais c’est 2 réalités qui existaient l’an dernier avant la crise et les bail out ont servi dans les 2 cas à ce qu’on fasse « business as usual » au lieu de faire le ménage (autant dans les dirigeants que dans les employés à 40 000$).

  87. augustepotin said

    Le problème, c’est qu’avec ton cerveau dérangé de right wingnut, tu parles à travers ton chapeau: je ne suis pas d’extrême-gauche, mais évidemment, pour des gens comme toi, tout ce qui est à gauche est extrême.

  88. internationaliste said

    Les « faits » que Doom présente ne sont que des opinions personnelles. Tu n’a rien prouver en disant que Bush est de « gauche ». Encore une fois il y eu d’énormes manifs à New York et ailleurs aux USA pour dénoncer le fait que le gouvernement venait à la rescousse des riches. Elles étaient organisées par la gauche et l’extrême gauche. Et les grosses compagnies n’ont dédaignées l’argent qu’on leur offrait sur un plateau d’argent. Les droitistes sont bons pour cracher sur l’État sauf quand ça fait leur affaire.

    Et pour ce qui est de l’intervention de l’État ça ne se limite pas à l’économie et les droitistes peuvent être interventionnistes quand ça va dans le sens de leurs intérêts. Toutes les mesures « antiterroristes » en sont un bon exemple. Et au niveau économique l’étatisme dépasse l’axe gauche-droite. Bush et Harper ont été toujours été des hommes politiques de droite et s’ils ont décidé d’intervenir économiquement c’était pour sauver leur système en banqueroute pas pour aider les travailleurs à s’en sortir comme le ferait un gouvernement progressiste.

  89. DooM said

    Je n’ai pas seulement dit que Bush avait agit de gauche, je te l’ai prouvé avec des chiffres. Des faits. Les hausses de dépenses vertigineuses de son administration. C’est indéniable. D’ailleurs, tu ne peux rien y opposer.

    Mais j’abandonne. Puisque…

    1) Les bases sectaires sur lesquelles tu te fie pour analyser l’économie changent au fur et à mesure que ça fait ton affaire, se détachant de toute théorie connue. L’interventionnisme, l’étatisme devient de droite avec toi. Y’a personne qui peut considérer ça comme sérieux.

    2) Tu donnes de l’importance à de petites manifestations marginales de gauche alors que les seules manifestations dignes de mention dans les derniers mois, ont été celles des tea partys, un peu partout aux États-Unis, la même journée, afin de dénoncer les dépenses astronomiques des républicains et des démocrates. Ces manifestations, dans plus de 1000 villes américaines, rassemblant des milliers de personnes à chaque endroit, étaient organisées par la droite.

    3) »Bush et Harper ont été toujours été des hommes politiques de droite et s’ils ont décidé d’intervenir économiquement c’était pour sauver leur système en banqueroute pas pour aider les travailleurs à s’en sortir comme le ferait un gouvernement progressiste. »

    Ce n’est que tes petits jugements de valeurs qui ne valent rien. Dans les faits, c’est totalement autre chose. D’ailleurs, encore une fois, je vais le répéter, « le système en banqueroute » (idée avec laquelle vous vous masturbez) l’a été à cause de l’Étatisme, ce que vous aimez, ce que vous demandez. C’est la gauche de Clinton qui a voté les éléments qui ont créé la crise qu’on a connu.

    C’est assez pour moi. De toute façon, j’ai démoli tout ce qui avait à démolir. Et ça n’a pas été très difficile.

  90. augustepotin said

    1) Les bases sectaires sur lesquelles tu te fie pour analyser l’économie changent au fur et à mesure que ça fait ton affaire, se détachant de toute théorie connue. L’interventionnisme, l’étatisme devient de droite avec toi. Y’a personne qui peut considérer ça comme sérieux.

    Pourtant, à ma remarque que l’État doit intervenir pour qu’un système économique comme le capitalisme existe, en garantissant qu’un petit nombre d’individus puissent s’approprier les ressources, tu as répondu ceci :

    “Pour préserver la propriété privée sur laquelle repose votre système, l’État doit fournir protection judiciaire et policière.”

    C’est vrai pour tout le monde. Gauchistes comme droitistes. Sinon, les gens se font justice eux-même. Tu me voles, je me venge. Peut-être même que je te tues. Ensuite, quelqu’un viendra peut-être te venger.

    Alors désolé, mais toi aussi, tu inventes à mesure. Et en passant, avant que nous débarquions ici, les autochtones n’avaient pas de concept de propriété privée (du moins pas poussé à l’extrême comme dans notre cas), et ils se régulaient très bien merci.

    2) Tu donnes de l’importance à de petites manifestations marginales de gauche alors que les seules manifestations dignes de mention dans les derniers mois, ont été celles des tea partys, un peu partout aux États-Unis, la même journée, afin de dénoncer les dépenses astronomiques des républicains et des démocrates. Ces manifestations, dans plus de 1000 villes américaines, rassemblant des milliers de personnes à chaque endroit, étaient organisées par la droite.

    Ces manifestations ont été le fait de petits groupes marginaux de la droite américaine, et ont été la risée de tous (sauf chez faux News, évidemment).

    Ce n’est que tes petits jugements de valeurs qui ne valent rien. Dans les faits, c’est totalement autre chose. D’ailleurs, encore une fois, je vais le répéter, “le système en banqueroute” (idée avec laquelle vous vous masturbez) l’a été à cause de l’Étatisme, ce que vous aimez, ce que vous demandez. C’est la gauche de Clinton qui a voté les éléments qui ont créé la crise qu’on a connu.

    Non, Doom, ce qui s’est produit aux USA est arrivé parce que l’État a réduit la régulation du secteur bancaire. Ce n’est pas arrivé ici, parce que nous sommes plus interventionnistes.

    Et SVP, ne me cite pas Clinton comme quelqu’un de gauche, il l’a été durant les élections, puis il est devenu le party of business, comme toujours.

    C’est assez pour moi. De toute façon, j’ai démoli tout ce qui avait à démolir. Et ça n’a pas été très difficile.

    Pff et arrogant en plus… C’est ça, dans ta tête, tu as eu raison? Débarasse maintenant, parasite.

  91. augustepotin said

    Aussi :

    C’est très facile de chercher quelques boucs émissaires. Ça va avec votre pensée primaire d’extrêmes gauchistes, mais la réalité est beaucoup plus complexe et oui l’argent a été redistribuée. C’est pas aussi flamboyant quelqu’un qui garde sa job par rapport à un dirigeant qui fait un bonus de 400 000$, mais c’est 2 réalités qui existaient l’an dernier avant la crise et les bail out ont servi dans les 2 cas à ce qu’on fasse “business as usual” au lieu de faire le ménage (autant dans les dirigeants que dans les employés à 40 000$).

    Tout d’abord, à votre place, je ne me plaindrais pas trop de ce que nous chercherions apparemment des boucs émissaires. Avec vos préjugés et exagérations concernant la gauche, vous ne donnez pas votre place en ce qui concerne les accusations gratuites.

    Ensuite, concernant le contenu de ce que vous dites, c’est du pur verbiage. Donnez-moi une source fiable qui vérifie ce que vous dites. Tout ce que j’ai lu montre que le « bail out » a surtout profité aux riches.

  92. internationaliste said

    Tu n’as pas démoli grand chose Doom tu as plutôt démontré ton sectarisme sans bornes et ta volonté de détenir la vérité comme le font toutes les sectes.

    Pour ton info ce n’était pas des manifs marginales mais des manifestions très grandes qui furent organisées par la gauche et l’extrême gauche contre les plans de sauvetage de Bush ET Obama. C’est pas de ma faute si tes médias comme Fox News ne les ont pas couvert. Ces grands rassemblements ont dénoncé la politique de payer les riches des Républicains et des Démocrates.

    Tu tords les faits pour qu’ils correspondent à ta vision étroite des choses. Des politiciens très à droite comme Bush et Harper deviennent soudainement « de gauche » parce qu’ils prennent des décisions qui ne te plaisent pas. Et encore une fois il n’y a rien dans la définition de l’étatisme et de l’intervention de l’État qui classe ces concepts strictement à gauche. La guerre en Irak est un exemple d’intervention étatique dans le domaine militaire et a été faite par un gouvernement de droite et profondément conservateur.

    Tu me fais penser à un enfant qui veut absolument raison envers et contre tous. C’est absolument pathétique.

  93. episteme12 said

    Haha, c’est toujours pareil ici.

    En tout cas, Adieu.

  94. krymz said

    je viens juste de lire un texte que je trouve extrèmement intèressant et que j’aimerais partager avec vous tous.
    http://www.crimethinc.com/texts/selected/asfuck.php

    Your Politics Are Boring As Fuck
    by Nadia C.

    Face it, your politics are boring as fuck.

    You know it’s true. Otherwise, why does everyone cringe when you say the word? Why has attendance at your anarcho-communist theory discussion group meetings fallen to an all-time low? Why has the oppressed proletariat not come to its senses and joined you in your fight for world liberation?

    Perhaps, after years of struggling to educate them about their victimhood, you have come to blame them for their condition. They must want to be ground under the heel of capitalist imperialism; otherwise, why do they show no interest in your political causes? Why haven’t they joined you yet in chaining yourself to mahogany furniture, chanting slogans at carefully planned and orchestrated protests, and frequenting anarchist bookshops? Why haven’t they sat down and learned all the terminology necessary for a genuine understanding of the complexities of Marxist economic theory?

    The truth is, your politics are boring to them because they really are irrelevant. They know that your antiquated styles of protest—your marches, hand held signs, and gatherings—are now powerless to effect real change because they have become such a predictable part of the status quo. They know that your post-Marxist jargon is off-putting because it really is a language of mere academic dispute, not a weapon capable of undermining systems of control. They know that your infighting, your splinter groups and endless quarrels over ephemeral theories can never effect any real change in the world they experience from day to day. They know that no matter who is in office, what laws are on the books, what « ism »s the intellectuals march under, the content of their lives will remain the same. They—we—know that our boredom is proof that these « politics » are not the key to any real transformation of life. For our lives are boring enough already!

    And you know it too. For how many of you is politics a responsibility? Something you engage in because you feel you should, when in your heart of hearts there are a million things you would rather be doing? Your volunteer work—is it your most favorite pastime, or do you do it out of a sense of obligation? Why do you think it is so hard to motivate others to volunteer as you do? Could it be that it is, above all, a feeling of guilt that drives you to fulfill your « duty » to be politically active? Perhaps you spice up your « work » by trying (consciously or not) to get in trouble with the authorities, to get arrested: not because it will practically serve your cause, but to make things more exciting, to recapture a little of the romance of turbulent times now long past. Have you ever felt that you were participating in a ritual, a long-established tradition of fringe protest, that really serves only to strengthen the position of the mainstream? Have you ever secretly longed to escape from the stagnation and boredom of your political « responsibilities »?

    It’s no wonder that no one has joined you in your political endeavors. Perhaps you tell yourself that it’s tough, thankless work, but somebody’s got to do it. The answer is, well, NO.

    You actually do us all a real disservice with your tiresome, tedious politics. For in fact, there is nothing more important than politics. NOT the politics of American « democracy » and law, of who is elected state legislator to sign the same bills and perpetuate the same system. Not the politics of the « I got involved with the radical left because I enjoy quibbling over trivial details and writing rhetorically about an unreachable utopia » anarchist. Not the politics of any leader or ideology that demands that you make sacrifices for « the cause. » But the politics of our everyday lives. When you separate politics from the immediate, everyday experiences of individual men and women, it becomes completely irrelevant. Indeed, it becomes the private domain of wealthy, comfortable intellectuals, who can trouble themselves with such dreary, theoretical things. When you involve yourself in politics out of a sense of obligation, and make political action into a dull responsibility rather than an exciting game that is worthwhile for its own sake, you scare away people whose lives are already far too dull for any more tedium. When you make politics into a lifeless thing, a joyless thing, a dreadful responsibility, it becomes just another weight upon people, rather than a means to lift weight from people. And thus you ruin the idea of politics for the people to whom it should be most important. For everyone has a stake in considering their lives, in asking themselves what they want out of life and how they can get it. But you make politics look to them like a miserable, self-referential, pointless middle class/bohemian game, a game with no relevance to the real lives they are living out.

    What should be political? Whether we enjoy what we do to get food and shelter. Whether we feel like our daily interactions with our friends, neighbors, and coworkers are fulfilling. Whether we have the opportunity to live each day the way we desire to. And « politics » should consist not of merely discussing these questions, but of acting directly to improve our lives in the immediate present. Acting in a way that is itself entertaining, exciting, joyous—because political action that is tedious, tiresome, and oppressive can only perpetuate tedium, fatigue, and oppression in our lives. No more time should be wasted debating over issues that will be irrelevant when we must go to work again the next day. No more predictable ritual protests that the authorities know all too well how to deal with; no more boring ritual protests which will not sound like a thrilling way to spend a Saturday afternoon to potential volunteers—clearly, those won’t get us anywhere. Never again shall we « sacrifice ourselves for the cause. » For we ourselves, happiness in our own lives and the lives of our fellows, must be our cause!

    After we make politics relevant and exciting, the rest will follow. But from a dreary, merely theoretical and/or ritualized politics, nothing valuable can follow. This is not to say that we should show no interest in the welfare of humans, animals, or ecosystems that do not contact us directly in our day to day existence. But the foundation of our politics must be concrete: it must be immediate, it must be obvious to everyone why it is worth the effort, it must be fun in itself. How can we do positive things for others if we ourselves do not enjoy our own lives?

    To make this concrete for a moment: an afternoon of collecting food from businesses that would have thrown it away and serving it to hungry people and people who are tired of working to pay for food—that is good political action, but only if you enjoy it. If you do it with your friends, if you meet new friends while you’re doing it, if you fall in love or trade funny stories or just feel proud to have helped a woman by easing her financial needs, that’s good political action. On the other hand, if you spend the afternoon typing an angry letter to an obscure leftist tabloid objecting to a columnist’s use of the term « anarcho-syndicalist, » that’s not going to accomplish shit, and you know it.

    Perhaps it is time for a new word for « politics, » since you have made such a swear word out of the old one. For no one should be put off when we talk about acting together to improve our lives. And so we present to you our demands, which are non-negotiable, and must be met as soon as possible—because we’re not going to live forever, are we?

    1. Make politics relevant to our everyday experience of life again. The farther away the object of our political concern, the less it will mean to us, the less real and pressing it will seem to us, and the more wearisome politics will be.

    2. All political activity must be joyous and exciting in itself. You cannot escape from dreariness with more dreariness.

    3. To accomplish those first two steps, entirely new political approaches and methods must be created. The old ones are outdated, outmoded. Perhaps they were NEVER any good, and that’s why our world is the way it is now.

    4. Enjoy yourselves! There is never any excuse for being bored . . . or boring!

    Join us in making the « revolution » a game; a game played for the highest stakes of all, but a joyous, carefree game nonetheless!

  95. @episteme12

    Va te faire foutre sale vendu !

  96. Bonne continuation dans vos nouveaux projets 🙂

    Oh, et un dernier conseil : don’t feed the troll.

  97. quebecsocialiste said

    @Exovirtuelle

    Merci. 😀

    Effectivement, je ne donnerai pas autant d’importance à nos trolls de services d’extrême droite sur mon nouveau blogue. Il faut être plus mature qu’eux si on veut avoir l’air plus crédibles, un point c’est tout.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :