Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Le coup de grâce

Posted by sylvainguillemette sur 8 novembre, 2009

 

https://i2.wp.com/www.mountain-riders.org/_news/upload/RIP-1311083248.jpg

Je ne sais pas si l’Action Démocratique du Québec est en phase terminale, mais lorsque les marins quittent le bateau, lorsque les rats fuient d’une direction à une autre, il devient opportun de parler d’une situation où, l’accompagnement de fin de vie devrait être envisagé, sinon qu’il faut changer radicalement de direction.

Éric Caire et Marc Picard, des dits lucides –ILS se disent lucides-, ont quitté ce parti qui, au Québec, pouvait se vanter de défendre les intérêts du sacro-saint capital, et de la minorité qui s’en privilégie surtout. Sans ces deux chevaliers du capital, ou plutôt, des intérêts de ceux et celles qui en bénéficient, l’ADQ devient un parti, ou demeure plutôt, un parti de pacotille. Le parti populiste crasse par excellence du Québec aura toutefois soulevé quelques maladies infantiles au Québec, par exemple, une qui conditionne les autres, le conditionnement capitaliste qui sévit d’ailleurs, de par le monde. Sans ces deux serviteurs de la bourgeoisie au parti tiers qu’est désormais l’ADQ, ce dernier n’offrira plus les extrémités attendues par les aliénés de cette nation dite québécoise, qui eux, n’en demandaient pas moins que de s’abrutir d’avantage. Car, même s’ils étaient caricaturaux, ces deux moines ne respectant pas le mutisme volontaire, moines de par leur croyance, n’avaient pas moins l’oreille et les yeux de ces aliénés qui les élisaient.

Quoiqu’il en soit, ces deux vautours du drame humain causé par le capitalisme ne me manqueront pas, ni leur «lucidité» d’ailleurs. Les intérêts qu’ils servaient au sein de ce parti populiste n’étaient pas les miens, ni ceux des travailleurs salariés de ce monde fleur-de-lysé, conscients de leur classe et des intérêts de celle-ci. Et bref, ces opportunistes, qu’on trouve partout où il y a de la bourgeoisie, et de leurs intérêts à défendre, se feront vite remplacés par d’autres, comme eux, avares de profiter d’une demande quelconque, provenant elle, pourtant, des misères et des problèmes sociaux graves d’autres humains comme eux. Si c’est ça, l’esprit du «aider son prochain»…, je passe mon tour et m’en remet au socialisme.

Bref, beaucoup de bruit, pour pas grand-chose. Ce n’est surtout, ou, surtout pas, une grand perte pour le Québec, sauf peut-être dans le cas où, nous aurions besoin d’exemples afin de décrire ce qu’est; un opportuniste, un populiste, mais surtout, un idéaliste. Car s’ils avaient bien quelque chose en commun ces lucides, c’était bien le fait qu’ils étaient lucides comme des idéalistes. Et l’idéalisme, dans l’espoir de voir les bornes de l’ignorance humaine se résorber, ne joue qu’un rôle opposé.

 

Dormez en paix…

 

 

 

 

4 Réponses to “Le coup de grâce”

  1. Jean-Sébastien Vézina-Girard said

    Ce parti est comme le capitalisme il est en pleine déconfiture. Mais la différence c’est que l’ADQ tombera bientôt et le capitalisme dans quelques années peu-être.

    Enfin je l’espère…

  2. anonymement said

    Bof considérant le fait qu’il reste encore 2 grand Parti politique de droite dans l’échiquier politique québécois sa ne changera rien.

  3. sylvainguillemette said

    Effectivement…

  4. sylvainguillemette said

    Rebienvenue parmi nous Anonymement.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :