Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Manifestation contre l’inaction de nos gouvernement

Posted by Jean-Sébastien Vézina-Girard sur 10 décembre, 2009

Ce samedi(le 12 décembre) il y aura des manifestations un peu partout dans
le monde pour protester contre l’inaction de nos gouvernements à
Copenhague.

À MONTRÉAL, le tout commencera à 14h au Carré Philips(métro Square
Victoria).
À QUÉBEC, ce sera à la même heure au Carré D’Youville.

Juste avant ce sommet, de nouveaux faits alarmants ont été rendus publics:

  • Le niveau de dioxyde de carbone a atteint les 385.2 ppm – le plus haut niveau depuis 650.000 ans, selon la World Meteorological Organisation.
  • Depuis 1990, les émissions de dioxyde de carbone ont augmenté de 41%. L’an dernier, malgré la crise économique, elles ont encore augmenté de 2%, c’est-à-dire plus que la moyenne annuelle des années ’90, selon NatureGeoscience.

Ces développements vont dans la ligne des pires prévisions du GIEC – qui prévoient une augmentation de 6° dans ce siècle. Aujourd’hui déjà, 300.000 personnes meurent chaque année pour des raisons directes ou indirectes avec les changements climatiques. Les scientifiques dissent qu’il ne reste que 6 ans (jusqu’en 2015) pour modifier la production et la consommation destructrice d’énergies actuelles avant que des effets “catastrophiques” ne deviennent irréversibles. Notre lutte est donc une course contre la montre.

La crise environnementale est causée par le système capitaliste et ses multinationales. Les dirigeants politiques qui étaient à Kyoto et ceux qui sont maintenant à Copenhague n’ont aucune solution à proposer. Leur seul objectif en tant que parti au pouvoir est d’éviter d’apparaître comme les fautifs tout en passant la balle à quelqu’un d’autre! A travers de fausses solutions capitalistes -comme le commerce de droits d’émissions- rien n’est réellement fait pour remédier à la situation. En fait, ils démontrent qu’ils sont au service des grosses entreprises dont celles de l’industrie pétrolière et énergétique. La première et la deuxième des 500 plus grandes entreprises en termes de fortune sont les géants pétroliers Exxon et Chevron. Les n° 4 et 5 sont General Electric et Wal-Mart. Ironiquement, car elles ont les moyens de faire autrement, ces entreprises se trouvent également parmi celles qui polluent le plus! Sans s’en prendre au pouvoir de ces multinationales – et à leurs amis au pouvoir – la crise environnementale ne pourra pas être résolue.

Nous avons besoin d’un mouvement d’opposition global et démocratique qui implique les travailleurs(euses), les jeunes et tous ceux qui sont touchés par les effets des changements climatiques. Nos gouvernements ou nos entreprises en montré qu’on ne pouvait pas leur faire confiance. Arrêtons de les supplier et agissons nous mêmes!

Le socialisme démocratique, organisé à une échelle internationale, est la seule alternative au système capitaliste. Au lieu de gaspiller les ressources naturelles et de ne pas respecter la nature, les travailleurs(euses) et les consommateurs(trices) pour permettre à quelques personnes de faire des profits, nous avons besoin d’une planification démocratique de l’économie basée sur les capacités et les besoins de la population et de l’environnement.

                   Ce que nous proposons concrètement:

  • L’objectif de réduire les émissions d’au moins 50% d’ici 2020, avec le but d’atteindre 90% de réductions d’ici 2050.
  • S’opposer aux taxes (comme les taxes carbone) sur le dos de la classe des travailleurs. Que les véritables pollueurs payent: les grandes entreprises!
  • Un investissement public massif pour remplacer l’énergie fossile et nucléaire par des énergies renouvelables.
  • Une société orientée vers des transports, des logements, une agriculture et une industrie durables et viables. Pour une société planifiée sous le contrôle démocratique des travailleurs et des travailleuses.
  • La reconversion de l’industrie automobile ou encore celle du charbon, en défendant tous les emplois et les salaires. Pour utiliser la technologie et les connaissances de la force des travailleurs pour une production socialement utile et sans dégâts pour l’environnement.
  • La nationalisation sous contrôle ouvrier des multinationales qui dominent aujourd’hui le monde, tant économiquement que politiquement.
  • Mobiliser et unifier les luttes quotidiennes pour l’emploi, le bien-être et la préservation de l’environnement – pour une lutte commune internationale des syndicats, des groupes environnementaux et des organisations de gauche comme on le fait dans Québec Solidaire au Québec, le NPA en France, Die LINKE en Allemagne, Syriza en Grèce et le PSol au Brésil avec l’objectif de construire des partis de masses socialistes et conscients des nécessités démocratiques et environnementales.

                   Qui sommes-nous?

Le MPSQ est la section québécoise du Comité pour une Internationale Ouvrière; une organisation socialiste mondiale présente dans une quarantaine de pays(Canada, É.U., Brésil, Chili, Irlande, Angleterre, France, Belgique, Russie, Israël/Palestine, Inde, Chine, Malaisie, Australie,…) dans le but de rassembler les militant(e)s intéressé(e)s par la construction de partis révolutionnaires fait pour et par les travailleurs(euses) et les jeunes. C’est en s’organisant nous même pour faire valoir nos intérêts collectifs que nous arriverons à faire face aux problèmes que sont la pollution, les guerres impérialistes, la pauvreté,… et à l’hypocrisie des politiciens de droite au pouvoir et des patrons d’entreprises.

Le capitalisme a fait son temps, remplaçons-le!

  À lire, à partager et à récupérer!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :