Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Israël, un régime sioniste à abattre

Posted by sylvainguillemette sur 17 mars, 2010

https://i1.wp.com/www.lesmotsontunsens.com/files/carte-territoire-palestinien-depuis-1946.jpgIsraël persiste et signe, malgré la condamnation de son plus cher allié, Washington. Israël a inauguré une nouvelle colonie, ou le prolongement des autres diront certains, sur un territoire bel et bien palestinien.

Le génocide à petit feu qu’impose Israël au peuple palestinien aura même, selon certains experts, réveillé un nouvel Intifada, mais sans pour autant donner aux palestiniens la moindre parcelle d’égalité au niveau des forces militaires.

Tel-Aviv perdure donc son acharnement à éradiquer les palestiniens de la surface de la Terre, et parle même déjà, de déporter les palestiniens restants, de leurs terres actuelles, que Tel-Aviv leur vole tranquillement, mais surement. La capitale israélienne va même jusqu’à menacer de pointer ses ogives nucléaires –qu’elle ne possède pas selon l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique- sur les capitales européennes qui leur tiendraient tête.

Benjamin Netanyahu n’est pas non plus, étranger à tout ce qui se trame au parlement israélien, et aux stratégies adoptées par Tel-Aviv vis-à-vis les arabo-musulmans de leur région. Son père, le professeur Ben-Tzion Netanyahu, fut le secrétaire personnel de Ze’ev Jabotinsky, le père du sionisme révisionniste. Autour des années 80-90, il prit part avec son fils Benjamin et George H. Bush (le père), le Jonathan Institute (du nom de son fils ainé Jonathan Netanyahu, décédé au combat) et élabora le concept médiatique de « terrorisme international ». Tous ensembles, les sionistes prônent ouvertement la domination de leur «race», un peu finalement, ce qui nous amène à penser que l’hitlérisme a donné des idées à quelques  juifs également, sans tous les inclure  dans ce lot. Le promoteur immobilier Larry Silverstein, qui avait acquis le World Trade Centre à New-York et qui avait souscris à une assurance spécifique sur des attentats sur ses tours, était également le trésorier du «Jonathan Institute». Après plusieurs procès, il toucha près de 4.5 milliards, soit donc une plus-value nette d’un milliard de dollars. Je vous laisse faire vos propres idées…

Qu’importe tous ces tracas, aujourd’hui, les palestiniens n’ont plus que des parcelles de terres sur lesquelles ils peuvent, quand ils le peuvent; cultiver, vivre, récolter l’eau de pluie, développer des moyens de production, et voire, s’émanciper. Aujourd’hui, nier l’apartheid qu’impose Israël aux palestiniens est devenu une risée. Aujourd’hui, nier les vols constants des territoires palestiniens par les israéliens est aussi risible.

Par le passé, la communauté internationale s’était offusquée de l’hitlérisme à l’encontre des juifs,  et s’était vue coordonnée en monumental effort guerrier contre le régime d’Adolf Hitler. Quand le fera t-elle à l’égard des palestiniens, aujourd’hui éradiqués par le régime sioniste de Benjamin Netanyahu?

4 Réponses to “Israël, un régime sioniste à abattre”

  1. americocorico said

    Allez camarades, DJIHAD pour tous! INCH’ALLA!!! Mort à ses bâtards de juifs

  2. sl59806202 said

    Quand Palestiniens est utilisé comme nom il faut lui mettre une majuscule.

    La célèbre illustration de cet article présente un défautqui n’est pas qu’un détail : elle ne permet pas de faire visualiser que Jaffa était « généreusement » attribué par l’illégitime résolution 181 (au vote biaisé) aux Arabes théoriquement pour leur permettre de continuer de commercer par la mer. Dans les articles que ces quatre cartes édifiante illustrent il faudrait toujours le préciser, en note ou non, pour montrer sa maîtrise minimale du sujet

    Evidemment Ben Gourion n’avait pas plus l’intention de respecter cette clause que l’internalisation de Jérusalem et bien d’autres clauses et son opposition (le Likoud) non plus.

    Il est bien dommage et nuisible à la cause palestinienne que trop de militants ne connaissent pas le contexte et le texte de la résolution 181 ; ni celui de la résolution 273, sans oublier évidemment la 194.

    Ethiquement ça va déjà de soi, mais aussi juridiquement l’existence de l’entité sioniste (que le Hamas reconnaît évidemment formellement) est indéfendable.

  3. sylvainguillemette said

    Merci cher lecteur, j’en prends note et je corrige aussitôt que possible!

  4. […] Réactionismwatch, Sylvain Guillemette […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :