Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Mgr Ouellet l’intolérant

Posted by sylvainguillemette sur 17 mai, 2010

https://i1.wp.com/www.cardinalseansblog.org/wp-content/uploads/2008/06/ouellet.jpgL’un des extrémistes servant de représentants québécois à l’État sectaire du Vatican s’est prononcé ouvertement contre la pratique de l’avortement, même en cas de viol. Le Cardinal Ouellet, connu pour ses propos fascisants, a participé à un congrès pro-vie, organisé par des forces religieuses obscures, où il a tenus ces propos.

Mais «les femmes devraient décider elles-mêmes» lui répond Marguerite Blais. L’ancien député du Bloc Québécois et abbé Raymond Gravel, condamne lui aussi les propos du diktat québécois de l’Église vaticane, reprenant lui-même, les propos du «contact direct avec Dieu…» que prétend être le pape. Pauline Marois en rajoute, et condamne elle aussi, les propos de l’exalté.

L’avortement, Mgr Ouellet devra s’y faire, est légal au Canada, et le demeurera pour un bon bout de temps. Au Québec, cela semble encore plus clair, étant donné que le conservatisme, ici, bat de l’aile plutôt que son plein. Monsieur Ouellet aurait plus de succès en Alberta…, ou aux États-Unis d’Amérique dans des coins bien reculés…

Comme les conservateurs, cet extrémiste en a contre les décisions collectives, plaisant à une certaine majorité de gens. Que l’on parle d’homosexuels, ou d’avortement, ou de quelconque discours rétrograde du Vatican, vous pouvez compter sur les conservateurs de Stephen Harper et sur Mgr Ouellet pour les répéter!

Comme un cadran mal réglé, Mgr Ouellet nous tient un discours qui fait fi des évolutions humaines, des processus nous ayant donné le droit à l’avortement, et demeure figé dans un passé obscur, dont les Québécoises et Québécois ne sont certainement pas nostalgiques. Comme une vieille plaie, cicatrisée, mais toujours douloureuse, Mgr Ouellet fait office de vermine qui tente de survivre au dépend de la plaie qui endolorie son porteur.

L’avortement est une bonne chose, s’il est pratiqué dans des circonstances d’option finale et définitive. Il ne doit pas servir de moyen de contraception, mais donner aux femmes, le droit de choisir entre une difficile maternité annoncée, ou le difficile choix de tuer un fœtus. La femme en est consciente, qu’il s’agit d’une mort provoquée. Mais la venue, parfois, de bébés non désirés, entraîne des situations d’avantage alambiquées.

Mais surtout, et la ministre Blais l’a déjà dit, c’est aux femmes de décider pour elles-mêmes, et non aux hommes de décider pour elles! Mgr Ouellet doit être à veille d’être nommé Sénateur…

5 Réponses to “Mgr Ouellet l’intolérant”

  1. krymz said

    Complètement fou comme sujet. Tuer une personne en devenir avec justification que sa vie ne sera pas probablement une pleine d’épanouissement et de bonheur (ceux qui avortent en « quick fix » régulièrement, les parents immatures, parents pauvres, viol, quelconques déficiences, DPJ, etc…), c’est « un » symptôme du capitalisme tel qu’on le connait aujourd’hui. C’est l’argent et les changements de style de vie, comme ceux que l’on voie dans les journaux de type « journal de Montréal » où l’histoire fini toujours mal(ou encore, à la télé-réalité), qui entrainent le rejet de quelqu’un qui aurait pu être nous.

    Lorsque le socialisme remplacera finalement le capitalisme… est-je besoin d’en dire plus?

    Le spectacle de marionnettes ne nous confond pas!

  2. sylvainguillemette said

    En même temps, je suis d’accord pour qu’il y ait une vaste campagne, afin que l’on ne se serve pas de l’avortement comme d’une forme de contraception. Il faut quand même noter que l’âge moyen des femmes se faisant avorter, est de 21 ans. Ce qui m’amène à dire que, plusieurs de ces avortements auraient pu être évités, si la contraception avait d’abord été utilisée.

    Néanmoins, le dinosaure qu’est le cardinal Ouellet en la matière, me donne des munitions contre le courant extrémiste, que forment les fondamentalistes chrétiens qui le soutiennent. Car d’une voix, l’Église condamne l’avortement, mais cette même Église ne condamne pas les autorités états-uniennes pour leurs guerres, pour les crimes qu’ils commettent à l’étranger, allant même parfois, jusqu’à dire que ce moindre mal, la guerre, est un moindre mal nécessaire. Ils sont incohérents.

    D’ailleurs, à ce titre, les conservateurs font les rois de la double-mesure! D’une voix, ceux-ci soutiennent la guerre en Irak, et celle en Afghanistan, qui fait, rappelons-le, des millions de morts au compte final, dont des enfants et des foetus, et hop! Aucun commentaire de leur part, qui mettrait en doute la guerre, étant donné qu’elle est violente, et qu’elle tue!

    Content de vous revoir parmi nous Krymz…

  3. peanots135 said

    Un inculte (cardinal Ouellet) ne devrai pas avoir le droit de parole comme une être humain.
    En plus il se croit de plus inteligent des aitres vivant.

  4. sylvainguillemette said

    Je ne suis pas d’accord. Tout le monde doit avoir le droit de parole, même monsieur Ouellet. C’est d’ailleurs la seule façon d’éliminer les théories «s’avérant fausses». C’est la seule façon de mettre en évidence les contradictions dans lesquelles pataugent ces charlatans.

    Monsieur Ouellet se dit contre les avortements, mais l’Église dont il fait partie, dit aussi de ne pas se protéger lors des rapports sexuels, et cela, dans les pays du tiers-monde. Comment voulez-vous qu’on gobe un tel discours lorsque l’auteur est aussi polyvalent dans ses actes, et sélectif quant aux condamnations de meurtres… Les guerres, elles font des morts… Mais l’Église dit que c’est parfois un moindre mal… Aucune cohérence.

    L’Église, c’est le passé, mais malheureusement aussi, le présent…, et possiblement, une bonne partie du futur encore.

    Cela dit, il est bien que monsieur Ouellet ait partagé le plus profond de sa pensée vis-à-vis le droit des femmes de décider pour elles-mêmes. On la connaissait déjà, mais j’aime bien quand ces imbéciles se répètent. C’est juste plus clair pour tout le monde maintenant.

  5. sylvainguillemette said

    La raison pour laquelle, surtout, je souhaite que monsieur Ouellet s’exprime, c’est aussi que c’est ce que je prône. Des conseils populaires, avec à leur tête, des élus révocables en tout temps.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :