Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Le fascisme est-il possible au Canada?

Posted by sylvainguillemette sur 26 mai, 2010

Le gouvernement Harper n’en finit plus de museler ses opposants ou ceux que ceux-là voudraient entendre en commission, de les discréditer via des formules simplistes et rétrogrades, et de dépenser les finances publiques pour des intérêts qui n’ont rien de public.

Nous avons appris cette semaine que le gouvernement des conservateurs allait espionner les conversations électroniques, afin dit-il, de voir à ce que tout soit «vrai» dans les affirmations le concernant. Cela n’est pas sans rappeler le «Patriot Act» états-unien, adopté sous le règne de George W. Bush, qui a permis au gouvernement de ce tueur de masse impuni d’espionner des millions de ses concitoyens dans leurs conversations privées, tant téléphoniques qu’électroniques ou autres. Ainsi, les conservateurs veulent mettre fin aux discussions le concernant sur les places publiques. Cela vise également à faire fermer certains blogues ou sites internet, qui pourraient proférer de telles informations, ce qui le dérangerait. Le site FACEBOOK serait parmi les préoccupations du gouvernement de Stephen Harper, ce qui pourtant, représente d’avantage la démocratie que le peu de soutien populaire qu’il a pu retenir pour tenir le pouvoir à Ottawa.

Aussi, nous avons appris que le gouvernement de Stephen Harper interdira désormais, toute convocation de quelconque bureaucrate  d’Ottawa. Ainsi, fini les interrogations déplaisantes des «Richard Colvin», qui mettaient pourtant à nues les prétentions mensongères du gouvernement conservateur sur les allégations de torture systématique des prisonniers afghans en Afghanistan. Il n’est donc plus possible de faire la lumière sur des dossiers jugés sensibles, autant par l’opposition que par le gouvernement.

Nous apprenons, en même temps, que les conservateurs de Stephen Harper vont dépenser près d’un milliard de dollars pour la sécurité d’un évènement de seulement 3 jours! En effet, le G20 et le G8 réunis coûteront à eux-seuls plus cher que les 17 jours olympiques à Vancouver en termes de sécurité! Pourtant, les discussions entreprises par nos élus minoritaires, n’ont rien d’opportun pour le public, si ce n’est qu’on prend des décisions qui les concerne, à leur insu et sans leur consentement. On y discutera de partenariat contre ce que l’on nomme le «terrorisme» –tout en ignorant les actes terroristes qu’ils commettent ou appuient eux-mêmes…- , de sanctions contre les régimes détestés par les États capitalistes –qui ne commettent comme crime, que ce que se permettent ces mêmes États hypocrites qui participent à ces sommets du G20 et du G8…-, de privatisation des marchés globaux –de gré ou de force…-, de plans d’austérité –qui ne visent qu’à mettre en place le Nouvel Ordre Mondial-, bref, rien qui n’ait un quelconque lien avec l’intérêt collectif des travailleurs canadiens, sauf si ce n’est que celui de les appauvrir d’avantage, au profit de cette bourgeoisie minoritaire et parasitaire. L’hypocrisie de ces sommets est inégalable. Et ces sommets ne sont obligation, que pour les économies totalitaires capitalistes, voulant continuer sur cette voie, malgré les patents échecs de celle-ci sur plus d’un siècle. Il s’agit bel et bien d’une réunion de parasites, tentant de nous faire croire qu’ils prennent ces cocktails de princiers, pour nos intérêts de travailleurs du bas de cette pyramide sociale! D’une part, Ottawa et les capitalistes nous demandent de concéder à leur chantage économique quant aux plans d’austérité et d’une autre, ces mêmes parasites se la coulent douce, au coût de près d’un milliard de dollars canadiens, pendant que le prolétariat international encaisse toujours aujourd’hui, la débâcle boursière états-unienne et bourgeoise! C’est le monde à l’envers!

Nous notons aussi qu’à partir de maintenant, certaines organisations comme celles des anarchistes toutes confondues –Le porte-parole de la police d’Ottawa parle d’une idéologie d’abord terrorisante…- seront jugées, sans preuve, de terrorisantes, au même titre qu’Al-Qeada. Pourtant, ce gouvernement conservateur a toujours fermé ses yeux sur le financement d’Al-Qeada ou des Talibans, qui nous le savons, relève du passé et du présent états-unien, donc issu des poches de son partenaire économique principal! Ainsi, le gouvernement conservateur adopte deux poids, deux mesures! Il est de toute façon vrai aussi, qu’Ottawa, sous Harper et ses sectaires, n’a jamais condamné le terrorisme d’autres belligérants, comme celui des israéliens par exemple, qui ont en deux ans, massacrés plus de 3000 civils impunément et avec le soutien des conservateurs! Rappelons qu’Israël avait utilisé des armes de destruction massive  – Sans doute celles que Saddam Hussein ne détenait finalement pas! Les conservateurs ont pourtant appuyé idéologiquement la guerre illégale de George W. Bush en Irak, qui a fait jusqu’ici, plus d’un million de morts chez les civils irakiens!– pour ce et que cela n’a aucunement titillé ni Ottawa, ni Washington! Au contraire! Cette dernière avait même, durant le massacre, envoyé des tonnes de munitions en signe d’approbation du massacre! Ottawa n’a pas condamné le geste de soutien au terrorisme de Washington et pourtant, notre capitale fédérale condamne aujourd’hui la dictature de Kim-Jong-Il, qui s’il est vrai que son pays ait coulé un bateau, n’aura tués que 46 marins… Cohérence…

Voilà que nous avons devant nous, un gouvernement fascisant, qui nous rappelle une certaine époque où les socialistes et tous les opposants au capitalisme, étaient des ennemis et des traîtres à jeter en prison ou à abattre. Certes aux États-Unis, cela a toujours demeuré une réalité. Mais ici… Le Canada sous les conservateurs est peut-être entrain de franchir le seuil qui le sépare du fascisme. Pour sûr, son sectarisme n’est plus une simple supposition, ni quant à son aveuglement volontaire vis-à-vis les crimes de guerre, ni vis-à-vis les crimes commis contre l’humanité ou la torture, ni son soutien aux pétrolières, etc..

Le Canada sous les conservateurs, se dirige tout droit vers le fascisme.

26 Réponses to “Le fascisme est-il possible au Canada?”

  1. cyberlou33 said

    J’ai pris connaissance de votre message et je pense que vous allez être fermé.

  2. genne said

    Dans toute société, la transgression d’une norme ou d’un tabou conduira au rejet des coupables et des audacieux. Les exclus ne sont actuellement plus que les pauvres, il y a aussi les fous, les débiles… bref tout ceux que l,on qualifie de surnom et qui n’arrivent pas a s,insérer dans un circuit productif. Ce que M.Harper veut contrôler ce sont ces im-pures, im-propres, les im-productifs, les in-disciplinés, les im-maoraux, les in-cultes… bref tout ceux qui enfreignent les normes de beauté, de santé physique, de santé morale et mentale. La société de contrôle est déja présente et le sommet du G8 ne fait qu’étayer clairement la barrière entre les deux classes de société:
    – Le monde des instruits, des riches, des beaux et en santé… bref des fonctionnels
    – Le monde des tarés, des illétrés, des difformes, des non fonctionnels… Bref les manifestant qui osent s’opposer au transfert de la raison et de la santé à une caste qui s’endoctrine sans crainte.

    Ce n’est pas surprenant tout ce budget pour le G8
    Le repérage des différences constitue le premier pas de L,exclusion et du maintient de l’ordre. Cette pratique remonte d’ailleurs à l’antiquité… tenant à contrôler les marginaux dont  »les passions » sont imprévisibles et dangeureuses.
    Le terme passion est voulu. Un passion, ca s’estompe et tout un peuple peut en vivre.
    Une raison, HA! ca non! Dire que des partisant de la raison sociale se mobilise… JAMAIS! Ce ne serait pas digne d’un discours impéraliste… voyons donc!
    Je dirais surveillance militaire Fasciste certes, mais aussi protection morale.

  3. Libertad ! said

    De quoi tu parles Cyberlou33 ? Tu sauras que nous avons la liberté de nous exprimer dans ce pays. Le Reactionism Watch est basé sur l’idée que nous avons tous et toutes le droit de nous exprimer, incluant d’exprimer des opinions non-conformistes et radicales. Ce n’est pas un gratte-papier du gouvernement comme toi qui vas faire fermer notre blogue. Si certains billets ont eu des tons plus radicaux, c’est uniquement pour réveiller les endormis, les fédérastes et les partisans du statut quo capitaliste. Oui, je me suis modéré avec le temps, je ne crois plus en la révolution agressive des communistes et des anarchistes d’ultra-gauche. Je crois en une révolution pacifique, démocratique et citoyenne. Le budget Bachand nous a démontré qu’il était possible pour la population de se mobiliser. J’ai toujours le cœur à gauche et je suis foncièrement démocrate. J’ai horreur que des réactionnaires pourris viennent nous dire quoi faire, quoi penser et qu’il osent en plus venir nous intimider, moi et mes amis. Ça, je ne suis pas capable de tolérer. Vous êtes qui pour juger qui et quoi devrait être sur la toile ?

  4. sylvainguillemette said

    Le gouvernement procèdera peut-être à des arrestations préventives, qui sait? Les soit disant anarchistes ayant attaqué une banque à Ottawa, étaient-ils vraiment des anarchistes? Ou n’était-ce encore, que des agents provocateurs de la GRC ou du SCRS, sensés alimenter des conversations entre de potentiels «terroristes» en ligne?

    N’importe quoi…

    Cyberlou33?? Dois-je comprendre que vous allez nous faire fermer? Ou nous avertissez-vous que nous serons fermés, compte tenu des propos que nous avons? Ce n’est pas clair.

  5. sylvainguillemette said

    Et croyez-vous que nous devrions être fermé? Si oui, au nom de quoi nous priveriez-vous de notre liberté d’expression?

    Une autre chose est certaine mon cher Cyberlou33, c’est que le capitalisme ne peut pas être réformé. On ne peut pas réformer quelque chose de bâti pour exploiter la majorité humaine sur cette Terre, pensé pour extraire le plus de jus possible, tout en donnant le moins possible, du labeur d’autrui. Le capitalisme est une ratée monumentale. Il doit cesser. Et je note par exemple, que vous laisseriez plus de place au privé, aux cliniques privées vous dites…

    Je me permets de parler de cela, car je ne vois pas en quoi permettre à des bourgeois parasitaires et minoritaires de profiter de nos maladies, nous aiderait dans notre cheminement et dans notre évolution humaine. Le problème actuel est précisément que la bourgeoisie minoritaire et parasitaire possède les capitaux concentrés chez elle par le système lui-même, et que ces capitaux sont les clefs de l’entreprenariat. Sans capital, que des rêves. Le système permet cette concentration de richesse chez les possédants de nos moyens de production -nous les fabriquons aussi!- et ainsi, permets à ceux-ci de jouer le rôle des leviers économiques dans nos sociétés. Un processus en explique un autre. Le capitalisme explique l’enrichissement d’une minorité humaine, et l’appauvrissement d’une majorité de celle-ci. Il y a dix millions de millionnaires sur Terre, soit donc l’équivalent de 0.15% de la population mondiale. Comment peut-on, dites-moi, prétendre au partage des richesses?

    Et de toute façon, en 2008, une fois de plus, nous avons fait les frais des ratées de ce système, une fois de plus. Et les serviteurs du ô Capital ont imprimé assez de billets pour endetter des tas de générations. Les plans d’austérité n’en sont que les preuves évidentes, qu’on tente de nous enfoncer dans un Nouvel Ordre Mondial, afin que l’on soit dociles et serviles au divin Capital.

    Passons à autre chose. Vos amis bourgeois n’ont point de mérite qui leur vaille d’avoir le droit d’exploiter le labeur d’autrui. Posséder un capital, ça n’a rien de méritant, ou de démocratique, comme se plaît à le dire monsieur Charest -Jean Charest dit que de donner du capital à un parti politique, c’est faire un devoir démocratique. Mais toutes et tous ne peuvent donner autant, puisque le système ne permets pas un équilibré partage des richesses.-.

    Le socialisme n’a pas eu sa chance, et le privé n’est pas une solution. Vous vous dites de gauche? Je n’en suis pas certain. Que faites-vous dans la vie?

  6. genne said

    Tout ce que tu auras en oblitérant nos droits de paroles ce sera une illusion de contrôle. Une contrôle physique certes… Mais aucune possibilité d’un contrôle moral. Notre conscience est notre meilleure arme contre ceux qui essaie de couper la tête de ceux qui dépassent de la normes, comme nous…Cher ptit rapporte panier de l’âme… Je te dirais: illusionne toi tant que tu veux si ca peut te rendre heureux sous les joupons des capitalistes…

  7. sylvainguillemette said

    Tordant, parce que ce matin, en regardant les titres des journaux, ou plutôt leurs articles, je m’aperçois que Vincent Marissal fait le même constat que moi -Moindre, parce que si on ajoute le tas de soutien aux crimes commis par leurs alliés idéologiques, le constat s’aggrave…, c’est bien pire qu’une simple censure de temps en temps…- sur le gouvernement conservateur. Seulement, à la fin de son texte, il parle, lui, de l’ère soviétique, comme si le stalinisme avait eu quelconque lien avec le soviétisme…, manque de rigueur journalistique selon moi!

    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/vincent-marissal/201005/26/01-4284122-le-politburo-de-m-harper.php

    Le soviétisme en Russie n’a duré que l’ère de Lénine, monsieur Marissal devrait pourtant le savoir, s’il a fait des études…

    Et entre vous et moi, pas besoin d’aller en Russie, pour retrouver ce qu’on peut facilement trouver à chacune des administrations républicaines ou conservatrices en Amérique du nord!

  8. Jean-Sébastien Vézina-Girard said

    Justement Sylvain ce Nouvel Ordre Mondial est en train d’orchestrer tout ça, il met en parité toutes les monnaies pour en créer une seule commune et ainsi asseoir son pouvoir économique en un seul empire. Les mesures prisent par les gouvernements de droite comme les conservateurs sont justement pour attiser le mécontentement des populations locales et ainsi déceler les premiers activistes et les étiqueter de terroristes comme le cas des anarchistes. Si cela se trouve se sont même eux qui en sont les auteurs.

    De toute façon nous sommes sous une dictature, car une minorité de la population,(environ 23 %)à élu un parti presque majoritaire en chambre et fait de toute façon bien ce qu’il veut dupouvoir et ce au grand mécontentement d’une majorité de la population. De plus ce gouvernement est ultra corrompus et il faut être soit sourd et aveugle pour le voir ou bien carrément aliéné.

    Mais sinon le pouvoir s’installe tranquillement mais surement et ce avec l’appuis de crétins aliénés tels Cyberlou33 et tous les acolytes de ce système pourris. Et les masses sont bel et bien endormis ne voyant pas ce qui s’en vient, quand il sera temps de faire mouvement il sera trop tard.

    Le contrôle de l’information se fait sentir de plus en plus, la censure, les coupures dans la fonction publique pour tranquillement intégrer le privé, les conflits de travail de plus en plus long et persistant nous laisse croire que les conservateurs font très bien leur travail.

    Sur ce je vous laisse sur une citation de Albert Einstein; Deux choses sont infini l’univers et la bêtise humaine, mais pour ce qui est de l’univers je n’en suis pas certain!

  9. sylvainguillemette said

    Mais c’est une risée tout de même. Le prolétariat ne dort plus au gaz comme jadis, je crois plutôt que son immobilisme est le résultat d’une impression qu’on ne peut rien changer. Or, nous savons que ce sont les combattants qui sont responsables des changements de nos sociétés, quelque soit leur camp, et que nos sociétés ne cessent de changer, à court comme à long terme.

    Il y a également le confort. Le prolétariat mieux nantis, acheté par les meilleures conditions, ferme les yeux sur les conditions d’autrui, qui pourraient bien, du jour au lendemain, devenir siennes.

  10. Guillemette affirmait:
    « Le soviétisme en Russie n’a duré que l’ère de Lénine, monsieur Marissal devrait pourtant le savoir, s’il a fait des études… »

    Il faut quand-même un front de boeuf pour dénigrer les gens de façon aussi sotte quand on a soit même l’équivalent d’une quatrième année B. Monsieur Guillemette peut bien se fendre d’en connaître plus sur l’ère révolue du communisme, mais ne peut certes pas se vanter d’avoir une culture générale bien garnie.

    Monsieur Guillemette, un conseil: avant de juger « le savoir » des autres, commencez donc par vous élever un peu vous-même. Je me souviens très clairement que lors de nos premières rixes, vous ne saviez pas composer une phrase sans y introduire au moins 40 fautes ortographiques ou grammaticales. Je vous rend au moins cet hommage: vous vous êtes grandement amélioré sur ce point. Mais pour ce qui est d’enlever vos oeillères communistes, il reste un grand chemin à parcourir…

  11. genne said

    Vous savez, c’est ça que je ne comprends pas… Comment peut-on se permettre, en étant peu nombreux de la gauche qui se questionnent, de se dire de tel parole, quand en réalité, ce qui compte ce n’est pas de savoir qui est l’élite universitaire la plus étoffé, mais bien d’échanger sur les angles d’analyse de concepts et de données qui nous permettent a chacun d’avancer dans notre réflexion général sur l’évolution et la construction de notre société.
    Certes, il y en a qui ont eu moins de chance pour se rendre a l’université, voir même au cegep ( et ca découle bien entendue d’un système qui se refuse d’aider financièrement la classe ouvrière pour élargir leur raison…) Mais ça n’empêche pas que le fond de leur pensée ait quelque chose d’important, voir même d’essentiel. Dans le cas présent, le radicalisme de M.Guillemette dont vous faites mention n’est peut-être pas de votre angle d’analayse… Mais peut-on convenir de l’importance de cet angle sur des débats qui permettent justement un arrimage des différents points de vue et qui en bout de ligne, offre un cadre d’analyse claire et structuré pour une société qui fonctionne mécaniquement. Voir même qui permettent des publications universitaire.
    Je pense qu’il faut se permettre d’entendre tous les points de vue sans critiquer le cheminement académique de la personne. On peut critiquer le contenue et en débattre. Mais pas le fond de la personne. Pour moi c’est de ne pas reconnaître la différence et par le fait même, porter aussi des oeillères.

    Moi au contraire, je suis heureuse de voir que la classe ouvrière se mobilise ici et écrit et il en faudrait plus!

  12. genne said

    Jean-Sebastien :
    Sur ce je vous laisse sur une citation de Albert Einstein; Deux choses sont infini l’univers et la bêtise humaine, mais pour ce qui est de l’univers je n’en suis pas certain!

    :):):)

  13. sylvainguillemette said

    Bon, JSP qui vient mettre son grain de d’imbécilité.

    Mon cher JSP, ça ne change pas du fait que, l’ère stalinienne n’a rien à voir avec le soviétisme. Et que cela, rend le commentaire de monsieur Marissal, impertinent pour un homme soit disant cultivé.

    Ensuite, l’«ère révolue du communisme» n’est encore là, que le reflet, cette fois-ci, de votre ignorance, et non de celle de monsieur Marissal. Et je doute fortement que celui-ci soit d’accord avec vos opinions soit dit en passant. Le communisme n’a jamais existé pauvre ignare. Le capitalisme, lui, a existé, et il continue d’être néfaste, comme à chacune des fois où il a fait faillite, et que le prolétariat l’a aidé à se relever. Le capitalisme a eu sa chance, contrairement au socialisme. Passons à autre chose, puisqu’il n’est pas infaillible. Il nous l’a bien démontré, aux 30-40 ans… L’ère révolue du capitalisme devient une réalité, elle.

    Monsieur Saint-Pierre, un conseil: Avant de juger la pertinence de mon commentaire, tentez donc de le démentir plutôt que de le critiquer, sans donner quelconque argument pour appuyer vos dires. En regardant l’Assemblée nationale et la Chambre des communes, on s’habitue aux démagogies des capitalistes.

    Et les vôtres, vos oeillères? Finalement, avez-vous décider de condamner le massacre de plus d,un million d’irakiens dans cette guerre illégale en Irak, menée par l’Empire états-unien? Avez-vous décider d’ôter vos oeillères, concernant les meurtres de masse commis par Israël, soit disant pour défendre leur territoire, à partir de celui des autres…? Combien de civils tués déjà? Alors? Vous condamnez? Ou vos oeillères vous empêchent-elles de constater que vous soutenez du terrorisme, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité?

    Pour ceux qui ne connaissent pas JSP, c’est le roi de la démagogie. Il disait par exemple, sur ses adversaires, qu’ils ne disposaient pas de capacité à réfléchir, parce qu’ils orthographiaient mal leurs phrases. Or, dans cette remarque que vous pouvez retrouver dans nos archives, monsieur Saint-Pierre avait omis de se corriger, et avait lui-même, fait une faute! Plus clown que lui…

    Pendant la totalité de l’existence de ce blogue, ou dès qu’il s’y trouvait, il ne se retenait guère pour appuyer des crimes de guerre et des actes de terrorisme. JSP nous paraissait aussi dangereux q

  14. sylvainguillemette said

    Bon, JSP qui vient mettre son grain de d’imbécilité.

    Mon cher JSP, ça ne change pas du fait que, l’ère stalinienne n’a rien à voir avec le soviétisme. Et que cela, rend le commentaire de monsieur Marissal, impertinent pour un homme soit disant cultivé.

    Ensuite, l’«ère révolue du communisme» n’est encore là, que le reflet, cette fois-ci, de votre ignorance, et non de celle de monsieur Marissal. Et je doute fortement que celui-ci soit d’accord avec vos opinions soit dit en passant. Le communisme n’a jamais existé pauvre ignare. Le capitalisme, lui, a existé, et il continue d’être néfaste, comme à chacune des fois où il a fait faillite, et que le prolétariat l’a aidé à se relever. Le capitalisme a eu sa chance, contrairement au socialisme. Passons à autre chose, puisqu’il n’est pas infaillible. Il nous l’a bien démontré, aux 30-40 ans… L’ère révolue du capitalisme devient une réalité, elle.

    Monsieur Saint-Pierre, un conseil: Avant de juger la pertinence de mon commentaire, tentez donc de le démentir plutôt que de le critiquer, sans donner quelconque argument pour appuyer vos dires. En regardant l’Assemblée nationale et la Chambre des communes, on s’habitue aux démagogies des capitalistes.

    Et les vôtres, vos oeillères? Finalement, avez-vous décider de condamner le massacre de plus d,un million d’irakiens dans cette guerre illégale en Irak, menée par l’Empire états-unien? Avez-vous décider d’ôter vos oeillères, concernant les meurtres de masse commis par Israël, soit disant pour défendre leur territoire, à partir de celui des autres…? Combien de civils tués déjà? Alors? Vous condamnez? Ou vos oeillères vous empêchent-elles de constater que vous soutenez du terrorisme, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité?

    Pour ceux qui ne connaissent pas JSP, c’est le roi de la démagogie. Il disait par exemple, sur ses adversaires, qu’ils ne disposaient pas de capacité à réfléchir, parce qu’ils orthographiaient mal leurs phrases. Or, dans cette remarque que vous pouvez retrouver dans nos archives, monsieur Saint-Pierre avait omis de se corriger, et avait lui-même, fait une faute! Plus clown que lui…

    Pendant la totalité de l’existence de ce blogue, ou dès qu’il s’y trouvait, il ne se retenait guère pour appuyer des crimes de guerre et des actes de terrorisme. JSP n’est qu’un hypocrite.

    Quant à Marissal, je le répète, il confond communisme avec stalinisme, et les deux n’ont rien à voir ensembles. Ça, c’est son problème de culture, pas le miens. La politique, ce n’est pas juste un roman savon, c’est aussi des intérêts de classe, des classes défendant ces intérêts, et des joutes entre ces combattants. Si Marissal n’est pas capable de constater par lui-même que les préceptes communistes n’ont jamais existé en Russie, ce n’est tout de même pas une faute d’inattention de ma part…

    Et mon cher Saint-Pierre, je suis de retour aux études, vaut mieux tard que jamais. Dans votre cas, ça ne vous empêche pas d’être un ignare volontaire, un matérialiste honteux autrement dit.

  15. sylvainguillemette said

    JSP qui se prend pour la sagesse elle-même…

  16. sylvainguillemette said

    Oh! Et je réaffirme, soit dit en passant, le fait que le soviétisme en Russie n’a duré que l’ère de Lénine. Démentez mes dires, si vous en êtes capable.

  17. Jean-Sébastien Vézina-Girard said

    Ce qui ne faut pas entendre, notre troll national revient en force.

    Comme d’habitude aucun argument, aucun fait pour appuyer ses dires et des attaques personnels digne de la droite. Des accusations sans même connaître la personne, ce genre d’attitude a causé la mort de beaucoup de personnes dans le passé et continue de plus bel avec les guerres impérialistes qui sévissent partout dans le monde. C’est une chance que vous n’ayez pas le pouvoir M. St-Pierre vous seriez un homme dangeureux et ceci n’est pas un procès d’intention vous n’avez qu’à aller voir dans les archives pour vous rendre compte que vous soutenez le terrorisme.

  18. « C’est une chance que vous n’ayez pas le pouvoir M. St-Pierre »

    Qu’en savez-vous monsieur Vézina-Girard?

    Et monsieur Guillemette de s’offusquer que je ne démente pas ses propos…. Pourquoi répondre à de telles foutaises? Le communisme n’a jamais existé, le capitalisme est le mal, le soviétisme n’appartient qu’à Lénine. Bof, et re-bof.

    Pendant que vous rêvez, d’autres s’affairent à vivre.

    Bravo pour le retour aux études.

  19. sylvainguillemette said

    Hé hé! Monsieur Saint-Pierre le tout puissant!

    Pendant qu’on dénonce le système capitaliste, d’autres en profitent vous voulez dire. Et je pense que vous êtes du tas.

    Bravo pour votre retour parmi nous monsieur Saint-Pierre, on s’ennuyait quasiment de notre pinàta!

  20. […] Sylvain Guillemette, Réactionism Watch Centre de surveillance de la droite internationale […]

  21. Bonjour Sylvain,
    Je me suis permis de reproduire votre article sur mon site.
    J’écris différemment, mais nous nous disons la même chose de manières différentes. Peu importe, c’est la lutte qui compte. La lutte contre une régression navrante…
    http://gaetanpelletier.wordpress.com/2010/05/26/l%E2%80%99omerta-des-politiciens-et-le-channel-rectal/
    Si vous avez quelque objection, n’hésitez pas à me le signifier.
    Gaëtan

  22. sylvainguillemette said

    Aucune Gaëtan, aucune objection! Au contraire! Servez-vous! Tous les textes ici, sont libres d’être copiés.

  23. sylvainguillemette said

    Et en passant, merci.

  24. Jean-Paul Parent dit :
    31-mai-2010 à 20:11:47 (Modifier)

    M. Guillemette,

    La sécurité de M. Harper nous coûte très cher, trop cher! vous en conviendrez avec moi et tous les contribuables. Vous me permettraz de m’adresser à vous pour encourager l’opposition à aller au fond des choses concernant le milliard de $ que s’apprête à dépenser M. Harper pour la prochaine réunion au sommet du G8 à Toronto. Je voudrais bien que la vérificatrice Sheila Fraser fasse toute la lumière sur les dépenses qui seront encourues, tel que les trois partis d’opposition l’ont réclamé, mais j’ai bien peur que ce sera peine perdue. J’explique ma position dans les lignes qui suivent.

    Première hypothèse: je ne crois pas en l’intégrité de madame la vérificatrice Sheila Fraser. Quand, a-t-elle mis le gouvernement Harper vraiment dans l’embarras depuis qu’il est ua pouvoir? Je me le demande! Au contraire, pour justifier les dépenses du prochain G8, elle a déjà publiquement donné un début d’avis favorable à M. Harper. De plus, en préconisant une fouille des dépenses des députés, je crois que c’est une tentative qui n’a pour but que de discréditer certains parlementaires de l’opposition, ce qui, pour moi, n’est qu’un subterfuge pour détourner l’attention du scandale appréhendé du G8. En cela, la vérificatrice répond probablement à la demande de M. Harper lui-même. M. Harper, autant qu’elle, connait déjà ce que serait le résultat d’une telle enquête: À mon avis, il souhaite depuis longtemps mettre personnellement chaque député de l’opposition sur la sellette. Pour lui, en fin stratège qu’il est, c’est maintenant le meilleur moment pour le faire et faire d’une pierre deux coups.

    Deuxième hypothèse: le stratagème d’Harper-le-bon-gestionnaire est cousu de fil blanc. S’occuper des petites dépenses des députés pour démontrer qu’elles pourraient être injustifiées, j’appelle cela du machiavélisme et de la méchanceté. Tous savent qu’il ne se gêne pas pour dilapider des milliards en dépenses futiles comme aux jeux olympiques de Vancouver, tout cela à mon avis n’est que de la poudre aux yeux pour nous faire croire qu’il se préoccupe scrupuleusement du fardeau fiscal des contribuables. Cette fois-ci les électeurs ne sont pas dupes et les critiques fusent de toutes parts et les trois partis d’opposition demandent des comptes. Le montant démesuré d’un milliard $ pour assurer la sécurité du prochain G8 est gonflé d’une façon indue. Selon moi, M. Harper dissimule dans un budget astronomique des montants relativement élevés au profit d’agences privées dirigées par des amis et bailleurs de fonds.

    Troisième hypothèse: il y a longtemps que le scénario de la peur des terroristes agit très efficacement dans la population. Le phénomène des agences de sécurité appelées en renfort a été mis au point et rodé aux USA après l’attentat du 11 septembre. Il a émigré au Canada et il est demeuré infaillible depuis ce temps. Le scénario est toujours le même. Advenant un événement important susceptible de soulever les passions populaires, on s’empresse d’amplifier les désordres appréhendés pour justifier l’ajout de forces venant d’agences privées aux forces policières et militaires régulières. La question que je me pose est: qui sont ceux qui bénéficient des millions $ empochés par ces agences? On les voit apparaître partout; aux Jeux Olympiques, aux réunions du G8, dans les aéroports, aux douanes, aux postes de police, même â la fin de parties de hockey. Que dire de ces agences qui accompagnent nos soldats aux fronts? Et toujours, on entend dire que les factures sont salées et les agents mal payés. Que nous coûtera prochainement la visite de le reine â Ottawa?

    Je crois que nous assistons ici â une toute nouvelle stratégie non seulement pour financer illégalement certains partis politiques, mais enrichir certains politiciens eux-mêmes et leurs amis â même les deniers publics. Les partis d’opposition ont ici une occasion unique de démontrer la turpitude de M. Harper, de s’allier et renverser son gouvernement.

    30 mai 2010
    Répondre

  25. http://gaetanpelletier.wordpress.com/2010/05/30/le-facisme-est-il-possible-au-canada/
    Voici le lien du commentaire…
    Gaëtan

  26. sylvainguillemette said

    C’est très intéressant monsieur Parent! Très intéressant!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :