Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

G20, sommet de l’hypocrisie

Posted by sylvainguillemette sur 26 juin, 2010

https://i0.wp.com/4.bp.blogspot.com/_eKiIHYo4X8g/S69BT0jzsgI/AAAAAAAAAUM/fZDSdWD_pco/s400/g20toronto.jpgUn sommet des plus hypocrites se tient à Toronto en fin de semaine. Il réunit les pays les plus industrialisés du monde, donc les plus riches et les plus influents sur l’économie capitaliste mondiale. Un sommet où, les paroles des électeurs du monde entier ne seront pas entendues. Un sommet où, on décidera de l’avenir économique, donc social, de ce même électorat mondial. Mais je ne m’attarderai pas à l’aspect économique, sachant que bien des camarades ont déjà bien fait l’exercice. J’aimerais plutôt regarder vers les aspects des politiques internationales qu’adopteront ces pays du G20 à l’égard de certaines nations qu’ils jugent, eux, menaçantes et voyous.

Aujourd’hui même, se discutent de nouvelles propositions de sanctions économiques à l’égard de l’Iran quant à ses prétendues intentions de se doter d’un arsenal nucléaire, et un avertissement ferme vis-à-vis Pyongyang, quant au probable torpillage d’un navire sud-coréen. Or, ces deux questions devraient être épineuses pour Ottawa, mais ça ne semble pas être le cas.

C’est qu’Israël, accusé par la communauté internationale (L’O.N.U. est souvent soumise à des condamnations majoritaires d’Israël, mais les droits de Veto bloquent toutes possibilités de punir efficacement ces crimes. Les droits de Veto sont utilisés par les États-Unis d’Amérique en général.)  de nombreux crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, dont des actes terroristes, est un allié inconditionnel d’Ottawa. Et Israël possède un arsenal nucléaire qu’elle n’a jamais déclaré, et elle refuse toujours de laisser entrer les agents de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique,  pour qu’ils puissent’ inspecter ses installations nucléaires et son matériel militaire. Autrement, Tel-Aviv affiche la même fermeture que Saddam Hussein juste avant son renversement par Washington.

Pourquoi dans ce cas-ci, Ottawa n’est pas cohérente, et ne demande pas à Tel-Aviv, d’en faire autant que Téhéran, et de signer le Traité de Non-Prolifération nucléaire, tout en ouvrant ses portes à l’AIEA? Pourquoi Ottawa ne condamne t-elle pas chez Israël, ce qu’elle condamne –sans preuve à l’appui- en Iran? Pour Ottawa, l’Iran ne doit pas posséder d’armes nucléaires, mais Israël, elle, le peut. Pourtant, dans la dernière décennie, la seule de ces deux nations qui ait massacré des milliers de civils de quelques nations étrangères, dans des actes terroristes très terrorisants, et à l’aide d’Armes de Destruction Massive, c’est Israël. Alors pourquoi Ottawa tient-elle ce ton à l’égard de l’Iran, tout en défendant tous les actes barbares d’Israël? Une chose est certaine, les conservateurs canadiens s’immisceraient dans un conflit Israël-Iran, comme ils auraient bien aimé le faire en Irak aux côtés de George W. Bush Jr. Les contrats de reconstruction, les ressources naturelles et humaines, ce n’est qu’un beau tas de facteurs appelant à faire fi de la réalité sociale après tout. Que l’Iran veuille se doter de ce que possède illégalement Israël, autrement dit, ça ne gêne pas Ottawa. C’est aussi simple que cela.

Quant à la Corée du Nord, fort condamnable pour sa dictature sur le prolétariat, je ne vois point l’intérêt de la condamner pour ce qu’elle a peut-être fait, que son ennemie lui a fait également. En novembre 2009 dernier, un acte semblable au torpillage de la corvette sud-coréenne fut attribué aux forces sud-coréennes et états-uniennes. Ottawa n’est pas sortie sur la place publique et n’a pas déchiré sa chemise sur ce cas. Et cela s’explique par un aveuglement volontaire et idéologique. Aussi, Ottawa peut bien pleurer que Pyongyang soit devenue une puissance nucléaire, alors qu’elle ferme les yeux sur les milliers de têtes nucléaires états-uniennes basées en Corée du sud, et prêtes à faire feu.

La réalité ici, c’est que ce G20 réunie un tas d’hypocrites. Dont les conservateurs d’Ottawa. La dictature sur le prolétariat en Corée du nord n’a rien à voir avec le socialisme d’une part, et la dictature théocratique de l’Iran, n’a rien de pire que celle des suprématistes et sionistes d’Israël. Une arme nucléaire, c’est une arme nucléaire. À qui qu’elle soit. Et des excès de violence, comme le torpillage (si la preuve est faite, ce n’est pas le cas…) de la corvette sud-coréenne dans des eaux non revendiquées par Séoul, ça n’est pas très différent de la guerre illégale de l’Irak ayant fait plus d’un million de morts, ou des attaques israéliennes à Gaza et au Liban qui ont fait elles, des milliers de morts chez les civils.

Bref, nos conservateurs à Ottawa ne sont que des hypocrites, et c’est à nos frais, qu’ils le sont! Sortez! Allez à Toronto, ceux qui le peuvent! Renversez ces barrières, empêchez ces sommets antidémocratiques et hypocrites!

10 Réponses to “G20, sommet de l’hypocrisie”

  1. Vous et vos copains avez, de toute évidence, commencé à appliquer ce que vous prêchez ici (« renversez ces barrières »), c’est à dire la violence comme moyen de « dialogue ».

    Vos mouvements, communistes, anarchistes, progressistes, et j’en passe, n’aurons jamais de crédibilité et la population vous considérera toujours comme ce que vous êtes: des clowns violents dénués de tout raisonnement.

    Au fond, il est heureux que ces ostrogoths (dont vous faites sûrement partie présentement) se soient ainsi exposés à la face du monde à Toronto. Vous aurez encore l’air d’une bande d’idiots qui n’a rien à cirer de ses concitoyens, allant même jusqu’à attaquer de pauvres commercants qui n’ont rien à voir avec vos « revendications ». Dans le fond, tout ce que vous voulez, c’est piller, provoquer, et attaquer des policiers.

    Allez, continuez comme ça, vous aidez notre cause.

  2. jogo said

    M. ST-PIERRE…

    Le fait que nos gouvernements ce rencontrent à huis-clos comme ils l’ont fait encore une fois, est loin d’être un dialogue! Et les manifs ne son simplement qu’une démonstration de la frustration par rapport à cette facon de faire de nos gouverments; Et tant que nos gouvernements n’utiliseront pas une forme de discution avec La population cette frustration restera!

    En passant, je considaire que je fait partie de la Population et je trouve ce blogue plus que crédible. Donc, s’il-vous-plait, garder vos commentaire d’opinion sur la crédibilité pour vous et si vous avez des fait à apporter à cette discution, n’oubliez pas de mettre les sources (cérdible).

    Puis si ces pauvres commercant son si pauvre et qu’ils ne peuvent ce payer de l’assurance comme tout le monde… Ils n’ont qu’à envoyer eurs réclamation à leur gouvernement qui pourront certainement les aider!

    Merci et bonne journée.

  3. Jean-Sébastien Vézina-Girard said

    De plus, la police est beaucoup plus critiqué que les manifestants cette fois.

    La police avait réussit à faire passer des lois spécials qui leur ont donné tout les pouvoirs et voilà le résultat, plus de 900 arrestations (c’est 400 de plus que la crise d’octobre 70), des enlèvements publiques en minivan, du poivre sur les journalistes et la population civil en masse, des gases en plein centre-ville et des violations des droits civils et humains pleinement bafoués sans compter que les personnes arrêtés étaient traités comme du bétail.

    Les commerçants ont des assurances pour couvrir la casse, mais comme un manifestant a dit à la télévision torontoise; des vitrines brisés pendant une journée c’est bien dommage mais ce n’est rien comparer à ce que ce système fait à tous les jours au niveau environnementale, humain et social.

    Ceux et celles qui ont brisé des vitrines et enflâmé des voitures sont une partie de la population qui passe comme message que tout ne baigne pas dans l’huile et que ce système va connaître des obstacles significatifs à la continuité de son émmancipation impossible et irréaliste.

    Ce qui est resortis de ce sommet-spectacle (car les décitions étaient déjà prisent d’avance), c’est que nous allons donner le moitié de nos dettes en à peine trois ans dans les poches de ces grandes banques qui ont tellement soif de capital qui sont prêt à foutre les aquis sociaux déjà existant à terre et en plus à venir gruger les futures dépences qui serait pourtant bien plus utile à la majorité travailleuse plutôt qu’à une minorité de banquiers qui contrôle les gouvernements.

  4. sylvainguillemette said

    «Vos mouvements, communistes, anarchistes, progressistes, et j’en passe, n’aurons jamais de crédibilité et la population vous considérera toujours comme ce que vous êtes: des clowns violents dénués de tout raisonnement.»

    Euh, je n’étais pas à la manifestation, et semble-t-il que, les gens présents à à la manifestation étaient issus de la population dont vous parlez.

    Ensuite, la police est aujourd’hui accusée par bien des groupes sérieux d’avoir dépassé ses droits et d’avoir appliqué la violence contre des manifestants pacifiques. Aussi, la réunion du G20 n’est en rien légitime et d’ailleurs, rien n’en est sorti et ça nous a coûté un bras et une jambe. Plan de privatisation mondiale, etc., tous des sujets où la population devrait avoir son mot à dire.

    Quand un modèle économique raté comme le capitalisme vient imposer ses dogmes au point d’en priver la population mondiale de ses services de base, comme la santé, c’est que le mouvement s’est déjà transformé en secte, dont les acteurs sont aveuglés idéologiquement, tel que vous.

    «Au fond, il est heureux que ces ostrogoths (dont vous faites sûrement partie présentement) se soient ainsi exposés à la face du monde à Toronto.»

    Pauvre incapable. La face du monde a critiqué la violence policière, le coût du G20 et le fait qu’il n’en soit rien sorti… Cré St-Pierre! Toujours à l’affut du propos le plus comique!

    «Dans le fond, tout ce que vous voulez, c’est piller, provoquer, et attaquer des policiers.»

    Vos amis les policiers ont attaqué les manifestants. Les journaux en parlent depuis dimanche, lisez un peu… Plus d’un milliard de dollars, pour une réunion supposée appeler à l’austérité, et qui n’a rien donné. Tout ce qui s’est discuté dans le fond au G20, c’est comment faire chier les «concitoyens», en enrichissant les riches. Et peut-être, comment appliquer des doubles-mesures telle que la condamnation de Téhéran, et l’aveuglement volontaire sur les crimes de guerre et les crimes à l’endroit des humains commis par Israël et le fait qu’elle détienne des armes nucléaires non-déclarées –et qu’elle refuse obstinément les agents de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique sur son territoire-.

    C’est vous qui aidez notre cause, chère pìnata!

  5. sylvainguillemette said

    JSP vit encore dans son monde imaginaire où; le capitalisme partage les richesses, le capitalisme va bien et n’a pas besoin de l’État pour appliquer une justice sociale -au yâble la justice sociale…-, les crimes de certains États voyous ne sont pas les égaux des crimes d’al-Qeada «made in USA», et où le seul fait de posséder le capital, sans même poser un regard sur le conditionnement des conditions, peut permettre l’exploitation des besoins, des maux et du labeur d’autrui.

    Le capitalisme est un système économique totalitaire, dont les dérives économiques dictent une voie tout aussi totalitaire au plan social de nos rapports. Le capitalisme est la plaie de l’humanité du 21e siècle, débarrassons-nous en.

    LE G20 n’est, comme l’OTAN, que l’extension de la bourgeoisie. L’OTAN est son bras armé, ces sommets sont ses semblants de légitimité. Il faut stopper ces sommets, qui n’ont de fait pas l’aval démocratique de toute façon. Les discussions y sont à huis clos en réalité, et les sommets ne servent qu’à exposer les décisions prises à l’insu du prolétariat. Les États capitalistes ne font que servir le ô capital, tels les nazis servaient leur führer. Au détriment de la réalité, des faits, et des populations mondiales.

    JSP se dit l’un de ces parasites qui ne servent à rien dans nos société, en tant que «propriétaires des moyens de production» -Je reconnais les talents de gestionnaires de certains gestionnaires, mais ceux-ci n’ont strictement rien à voir avec le capitalisme, ils gèreraient probablement tout aussi bien une gestion coopérative.-. Mais JSP est plus que cela.. JSP, c’est un peu comme un agent provocateur du gouvernement. C’est probablement ça même.

    JSP se porte vivement à la défense d’Israël et de ses crimes de guerre -et ses crimes contre l’humanité-, arguant le droit à la défense, comme le font les conservateurs les plus extrémistes, ces intégristes. Or, nous lui avons maintes fois exposées ses double-mesures, tel le droit par exemple, aux Palestiniens de se défendre également. JSP refuse également de condamner les forces israéliennes qui butent les civils à coups de missile, ou de phosphore blanc. Pour lui, ces actes représentent aussi de la légitime défense. Mais si au contraire, un Palestinien s’étant fait détruire sa maison, avec sa famille dedans, décide de porter une ceinture explosive pour venger les siens, là, c’est du terrorisme. Inconséquent qu’il est, comme les conservateurs en général, JSP permet le terrorisme d’une part, puis le condamne d’une autre. Je lui ai maintes fois affirmé que je condamnais tous les actes terroristes, tout en comprenant toutefois leur conditionnement, alors que JSP refuse obstinément de condamner les actes de Tel-Aviv, ou de Washington.

  6. sylvainguillemette said

    JSP n’est qu’un troll, mais un une idiot utile, d’une certaine façon. C’est une pìnata. Utilisons-le. Merci JSP de continuer de nous visiter.

  7. Je trouve, au contraire, que la force policière avait les mains liées. Elle ne pouvait agir comme il se doit: arrêter immédiatement les criminels qui s’en prenaient aux biens publics et privés et aux policiers eux-mêmes.

    Comme toujours, les médias sont rapides pour accuser les victimes et pardonner aux filous. Alors que tout le monde condamne le travail des policiers, il ne se trouve personne pour même mentionner que des petits bandits sont à l’origine de ce bordel monumental.

    Comment une société peut-elle en venir à inverser la morale à ce point? On défend sans cesse les criminels et on accuse toujours les autorités de faire des excès. Comment, alors, peut-on se défendre contre cette bande de merdeux qui détruisent tout ce qui se trouve sur leur passage? On les laisse faire? Qu’est-ce que c’est que ces conneries?

    Vraiment, il est grand temps qu’on remette à l’ordre du jour les véritables valeurs d’une société de droit: si vous commettez un crime, on vous arrête. Si vous résistez, on vous arrête « plus fort ». C’est simple, non?

  8. Trou du cul Saint Pierre, toutes les arrestations ont été arbitraires.

    Mais il n’est pas étonnant que tu glisse l’existence du capitalisme et la cérémonie du G8/G20 vers une pseudo-critique sur les techniques maladroitement qualifiées de « violentes » de la contestation sur les lieux.

    Pour un policier, tu fais plutôt très bien ta job.

  9. sylvainguillemette said

    «Arrêter immédiatement les criminels», cela suppose qu’un crime ait été commis. Or, le seul crime commis aux yeux de ces policiers, c’était d’être présent à cette manifestation légitime, contre une réunion qui ne l’était point.

    Et tant qu’à y être, on aurait effectivement du arrêter les criminels. Il y avait à ce sommet, un tas de criminels de guerre et de terroristes hypocrites, comme ce billet le souligne. Les policiers n’avaient qu’à faire leur travail, en regard des droits inscrits dans notre charte des droits humains. Et puisque le terrorisme est un crime, et que les terroristes leur étaient servis sur un plateau, ceux-ci n’auraient même pas eu besoin de leur casque et de leur matraque. Quand même ironique!

    Barack Obama est un assassin, comme ses prédécesseurs. Depuis son mandant, les meurtres par drone ont augmenté, et tuent d’avantage de civils. Pour 14 militants ennemis tués, les drones tuent 687 civils. Obama mérite effectivement la prison, vous avez raison!

    «Comme toujours, les médias sont rapides pour accuser les victimes et pardonner aux filous.»

    J’ai remarqué aussi, qu’on parlait dans les médias de masse de grands chefs se réunissant autour d’intérêts communs, alors que de fait, il y avait parmi ces grands chefs des imposteurs, des terroristes, des tortionnaires d’enfant-soldat (Khadr fut torturé par le SCRS) et même, des gens qui n’avaient aucunement à cœur les intérêts du prolétariat majoritaire… Imaginez! Et ça dit nous représenter!

    Vous avez bien raison monsieur Saint-Pierre! On surveillera ces terroristes pour vous, et leurs alliés.

    «Alors que tout le monde condamne le travail des policiers, il ne se trouve personne pour même mentionner que des petits bandits sont à l’origine de ce bordel monumental.»

    Effectivement! Le gouvernement est à l’origine de ce bordel! Des coûts de débile pour une réunion ne nous concernant pas, et faite à nos frais, alors que ce même gouvernement nous impose des coupures drastiques dans nos services publiques, qu’il appelle tout le monde à l’austérité. On le voit bien, le bordel était déjà conditionné bien à l’avance! Plus d’un milliard de dollars pour un lac artificiel dont on se fiche éperdument et dont on n’a pas les moyens de se payer! Avec un paquet de pancartes coûteuses et les services d’agences de sécurité privées, sans parler du temps supplémentaire des policiers désirés ailleurs qu’autour d’une réunion d’imposteurs, dont des terroristes!

    «Comment une société peut-elle en venir à inverser la morale à ce point? On défend sans cesse les criminels et on accuse toujours les autorités de faire des excès.»

    C’est vrai ça, Saint-Pierre! Pourquoi ne condamnez-vous pas le terrorisme étatique d’Israël? Pourquoi ne condamnez-vous pas les assassinats commis par Israël dans les eaux internationales –les cadavres étaient criblés de balles et d’autres avaient des trous de balle dans a nuque –tirées à courte portée- -.?

    «Comment, alors, peut-on se défendre contre cette bande de merdeux qui détruisent tout ce qui se trouve sur leur passage? On les laisse faire? Qu’est-ce que c’est que ces conneries?»

    Israël et Washington ont détruit pour des milliers de milliards de dollars d’installations au Liban, en Palestine, en Irak, au Vietnam (en Asie), en Amérique latine, en Afrique, etc.. Pourquoi faites-vous dans la double-mesure? Pourquoi permettez-vous au nom de la «défense» -que les autres pourraient également arguer- de tels ignobles gestes pour les uns, tout en condamnant les mêmes ignobles gestes –relatifs pourtant à ceux de vos amis- des ennemis de vos amis?

    Monsieur Saint-Pierre, comme toujours, et comme vos comparses, vous êtes incohérent. Vous êtes une contradiction et de toute évidence, nous ne pouvez, sur notre blogue, que servir nos intérêts en servant de Pinàta de service à notre lectorat. Ne lâchez surtout pas!

    «Vraiment, il est grand temps qu’on remette à l’ordre du jour les véritables valeurs d’une société de droit: si vous commettez un crime, on vous arrête. Si vous résistez, on vous arrête « plus fort ». C’est simple, non?»

    Vivement que les conseils de Saint-Pierre soient appliqués! À tout le monde!

  10. Jean-Sébastien Vézina-Girard said

    Je crois que si nous faisons l’analyse extérieure de la situation nous pouvons constater plusieurs faits.

    Premièrement les médias ralatent les faits dénoncés par des orgasnismes de défence des droits de l’homme et d’une grosse partie de la population. Je crois qu’après avoir mangé du poivre en masse ils ne seront pas très chauds à l’égare de cette police totalitaire.

    Il y a encore une tension sociale palpable en Ontario et ce presque une semaine plus tard. Cette réunion de dictateurs protecteurs de bourgeois était un acte complètement illégal, bref un cirque médiatique, ayant contribué à l’élargissement de cette dette qui veulent justement réduire de moitié, veillez noter ici une contradiction. Les vrais clowns étaient derière ces murs faisant ce que leur clique de bourgeois leur ont dit de faire, le cirque!

    Donc le fait de justifier la protection de fous des rois ne démontre que l’aliénation volontaire de ceux et celles qui adèrent à ce cirque grotesque, vous et vos semblables M.St-Pierre êtes les fous des rois des fous des rois.
    Vous prôner la sécurité et l’ordre pour défendre les innégalités sociales dont vous bénéficiez.

    Votre justice est celle des riches, les lois sont faites pour eux, ces bandits à cravate, tandis que la justice, la vrai, celle du peuple est celle qui à légitimié la venu et la protestation de ces manifestants. Ne comprenez-vous pas que c’est ce système qui provoquent cette violence qui la crée de toute pièce et qui s’en sert ensuite paradoxalement pour la justifier. La théorie du chaos vous connaîssez ?

    Et les apôtres du capital tel que vous, pathétiques individus, ne font que justifier un système d’exploitation qui un jour tombera pour de bon et j’espère que ce jour arrivera de vôtre vivant pour que vous viviez l’échec cuisant de ce capitalisme sauvage totalitaire remplis de contradictions.

    Savez vous qu’au États-Unis pour être considéré comme riche il faut faire au moins 5 millions par année, donc en-deçà de cela vous êtes pauvre, êtes vous riche ou pauvre M.St-Pierre, prônez vous pour ou contre vos intérêts?

    De toute façon les mesures prisent dans le cirque des 20 et des 8 ne feront qu’accentuer les inégalités socials les riches de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, un vrai système de requins affamés de capital.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :