Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Gérard Deltell, l’ADQ, le Conseil du Patronat, une autre époque…

Posted by sylvainguillemette sur 25 août, 2010

https://i1.wp.com/support.dell.com/support/edocs/systems/prn968/en/ug/resource/cable_power_remove_2.jpgCette semaine, vous l’avez vu, le Conseil du Patronat s’inquiétait des faibles développements de nos ressources naturelles québécoises. Cela n’a rien de surprenant, puisque le CDP va de pair avec les prophéties des oracles tels l’Institut Économique de Montréal, dont les sermons voguent sur la toile de QUEBECOR toute confondue, et l’Institut FRASER, qui argue dans le même sens. Mais un autre acteur, tout aussi populiste, s’est immiscé au sujet, en mettant le gouvernement en garde contre ce qu’il appelle, les «lobbys environnementalistes».

Comme si le réchauffement climatique n’était que complot socialiste, et comme si les multiples constats de notre surconsommation n’étaient aussi que mirages, Gérard Deltell affirme que le gouvernement du Québec devrait, à l’instar des remarques du CDP et des autres valets de la bourgeoisie, développer ses ressources naturelles, telles; les gaz de schiste, ou l’uranium de Sept-Îles, etc..

Or, dans un constat rendu par l’ONG canadienne Global Footprint Network, on a déterminé que le 20 août était le jour à partir duquel l’humanité a commencé à vivre au-delà de son « budget écologique ». Ce « jour du dépassement » manifeste le moment où l’humanité a dépensé les capacités régénératrices de la Terre : du stockage du CO2, de l’absorption des pollutions et déchets à la production de matières premières pour la nourriture. Rappelons que ce jour, l’an dernier, était le «25 septembre 2009».

Ma question : Comment peut-on être aussi déconnecté de la réalité de la Terre et des humains? Ma réponse : En ne servant que les intérêts de la bourgeoisie et en méprisant ceux de la masse laborieuse et de tout être vivant sur Terre. Tout simplement!

Gérard Deltell signe ainsi la mort de son parti populiste crasse, un parti qui, s’il incarnait le changement jadis pour l’ignare, n’incarne aujourd’hui que la suite des malheurs issus du capitalisme sauvage, aveuglé par le désir infini de créer la richesse, celle qui ne se partage pas. Et je dis celle qui ne se partage pas, parce que comme vous le savez, pour monsieur Deltell, il ne serait pas question de développer ces ressources nationalement, mais plutôt, au privé, là où les richesses créées disparaîtraient du Québec, pour se concentrer chez les propriétaires de telles entreprises, au détriment des Québécoises et Québécois. Rappelez-vous que Mario Dumont parlait d’enrichir les Québécoises et Québécois en privatisant Hydro-Québec. Il n’en était de fait rien de cela. Au contraire, les Québécoises et Québécois auraient, si nous avions écouté Mario Dumont, cédé leur merveille aux bourgeois Québécoises et Québécois, aptes à se payer de tels moyens de production. Donc, une seule partie des Québécoises et Québécois, une minorité, précisons-le, en aurait profité.

Car imaginons que ces développements ne soient pas polluants… Ne serait-il pas plus profitable pour les Québécoises et Québécois de détenir ces moyens de production, plutôt que de laisser des entreprises privées piller nos richesses pour les investir ensuite ailleurs, sans rien faire pour réparer des torts qu’ils causeraient –ce qui est le cas partout ailleurs- à notre environnement? Hydro-Québec n’a-t-elle pas fait ses preuves en la matière? Les milliards de profit que récoltent les minières canadiennes à l’étranger ne devraient-ils pas servir d’exemple, de leçon? Certaines de ces minières engendrent des dizaines de milliards par année, et nous devrions nous passer des ces richesses, pour les laisser aux mains des parasites bourgeois que défendent le CDP, Gérard Deltell et son parti à l’agonie? Et quoi encore? N’a-t-on pas appris de ce système parasitaire, avec sa faillite de 2008, qu’il n’enrichissait toujours qu’une minorité, celle qui possédait les moyens de production?

D’abord, les constats scientifiques me semblent plus crédibles que les propos alarmants du chef populiste de l’ADQ qui de fait, démontre une peur de finir dernier dans un système pyramidal, dont il connait limites de partage de richesses. En nous pressant le pas, Gérard Deltell avoue d’une certaine manière que, «si on ne le fait pas», nous ne pourrons pas faire compétition dans ce système capitaliste qui se base sur la compétition, plutôt que sur la solidarité. Ces dogmes divers au sein de cette idéologie dépassée par le temps et les faits, ne font plus plausibles et le discours des capitalistes aurait du s’adapter, mais il n’en est rien.

Et ailleurs, partout dans le monde, l’excès dans l’exploitation des ressources naturelles n’a jamais rien donné aux peuples les possédant. Au contraire! Et lorsque Deltell affirme que l’uranium sauve des vies, il fait aussi fausse route. Il ment effrontément à vrai dire, puisque l’uranium ne sert pas à créer des isotopes pour traiter les malades. Cet uranium est pour un tout autre usage, entre autre, le militaire. Il servira de base à la fabrication des obus criminalisés par l’ONU, ou des bombes nucléaires que l’Iran voudrait posséder, et qu’Israël possède et les pays du «club sélect» possèdent. Et il n’y a donc aucune urgence d’exploiter cet uranium qui, nous le savons, produira de terribles répercutions sur l’environnement lorsqu’il sera extrait, transformé, utilisé, puis mis au rancart. Les déchets radioactifs s’entassent, et nous ne savons toujours pas quoi en faire, sans parler des alternatives à cette énergie ultra-polluante.

Encore une fois, l’ADQ démontre qu’il n’est pas capable d’offrir autre chose que les dogmes précédemment chéris par les systèmes capitalistes de ce monde, même si pourtant, ces mêmes systèmes capitalistes font faillite aux 30-40 ans, cela, aux frais des contribuables salariés du monde entier et même si, pendant ces 30-40 ans, les richesses se concentrent chez la minorité possédant les moyens de production.

L’ADQ n’est plus de son temps, il est voué à la disparition.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :