Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Armée canadienne’ Category

L’hypocrite « reconstitution » de la conquête britanique

Posted by quebecsocialiste sur 8 février, 2009

Un droitiste fédéraleux colonisé sur un autre blogue a avancé que la conquête britanique (et les massacres qui s’en sont suivis, ce dont il a « oublié » de parler) nous aurait « sauvé du rêgne de Napoléon ». Cette sale… ce monstre de reine Victoria, qui figure dans le top 20 des pires génocidaires de l’histoire de l’humanité (Napoléon n’est que dans le top 30 en passant), était-elle mieux? Poser la question, c’est y épondre.

 À quand un « reenactment » en France et en Belgique de la grande débâcle face au nazisme avec des soldats français étendus un peu partout et avec en prime, le général De Gaulle, le premier ministre britanique Churchill et le président U.S. Roosevelt qui serreraient la main à ces deux individus (dont l’un est admiré par l’actuel président ukrainien et l’autre, par l’actuel premier ministre italien, deux grands alliés des USA et de la grande bourgeoisie multinationale), le sourire aux lèvres? Jamais, parce que ce serait à la fois humiliant et indécent, en plus d’être une grossière réécriture de l’histoire. Pour faire un parallèle, ces deux figures historiques de l’extrême droite possèdent beaucoup de ressemblances avec la monarque du haut.

 Ceci étant dit, je pourrais passer des heures à citer des massacres et des défaites qui ne font pas l’objet de célébrations ailleurs dans le monde (les USA et le Viet-Nam, le Viet-Nam et My Lai, etc., etc.), mais pour l’heure, je vais me concentrer sur une situation plus « nationale », soit celle de Batoche, où les démocrates indépendantistes métis de Louis Riel ont été massacrés lors du premier « fait d’arme » des troupes de la fédération monarco-loyaliste canadienne. Sur ce, je laisse la « plume » à Normand Lester:

Les subtils penseurs au service du gouvernement fédéral qui ont imaginé les « festivités » de la commémoration de la défaite des plaines d’Abraham avec une reconstitution historique de la bataille ne devraient pas s’arrêter là. Une autre défaite d’importance historique des francophones mérite le même traitement dans un avenir rapproché. Je pense à la bataille de Batoche, autre « lieu historique national » qui a été la scène, le 12 mai 1885, de la défaite de la rébellion métisse du Nord-Ouest par la nouvelle armée canadienne récemment constituée, mais toujours commandée par un général britannique, Frederick Middleton.

Le 125e anniversaire de cette grande et glorieuse victoire aura lieu au printemps 2010. L’écrasement de la rébellion de Louis Riel et la chute de son gouvernement provisoire marquent la fin de la domination des Métis francophones sur les grandes plaines de l’Ouest. Ça doit bien mériter une reconstitution historique.

Le 15 mars 1885, Riel s’est proclamé président d’un gouvernement provisoire de la Saskatchewan. Dès que la nouvelle est connue à Montréal, William Cornelius Van Horne du Canadian Pacific Railways — au bord de la faillite — offre de transporter gratuitement les troupes pour écraser les Métis. C’est un coup de pub fantastique qui va permettre au gouvernement conservateur de Macdonald d’injecter de nouveaux fonds publics dans la construction du transcontinental. L’écrasement des Métis aura sauvé le Canadien Pacifique. Voilà bien une bonne raison de fêter.

Les colonnes du général Middleton sont accompagnées par un représentant d’une compagnie américaine et de l’arme nouvelle qu’elle veut vendre au gouvernement conservateur, le « Gatling gun », la première mitrailleuse opérationnelle de l’histoire. Avant d’en commander, Ottawa a trouvé judicieux de se servir des Métis comme cobayes pour en tester l’efficacité. Une telle première au Canada appelle une reconstitution historique.

Pour faire face aux troupes du général Middelton, Riel refuse de recourir à des tactiques de guérilla comme le réclame son « général », Gabriel Dumont. Il choisit plutôt de se retrancher dans sa « capitale » Batoche, une stratégie vouée à l’échec…

Le 12 mai 1885 après que des prêtres catholiques eurent trahi les Métis. le corps expéditionnaire canadien, formé de plus de 900 hommes, donne l’assaut au petit village défendu par 300 malheureux Métis, dont un bon nombre de vieillards armés de vieux mousquets.

Comme le racontera Gabriel Dumont, la reddition des défenseurs de Batoche s’accompagne d’exécutions sommaires :

« […] Le 12 mai, vers 2 heures de l’après-midi, sur ùdes renseignements exacts fournis par ceux qui nous trahissaient [stipulant] que nous n’avions plus de munitions, les troupes s’avancèrent et nos gens sortirent de leurs tranchées ; et c’est alors que furent tués : José Ouellet, 93 ans ; José Vandal, d’abord les deux bras cassés et achevé à la baïonnette, 75 ans ; Donald Ross, d’abord blessé à mort et dardé à la baïonnette, bien vieux aussi ; Isidore Boyer, vieillard aussi ; Michel Trottier, André Batoche, Calixte Tourond, Elzéar Tourond, John Swan et Damase Carrière, qui eut d’abord la jambe cassée et que les Anglais ont ensuite traîné, la corde au cou, à la queue d’un cheval. Il y eut aussi deux Sioux de tués.

Le bilan de ces quatre jours de bataille acharnée a été, pour nous, trois blessés et douze morts, plus un enfant tué, seule victime durant toute la campagne de la fameuse mitrailleuse Gatling. »

Les terribles accusations de Dumont sont confirmées par le témoignage d’un jeune militaire ontarien, qui consigne dans son journal intime : « The rebel [are] still coming and giving themselves up. […] It is surprising to see so many old men, some with grey hair, and a lot of these were killed. »

Ainsi s’est déroulé le premier haut fait d’armes de l’histoire de l’armée canadienne. Valeur et honneur.

Voilà des scènes bouleversantes, remplies de pathos, dont la reconstitution est apte à émouvoir le touriste américain le plus imperturbable.

Louis Riel a réussi à s’échapper. Il ne se rendra que le 16 mai. Il aurait dû s’enfuir aux États-Unis, comme Gabriel Dumont, qui a répondu « Allez au diable ! » lorsqu’un émissaire de Middleton lui a promis la vie sauve en échange de sa reddition. Pour son plus grand malheur, l’esprit troublé de Riel l’a amené à faire confiance aux Anglais. Il sera pendu.

Personne n’oserait faire une reconstitution de la bataille de Batoche. Jamais le fédéral n’humilierait ainsi les autochtones, qui réagiraient violemment à une telle ignominie. Les autochtones ont une fierté et un sens de l’honneur que les Québécois ont perdu, d’affronts en humiliations, de revers en échecs et en défaites.

Et les autochtones ont aussi des « Warriors » pour se faire respecter…

***

Normand Lester, Auteur du Livre noir du Canada anglais

Source (la mienne, au bas de laquelle vous trouverez la source vers l’article originale)

Posted in Actualité, Armée canadienne, Canada, Commémoration, Conservateurs, Controverse, Crime contre l'humanité, Fascisme, Fédéralisme, Guerre, Histoire, Impérialisme, indépendantisme, Ingérence, Médias, Militarisme, Monarchie, Populisme, Propagande, Québec, Québec (ville) | 25 Comments »

Un Canada dirigé d’une main de fer!

Posted by sylvainguillemette sur 13 janvier, 2009

https://i0.wp.com/www.hawkesburyscandal.ca/images/stephen_harper_1.jpg

Le Canada, dirigé d’une main de fer sous la dictature harperienne (1), n’a visiblement pas fait long feu en tant que nation des droits humains, comme le rapporte mon camarade des Laurentides. Mais l’a-t-il seulement réellement été? Je laisse les lecteurs des générations passées en juger.

Cela dit, au cours des années 2007-2008, la dictature extrémiste, tortionnaire et «putchiste» de Harper a également bafoué toutes les règles de conduite terriennes, volant ici la vedette à tous les illuminés qui hallucinaient des complots kyotistes partout, prétextant que le réchauffement climatique n’était qu’un vent soutenu par un complot socialiste, un vent de gauche quoi. Mais qu’en est-il aujourd’hui? Ce même mercenaire à la défense des bourgeois, défend maintenant son programme vert –kaki- d’être le meilleur au monde, alors que toutes les instances écologiques en font la risée et qu’il est un exemple à la maternelle, de suicide-collectif humanitaire -voire la vie sur Terre, qui peut prétendre connaître l’avenir de toute façon?-. Sinon, le taux de CO2 a augmenté radicalement et ce, à travers le monde. Mais plus précisément pour nous, canadiens, québécois et les autres nations de ce vaste territoire, en Alberta et en Saskatchewan. Car, n’ayant pas été satisfait de la pollution engendrée par l’Alberta et ses sables, la dictature sanguinaire (2) conservatrice a poussé l’interrupteur de la re-pollution en prolongeant la possibilité de polluer impunément, jusqu’en Saskatchewan après avoir découvert qu’elle cachait encore plus de sables bitumineux que l’Alberta. Pas étonnant qu’un parti typiquement «adéquiste», prônant le capitalisme sauvage et possédant des affinités avec les conservateurs y ait pris le pouvoir! Que de surprise!

Mais ce n’est pas tout ce qu’a fait la dictature Harper, elle a monté depuis l’initiation de celle-ci, un rideau de fer vis-à-vis les médias, laissant perplexes toute forme de critique qui depuis, s’est finalement résolue à l’évidence… Harper a surement raison d’agir de la sorte, soit de copier le sanguinaire tueur de masse Bush -demeuré impuni par la communauté internationale- ! Et qu’est-ce que cela a donné, mise à part les défilés de médias capitalistes fiers de ce coup, sinon soumis à ce dernier? Exactement ce que voulait le «lider maximo» du Canada! Un mutisme des plus patents sur ses agissements douteux et criminels (3) ! Il a fallu plus de 5 jours à Radio-Canada pour décrire ce qui était un bombardement au phosphore blanc la semaine dernière, il s’agit pourtant d’une arme chimique. Ses compétiteurs n’ont pas fait bien mieux.

Je n’ai pas fini, ne finissez pas ce café…

Qu’a t-il fait aussi, ce demeuré, impuni? N’a-t-il pas collaboré avec des organisations terroristes? Ne collabore t-il pas, toujours aussi activement, avec des organisations terroristes? Ne soumet-il pas ses tortionnaires à de bien complaisantes missions envers des enfants-soldats, ici considéré, dans les années où il n’était pas né d’allié -voire de «gouvernement taliban»- (4), et là comme une «vermine terroriste» (5) à abattre sur le champ et ce, sans procès? Déjà, la similitude entre les crimes commis de par les deux administrations (Bush et Harper) est étonnante.

En collaborant avec la C.IA., une organisation qui n’a pas hésité elle-même à user de ces basses tactiques répugnantes nommées «terroristes», le Canada avec son S.C.R.S., n’avantage en rien la perception qu’un peuple étranger pourrait avoir de notre pays dit «défenseur des libertés et des droits humains». Le S.C.R.S. a torturé Omar Kadhr, un enfant soldat qui n’avait point l’âge légal pour être tenu responsable d’acte de guerre, des actes qui furent également commis par l’envahisseur de l’Afghanistan -ici la coalition de l’O.T.A.N.-. C’est un crime majeur et les responsables, dont ceux qui ordonnent de tels actes indignes, devraient rendre des comptes à la justice en plaidant devant un tribunal international, apte à le faire impartialement. (La C.I.A. a entraîné des dizaines de milliers de tueurs en leur donnant même les armes pour tuer. Elle a par exemple, financé, armé et entraîné Luis Posada Cariles, un terroriste cubano-miamiain ayant fait exploser un avion civil, à la solde des bourgeois cubains retranchés dans les paradis fiscaux de Miami.)

Également, notre «capitaliste intransigeant» a su faire preuve de ses grands élans démocrates en finançant, après la défaite du Fatah en Palestine lors d’élections démocratiques, ce dernier afin qu’il prenne les armes contre le Hamas démocratiquement élu. On peut être contre, ou pour le Fatah ou le Hamas, mais cependant, on ne peut pas faire semblant d’être démocrate. Harper a démontré, lui, qu’il avait ces valeurs bien loin derrière les enjeux stratégiques et militaires de la région. Imaginez! C’est comme si, ici, au Québec, Jean-Marie Lepen venait financer Mario Dumont pour prendre les armes contre Jean Charest, malgré l’élection démocratique de ce dernier. On peut être contre Charest pour bien des raisons, sinon, cet acte «putchiste» est bel et bien une tentative de coup d’État de la part de pays étrangers en Palestine. Le dirigeant haineux et méprisant qu’est Stephen Harper a donc deux mesures en démocratie… Bref, comme la plupart des capitalistes impérialistes, il est favorable à une dictature, si celle-ci est alliée, et contre, lorsque celle-ci ne sert pas les intérêts de la bourgeoisie comme il sait si bien le faire.

Parlant de coup d’État, vous n’êtes pas sans savoir qu’Hamid Karzaï ne fut jamais élu démocratiquement, mais qu’il était bel et bien un consultant chez UNOCAL dans les années 2000 et qu’il négociait le passage d’un oléoduc pour la maison blanche, avec ce fameux «gouvernement taliban». Lorsqu’il a été «élu», l’Afghanistan était, en majeure partie, contrôlé par les talibans et les autres rebelles de divers groupes non nécessairement liés au premier. Lorsqu’ils ont tenté de nous faire croire que Karzaï se faisait élire, plus de la moitié du pays n’avait même pas reçu la visite de quelconque formation militaire. Et cela, sans préciser que le gouvernement Karzaï était juché de talibans rasés et de seigneurs de guerre. Dès que Karzaï fut à son poste, comme première initiative, il privatisa les ressources naturelles et humaines, instaurant pour ainsi dire, le capitalisme sans même avoir le consentement de la population. Qui servait-il donc? Qui pouvait, tout à coup, se payer le labeur des afghans bon marché ou les réserves de gaz naturel? Qui d’autre que les bourgeois étrangers en avaient les moyens, mise à part les seigneurs de guerre afghans? Et tout ça cher lectorat, Stephen Harper l’a appuyé. Il s’agit en effet, ni plus ni moins, d’une occupation militaire et d’un pillage des ressources afghanes, via une prétendue mission de PAIX. Faire la guerre pour avoir la paix, et quoi encore?

Je n’ai pas fini…

Le directeur général des élections du Canada a décelé une inconduite au parti conservateur, une pratique illégale ayant porté plus de moyens pour certains candidats conservateurs. Ils ont outrepassé la loi électorale. Ce n’est pas tout, car Harper a également violé sa propre loi sur la tenue d’élection à date fixe.

Il y eut récemment, cet énoncé économique où l’homme de fer, Harper le dictateur, le pseudo-scientifique, le «putchiste» et le tortionnaire d’enfants-soldats, nous livra son vrai message, à nous «canadians». D’abord, il a tenté de brimer le droit de grève du secteur public, puis s’ajoutait l’impossibilité pour les femmes, d’aller défendre leur droit d’équité en justice et finalement, il a essayé de mettre fin au financement public des partis politiques, une mesure qui est de loin plus démocratique que le financement privé, par des gens ayant des moyens bien différents à travers le Canada.

Ajoutons qu’il a muselé l’opposition, puis prorogé le parlement dans le but de s’accrocher à un pouvoir dont il a abusé ces dernières années, ce, en toute complaisance des analystes politiques des canaux locaux. Bref, quel bilan!

Avec un bilan pareil, Stephen Harper n’a rien à envier aux «Bush» de ce monde, il a pratiquement violé les mêmes lois internationales que ce dernier, participé à un coup d’État puis à la tentative d’en commettre un en Palestine en finançant le Fatah. Il a fait torturer un enfant-soldat, son armée a utilisé des ADM, dont le phosphore blanc, en Afghanistan. Il a collaboré avec des organisations terroristes et récemment, comme vous le savez, il a donné un appui ferme et sans réserve à l’État terroriste d’Israël, enfin, au massacre que cet État commettait en territoire palestinien.

À vous de juger ce dernier et son équipe du tonnerre! (Et j’ai passé beaucoup de stock là, y a beaucoup plus encore!)

1- La démocratie est la dictature de la majorité, ici, une minorité si l’on tient compte des abstentionnistes et/ou des partis opposants additionnés.

2- Cette dictature ne fait pas couler le sang au Québec, ni au Canada (le TASER brûle, il ne fait pas couler le sang.), mais elle soutient le bain de sang perpétré par l’État terrorisant d’Israël, ce qui dans d’autres cas, serait considéré comme une complicité à même légitimant la torture d’enfants-soldats! Cohérence?!?

3- La torture d’un enfant soldat est un crime grave selon les instances internationales et les traités signés par le Canada.

4- Dans le début des années 2000, la maison blanche, l’administration actuelle en fait, collaborait avec ce qu’elle appelait elle-même, le gouvernement taliban.

5- Tout d’un coup, parfois, les capitalistes perçoivent un allié potentiel, comme un ennemi potentiel. Dans ce cas précis, la vermine terroriste est Al-Qeada, puis s’est ajoutée le «gouvernement taliban». Le général Hillier, lui, parlait peut-être des deux entités, fortes différentes je dois dire, je ne sais pas. Allez lui demander. Une chose est sure, ces deux entités ont été financées, armées et entraînées par la maison blanche, par le biais de la C.I.A., l’organisation terroriste en l’occurrence. (Je dois avouer que jusqu’ici, mon droit d’expression fut strictement respecté. J’espère que Harper n’ira pas jusque là, je lui laisse le bénéfice du doute.)

Posted in Actualité, ADQ, Afghanistan, Année 2007, Armée, Armée canadienne, Armes, Élection, États-Unis, Bourgeoisie, Canada, Capitalisme, Charest, CIA, Conservateur, Conservateurs, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Démocratie, Dictature, Divers, Droite, Environnement, Extrême-droite, Guerre, Ingérence, Internationale, Israël, Média, Médias, Militaire, Militarisme, Néo-libéralisme, Palestine, Politique, Privé, Pseudo science, Québec, Réactionnaire, Résistance, Terrorisme, Terrorisme étatique, USA, Violence | 11 Comments »

Honte au Canada! Continuons de manifester!

Posted by quebecsocialiste sur 12 janvier, 2009

 Aujourd’hui, lundi le 12 janvier 2009, marquera le jour où, selon moi, le Canada a touché le fond du baril (à moins de pouvoir faire encore pire, bien entendu). Pourquoi une telle affirmation? Eh bien, chers lecteurs et lectrices, sachez qu’aujourd’hui, lors d’une réunion spéciale du conseil de l’ONU pour les droits humains (UNHRC selon l’appellation anglaise) tenu en réponse aux crimes de guerre flagrants commis par Israël dans le cadre de sa guerre d’aggression contre la population civile innocente de la bande de Gaza, 33 pays (africains, asiatiques, arabes et latino-américains) ont voté pour une condamnation sans précédent d’Israël pour ses nombreux crimes de guerre, alors qu’il y a également eu 13 abstentions (les pays européens) et un seul vote contre… le CANADA!! Sur un total de 47 états, les États-Unis ne participant pas à ces réunions et Israël n’ayant jamais signé la charte sur les droits humains. La motion de condamnation a donc été adoptée avec une écrasante majorité, le Canada nageant une fois de plus à contre-courrant. Et dire que le Canada a déjà été considéré comme un « avocat de la paix » par ses pairs à l’ONU… mesdames et messieurs, ce temps est officiellement révolu! Le Canada de Stephen Harper a, comme d’habitude, baissé les bras. Pathétique!

Pendant que ce même état jadis « exemplaire » participe pleinement à l’occupation illégitime de l’Afghanistan, envoyant notre jeunesse se faire exploser pour rien sur des mines posées par une armée fantôme, ce même Canada supporte maintenant ouvertement les crimes de guerre des autres, même s’il n’en tire aucun bénéfice! Bravo Harpeur, vous nous humiliez une fois de plus! Honte à vous! Pourquoi le Québec devrait-il continuer à gaspiller ses ressources au service de cette fédération corrompue, techniquement une monarchie, qu’est le Canada, maintenant couvert de honte au niveau international? Je vais vous répondre: Il n’y a strictement RIEN qui nous retient dans le Canada, cette honte mondiale! Après être devenu une risée mondiale dans le domaine de l’environnement, c’est maintenant dans le domaine des droits humains que les autres vont pouvoir se payer notre tête! Le Canada est carrément isolé sur la scène internationale. Et tout ça à cause du « ROC » conservateur… ceux qui ont voté pour ce gouvernement de lâches corrompus récoltent déjà partiellement ce qu’ils ont semé: Honte au Canada!

 Une autre gifle infligée aux contribuables par le gouvernement corrompu de S. Harper: Dans le cadre d’une vaste campagne de renouvellent dans l’armée canadienne (soulignons qu’elle est tout de même équipée avec du vieux « stock » U.S. datant des années ’80), le ministère de la défense conservateur a annoncé la semaine dernière qu’il avait besoin de 1300 nouveaux véhicules de transport et qu’il allait attribuer ces juteux contrats à… une compagnie états-unienne! Bande de connards! D’un côté, ils coupent dans toutes sortes de dépenses gouvernementales insignifiantes pour « parer à la crise » et de l’autre, ils attribuent des contrats liés à la défense nationale à d’autres pays! Où sont les retombées économiques dans tout ça, monsieur McKay? Monsieur Harper, rien à rajouter? Vous savez, nous possédons d’excellentes installations, ici dans les Laurentides, qui seraient bien heureuses de prendre en main ce contrat, contrat qui aurait généré plusieurs emplois, ainsi que des retombées économiques assurées pour la région. Pas intéressés? Eh bien FUCK YOU! C’est pour ça qu’on vous a massivement rejeté dans la région des Laurentides, bastion de la cause indépendantiste. Honte au gouvernement corrompu du Canada!

Pendant que le Canada piétinne, le gouvernement vénézuélien « du méchant Chavez rouge qui mange des enfants » a expulsé la mission diplomatique israélienne de son territoire. Excellente iniciative! C’est ce genre de pressions, en plus d’un boycott international, qu’il faudrait appliquer sur un état terroriste comme Israël, état dirigé d’une main de fer par des idéologues racistes et des fanatiques religieux. En tout cas, ce sera toujours mieux que de suivre aveuglément la ligne de conduite fasciste tracée par un président U.S. anti-démocratique sur le chemin de la porte! C’est une bonne preuve de l’impérialisme irréaliste des conservateurs.

Au Québec, soulignons que le seul parti de l’Assemblée Nationale à condamner ouvertement et avec force les crimes de guerre odieux d’Israël, en plus de l’état d’apartheid que les sionistes infligent à leurs « citoyens » arabes qui nous fait tout de suite penser aux méthodes de séparation raciale de l’ex-apartheid sud-africain (un bon allié d’Israël à l’époque), c’est Québec Solidaire! Honte aux autres qui supportent les auteurs de cette tragédie humaine à grande échelle par leur silence complice!

À la lumière de ces évènements, il est évident que le gouvernement corrompu des conservateurs ne saisi pas ou ne veut pas saisir  le message que lui envoie sa population. Il faut donc continuer les manifestations, question de maintenir la pression sur ce gouvernement d’aveugles idéologiques bornés.

Manifestons contre l’apartheid et pour la Palestine libre! Manifestons CONTRE la honte du Canada!

Posted in Afghanistan, Armée canadienne, Bush, Canada, Chavez, Conservateurs, Corruption, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Extrême-droite, Fascisme, Guerre, Impérialisme, indépendantisme, Israël, Manifestation, Militarisme, Palestine, Propagande, Québec, Québec solidaire, Réactionnaire, Résistance, Terrorisme étatique, Vénézuéla | 11 Comments »

Un avoeu pertinent et compromettant pour les forces canadiennes et israéliennes

Posted by sylvainguillemette sur 5 janvier, 2009

«Voici la preuve qu’Israël utilise des ADM sur Gaza. Je confirme que pour en avoir tiré en Afghanistan, qu’il s’agit bel et bien de Phosphore Blanc, connu sous l’abrégé WP.

Donc, j’ai commis sans le savoir, un crime contre l’humanité lors de la mission Canadienne en Afghanistan, respectant ainsi mes ordres reçus d’un supérieur. Israël en commet quotidiennement.

clip_image0021

Voici un obus au phosphore blanc. On peut reconnaître cette munition par sa couleur blanchâtre. J’ai eu l’occasion de manipuler deux de ces engins de destruction massive lors de ma carrière militaire au sein du 5ièmeRALC, des Forces Armées Canadiennes. »


C’est ici l’avoeu d’un camarade dont j’admire le courage énorme d’avoir osé parler de ce qu’il a pu faire en Afghanistan, au nom de la reine d’Angleterre et de nos dites «valeurs canadiennes». Ce camarade ose en effet, malgré les potentiels problèmes que cela importe, dénoncer un non-respect du droit international, et de la part d’Israël en premier lieu, et du Canada lors de sa mission en Afghanistan. Il sait très bien qu’il risque gros à dévoiler ainsi la criminalité de l’État canadien.

Et nous pouvons maintenant, également, mieux comprendre le soutient inconditionnel d’Ottawa et du ministre Cannon -ce gouvernement complice, de par son mutisme- envers des crimes commis par Israël contre l’humanité. Rien d’étonnant, puisque le gouvernement Harper, s’il avait été au pouvoir en Mars 2003, nous aurait engagé sur le front irakien, brisant donc ainsi, encore une fois, le fameux droit international si vanté.

Nous connaissons aujourd’hui le malheureux constat de l’échec irakien…et du nombres de tombes creusées.


Et voici se que dit wiki sur le phosphore blanc :

«Le phosphore blanc (aussi appelé phosphore jaune) est un allotrope commun de l’élément chimique phosphore qui permet des utilisations militaires extensives comme agent incendiaire, agent de protection par écran de fumée, et comme un composant d’arme anti-personnel capable de provoquer des brûlures graves. Couramment utilisé en tant que fumigène, il devient une arme chimique lorsqu’il est utilisé directement pour ses capacités offensives. Le protocole III additionnel à la Convention sur certaines armes classiques de l’ONU, signé en 1983, interdit son utilisation offensive, qui est considérée comme un crime de guerre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phosphore_blanc


Les crimes de guerre ne peuvent être tolérés, ils ne doivent pas l’être.


(Note importante: Merci à la permission du camarade concerné, pour avoir braver les instances militaires qui n’hésitent pas à violer les lois internationales, tout comme leurs alliés. J’insiste aussi pour dire que l’article est en partie fait par ce camarade en question.)


Posted in Actualité, Afghanistan, Armée, Armée canadienne, Armes, Article, États-Unis, Bush, Canada, Conservateur, Conservateurs, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Droite, Guerre, Internationale, Irak, Israël, Lettre ouverte, Militaire, Palestine, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique, USA, Vidéo, Violence | 53 Comments »

Martineau le raciste

Posted by sylvainguillemette sur 25 décembre, 2008

https://i0.wp.com/radicarl.net/wp-content/uploads/titre/riri%20le%20clown.jpg

L’intolérance bat son plein chez Canoe! Richard Martineau, la p’tite crotte de TVA, le pseudo-journaliste qui n’est en fait qu’un résidu de xénophobe-girouette -qui, au besoin, peut se caméléoniser en ce qui est populaire-, a décidé de cogner sur Amir Kadhir, et la gauche en général.

Cette fois, cette petite fiotte nous sert un texte à saveur ultra-raciste envers Amir Khadir -qui le dérange certes!-, en ne servant que du populisme réchauffé et prémâché.

Amir Khadir aurait lancé une chaussure sur la pancarte du sanguinaire terroriste Bush. Ouf… ce terroriste libre et reconnu, et cela, ça dérange notre petit raciste Martineau. Ça le choque, imaginez! Cet imbécile se porte sans y réfléchir, à la défense du plus grand tueur de masse de notre siècle, jusqu’ici.

Dans son texte raciste à souhait, Martineau dit «Si Khadir avait 18 ans et qu’il était étudiant en sciences humaines au Cégep du Vieux-Montréal, son geste pourrait faire sourire.»…

Et pourtant… Monsieur Martineau serait-il en train de nous faire croire que cela n’a pas fait sourire le Québec, ou même le monde entier? Même le fabricant de chaussures est devenu riche! Ce crétin sait-il que c’est un terroriste qu’il défend? Le plus grand détenteur d’Armes de Destruction Massive de plus? Le sait-il ou fait-il juste l’idiot pour attirer l’attention –et cela fonctionnerait, puisque j’en parle-?

Mais il en ajoute ce con…

«Mais de la part d’un député qui siège à l’Assemblée nationale, et qui est censé représenter TOUS les citoyens de sa circonscription, ce geste est tout simplement inacceptable

Monsieur Martineau trouve peut-être acceptable que tous les autres politiciens du Québec ne condamnent pas George W. Bush pour ses crimes de guerre et ses crimes contre l’humanité? Soit si c’est le cas. Ce n’est pas mon fardeau, c’est le sien! Mais les faits restent des faits et force m’est de constater que monsieur Martineau, lui, ne condamne aucunement les crimes de monsieur Bush, lequel a déclenché deux guerre sur des mensonges et lequel est responsable de plus d’un million de morts jusqu’ici. Ça aussi, c’est son problème! Je suis content de ne pas connaître ce censeur populiste. Quelle honte pour le Québec!

Mais attendez! Ce n’est pas tout! Lisez ce torchon xénophobe, parsemé d’insultes gratuites non fondées!

« En se comportant comme un agitateur (pour ne pas dire un ado attardé), Monsieur Khadir jette de l’ombre sur son parti et donne raison à tous ceux qui, comme moi, disent depuis longtemps que cet homme, loin d’être un atout pour Québec solidaire, est un loose canon qui fait plus de tort que de bien à sa formation. »

Monsieur Martineau, lui, est le «loose canon» du Québec et de l’humanité, et maintient celle-ci dans un statu quo d’évolution. Avant longtemps, avec un racisme aussi patent, les nouvelles espèces auront vite fait de nous dépasser! Ah le singe qui sommeille en nous!

Et j’en profite pour préciser qu’Amir Khadir est l’un des meilleurs canons de notre équipe. Que Richard Martineau démolisse n’importe laquelle des propositions d’Amir Khadir, ou quelconque de ses argumentaires. Ce serait déjà un début de voir cette «cloche et l’idiot» débattre et non censurer ses lecteurs qui diffèrent d’opinion.

Martineau il a ça, il parle, il parle, mais au bout de son texte, y a rien. C’est du racisme, de l’anticommunisme, bref, de la servitude de bourgeois. Si c’est ça l’évolution dont parlait Darwin, je conseille à toutes et tous de se tirer une balle dans la tête (Il y a certainement d’autres solutions, ne faites pas ça!)… C’est un incapable, soumettez-le à un débat, vous verrez! On l’a fait, nous, les communistes! Il nous censure sans nous répondre!

Le geste d’Amir Khadir avait sinon, bien du sens! Bush n’est qu’un sale tueur de masse! Que Martineau se sente plus fin que les autres en lui baisant le train ne m’importe en rien.

Regardez ensuite ce que dit le raciste!

« Monsieur Khadir aime lancer des souliers à la face des politiciens dans ses temps libres, histoire de montrer à la galerie qu’il est un grand révolutionnaire, ami des droits de la personne ?

Alors pourquoi ne lance-t-il pas des souliers sur une photo de Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d’Iran, un pays qui pend ses homosexuels ? »

Une chose est certaine, c’est que Martineau, au lieu de lancer SES chaussures sur le tueur de masse qu’est Bush, a préféré les lancer sur Amir Khadir qui n’a commis aucun crime! Et encore, ce lèche-derrière de bourgeois a omit de dire qu’Amir et sa famille ont quitté ce pays qu’est l’Iran et qu’il ne s’est jamais porté à la défense du système iranien actuel –qui osera dire le premier, qu’Amir partage les valeurs d’« Amaquelquechose »? On dirait bien que Martineau l’en accuse, lui.

Amir vit en Amérique, comme ce lèche-anus de bourgeois qu’est Richard Martineau. Mais ce dernier, lui, préfère regarder les débiles de l’Iran plutôt que ceux qui président le pays au sud du nôtre, ou même le nôtre! Parce que Martineau, il aime ça cracher sur les iraniens, puis les arabes en général. Parce que c’est simple!

Martineau, c’est juste un christ de raciste!

Est-ce qu’on lui dit à Martineau, que l’Iran a exécuté moins de gens que les États-Unis cette année? Des débiles, il y en a partout! Martineau en est d’ailleurs la preuve. Mais Martineau, lui, préfère regarder ceux qui sont différents de lui, parce que c’est un raciste. Il aime monter son lectorat contre les autres nations et du fait, se retrouve en train de légitimer une future invasion de ce pays indépendant qu’est l’Iran. Je suis même en train de me demander si la C.I.A. n’a pas trouvé un nouveau «Robert Ménard» en lui! Ça expliquerait tout, non? Qui s’en surprendrait opportuniste comme il est?

Ce sale raciste demande ensuite si nous avons, nous la gauche, le courage de lancer des souliers sur la Russie…Certainement que nous le faisons monsieur Martineau! J’ai déjà même voulu le cracher sur la Russie SUR LE BLOGUE DE MARTINEAU, mais j’ai été censuré par ce crétin et son équipe de valets!

La Russie, c’est comme les États-Unis, mais ça, Martineau s’en fiche. Lui, c’est ce qu’il croit à gauche qui le dérange, ou ce qui est différent de lui. Et je suis en train de me demander si ce crétin croit que ces pays qu’il nomme, sont à gauche.

Lisez-le vous-même!

« Pourquoi ne lance-t-il pas des souliers sur une photo de Vladimir Poutine, le premier ministre de la Russie qui a mis la Tchétchénie à feu et à sang et qui utilise des méthodes dignes de la mafia pour se débarrasser de ses adversaires politiques ? »

Des méthodes mafieuses?!? Et les États-Unis, eux, n’ont jamais fait ça? Et le Canada lui? Il n’a jamais rien fait non plus? Et la Zambie? Et les mineurs ensevelis par la «Suttin Institute» qui fut elle, achetée par Barrick –avec l’appui du gouvernement canadien sur toute la ligne!-?

Et les autres magouilles du Canada? Le coup d’État en Afghanistan qui a mis au pouvoir Hamid Karzaï? Les relations économiques du Canada avec la narco-traficante Colombie qui massacre des villages entiers –de gauche- et qui tue annuellement, des dizaines de syndicalistes? Ciboire! C’est vrai! C’est juste de la gauche qui se fait tuer! Ou des syndicalistes! Sacripant! Il pouvait bien rigoler de Québec-solidaire avec cette tarte de Johanne Turcotte! Pauvre crétin! Raciste! Putchiste! Défenseur du terrorisme! Tas de merde!

« Pourquoi ne lance-t-il pas ses souliers sur une photo des militaires qui sont en train de transformer la République Démocratique du Congo en charnier ? »

Ce zouf n’est même pas au courant que ses copains d’Ottawa sont liés avec ce qui s’y passe… Quel sérieux journaliste! Tarla! Je parie qu’il a un cellulaire celui-là, fabriqué avec du Coltan!

Sac à merde raciste Martineau

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas George W. Bush pour ses crimes?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas Harper pour son aide au coup d’État contre les palestiniens et son aide vis-à-vis le maintien de la dictature afghane?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas l’invasion irakienne et l’aide canadienne à celle-ci?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la possession d’ADM des États-Unis et de leurs alliés idéologiques et l’utilisation de celles-ci contre des civils?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas le racisme, qu’il affiche lui-même envers des nations bien distinctes de la sienne?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, lesquels sont maintenant, en 2008, commis par le Canada et les États-Unis, ainsi qu’une tonne d’autres pays à travers le monde?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les mises à mort états-uniennes, plutôt que s’attaquer à celles qui ont lieu dans d’autres continents où les valeurs n’ont rien à voir avec les siennes?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la torture que le Canada commet et ordonne, entre autre à des enfants-soldats qui par des lois internationales, seraient supposés être protégés de tels crimes ignobles?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la torture pratiquée par Washington qui, à l’aide de pays étrangers, comme le Canada, peut transporter illégalement des prisonniers via les aéroports internationaux?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les États-Unis et le Canada qui défendent leur alliée l’Arabie saoudite et ses crimes?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la monarchie?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les États-Unis pour avoir collaboré, financé, armé et entraîné avec les talibans et Al-Qeada?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les attaques terroristes israéliennes qui, en 2006, tuaient 1100 civils libanais avec des armes de destruction massive sans la moindre sanction économique?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas le tyran états-unien?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas lui-même, la monarchie nord-coréenne qui n’a rien à voir avec le communisme ou le socialisme?

(-Pourquoi Martineau ne lit-il pas enfin sur le socialisme et le communisme afin de savoir ce dont il parle?)

« Et que dire de ben Laden? Ne mérite-t-il pas, lui aussi, quelques coups de sandales ? »

Et que dire de monsieur Martineau qui ne dénonce pas le fait que Ben Laden, sans Bush et les antécédentes maisons blanches, il n’était rien! Des milliards ils ont reçu de la part de la maison blanche, via la C.I.A.! Et c’est tout ce que ce crétin de raciste trouve à dire!

« Ah, non, c’est vrai : selon l’éminent député de la République Libre du Plateau, les Américains auraient eux-mêmes fait sauter les tours du World Trade Center… »

On peut vraiment se demander si ce n’est pas Washington qui le paie celui-là. Je mets au défi monsieur Martineau de me prouver que Ben Laden a des liens avec le WTC et de me prouver également que Washington n’a rien à y voir. Tous les pays de la planète en parlent, tout le monde se raconte les contradictions, mais Martineau, lui, tient bon! Bush est un héros…

Richard Martineau se contente de lancer des insultes contre Amir Khadir parce que, comme tous ses camarades de la droite impérialiste et militariste qui aime lécher les culs de bourgeois minoritaires et parasitaires -et regarder des « RACES » se faire tuer sur CNN- Monsieur le raciste populiste a la révolte très sélective!

Le mal, pour lui, n’existe que chez la gauche. Et plus il est arabe, plus il est méchant! Ça va être beau dans le journal d’abrutissement national cet hiver!

Haïl Richard Martineau!

Source : http://www2.canoe.com/infos/chroniques/richardmartineau/archives/2008/12/20081224-092200.html

Posted in ADQ, Afghanistan, Armée canadienne, États-Unis, Blogue, Bourgeoisie, Bush, Canada, Capitalisme, CIA, Colombie, Communisme, Conservateur, Corée, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Dictature, Droite, Extrême-droite, Gauche, Guerre, Immigration, Impérialisme, Internationale, Irak, Iran, Israël, Journalisme, Liban, Lutte anti-fasciste, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Militaire, Militarisme, Monarchie, Mouvement ouvrier, Nazi, Politique, Préjugés, Propagande, QS, Québec, Racisme, Réactionnaire, Russie, Terrorisme, Trou du cul, USA | 53 Comments »

103e bout de chair à canon

Posted by sylvainguillemette sur 14 décembre, 2008

https://i0.wp.com/www.therunagatesclub.com/blogimages/HarperVEST.jpg

Pour les médias traditionnels comme Radio-Canada, la mission en Afghanistan n’est que le fruit d’un effort commun pour amener la «liberté», comme certains l’entendent. Mais qu’en est-il vraiment et est-ce que cela vaut la vie de nos courageux soldats?

Depuis le début de l’intervention déclenchée sur une base mensongère de la maison blanche, des centaines d’humains sont morts dans ce pays délabré par les antécédentes guerres, certes interminables aux yeux des occupés. Le Canada, lui, a perdu jusqu’à 103 soldats, 2 travailleurs humanitaires et 1 diplomate depuis le début de l’invasion. Cela en valait-il la chandelle et les raisons évoquées étaient-ils légitimes ou même, véritables?

Malheureusement pour les familles des soldats ou des autres tués, la vérité n’a pas été dévoilée sur les grands canaux médiatiques. La plupart des soldats ne savent même pas qu’Hamid Karzaï est un pantin états-unien, issu d’UNOCAL, compagnie achetée par la suite par Chevron. Karzaï était consultant chez UNOCAL en 2000 et négociait -pour le compte de Washington- avec le gouvernement taliban* le passage d’un oléoduc, aujourd’hui bien débuté et accepté par la dictature KARZAÏ** mise en place par la coalition impérialiste. Sinon, la planète ne sait pas grand chose des seigneurs de guerre qui gouvernent chaque province, soit disant démocratiquement, au malheur des habitants qui n’ont vu que des «trous de cul», remplacés par d’autres «trous de cul».

Quelle est donc, sinon, la vraie teneur de la mission des canadiens en Afghanistan? C’est simple! D’abord le maintient de l’ordre établi par l’occupant, donc de sa dictature. Ensuite, le contrôle des principaux axes routiers, pouvant ainsi permettre une construction, ou un passage pour le ravitaillement et les renforts… Et bien sûr, l’expansion du territoire contrôlé par l’OTAN, qui se charge également de protéger les intérêts capitalistes bourgeois insérés à même la mission. Comme par exemple, l’oléoduc entrepris par de riche pétrolière « privées » ET «étrangères». Sinon l’usine de Coca-Cola qui se charge, elle, de vider les nappes phréatiques au grand bonheur des consommateurs de Coke à travers le monde et du Père-Noël qui ne peut qu’en rougir d’avantage de honte. Et encore, qui n’a pas entendu parler de Tim Horton, ou du beauceron et sa compagnie de champoing «très payante», puisque le labeur demeure abordable une fois privatisée et mis sous tutelle capitaliste?

Toutefois, il ne faut pas limiter les bénéfices de la mission à son territoire, il faut aller voir ailleurs, comme en Géorgie par exemple, où les intérêts pétroliers étaient intimement liés à la mission afghane. Et on peut y ajouter ici, la guerre que livre l’Amérique du Nord, depuis quelques années déjà, aux arabes et/ou aux «islamistes» sur la totalité du territoire qu’ils occupent légalement, légitimement, selon les faits historiques qui pavent leur région.

Mais revenons simplement à l’information qui nous est transmise par le biais des médias capitalistes qui, au bout d’années d’occupation, ont su exploiter les termes au privilège des têtes dirigeantes de l’armée (lavées te toute accusation de terrorisme) et des planificateurs de cette tragédie organisée par les élites capitalistes et bourgeoises.

Par exemple, ce matin à RDI, Louis Lemieux parlant des attaques à la bombe artisanale envers les «blindés» canadiens ayant fait trois nouvelles pertes et portant donc le bilan à 103 soldats tués, affirmait qu’il s’agissait de terrorisme, avec le «oui, oui» du «spécialiste» militaire –souvent un retraité de l’État-. Or, c’était une attaque en règle contre un blindé et non pas du terrorisme, comme l’entendaient ces deux complices. Aucun civil n’était alors visé, et encore, nous pourrions qualifier toute attaque terrorisante de «terrorisme»… En fait, dès que l’ennemi attaque l’occupant, il s’agit de terrorisme selon les occupants et les médias qui en témoignent à leur solde. Aussi simple que cela! Ainsi, les nazis qualifiaient de « terroristes » tous ceux et celles qui osaient se lever contre le nazisme, que l’on parle des juifs dans les camps de Varsovie ou des occupés qui prenaient les armes en France. Ce terme n’est donc pas d’hier et fut longtemps employé par les « terroristes » -puisque terrorisants- occupants. Sinon, selon vous, est-il plus terrorisant de confronter une armée de blindés tout en courant dans le désert en gougounes avec une arme plus ou moins de taille face à l’ennemi, ou de subir les bombardements massifs des occupants qui se cachent au-dessus des nuages, là où on ne peut les percevoir à l’oeil nu? Encore faut-il ajouter que ces terroristes là, Louis Lemieux n’en parle jamais et ne risque pas de le faire à Radio-Canada! Ni lui, ni nul autre média capitaliste complice de cette invasion, de cette occupation et de cette dictature qui s’en est suivie, n’en fera tant!

En se fiant au terme qualifiant de terrorisant, soit « terrorisme », ont peut conclure que le Canada est un pays terroriste, puisqu’il terrorise la population afghane, ainsi que les combattants bien moins équipés qu’eux. On peut également conclure que les États-Unis sont les rois du terrorisme puisqu’ils utilisent des Armes de Destruction Massive, tout près des civils, contre des adversaires occupés qui, eux, courent dans le désert en gougounes! De toute façon, les États-Unis sont passés maître dans le domaine, ils ont d’ailleurs financé, armé et entraîné Al-Qeada que nos troupes seraient supposément en train de combattre au nom de la dite «liberté»! Et encore, ajoutons ici les terroristes qu’ils ont formés en Amérique latine afin de déstabiliser les socialistes alors en révolution. Et j’en passe, puisque je pourrais citer Hiroshima et Nagasaki et cela suffirait à triompher des petits actes «barbares» que Washington impute à ses ennemis!

Bref, les médias capitalistes et complices nous lavent la cervelle, en nous faisant croire que tous nos adversaires sont des terroristes et des sauvages, comme au temps de l’extermination des «indiens d’Amérique», or, c’est totalement faux. Les trois derniers soldats qui ont péri dans l’attaque à la bombe artisanale près de Kandahar se sont fait tuer par des adversaires coriaces, soit, mais non pas des terroristes. C’était bel et bien, une attaque en règle! Qu’aurait-il fallu qu’ils fassent exactement, pour se mériter le droit d’être appelés combattants en règle, contre une armée –je le rappelle-, 1000 fois mieux équipée qu’eux? L’adversaire a tout simplement trouvé la faille qu’il lui fallait pour mettre en déroute la plus grande association de pilleurs, de criminels et de terroristes de tous les temps, j’ai nommé l’OTAN!

Tout en offrant mes sympathies aux familles des soldats tués –en règle-, j’oserai accuser les médias et le Canada de participer à cette mission impérialiste non-légitime, organisée bien avant le 11 septembre 2001. Les soldats canadiens n’ont rien à faire en Afghanistan et n’ont pas été mandatés par ce peuple pour qu’ils lui imposent un dictateur affilié à Washington. Il serait également important que les parents, les proches de ces morts et que tous ceux et celles qui continuent d’appuyer cet effort de guerre impérialiste sachent qu’on leur a menti sur l’Afghanistan et ses liens avec les attentats du 11 septembre 2001, qu’Hamid Karzaï n’a jamais été démocratiquement élu –comme l’OTAN l’affirme pourtant- et que la morts des soldats canadiens n’aura en bout de ligne, que servi les intérêts capitalistes des bourgeois qui en profitent allègrement, puisque les richesses naturelles de l’Afghanistan furent privatisées par la dictature Karzaï mise en place par l’OTAN.

Bref, les 103 soldats canadiens morts en fonction ont été tués afin que des riches, s’enrichissent d’avantage! Point final!

Je condamne Louis Lemieux de RDI pour sa bêtise lorsqu’il a qualifié de « terroriste », l’attaque des occupants canadiens en Afghanistan, qui n’était en fait qu’une attaque bien en règle de la part des occupés, contre l’occupant. Je condamne également le Canada pour sa participation à une guerre impérialiste, à une occupation impérialiste et la mise en place d’une dictature qui ne fut jamais élue, laquelle elle entretient avec son appui militaire. Je condamne bien entendu, l’OTAN pour le terrorisme qu’elle pratique dans un pays qu’elle occupe, illégalement, afin d’y piller les richesses naturelles, et humaines, puisque le capitalisme y a été imposé par la force et par l’occupation et que donc, même le labeur humain vient de se voir privatisé. On y impose donc, contre toute volonté claire et encore une fois historiquement, le capitalisme!

*Gouvernement taliban selon Washington à cette époque, vérifiez toute documentation de cette époque pour vous en convaincre!

** Il faut aussi comprendre que Karzaï n’a jamais vraiment été élu, encore moins démocratiquement! Aujourd’hui, on estime à plus de 50%, le territoire occupé par les opposants au régime Karzaï, ce qui suppose donc, l’impossibilité d’y tenir des élections dites, DÉMOCRATIQUES. D’autres élections sont justement prévues prochainement, alors que les attaques des opposants à la dictature se font de plus en plus présentes sur le territoire. Les soldats canadiens, malheureusement donc, défendent une dictature menée par Washington et non pas, la « liberté » et la « démocratie ». Ils ont été trompés, vous aussi peut-être!


https://i0.wp.com/www.globalsecurity.org/military/intro/images/ied-cutout01.jpg

Note: Les occupés en Afghanistan utilisent ce qu’ils appellent en anglais, des « IED », pour Improvised Explosive Device*, ce que l’on pourrait apparenter aux mines conventionnelles, ce que possèdent et utilisent encore les États-Unis d’Amérique en 2008, très possiblement en 2009 puisque les États-Unis d’Amérique utilisent même des mines anti-personnelles, condamnées à travers la planète par la presque totalité des pays développés du monde. Cette arme n’a rien de terroriste, sauf si elle est employée contre des populations civiles, ce qui définit le terrorisme soit dit en passant. Il n’est donc pas approprié de parler de terrorisme, lorsque ces attaques visent strictement l’occupant, ou ses alliés militaires, comme les «tueurs à gage» (Black Water par exemple) qu’emploient le Canada ou les États-Unis d’Amérique pour se laver les mains des crimes de guerre pour lesquels ces firmes privées ne seront jamais punies**. Ces charges explosives sont actionnées lorsque le véhicule de l’occupant passe près de la charge explosive « conventionnelle ».

*Engin explosif improvisé. Tout ce dont disposent les occupés, contre un occupant armé jusqu’aux dents, des armes dernier cri.

**Les firmes de tueurs à gage, ou de mercenaires si vous voulez, sont en effet lavés de toute accusation lorsqu’ils commettent des crimes contre l’humanité ou des crimes de guerre. C’est ce pourquoi ils sont employés d’ailleurs. (En Irak, une firme a cependant été accusée de crime et son procès a débuté la semaine dernière.)

Posted in Actualité, Afghanistan, Amérique du Sud, Armée, Armée canadienne, États-Unis, Bourgeoisie, Bush, Canada, Capitalisme, CIA, Corruption, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Démocratie, Dictature, Guerre, Histoire, Impérialisme, Internationale, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Militaire, Militarisme, Nazi, Pétrole, Privé, Propagande, Réactionnaire, Révolution, Terrorisme, Terrorisme étatique, Trou du cul, USA, Violence | 14 Comments »

60e anniversaire de la charte des droits de l’homme…

Posted by sylvainguillemette sur 10 décembre, 2008

https://i2.wp.com/www.thewe.cc/thewei/&_/images8/iraq_image_/victims_of_us_attack.jpg

En Irak et en Afghanistan, les États-Unis d’Amérique et le Canada ont commis des bavures comme ils les appellent,

tuant certes, autant d’innocents que les armées pauvres qui les affrontent sans moyen l’ont fait.

En ce 60e anniversaire de la charte des droits de l’homme,

j’aimerais en profiter pour dénoncer deux pays de l’Amérique du Nord qui n’ont pas respectée cette charte, tout en s’en prétendant membre.


D’abord, les États-Unis d’Amérique qui;

-utilisent la violence pour défendre leur idéologie qui ne privilégie qu’une minorité parasitaire, impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-utilisent et possèdent donc, des Armes de Destruction Massive, sur des civils en toute connaissance de leur présence lors de ces usages -dont MÊME l’arme nucléaire, ceci impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-mettent en place des dictatures ne respectant aucunement ces mêmes droits de l’homme, encore pour des intérêts idéologiques bourgeois, impliquant encore le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»

-utilisent le terrorisme -tout en se disant chasseur de…- afin de défendre leur idéologie sectaire privilégiant cette même minorité parasitaire déjà nommée ci-haut, impliquant encore et toujours, le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-utilisent la torture, ainsi que les enlèvements, encore afin de faire avancer leur idéologie sectaire et dictatrice à travers le monde, etc.. (pour ne nommer que ceux-là) en devinez quoi!!! En impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme», un pacte pourtant hypocritement signé par ce pays…

N’est-ce pas déjà contradictoire jusqu’ici?


Ensuite, vient notre territoire tout aussi impérialiste et dévoué à défendre les intérêts de la bourgeoisie de par;

-son association aux États-Unis d’Amérique dans la plupart de ses agressions impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme.»,

-son absence de critique envers les actions états-uniennes, qu’elles soient terroristes ou complètement débordantes de violence inutile, impliquant donc, le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-la torture qu’ordonne Ottawa envers Omar Kadhr, un simple enfant-soldat condamné d’avance pour des crimes que commettent quotidiennement les États-Unis d’Amérique et le Canada, donc impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme» encore et toujours…

Je rappellerai que ces crimes ne respectent déjà pas le premier article de la charte des droits de l’homme, charte que ces deux pays hypocrites et impérialistes ont frauduleusement signé.


Honte aux États-Unis d’Amérique!

Honte au Canada!

Honte au capitalisme et à l’impérialisme qui en découle!

Posted in Actualité, Afghanistan, Amérique du Sud, Armée, Armée canadienne, Armes, Économie, États-Unis, Évémement, Bourgeoisie, Bush, Canada, Capitalisme, Chavez, CIA, Conservateur, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Démocratie, Dictature, Droite, Extrême-droite, FARC, Gauche, Guerre, Histoire, Impérialisme, Internationale, Irak, Militaire, Militantisme pour la paix, Militarisme, Néo-libéralisme, Répression, Terrorisme, Terrorisme étatique, USA, Vénézuéla, Violence | 4 Comments »

Les Cadets Royaux de l’armée canadienne

Posted by Libertad ! sur 29 juillet, 2008

Nous avons reçus par courriel un texte très intéressants qui porte sur le mouvement des cadets. Vous-même ou vos enfants ont déjà sûrement été dans les cadets. Cette institution, vantée comme une opportunité de se faire de l’argent l’été ou de connaître de nouveaux amis est en réalité assez différente de l’image que l’Armée canadienne tente de faire miroiter autant entre les murs des écoles secondaires que dans les centres commerciaux. C’est pour ces raisons que nous vous proposons un texte de la campagne d’opposition au recrutement militaire qui explique les buts réels de cette organisation. Nous vons invitons également à consulter leur site web et de faire imprimer des affiches et tracts (parce qu’on est qu’à quelques semaines de la rentrée…).

Les Cadets Royaux de l’armée canadienne

Le Bureau des cadets refuse obstinément de reconnaître son mouvement comme un organe de recrutement des Forces canadiennes. Il souligne que ce « Mouvement jeunesse VOLONTAIRE » n’est pas un mécanisme de recrutement, mais un outil CIVIL permettant aux jeunes « de se familiariser avec les Forces Canadiennes », et qu’il y a là une importante nuance. A ce jour, les informations recueillies par notre équipe de travail ne permettent pas de reconnaître cette nuance:

– L’armée finance ce « Mouvement d’intéressement à l’armée » à coup de près de 200 millions de $ par année. Pour peu dire que l’intérêt des Forces pour ce « mécanisme d’intéressement » est manifeste.

– L’armée finance les diverses Ligues de cadets, ces fondations qui rendent prétendument le mouvement civil. Revenu Canada considère les Ligues de cadets comme étant des organismes de charité, et les autorise à émettre de reçus pour exemption d’impôts. Cette réalité permet aux Corps de cadets de ramasser des fonds qui servent souvent à financer des activités de sensibilisation aux Forces Canadiennes (participation à des spectacles aériens, événements naval, visite de musés militaires, parades militaires, compétitions de fanfares, compétitions de tir, etc….).

– L’armée fournit et finance toute une gamme d’infrastructures et d’équipements, tant pour l’entraînement régulier des cadets dans les écoles pendant l’année scolaire, que pour les camps d’été.

– L’armée fournit les infrastructures administratives pour les « Bureaux des cadets », qui gèrent souvent le mouvement à partir de bases militaires. Les commandants régionaux des cadets sont des militaires de carrière qui relèvent de l’autorité du Quartier Général de la Défense Nationale.

– Les activités de plusieurs Corps de cadets dépendent d’un soutien et d’un lien étroit avec leur unité de réserve régionale et en porte aussi leurs couleurs, badges et nom de régiment.

– L’armée fournit les uniformes, calqués sur chacune des uniformes des trois forces: Cadets de l’air, de la Marine et de l’armée de terre.

– La structure hiérarchique des cadets provient de celle de l’armée, tant pour les cadets eux même, que pour leurs instructeurs.

– Les forces de réserve de l’armée inspirent le fonctionnement des Corps de cadet au cours de l’année scolaire: l’horaire et le contenu des formation sont similaires, à l’exception des notions de combat.

– Les forces régulières de l’armée inspirent le fonctionnement des camps estivaux des cadets qui se font sur des bases militaires. On reproduit le quotidien des  » vrais de vrais militaires » grâce aux infrastructures et à une gamme d’équipements mis à la disponibilité des jeunes. Les jeunes en camp de vacance, s’acclimatent au quotidien de la vie sur une base.

– Comme pour les militaires, le cadet se familiarisent avec les armes à feu, apprennent à en prendre soin, à la monter, à la démonter, il y a même des compétitions du genre. Certains cadets participent à des compétitions de tir et, deviennent « tireurs d’élite », comme c’est le cas pour les « snipers » de l’armée. Ultimement, comme le militaire, l’enfant intègre l’idée que sa vie peut dépendre de son arme.

– Les entraîneurs des cadets, qui font parti du Cadres des instructeurs cadets, étaient considérés comme membres de la réserve jusqu’en 2006. Dorénavant, ils sont considérés comme faisant partie de « la cinquième branche des Forces Canadiennes ». C’est une question de sémantique, ils sont toujours rémunérés par les Forces Canadiennes, en fonction d’échelles salariales similaires, bénéficient des mêmes gammes de bénéfices et on réfère aux mêmes mécanismes d’ancienneté et de hiérarchie que dans l’armée régulière.

En somme, tout comme les militaires, les cadets portent l’uniforme militaire, sont soumis à la hiérarchie militaire en étant conditionnés à obéir au doigt et à l’œil (drill), simulent les missions armées que mènent les véritables soldats (scheme), sont en contact avec une panoplie d’équipements de combat (TTB, Tanks, fusils d’assaut) et apprennent même de façon limité, le maniement des armes. Plusieurs cadets soulignent l’importance de cette discipline prétendument volontaire.

Pour la majorité de la population, tout comme pour nous, malgré les centaines de protestations reçues, il est très difficile de voir en quoi cet organisme jeunesse peut être indépendant de l’armée. Pour ce qui est de la différence, qui selon les membres du mouvement est ÉNORME entre un « mécanisme d’intéressement » et un « mécanisme de recrutement » de l’armée, nous vous laissons le soin de porter vos propres conclusions.

Les prétendues nuances relèvent beaucoup plus de la novlangue Orwellienne utilisée par l’armée, que d’une réalité factuelle.

Campagne d’opposition au recrutement militaire

www.antirecrutement.info

Posted in Armée canadienne, Jeunes, Militarisme, Propagande, Société | 4 Comments »