Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Article’ Category

Martineau perd les pédales et sa pertinence de facto…

Posted by sylvainguillemette sur 28 décembre, 2008

2002_01_03a.jpg

Lors d’un de ses textes haineux sur Canoë, un raciste notoire -tant défenseur du terrorisme dans ses temps libres- a écrit ceci sur Amir Khadir, faisant donc fi de la réalité et mentant à ses lecteurs. Richard Martineau s’est dépassé ici, qualifiant pratiquement Amir Khadir d’islamiste antisémite, alors que les faits disent tout le contraire. Monsieur Martineau a porté atteinte à la réputation d’un honnête homme qui, tout au contraire de sa personne haineuse, condamne le terrorisme étatique.

Richard Martineau a je crois, perdu les pédales…

“GODASSE KHADIR AURAIT ADORÉ

Parlant de manque de jugement…

Chaque année, la chaîne de télé britannique Channel Four, dans le but de «contrebalancer» le traditionnel discours de Noël de la reine Elizabeth II, invite une personnalité à prononcer un discours religieux «alternatif».

Cette année, Channel Four a invité… le président iranien Mahmoud Ahmadinejad!!!

Un pays qui PEND ses homosexuels! Qui EXÉCUTE ses femmes adultères!

Un politicien qui a déjà affirmé que l’Holocauste était un mythe!!!!

Maudit que l’Occident est naïf!!! Maudit qu’on est stupide!!!

Une porte-parole de Channel Four a justifié la décision de la chaîne en disant qu’elle voulait proposer aux Britanniques «un aperçu d’une vision alternative du monde».

Pourquoi ne pas inviter le chef du KKK, tant qu’à faire? Ou un adepte d’Adolf Hitler?”

Voilà la réalité quant à Amir Khadir!

FaitIslamiste veut dire un musulman fanatisé qui utilise la doctrine religieuse pour arriver à des fins politiques. Or, Amir Khadir est un laïc. Amir a immigré au Québec à l’âge de dix ans, a étudié au Cégep du Vieux-Montréal puis aux universités de Montréal et McGill en physique et à Laval en Médecine. Toute sa jeunesse étudiante a été marquée par sa lutte contre le régime théocratique en place en Iran. Il s’est consacré depuis 1998 à la défense du système public de santé. Souverainiste convaincu, il a été candidat du Bloc québécois en 2000. Certes, ses idées de gauche soulèvent des débats. Il pointe les inégalités et les puissants qui en sont responsables. Il est alors facile d’attaquer l’homme plutôt que de répondre aux véritables enjeux qu’il met sur la table.

Le dernier texte de Richard Martineau s’inscrit dans une suite de textes racistes et dupant donc, son propre lectorat. Richard Martineau, en plus d’afficher un racisme des plus patents, s’inscrit également parmi les défenseurs du terrorisme israélien et états-uniens, créant de façon honteuse et loufoque, une double-mesure à l’endroit du terrorisme qui dois-je le rappeler, tue des innocents de toute part.

Ce disjoncté ne cesse de mentir au sujet des militants de gauche, puisque ces derniers créent un véritable bouleversement médiatique et mettent en péril son pseudo-labeur qui n’est en fait que mensonge répétitif.

Il devrait, selon moi, penser à donner sa démission pour avoir fait déshonneur au métier de journalisme et certes, pour avoir donné son appui au; terrorisme, à l’usage d’Armes de Destruction Massive, aux coups d’État, aux dictatures installées par Washington et ses complices, aux tentatives de putch à l’endroit de président démocratiquement élus et à bien d’autres crimes haineux.

De plus, j’invite officiellement monsieur Martineau à démolir le programme de Québec-solidaire, puisque jusqu’ici, il s’est contenté de faire preuve de racisme flagrant à l’endroit de ce parti, qu’il qualifie de gauche caviar. Mais ce gros bêta lance ces affirmations sans pourtant, depuis le début, détruire l’argumentaire massue de Québec-solidaire. Ce dernier n’a jamais rien eu à dire sur les déboires de son système capitaliste n’enrichissant qu’une minorité parasitaire, lequel meurt à tous les vingts ans et lequel est chaque fois, sauvé par le prolétariat dont monsieur Martineau se fiche éperdument.

Richard Martineau est une honte pour le Québec, et pour l’humanité!

Un peuple instruit, jamais ne sera vaincu!

Posted in Article, États-Unis, Blogue, Bourgeoisie, Bush, Chavez, Communisme, Controverse, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Dictature, Droite, Extrême-droite, Gauche, Immigration, Iran, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Nazi, Préjugés, Propagande, Racisme, Réactionnaire | Leave a Comment »

Persepolis

Posted by Libertad ! sur 21 janvier, 2008

persepolis.jpg

Persepolis est un film autobiographique de la réalisatrice franco-iranienne Marjane Satrapi qui a fait beaucoup parler ces derniers temps. C’est peut-être parce que le thème du film est plus que jamais d’actualité aujourd’hui, avec toutes les menaces du gouvernement américain d’envahir la république islamique mais aussi parce que le film à gagner le prix du jury à Cannes et qu’il représente désormais la France dans la course de l’Academy Award du meilleur film étranger.

Le film s’ouvre sur la contestation du régime du Shah, dictateur installé au pouvoir grâce à l’aide de la CIA et des compagnies pétrolières. Les iraniens souhaitent le changement, dont la famille de Marjane, une famille qui défend des principes de gauche. Cette petite fille de 8 ans recherche des réponses à ses questions sur le monde des adultes et c’est de cette manière qu’elle suivra avec excitation les évènements qui vont mener à l’instauration de la république islamique d’Iran.

Peu à après une période de relative liberté, le nouveau gouvernement prodigue de nouveaux interdits et des obligations particulièrement contraignante envers la population. Le port du voile est obligatoire pour les femmes et il est interdit aux femmes et aux hommes de se rassembler dans le même endroit. C’est dans ce contexte que la jeune Marjane se rebelle contre l’autorité des islamistes en écoutant du Iron Maiden et en critiquant les affirmations de son enseignante de religion.

Dans un pays dans lequel les jeunes gardiens de la révolution islamique font la loi, les parents de Marjane l’envoie étudié dans un lycée français en Autriche. C’est alors que la jeune femme va connaître l’amour, mais aussi la différence et le désespoir.

Adapté d’une bande dessinée, Persepolis à l’intérêt de nous présenter l’histoire méconnue d’un pays qui pourtant devient de plus en plus important sur la scène internationale. À travers les témoignages des proches de Marjane, mais aussi de son vécu, nous voyons la proclamation de la république d’Azerbaïdjan, l’instauration de la monarchie avec l’aide des impérialistes britanniques, la révolution islamique de 1979 ainsi que les exécutions d’opposants politiques par le régime iranien dans le pire de la guerre Irak-Iran.

Côté technique, Persepolis est une véritable trouvaille. Les dessins, noirs avec des contours blancs, sont magnifiques. Les voix de Danielle Darrieux, Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni sont transpirantes d’authenticité.

Ceux qui s’intéressent de près à la politique vont être également servis avec les nombreux clins d’oeil qu’on y fait. On y parle de Bakounine, de Karl Marx, de Lénine et de la lutte des classes. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une œuvre politique à proprement parler, le film est très teinté d’un point de vue très politisé, chose qui devrait plaire aux camarades.

En conclusion, la réalisatrice de Persepolis à réussi à faire ressortir de ses bandes dessinées une très belle œuvre, teinté de militantisme, mais aussi d’humanité et de tendresse. On rit et on est touché par moment, tout en se rendant compte de la gravité de la répression en Iran.

Un film à voir absolument.

copie-de-redblackstar_icon_med.gif

(Note sur 5 étoiles, 5 étoiles signifie que le film est un chef d’oeuvre et une étoile et moins signifie que le film est médiocre. 3 étoiles étant le minimum pour passer.)

Posted in Article, Cinéma, Culture, Histoire, Iran | 9 Comments »

Les patrons gagnent toujours plus tandis que les travailleurs…

Posted by Libertad ! sur 2 janvier, 2008

marabout-capitaliste.gif

De plus en plus, les propriétaire de grande entreprise affirment que leur entreprise fait de moins en moins de profits, qu’il faut baisser les conditions de vies des travailleurs, «couper dans le gras» comme ils le disent si bien. Pendant que l’on coupe dans les salaires et les avantages sociaux durement acquis des travailleurs, le président d’un grande entreprise gagne en une journée seulement ce qu’un travailleur prend une année à gagner.

Étant donné que le jour de l’an est férié, donc payé par l’employeur et qu’une journée de travail courante commence à 9h00, le dirigeant d’une grande entreprise aurait gagner l’année complète de salaire de l’un de ses employés le 2 janvier à 10h33 du matin.

Selon le centre canadien des politiques alternatives, un propriétaire de l’une des 100 sociétés cotée en bourse gagne en moyenne la coquette somme de 8 528 000 $ par année, tandis qu’un travailleur moyen 38 998 $, ce qui équivaut à environ 218 fois le salaire du travailleur, alors que ce taux était à 104 fois en 1998.

Toujours dans ce même contexte selon l’étude, il faut 64 de ses fortunes pour équivaloir au salaire des 41 500 habitants de la ville de Brandon, au Manitoba.

Inégalité vous dites ?

Source : ==> Un an de salaire en… un jour

Posted in Article, Économie, Bourgeoisie | 49 Comments »

Dumont consolide son électorat

Posted by Libertad ! sur 15 décembre, 2007

Aux confins des méandres du débat sur les accommodements raisonnables, notre perpétuel défenseur des droits du « monde ordinaire », Mario Dumont, a encore une fois joué malhabilement la carte de la démagogie.  Après avoir tenter de faire tomber le gouvernement sur dossier des Commissions scolaires, il s’attaque tel un Don Quichotte frénétique aux cours d’éthique et de culture religieuse. 

D’abord, posons nous la question « mais sur quelle planète vit Mario? » Alors que les églises sont vides, que les mariages institutionnels sont chose rare, que les couples québécois qui font baptiser leurs enfants le font davantage par « tradition » ou par souci de na pas déplaire à la famille, il affirme parler au nom de la majorité catholique et demande que l’enseignement catholique ait préséance sur les autres religions. Mario, es-tu là? Même les catholiques « sur papier » ne croient plus au dogme chrétien! Il serait peut-être temps que quelqu’un lui dise qu’on n’est plus dans les années cinquante. L’autonomisme, la disparition des commissions scolaires et la réduction au minimum des lois du travail sont toutes des idées qui trouvent leur fondement sur une idéalisation du passé duplessiste.  

Mais revenons à la question du cours Éthique et culture religieuse. Si nous voulons que le Québec progresse et se dote de valeurs universelles qui vont interpeller tant un supposé catholique qu’un musulman, un Juif ou encore un sikh, il faut d’abord établir un pont entre les différentes cultures. Ce pont commence par l’éducation. Avec le cours Éthique et culture religieuse, les jeunes seront en contact avec les autres religions, ce qui brisera à long terme les préjugés, qui reposent sur l’ignorance et l’incompréhension.  

Je doute bien, par contre, que Mario Dumont ait intérêt à contribuer à lever les préjugés et à doter les futurs électeurs d’une vision large de la société. Comme il va chercher une part de son électorat chez les émules d’André Drouin conseiller municipal d’Hérouxville, il n’a pas réellement intérêt à ce que les Québécois dits de souche comprennent les chose et réfléchissent davantage. Son intérêt réside surtout dans la consolidation de son électorat de traditionaliste franco catholique « quétaines » peu cultivés, accrochées à des dogmes dépassées. Mario Dumont c’est le nationalisme étroit à la Duplessis; c’est le simplisme étiré au maximum de sa capacité. À quand ça va « péter » et lui revenir au visage? Le jour où les gens élargiront leur vision périphérique. 

Étienne Hallé

Posted in ADQ, Article, Opinion, Québec, Religion | 12 Comments »