Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Communiqué’ Category

Grande marche vers l’indépendance du Québec

Posted by quebecsocialiste sur 23 mai, 2009

La grande marche vers l’indépendance du Québec du 24 mai 2009

MONTRÉAL
Départ : 14h00 au Parc Lafontaine
à la statue Félix Leclerc
Suivie d’un grand rassemblement à la Place du Canada (la Place de l’Indépendance)

Nous marcherons également dans les villes de: Québec, Rimouski, Jonquière, Gatineau, Sherbrooke, Cowansville et Terrebonne!

Venez en grand nombre!

 

L’indépendance : Un droit collectif indiscutable 

Tout comme nos courageux ancêtres patriotes, des hommes qui, comme nous aujourd’hui, étaient épris de liberté, d’égalité et de justice, nous cherchons toujours notre indépendance… et nous l’aurons, croyez-moi! Le problème présentement, ce sont toutes ces roches qui bouchent notre accès vers la route d’autodétermination tant désirée : Power Corporation, Quebecor, le gouvernement fédéraliste libéral de Jean Charest et la grande bourgeoisie en général. La Power Corporation du sinistre Desmarais (qui est également l’homme derrière l’attitude sectaire scandaleuse du président français Sarkozy à notre endroit), à travers son agent Henri-Paul Rousseau, a pillé nos économies à la CDPQ et Rousseau s’en lave publiquement les mains. Le Parti Libéral défend Rousseau et nous a imposé Michael Sabia, un autre proche de Power Corp, pendant que les mass médias de Pierre-Karl Péladeau, chef totalitaire de l’empire Quebecor, répandent à travers ses scabs l’idée que nous ne pouvons rien y faire et que nous, simple populace, devons accepter ce pillage sans broncher. Rien ne saurait être plus faux! Ils veulent nous enlever notre droit à l’autodétermination? Eh bien qu’ils sachent que ce droit est indiscutable et garanti dans la charte universelle des droits de l’homme! Pendant que le PQ, qui a naïvement nommé Rousseau à son poste en 2003, semble avoir abandonné toute combativité à défendre le peuple québécois et son droit indéniable à l’indépendance, s’assoit sur ses lauriers, il est grand temps que le peuple québécois aillent chercher les réponses à ses demandes ailleurs. Québec solidaire et le PCQ ont déjà répondu présents, il ne leur manque plus que le pouvoir de faire appliquer la volonté du peuple québécois en quête, encore en 2009, de liberté, d’égalité et de justice sociale. Amir Khadir a déjà prouvé sa volonté en allant dire ses quatre vérités à Rousseau à l’Assemblée nationale et en s’opposant à la prise en charge de nos affaires économiques par les mafieux de l’OMC, qui n’ont que mépris pour la volonté des peuples du monde. Soyons clairs dans ce que nous voulons: Un Québec libre et égalitaire où les travailleurs et travailleuses seront indépendants de la bourgeoisie exploitante et aujourd’hui pilleuse de notre économie! Alors criez avec nous : Au nom de nos ancêtres patriotes, mais aussi pour chaque individu, soit-il un nouvel arrivant dans notre société. Vive le Québec libre et socialiste!

Posted in Bourgeoisie, Communiqué, Gauche, Indépendance, indépendantisme, Lutte de classe, Manifestation, Québec, Québec (ville), Québec solidaire | 18 Comments »

George Galloway, nouvelle victime de la chasse aux sorcières conservatrice

Posted by quebecsocialiste sur 24 mars, 2009

 Voici ce que pense le gouvernement conservateur du Ô Cadenas de la solidarité internationale envers une population meurtrie (les palestiniens assiégés de Gaza) à la souffrance de laquelle il a fait plus que sa part de contribution: « C’est du terrorisme! »

La table était ainsi mise pour que nos « Ô combien respectables » loyalistes conservateurs « canadians » se rendent là où même le gouvernement britannique de sa majesté n’est jamais allé depuis la 2e Guerre Mondiale: Censurer et criminaliser un député élu du peuple pour ses opinions pacifistes. En effet, monsieur Galloway, député écossais élu depuis 1987, s’est rendu (à travers l’Égypte) à Gaza ce mois-ci dans le cadre du « Viva Palestina aid convoy » afin d’y faire entrer diverses denrées de première nécessité dont la population de Gaza a un besoin criant (surtout de la nourriture non périssable et des médicaments), à cause du blocus barbare imposé par Israël, crime contre l’humanité que le gouvernement Harper appui dans la joie monolithique propre à l’idéologie d’extrême droite réactionnaire dont il se réclame! Les « crimes » officiels de monsieur Galloway: Défier la racaille terroriste sioniste en donnant une liasse d’argent au ministre des finances de Gaza, issu bien entendu du Hamas, en plus de commettre le blasphème ultime (dans les mass médias rétrogrades d’Amérique du Nord du moins) qu’est l’appui public à la résistance à l’occupation criminelle sioniste. Les « crimes » officieux de Galloway: Vouloir s’amener à Toronto, à l’invitation de groupes pacifistes aux origines diverses, avec la ferme intention d’écraser (arguments à l’appui) le mythe selon lequel la sacro-sainte « mission afghane » servirait le « peuple afghan » ou la « démocratie », en plus de déplaire à la « Jewish Defense League » (JDL) du Canada, une organisation terroriste légale au Canada qui semble posséder une influence inquiétante sur le gouvernement canadien, sachant que même le FBI considère cette organisation fanatique comme « de violents extrémistes« …

Monsieur Galloway est parfaitement habitué à recevoir pareil traitement de la part des mass médias britanniques (qui se font démolir en sa présence, mais s’en moquent quand il n’est pas là… « du grand journalisme » selon P-K Péladeau et son fou du roi Martineau) et a même déjà dû se défendre (avec succès, écorchant les minables du sénat U.S. au passage) face à des accusations débiles de « corruption » en lien avec le programme onusien « oil for food », ce fameux programme parrainé par les USA qui, avec les sanctions économiques inhumaines (qui n’ont jamais affecté le train de vie de Saddam le moins du monde), est responsable de la mort lente de 1,2 millions d’irakiens dont la moitié, soit au moins 600 000, étaient des enfants… Au final, les autorités U.S. ont dû se résigner (faute de preuves à l’appui, comme leurs supporters aveugles) à abandonner leur tentative minable de détournement de l’attention des agissements de leur propre « gouvernement de coalition provisoire » dont les abus, le pillage systématique des richesses irakiennes et la corruption sont documentés et connus du monde entier. Bref, il connaît la musique et il trouvera un moyen de faire passer son message comme il l’annonce fièrement dans la vidéo plus bas, malgré toutes les ridicules menaces du gros fasciste de la JDL canadienne qui croit posséder le pouvoir divin de mettre tous les groupes pacifistes ainsi que toutes les organisations de solidarité avec la Palestine en état d’illégalité comme il a réussi (pour l’instant) à le faire avec monsieur Galloway, ce « supporter de terrorisme » qui, à en croire le fanatique sioniste et les abrutis du ministère néo-con de l’immigration royale, peut, par sa simple « aura terroriste », transformer chaque enfant canadien en bombes humaines (suicide bombers/kamikazes) qui vont aller se faire sauter dans des synagogues à travers le pays… Et ce délire lunatique est censé justifier cette mesure de censure fasciste!? Parce que c’est exactement ce à quoi nous avons affaire ici: Du fascisme à l’état pur! Hey Martineau! Elle est où ton indignation là? Oh pardon, j’avais oublié: Galloway est un méchant gau-gauchiste, seul représentant au parlement britannique de la coalition de gauche « RESPECT » à l’issu de la première participation de ce parti aux élections générales en 2005, qui a humilié le grand héros de la droite Tony Blair (ainsi qu’une multitude d’autres partisans néo-cons de la guerre dans les mass médias) et de toute façon, vous portez une haine viscérale au droit de la population de manifester son opinion dans la rue et dans les médias… mais je m’écarte là. Voici donc la vidéo:

Vidéo #1

Ainsi que l’opinion d’une citoyenne juive ordinnaire qui n’est pas cinglée comme les illuminés sionistes qu’on nous impose dans les mass médias:

Vidéo #2

Québec Solidaire réagit:

Le partie de gauche en faveur de la justice, de l’égalité et de la liberté d’expression, Québec Solidaire, a rapidement réagit à cette affaire scandaleuse:

Montréal, le 23 mars 2009 –   L’interdiction de séjour décrétée par l’Agence de sécurité frontalière du Canada envers le député britannique George Galloway est un geste « disgracieux et politiquement inacceptable », a affirmé la porte-parole de Québec solidaire Françoise David.

« Il s’agit d’un cas patent de censure de la part du gouvernement Harper, qui n’apprécie manifestement pas les opinions exprimées par le député contre le déploiement de l’OTAN en Afghanistan.  Laissons les Canadiens et les Québécois juger par eux-mêmes des opinions de M. Galloway plutôt que de le censurer », a ajouté Françoise David.

Par ailleurs, le député de Mercier Amir Khadir a adressé une lettre au ministre de l’Immigration Jason Kenny pour demander à celui-ci de reconsidérer sa position et de garantir la libre entrée de M. Galloway au Canada.

Posted in Afghanistan, Amir Khadir, Angleterre, Armée canadienne, Canada, Communiqué, Conservateurs, Extrême-droite, Fascisme, Fédéralisme, Gauche, Guerre, Immigration, Impérialisme, Israël, Médias, Militantisme pour la paix, Monarchie, Palestine, Québec solidaire, Racisme, Répression, Résistance, Secte, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique | 51 Comments »

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF OPPOSÉ À LA BRUTALITÉ POLICIÈRE – POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Posted by L'Agitateur sur 17 mars, 2009

Montréal, 15 mars 2009 – Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COBP) a rarement été aussi scandalisé qu’aujourd’hui par le comportement des policiers lors d’une manifestation du 15 mars, Journée Internationale Contre la Brutalité Policière. Après la campagne de peur orchestrée depuis mardi par le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM), nous avions certaines appréhensions, mais les abus ont dépassé notre entendement.

Dès le vendredi soir, la Gendarmerie Royale du Canada a réussi à convaincre le café-bar l’Escalier de fermer ses portes alors qu’une activité de financement pour le COBP y était organisée. Dimanche, avant même le départ de la marche, le ton était donné alors que de nombreux protestataires étaient fouillés illégalement, certains même brutalisés par des policiers dont le numéro de matricule était dissimulé. Au moins cinq individus ont d’ailleurs été arrêtés alors qu’ils n’enfreignaient aucune loi. Vingt minutes avant l’heure de ralliement, le métro de Montréal a été fermé entre les stations Berri-UQAM et Beaubien, et certains agents du SPVM en profitaient au métro Sherbrooke pour intimider et menacer de violences physiques quiconque irait à la manifestation. Malgré tous ces inconvénients et les discours démagogiques tenus par les responsables policiers la semaine dernière, le rassemblement a été le plus populeux de l’histoire du 15 mars, avec une participation minimale de 2000 personnes.

Le SPVM a cherché à culpabiliser le COBP d’avoir exercé, comme de nombreuses organisations le font, son droit constitutionnel à ne pas lui fournir d’avance le trajet de la manifestation. Or, notre organisation ne peut se permettre d’accorder sa confiance au SPVM, qui pourrait facilement profiter de ces informations pour faciliter des arrestations massives ou pour mettre fin brutalement à notre marche. D’ailleurs, la police n’a pas respecté concrètement notre droit à la manifestation puisqu’elle est parvenue à séparer notre marche dès le début en trois groupes distincts, pour ensuite nous empêcher d’aller où nous voulions et nous diriger consciemment vers le centre-ville, quartier symboliquement chargé. De nombreuses initiatives ont été prises tout au long de la manifestation pour prévenir les actes de vandalisme et lancer des appels au calme. Une partie du discours inaugural a notamment été consacré à ce sujet, comme l’a mentionné une porte-parole : ‘’ Il ne faut pas leur donner le prétexte qu’ils recherchent pour nous arrêter et ainsi porter atteinte à la sécurité de l’ensemble de la manifestation’’. Deux appels à la dispersion ont aussi été lancés, mais sans efficacité parce que des agents de police avaient littéralement volé le mégaphone de notre organisation des mains d’une des participantes.

Nous espérons sincèrement que les médias prendront le temps de discuter sérieusement des graves enjeux que nous avons tenté de communiquer aujourd’hui à l’ensemble de la population. Le meurtre de Fredy Villanueva est certes chargé en émotion, mais il est surtout révélateur d’un problème plus large, l’impunité policière. Depuis 1987, 43 personnes ont été tuées par des agents du SPVM qui n’ont jamais été condamnés, dans aucun de ces cas, ni pour meurtre ni pour homicide involontaire. Depuis 2001, le Taser a été impliqué dans plus de 300 morts en Amérique du Nord. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec a aussi reconnu la police montréalaise coupable de profilage racial l’année dernière. Quotidiennement, les pauvres, les immigrants, les marginaux et les protestataires sont victimes d’abus illégitimes de la part des polices à travers le monde. Nous serons donc encore là, toute l’année, pour surveiller le travail des policiers et le 15 mars 2010 pour souligner la 14e Journée Internationale Contre la Brutalité Policière.

Collectif Opposé à la Brutalité Policière

Source : COBP

Posted in Brutalité policière, Communiqué, Police, Répression | 13 Comments »

Le boycott international fait son chemin…

Posted by quebecsocialiste sur 4 février, 2009

 Après celles de la Norvège, de la Belgique, de la France et des membres de l’ALBA, c’est autour de la population responsable d’Irlande d’appeller à un boycott des produits en provenance de l’apartheid israélien. La Turquie, l’un des principaux alliés de l’apartheid dans la région avant la guerre d’agression de l’apartheid contre Gaza de janvier dernier, pourrait bientôt suivre. Tout cela ajouté au fait que les hauts dirigeants sionistes ne peuvent plus se rendre dans divers pays membres de l’UE par crainte d’être arrêtés et jugés pour leurs crimes de guerre odieux, crimes sans noms dont ils sont parfaitement conscient, j’en suis sûr. Je n’ai eu qu’à faire le tour de la blogosphère québécoise pour me rendre que les fanatiques pro-sionistes, les vrais, pas les « Israel lovers » aveugles auxquels nous sommes habitués et qui se cachent derrière un voile de vertu à sens unique, sont parfaitements conscients des crimes de guerre perpétrés par l’état sioniste et appuient les massacres d’enfants liés à cette sale guerre de nettoyage ethnique avec comme seul argument… (soupir) l’ancien testament.

Pendant que la campagne internationale de boycott de l’apartheid israélien va bon train, les divers peuples doivent composer avec le je-m’en-foutisme de « leaders » hypocrites comme Stephen Harper (un idéologue d’extrême droite qui a perdu sa base au Québec à cause de son opportunisme trop crasse au goût de certains), Nicholas Sarkozy (un fasciste sectaire franco-hongrois qui n’irait nul part aujourd’hui sans l’aide d’amis riches et puissants comme Paul Desmarais ici ou la gang de sectaires du CRIF en France), Silvio Berlusconi (un admirateur du « Duce » Benito Mussolini, père idéologique du fascisme) ou encore Barack Obama, qui n’a manifesté aucune intention de remettre en question les privilèges accordés à l’apartheid israélien par les USA et qui en est rendu à son troisième ministre républicain alors qu’il possède la pleine majorité. Il y en a d’autres, comme les « leaders » arabes « modérés » de l’Égypte, de la Jordanie, du Koweit et de l’Arabie-Saoudite (de grandes démocraties…), mais je n’y passerai pas l’après-midi.

Bref, en attendant un appel de masse similaire au Québec et au Canada, voici le texte, tel que paru dans le « Irish Times » et retransmis sur Le Grand Soir:

Les Irlandais lancent un appel au boycott d’Israël

mardi 3 février 2009

Les lecteurs de l’Irish Times du 31 janvier ont pu voir, en page 5, un « appel irlandais pour une justice en Palestine » lancé par environ 300 signataires, dont des députés, des sénateurs, des leaders politiques (dont Gerry Adams), des dirigeants de syndicats, des professeurs, des musiciens connus, des célébrités culturelles…

Cet appel ne figure pas sur la version internet de l’I.T. mais l’édition du samedi est celle qui est la plus lue en Irlande. Il est d’ailleurs demandé, au bas de la page, de relayer le plus possible cet appel dans le monde, et de faire en sorte qu’il soit reproduit avec la mention « paru dans le Irish Times le 31 janvier 2009 ».

En voici le texte :

« Les bombardements sur Gaza ont tué plus de 1300 Palestiniens, dont un tiers d’enfants. Des milliers d’autres ont été blessés, certains s’étant réfugiés dans des bâtiments de l’ONU.

Cet assaut est survenu après un an de blocus économique organisé par Israël. Le blocus, interdit par les lois humanitaires internationales, a détruit l’économie de la bande de Gaza et condamné sa population à la pauvreté. Selon un rapport de la Banque Mondiale, « 98% de l’activité industrielle est à l’arrêt ». Les dernières attaques d’Israël sur Gaza ont été le plus récent volet de l’oppression du peuple palestinien par Israël, et sa volonté de s’approprier leur terre.

Israël n’a jamais déclaré ses frontières. Au contraire, il s’est continuellement étendu aux dépenss des Palestiniens. En 48, Israël s’était déjà emparé de 78% de la Palestine, beaucoup plus que ce que l’Assemblée Générale de l’ONU avait octroyé à l’état juif en 47. Au mépris de toutes les lois internationales, Israël a expulsé plus de sept cent mille Palestiniens de leurs maisons. Ces réfugiés et leurs descendants, qui maintenant approchent du million, sont dispersés un peu partout dans la région. Ils ont le droit au retour, d’après la juridiction internationale. Ce droit a été confirmé plusieurs fois à l’ONU, à commencer par la résolution 194 en 1948.

En 1967, Israël a occupé les 22% qu’il restait de la Palestine : la Cisjordanie et Gaza. Ne respectant aucunement l’article 49 de la Convention de Genève, Israël a construit et continue de le faire, des colonies d’occupation sur ces territoires occupés. Aujourd’hui, on peut trouver environ 500 000 colons israéliens vivant dans les colonies de Cisjordanie (Jerusalem-Est inclus), et leur nombre croît quotidiennement au fur et à mesure qu’Israël étend ses programmes d’implantations.

Israël a résisté à la pression de la Communauté Internationale en continuant à ne pas respecter les lois internationales :

Non à la demande internationale d’arrêter les implantations et de détruire celles déjà construites (Résolutions 446, 452 et 465 du Conseil de Sécurité),

refus de rendre ses annexions illégales à Jérusalem Est (Résol. 252, 267, 271, 298, 476, 478).

Depuis septembre 2000, plus de 5 mille Palestiniens, dont mille mineurs, ont été tués par l’armée israélienne.

Onze mille Palestiniens, parmi eux des mineurs, sont internés dans des prisons israéliennes. Des centaines sans même avoir été jugés. De plus, Israël ne respecte pas, ici non plus, la loi internationale en les emprisonnant en dehors des territoires occupés, compliquant ainsi la vie de leurs familles, en rendant les visites quasi-impossibles.

Chaque année, des centaines de maisons palestiniennes sont détruites.

La population palestinienne de Cisjordanie et de Gaza vit emprisonnée derrière des murs, des barrières de défense et des checkpoints, qui les empêchent d’avoir accès aux commerces, aux écoles, à leur travail, aux hopitaux et aux lieux de culte. Ils sont soumis aux restrictions de toutes sortes et à des rituels d’humiliation quotidiens par les soldats de l’armée d’occupation et les gardes des check-points.

Invasion, occupation, privation de leur terre est la réalité à laquelle doivent faire face les Palestiniens depuis de nombreuses années, de façon quotidienne, pendant que leur pays est déchiqueté sans remords.

Sans un arrêt de ces agressions d’Israël, et si des droits démocratiques ne sont pas reconnus au peuple palestinien, il n’y aura ni justice ni paix au Moyen Orient. Il doit être mis fin à l’occupation vieille de 40 ans de la Cisjordanie et de Gaza par Israël.

L’occupation peut se terminer si une pression politique et économique est exercée sur Israël par la communauté internationale. C’est d’ailleurs ce que réclament les Palestiniens : que la communauté internationale intervienne.

Nous, signataires, lançons l’appel suivant :

que le gouvernement irlandais cesse ses achats de produits et de services militaires à Israël et appelle publiquement à un embargo militaire contre Israël

que le gouvernement irlandais demande publiquement que l’accord Euro-Med qui permet à Israël d’avoir un accès privilétié au marché de l’Union Européenne soit suspendu tant qu’Israël ne respectera pas la Loi Internationale.

que le gouvernement irlandais s’oppose à toute nouvelle proposition de relations entre l’U.E. et Israël,

que le peuple irlandais boycotte les marchandises et services israéliens tant qu’Israël ne respectera pas la loi internationale.

Source Irish Times du 31 janvier

(Traduit par Claudine LUSCHER pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine

Source

Posted in Communiqué, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Israël, Sarkozy, Secte, Sionisme, Société | 19 Comments »

La vengeance de S. Harper contre « les méchants séparatiss »

Posted by quebecsocialiste sur 26 janvier, 2009

Un texte rédigé par le porte-parole du Parti Communiste du Québec, André Parizeau, qui fait le point sur le mépris grandissant dont fait preuve le rancunier Stephen Harper, qui ne semble toujours pas avoir digéré la raclée électorale coûteuse que lui et son parti-dinosaure ont subi au Québec. Le fédéralisme canadien sans son innocent masque de « love-in 1995 » hypocrite:

Harper persiste et veut encore en rajouter toujours plus contre le Québec

Par André Parizeau
Porte-parole du PCQ

Il n’y a pas à dire.  Des fois, cela n’a juste pas d’allure … C’est comme si Harper cherchait carrément à provoquer et soulever tout le Québec contre lui.  L’ensemble des mesures qui lui seraient attribués, au niveau de ce qu’il entendrait faire au cours de 2009, ne fait pas que toucher le Québec.  Sauf que le Québec est en même temps clairement ciblé.  Cela ne fait aucun doute.

Après avoir coupé dans la culture et fait la sourde oreille face aux demandes du Québec en faveur de mesures spéciales pour contrer les effets des mises à pied dans l’industrie manufacturière québécoise, après avoir aussi annoncé qu’il allait plafonner les transferts de paiement, voilà maintenant Harper qui veut en rajouter encore plus en donnant (une fois encore) un traitement de faveur à l’Ontario par rapport à ses activités de transport et de distribution d’électricité, une chose qu’il se refuserait en même temps à accorder au Québec.

L’enjeu serait le suivant: faut-il ou non inclure les revenus provenant de ce secteur d’activités dans les calculs de transferts de paiements en provenance du fédéral.  Ottawa serait prêt à dire oui à l’Ontario, mais pas au Québec.  Qui plus est, Harper voudrait également  mettre la hache dans l’existence de Commissions provinciales des valeurs mobilières, en particulier au Québec, ce qui représenterait un autre recul par rapport aux droits acquis du Québec.  Finalement, on voudrait également utiliser une partie de nos argents, provenant de nos impôts, pour « célébrer » la défaite … sur les Plaines d’Abraham, en 1759.  Un chausson avec cela ?…

Au moment d’écrire ces lignes, il n’était toujours pas clair si oui ou non, Ottawa allait finir par répondre, au moins partiellement, aux demandes maintes fois répétées au Québec pour que le gouvernement fédéral mette véritablement la main à la patte et fasse sa juste part pour la relance de notre économie, notamment au niveau de l’industrie manufacturière.  La seule chose qu’on sache, c’est qu’Ottawa serait prêt à ouvrir la vanne des milliards pour l’industrie automobile en Ontario, encore que cela serait assujetti au fait que les syndicats, dans cette province, accepteraient en même temps de consentir des baisses de salaires et d’avantages sociaux sans précédent.  Ce qui n’est pas fait.  En d’autres termes, même là, cela pourrait bien finir en queue de poisson.  Pour ce qui est du Québec, cela demeure très vague.

La même incertitude demeure au niveau des montants que le fédéral pourrait verser au niveau de la réfection de nos infrastructures publiques, ainsi qu’en ce qui concerne les velléités du pouvoir central de récupérer tous les contrôles en matière de surveillance des marchés financiers.  Même chose dans le dossier portant sur la bonification du régime d’Assurance-chômage, un autre dossier cher au Québec et sur lequel Ottawa a déjà tout le contrôle.

Toute la manière avec laquelle Harper semble vouloir gérer le dossier des transferts de paiements relève de la plus pure provocation.  Même chose pour ce qui a trait à cette fameuse affaire consistant à vouloir célébrer la défaite de 1759.  C’est tellement grossier que même Jean Charest est lui-même obligé de dire que cela n’a pas d’allure.  Seul l’ADQ semble vouloir dire qu’il ne faudrait pas, tout au moins pour ce qui est du projet de célébrer 1759, y voir quelque chose de trop grave.  Mais qui se surprendra, au fond, d’une telle réaction de la part de l’ADQ ?…

La situation est tellement grotesque que même madame la ministre, Monique Jérôme-Forget, a cru bon de monter le ton face à Harper.  Wow !!!

Pendant ce temps, et parce qu’Harper a aussi de la suite dans les idées, non seulement face au Québec, mais aussi sur bon nombre d’autres dossiers, ce dernier, de même que les différents porte-parole de son gouvernement, multiplient les déclarations qui devraient tout autant nous faire réfléchir.

Alors que le nouveau président Obama a déjà déclaré publiquement qu’il entendait dans un proche avenir revisiter la pertinence ou non de continuer à s’approvisionner à partir des sables bitumineux de l’Alberta, à cause du fait qu’il s’agit en fait d’une des sources d’énergie les plus sales et les plus polluantes qui soit, Harper déclare de son côté espérer que son gouvernement, ainsi que le nouveau gouvernement d’Obama, continueront à oeuvrer ensemble pour développer encore plus ces sables bitumineux.  Vous comprenez quelque chose à tout cela ?…

Alors qu’Obama vient également de signer un décret pour fermer la prison de Guantanamo dans un délai maximum d’un an, le gouvernement Harper continue de son côté à déclarer qu’il ne peut toujours rien faire dans le dossier d’Omar Kadr.

D’ici le milieu de la semaine prochaine, on devrait savoir si oui ou non ce gouvernement tombera, si oui ou non il sera remplacé par un gouvernement de coalition formé des libéraux et du NPD (avec l’appui du Bloc), ou s’il y aura plutôt de nouvelles élections à Ottawa.

Dans un tel contexte, et quoiqu’il arrive, on ne peut qu’espérer qu’une chose : que ce gouvernement, et son chef Stephen Harper, aille au plus vite rejoindre la poubelle de l’histoire (comme George Bush vient juste de le faire).  Cela commence à urger.

Si jamais les libéraux devaient une fois encore s’effondrer devant les conservateurs de Stephen Harper, ils ne feraient en même temps que démontrer une fois de plus comment ils ne sont pas mieux qu’eux.

Finalement, on peut aussi espérer, à terme, qu’un nombre beaucoup plus significatif de Québécois et de Québécoises finissent par joindre les rangs du combat pour obtenir l’indépendance du Québec.  Plus cela va, et plus, me semble-t-il, la lutte pour le progrès social et la justice, et la lutte pour faire du Québec un pays, devraient devenir dans la tête des gens deux aspects d’un même combat.  Ne pensez-vous pas ?

Source

Posted in Canada, Communiqué, Conservateur, Politique, Québec | Tagué: | 16 Comments »

D’autres voix juives s’élèvent contre l’agression israélienne

Posted by quebecsocialiste sur 30 décembre, 2008

Une autre organisation juive pour la paix, « Les Voix Juives pour la Paix », a tenu à faire savoir au monde qu’elle est opposée au massacre systématique du peuple palestinien par Tsahal et qu’Israël ne représente nullement leurs intérêts ou leurs idéaux. De quoi faire dresser les cheveux sur la têtes des membres d’organisations comme le « Comité Québec-Israël », une organisation sioniste basée à Montréal qui supporte aveugélement le terrorisme étatique meurtrier d’Israël:

Déclaration de Voix Juives pour la Paix sur les attaques de Gaza

Les Voix Juives pour la Paix se joignent aux millions de voix dans le monde, en incluant les 1000 Israéliens qui ont protesté dans les rues de Tel-Aviv cette fin de semaine, pour condamner les attaques qui ont lieu en ce moment sur Gaza.

La lente strangulation de Gaza par le blocus a causé une très profonde souffrance au 1,5 million de personnes à Gaza à cause du manque de nourriture, d’électricité, de pièces de rechange pour les stations de traitement de l’eau et de matériels médicale. C’est une violation des lois humanitaires et a été largement condamné de par le monde.

Pour résister à cette strangulation, le Hamas a repris le lancement de fusées et de mortiers depuis Gaza vers le sud d’Israël, en visant directement des civils, ce qui est aussi un crime de guerre. Au fil des ans, ces fusées, pauvrement construites, ont été responsables de la mort de 15 Israéliens depuis 2004.

Chaque pays, Israël inclut, a le droit et l’obligation de protéger ses citoyens. Le récent cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza a montré que les accords diplomatiques sont la meilleure protection de la vie des civils.

De plus, les bombardements aériens massifs Israéliens ont été brutaux et sans discrimination. En seulement deux jours, le nombre de morts connu est proche de 300, et les attaques continuent. En ciblant les infrastructures d’une région très densément peuplée, Israël était certain de faire de très nombreuses victimes parmi cette population très vulnérable qui souffre déjà.

Cette destruction massive de vies Palestiniennes ne protégera pas les citoyens d’Israël. Cette action est illégale et immorale et doit être condamné avec les termes les plus durs possible. Et cela menace d’enflammer la CisJordanie (West-Bank) et de raviver les autres feux qui brûlent au Moyen-Orient et au-delà, pour les années qui viennent.

Le moment de cette attaque, pendant les derniers jours d’une administration US qui a soutenu une politique catastrophique envers le Moyen-Orient et pendant la préparation d’une élection Israélienne, suggère un agenda opportuniste pour des gains politiques à court terme et un coût immense en vies Palestiniennes. Sur le long terme, cette politique ne profitera à personne, excepté ceux qui tirent toujours des profits de la guerre et de l’oppression. Seule une paix juste et durable, obtenue par des accords négociés, peut fournir aux Palestiniens comme aux Israéliens la sécurité qu’ils désirent et méritent.

28 Décembre 2008

http://www.jewishvoiceforpeace.org/publish/article_1146.shtml

Traduction d’Alain

Source

Posted in Communiqué, Israël, Palestine, Sionisme | 25 Comments »

Un groupe revendique l’action contre des voitures de police

Posted by Libertad ! sur 17 mars, 2008

bilde.jpg

Dans la nuit de jeudi à vendredi, 6 voitures de police du SPVM ont été incendiés par un groupe inconnu. Au début, nous aurions pû penser qu’il s’agissait d’un coup fait par les Hell’s ou par un autre gang criminalisé. Il s’agissait plutôt d’une action faite par un groupe inconnu, le «collectif Ton Père». Radicalement anti-capitaliste, ce mystérieux groupe appelle les gens à faire «cramer» les symboles bourgeois et capitalistes et à appuyer les luttes pour les peuples autochtones. Étant donné que le communiqué à été censuré sur le CMAQ (ce qui pourrait sembler naturel à première vue), nous vous invitons à aller lire le communiqué sur le site du collectif Anarkhia.

Nous n’appuyons pas l’action, mais nous croyons qu’il serait pertinent de lire le communiqué de ce mystérieux groupe que personne connaît.

Posted in Communiqué, Montréal, Police | 62 Comments »

APPEL, aux hommes libres du Liban et de la Terre

Posted by sylvainguillemette sur 5 mars, 2008

Le président des États-Unis, George W. Bush, se prépare à poursuivre son agression barbare, commencée en Irak, contre les peuples arabes et dont le résultat fut, jusqu’à ce jour, plus d’un demi million de morts, des millions de blessés et de mutilés et la destruction systématique et organisée des institutions et des villes irakiennes.
En effet, au moment où son allié stratégique israélien noie la bande de Gaza dans un bain de sang, après avoir tenté, à l’aide de l’Egypte, de l’étrangler par le blocus, au moment où ses bombardiers, made in USA, assassinent les enfants en bas âge et détruisent les maisons sur la tête de ses occupants, et tandis que les chefs de l’armée israélienne concentrent leurs troupes près des frontières libanaises et que leurs avions violent l’espace aérien libanais, au vu et au su des représentants des Nations unies, George W. Bush axe son agression contre le Liban : ses destroyers se dirigent, l’un à la suite de l’autre, vers nos côtes, sous prétexte qu’il veut soutenir le gouvernement du Liban «élu légalement» contre ce qu’il appelle « la menace syrienne contre le Liban».
Cet acte agressif ne nous a pas surpris, surtout que, durant les dernières semaines, les discours guerriers s’étaient multipliés et des responsables étasuniens, ainsi que certains de leurs alliés libanais, avaient annoncé des changements imminents. Sans oublier la déclaration de David Saturnienne concernant le refus étasunien de l’initiative de la Ligue arabe pour mettre fin à la crise présidentielle libanaise. Cependant, et vu la scission intérieure aiguë et, aussi, les divisions inter arabes, qui annoncent la fin même de la Ligue arabe, cet acte guerrier risque de provoquer une explosion qui aboutirait à pousser le Liban dans les flammes d’une guerre civile recherchée par Israël et les États-Unis qui ne pardonnent pas la défaite subie pendant l’été 2006.
Le Parti Communiste libanais voit dans la nouvelle menace étasunienne une tentative visant à porter la terreur dans notre pays et à liquider notre Résistance nationale, de manière à permettre à Washington de donner un nouvel élan à son projet radical contre la région arabe, le projet du « Moyen Orient nouveau », dont le but est de diviser le monde arabe en mini États antagonistes, afin de servir Israël déclaré par George W. Bush « État des juifs de la Planète », tout en faisant des peuples arabes des tribus se faisant inlassablement la guerre, tandis que les richesses que recèle leur terre sont pillés ; surtout qu’on parle de la présence au Liban d’une nappe de pétrole.
Le Parti Communiste libanais appelle le peuple libanais à faire face à cette nouvelle agression étasunienne et à empêcher la réalisation de ses objectifs.
Il revendique de la part du gouvernement présidé par Fouad Sanioura la déclaration des États-Unis « Ennemis du Liban » et le renvoi des diplomates étasuniens présents au Liban, tout en demandant à toutes les forces politiques libanaises, y compris celles qui avaient, à un certain moment, pensé que les États-Unis allaient nous aider à recouvrer notre indépendance et notre souveraineté, de s’unir pour sauver leur pays.
Il réitère son initiative concernant l’élection d’un nouveau président de la République et la formation d’un gouvernement transitoire permettant les réformes politiques nécessaires.
Il appelle tous les peuples arabes et les peuples de la Planète, ainsi que leurs forces vives, à de larges manifestations afin d’empêcher cette nouvelle agression.
Il demande aux gouvernements des pays européens de la Méditerranée une position claire concernant cette agression et, surtout, l’utilisation par Washington des bases militaires érigées dans ces pays dans ses buts agressifs contre un petit peuple qui a levé l’étendard de la Résistance afin de libérer son pays et de défendre sa souveraineté et son indépendance.
Le Bureau politique du Parti communiste libanais,
Beyrouth, le 29 février 2008

Posted in Article, Communiqué, Impérialisme, Liban | 19 Comments »