Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Église’ Category

Liberté de choix…

Posted by sylvainguillemette sur 26 avril, 2009

https://i1.wp.com/2.bp.blogspot.com/_ejcQ9Zy-wbA/SPvMAAuwjeI/AAAAAAAAAJM/DLCpvco5aeg/s320/programme.jpg

Hier, pas loin de 2000 québécois ont manifesté dans le but de critiquer la position du gouvernement Charest quant à son cours d’«éthique et culture religieuse». Ces parents exigent ni plus, ni moins l’exemption de leurs enfants de ce cours ajouté au programme depuis septembre 2008. Pourquoi donc?

Parce qu’ils exigent le droit d’abrutir à leur image, leurs enfants et les empêcher de savoir la vérité sur ce qu’est une religion, plus communément appelé, une secte –parce qu’elles en sont toutes-. Par exemple, il n’est pas question pour ces parents d’apprendre à leurs enfants que la totalité des histoires religieuses ne sont que pure fiction, pure invention des prophètes nombreux à prétendre détenir la vérité. Il existe des milliers de «détenteurs de vérité», exprimant chacun une omniscience sans pareil, mais qui dit vrai? Ainsi exemptés, les enfants seraient à l’abri de la vérité, de celle connue du moins.

Nous savons désormais que l’histoire de Jésus s’adapte à tous les siècles, comme quoi elle n’est pas coulée dans le béton, mais accommodante aux diverses découvertes à son sujet, ou à ses prétendus miracles. Comme par exemple, la présence de Marie-Madeleine dans son lit, sinon comme la possibilité qu’il ait eu des enfants avec elle, etc.. Également, le raélien voit ses prophéties déconcertés, voire détruites par les faits et la soucoupe n’est pas au rendez-vous. Et encore, l’ensemble des religions et sectes n’ont rien d’autre à l’appui de leur message que des oui dires ou des affirmations de la sorte. Rien n’appuie leur thèse, puisqu’on ne parle pas ici de théorie, mais bien d’affirmations gratuites.

Pourquoi les religieux sont-ils frustrés de voir l’État détruire leur propagande? Parce que justement, leur emprise sur l’avenir de leurs proches se retrouve maintenant entre les mains d’un autre, sinon des sujets visés par ces propagandistes. Un curé présent à la manifestation va même jusqu’à traiter les soutenants du cours de fascistes, mais que connait-il donc du fascisme celui-là? Le fascisme était une description au sens strict, décrivant le régime dictatorial et totalitaire établi par Benito Mussolini en Italie entre 1922 et 1945*. De dire qu’un gouvernement capitaliste est totalitaire, soit, mais dictatorial, passons…, le peuple est toujours libre de voter pour un parti autre que celui des capitalistes, si un parti du genre se présente. Aucun des professeurs donnant ce cours n’a le droit de dicter à un élève une quelconque façon de penser ou de croire. Le cours n’est qu’un supplément, tout comme on avertit quelqu’un de ne pas utiliser son séchoir dans la douche. La personne lisant la mise en garde est tout en droit de prendre sa douche avec son séchoir et sa télévision si elle le désire, mais elle sera du moins avertie. Sans quoi, chez les Tremblay la Terre serait ronde, chez les Maheux plate, chez les Richer triangulaire, etc..

Bref, beaucoup de bruit pour pas grand-chose. D’ailleurs, la majorité québécoise soutient ce cours et applaudit sa venue. Seule une minorité ultra religieuse se manifeste aux barricades, et nous parlons ici de près de 2000 manifestants. Les médias capitalistes en font un plat, mais de fait, lorsque nous manifestons contre la guerre et que nous réunissons des dizaines de milliers de «frustrés», quel média nous donne autant de couverture? Je crois qu’il y a lieu de se questionner également sur l’impartialité des médias, mais là, qui ne se questionnait déjà pas sur leur dite impartialité?

Le cours d’«éthique et culture religieuse» est une bonne chose! Les enfants ont le droit de savoir, indépendamment de leurs parents, ce qu’est une secte, une religion ou une affirmation sans preuve destinée à abrutir une population visée aux seules fins d’enrichir quelques gourous ici et là. Pendant que les travailleurs suent, se blessent et se tuent, les curés vivent sur la dîme, au dépend des autres, tout en affirmant des imbécilités comme le «déluge de Noé», détruisant l’explication de l’érosion du Grand Canyon au passage, ou la théorie de l’évolution, sans même argumenter ces affirmations. Soit, les croyants ont le droit de croire ce qu’ils veulent, mais si les gourous ont le droit d’ainsi mentir, le gouvernement est en droit d’éclairer les innocents qui eux, ont le droit de savoir la vérité, ou l’inexistence de vérité dans les affirmations parentales.

Autrement dit, ces manifestants nous en voudraient de dire à leurs enfants que la Terre est ronde, tant qu’ils leur diraient eux, qu’elle est plate! Les parents crient libre-choix, bien, qu’ils laissent leurs enfants choisir leur destinée alors!

Vive le cours d’éthique et culture religieuse! Vive l’éducation! Vive la liberté de choix!

*Notons que ce curé accusant les autres de dictateurs, voudrait bien dicter «LA vérité» aux enfants, comme quoi l’arroseur s’arrose parfois lui-même.

Posted in Actualité, Éducation, Église, Culture, Démocratie, Droite, Fascisme, Ingérence, Malinformation, Manifestation, Manipulation, Média, Médias, Opinion, Propagande, Pseudo science, Réactionnaire, Religion | 17 Comments »

Un remplaçant pour Jeff Fillion

Posted by sylvainguillemette sur 1 février, 2009

https://i2.wp.com/www.cjmf.com/images/animateurs/8.jpg

Dans un torchon-poubelle comme seuls savent le faire les drètistes en manque de sensations fortes, Sylvain Bouchard, l’animateur de 93,3 FM, a attaqué et diffamé Françoise David, l’une des co-porte-parole de Québec-solidaire.

Qualifiant cette dernière de soviétique, sans pour autant mesurer le poids de ses propos et l’in-justesse de ces derniers, Sylvain bouchard, un populiste à la sauce conservatrice, a démontré toute l’incohérence et l’ignorance crasse qui repose sous le couvercle de la fermeture idéologique de ces capitalistes, disjonctés et désuets si l’on tient compte du récent krach boursier et de la défaite de leurs derniers bastions en Amérique du Nord et en Australie.

Parce qu’elle figurait dans un cahier d’exercices scolaire qui choque les drètistes, Madame David a froissé les intérêts idéologiques de ces conservateurs qui, voyant le catholicisme décrit égalitairement aux diverses sectes du monde, dont celles du Moyen-Orient, se sont senti offusqués. Pourtant, madame David n’y apparaît qu’à titre d’ex-présidente de la Fédération des femmes et y représente des intérêts féministes. Mais c’était une parution dans le cahier Dialogue 2, ce cahier portant sur le cours «éthique et culture religieuse». Ce fameux cours qui dérange tout au plus, quelque millier de familles croyantes sur des millions qui ne croient et pratiquent pas.

Le bourgeois Michel Lorrain a défendu son chevalier du populisme sans retenue, qualifiant cette affaire, d’affaire publique. «Fort heureusement, notre système démocratique protège la liberté d’expression et son corollaire, la liberté de presse, qui jouent un rôle essentiel et inestimable dans notre société. D’ailleurs, il ne peut y avoir de démocratie sans la liberté d’exprimer des idées et des opinions sur le fonctionnement des institutions publiques.» Sauf qu’en se faisant, l’animateur capitaliste extrémiste et conservateur Bouchard a démontré une haine affichée contre les valeurs de gauche, tout en omettant de démontrer la liaison existante avec le sujet dont il parlait. Il n’a en fait, qu’exprimer son intolérance vis-à-vis la gauche qui, pourtant, est plus crédible aujourd’hui qu’il y a quelques mois, et plus viable que le système capitaliste qui le privilégie.

Après une chute inévitable du système capitaliste débutée ces derniers mois, ce système économique a démontré ses limites et sa dépendance de la poche du prolétariat et des divers contribuables. C’est une défaite, une défaite qui devrait, en principe, faire reculer les abcès que sont les capitalistes, sur leurs prétentions. Leur modèle, ne leur en déplaise, est un système parasitaire qui légitime et défend le droit d’exploitation des travailleurs par une poignée d’individus, a bourgeoisie. Ce modèle parasitaire est récemment tombé et depuis, les pillages se succèdent, se faisant par contre appeler «plans de sauvetage» par nos serviles du jour. Mais de fait, ils consistent en un vol systématique des contribuables, dont les prolétaires, ceux-ci produisant la PLUS-VALUE dont se régalent les voraces appétits bourgeois. Il est un fait que sans l’aide apportée par ces plans de pacotille, le système aurait déjà sombré dans une crise bien plus grave et que donc, ce n’est plus un système viable, c’est un système économique sur l’assistance sociale. En fait, il ne l’a jamais été puisque ces crises se sont déjà produites avant et que là encore, les «plans de sauvetage» se succédaient.

Bref, Bouchard, ce chevalier populiste crasse par excellence, a vogué sur une vague populaire auprès de quelque millier de familles, alors que des millions d’autres voient d’un bon œil ce cours d’éthique et des religions. Son bourgeois, monsieur Lorrain, n’a pu que prouver ses véritables intérêts, soit les cotes d’écoute de sa radio poubelle transfusant la haine et l’ignorance à travers l’ouïe des auditeurs, dont la plupart sont des adéquistes frustrés de leur défaite bien méritée.

Dans son plaidoyer, Bouchard a attaqué le socialisme, alors qu’il ne s’agissait que d’un cahier d’exercice portant sur les sectes du monde. Ne reconnaissant pas le catholicisme comme une secte, cette branche populiste du monde de la radio a confirmé l’absence de neutralité et donc, de journalisme dans ses articles.

«N’acceptez pas le « brainwashage » socialiste de vos profs syndiqués en faveur d’un parti qui s’appelle Québec solidaire» clamait Bouchard, alors que lui même capitaliste, il «brainwashait» ses auditeurs consentants ou endormis. Malgré l’évidence de la non-viabilité du modèle qu’il défend, il trouve le moyen d’attaquer un modèle qu’il ne saurait expliquer, même avec un dessin. Aurait été intéressant que Bouchard ajoute POURQUOI, le socialisme doit être balayé sous le tapis. Mais je ne compte pas sur lui pour argumenter ses coups de tête populistes.

Et lorsqu’il ajoute «Dans un cours où on se vante de mettre toutes les sorcières, les sectes et les chamans sur un même pied d’égalité, quand vient le temps de parler de politique, les masques tombent. Les profs gauchistes syndicalistes du Québec s’affichent»…, Bouchard le populiste crasse démontre son incompréhension du sujet et de la popularité de ce cours. Il tente également de lier la gauche syndicaliste au tout, arguant que nous nous masquons. Il n’en n’est point le cas, toutes et tous au Québec, savent où logent les socialistes en matière de religion. Quant aux faits qu’il évoque, soit que la religion catholique en est une comme les autres, il est impossible de savoir si le populiste crasse qu’il est dément ou réfute cette affirmation. J’aimerais, là encore, obtenir un argumentaire soutenant sa position, s’il se positionne clairement. Et peu importe si la gauche portait un masque ou non, la religion catholique demeure une secte comme les autres, ne leur en déplaise.

Heureusement, ce cours sera bel et bien tenu et enfin, nos enfants apprendront les rudiments de la manipulation intellectuelle, laquelle est un outil avantageant les privilèges de l’Église et de la bourgeoisie. Bouchard et Lorrain pourront s’ils le veulent, s’inscrire au cours et voir qu’en aucun cas, les syndicats et les socialistes ne jouent quelconque rôle de manipulation intellectuelle. Ils ne pourront, qu’au contraire, se rendre compte qu’ils en sont, eux, les complices avantagés.

Honte aux capitalistes!

Honte aux manipulateurs intellectuels!

Note

CJMF a invité madame David à débattre à sa station, mais quiconque connait la station sait que le débat n’y existe point, que tout comme sur les blogues ou les radios de droite, lesquels nous censurent, nos dires sont transformés et manipulés par ces défenseurs du capitalisme. Démagogie s’en suit, laissant place à la discorde et aux insultes émanant des cordes vocales capitalistes. Quiconque a déjà entendu cet imbécile parler à la radio, sait également qu’il ne saurait pas reconnaître un système socialiste, même s’il vivait dedans et que jamais au cours de sa carrière, le populiste Bouchard n’a argumenté la moindre de ses diatribes à l’endroit de ses adversaires idéologiques. Madame David devrait refuser le débat et l’inviter lui, à débattre dans nos instances DÉMOCRATIQUES, qui lui laisseront un temps suffisant, et égal à celui de son interlocuteur. Ainsi, paraîtra toute la lucidité de cet imbécile de service, au service de la bourgeoisie (Lorrain).

Posted in Actualité, ADQ, Économie, Éducation, Église, Bourgeoisie, Capitalisme, Citations, Controverse, Culture, Démocratie, Droits de la femme, Exploitation, Extrême-droite, Féminisme, Gauche, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Populisme, Propagande, QS, Québec (ville), Québec solidaire, Radio, Réactionnaire, Religion, Secte, Trou du cul | 57 Comments »

Judaïsme et sionisme: Deux pensées opposées

Posted by quebecsocialiste sur 14 janvier, 2009

 Un texte à lire absolument pour ceux qui se demandent si leur opposition à l’agression brutale sioniste, ou au sionisme lui-même, fait d’eux des « anti-sémites ». Un texte écrit par Yakov Rabkin, un juif courageux et impliqué dans la résistance intellectuelle juive à la machine de propagande sioniste, dont font partie les extrémistes menteurs du « Comité Québec-Israël », machine de propagande qui n’hésite jamais à user de la répression contre ses critiques juives gênantes, poussant souvent le ridicule jusqu’à les qualifier de « juifs qui se haïssent ». Un portait de la lutte menée par les juifs modérés contre le nationalisme fasciste autodestructeur prôné par des idéologues sionistes déconnectés de la réalité et une « presse libre » occidentale tellement lâche dans sa crainte de choquer, qu’elle joue en fait parfaitement le jeu des sionistes, particulièrement en qualifiant à longueur de journée Israël, dont le cinquième de la population à l’intérieur des frontières « officielles » est arabe (sans compter les palestiniens vivants dans « leurs territoires » qui ne sont en fait que d’énormes camps de réfugiés avec les colons juifs fanatiques qui les harcèlent sans cesse), « d’état hébreu » et « d’état juif », tout en ne critiquant que rarement les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par l’armée terroriste Tsahal, armée de gens « brainwashés » dès l’école primaire à haïr les arabes, armée au service de l’establishment impérialiste sioniste. Bref, chers lecteurs et lectrices, voici le texte en question:

Bande de Gaza: Les juifs sont déchirés

L’attaque israélienne contre les Palestiniens de Gaza a creusé davantage le fossé parmi les juifs au sujet d’Israël et du sionisme. Nombreux sont les juifs qui tentent d’aborder la question des contradictions existant entre le judaïsme tel qu’ils le professent et l’idéologie sioniste qui s’est emparée d’eux. Et ceci au moment où de profondes préoccupations sur ce que fait l’État d’Israël soulève l’ire des peuples à travers la planète, dont les juifs constituent à peine deux millièmes de la population.

Ce rappel est important vu l’ampleur des problèmes que soulève le comportement de l’État d’Israël qui prétend d’agir au nom de tous les juifs. Cette prétention est d’autant plus dangereuse que les médias à travers le monde associent automatiquement cet État avec les juifs en le surnommant «l’État juif» ou «l’État hébreu». Les juifs de différents pays se trouvent donc otages des actes d’un État étranger dont ils n’ont aucun contrôle.

Certains juifs demandent maintenant publiquement si l’État nation ethnique, source de la violence incessante au Moyen-Orient, est «bon pour les juifs». Beaucoup parmi eux sont perturbés par le fait que le sionisme militant détruit les valeurs morales juives et met en danger les juifs en Israël et ailleurs. Cette discussion est également entrée dans le champ de la culture populaire: le dernier film israélien Valse avec Bachir se focalise sur le coût moral pour Israël qu’entraîne l’utilisation permanente de la force.

Or, certains juifs, tant en Israël qu’ailleurs ont depuis longtemps échangé leurs valeurs morales contre un nationalisme débridé. Ce sont eux qui se positionnent comme «les» représentants de «la» communauté juive. En fait, ils agissent comme agents de l’État d’Israël et, en le faisant, mettent en danger les juifs qu’ils prétendent représenter.

Le lobby israélien aligné sur les positions des nationalistes de la droite israélienne vilipende toute critique d’Israël, dont plusieurs livres édités lors des dernières années – Prophets Outcast, Wrestling With Zion, The Question of Zion, The Myths of Zionism – tous écrits par des juifs qui sont préoccupés par ce même conflit entre le sionisme et les valeurs juives. Le lobby israélien dénonce tout juif qui proteste comme «traître» ou bien comme «juif qui se haït». Mais l’ampleur de la protestation ne cesse d’augmenter. Elle couvre tout un spectre de juifs, des rabbins hassidiques d’un côté, en passant par l’ancien président de la Knesset, jusqu’aux anarchistes israéliens de l’autre.

Il y a quelques jours, à Londres, le rabbin Avraham Greenberg, barbu et en chapeau noir, brûle son passeport israélien devant une foule manifestant contre l’attaque israélienne. Dans une entrevue après la manifestation, il explique que, selon la tradition juive, il est impérieux de parler ouvertement lorsque la réputation du judaïsme est profanée. Il n’offre aucune analyse politique de la réalité au Moyen-Orient, mais souligne que l’idée même d’un État réservé aux juifs, et le prix humain et moral qu’il exige, va a l’encontre de tout ce que le judaïsme enseigne, en particulier les valeurs clés de l’humilité, de la compassion et de la bonté. Il conclut que l’État d’Israël constitue «le plus grand danger pour les juifs».

En Israël même, nombreux sont ceux qui s’opposent fermement à l’idée même d’attaquer Gaza. Le vétéran de la presse et de la politique israélienne Uri Avnery compare l’attaque au siège de Leningrad et le bombardement de Londres par les forces nazies lors de la Seconde guerre mondiale. Ce genre de comparaison – que peu de journaux occidentaux auraient osé publier de peur d’être accusé «d’antisémitisme» – est monnaie courante en Israël. En fait, les dénonciations les plus fermes de la politique israélienne proviennent des juifs israéliens qui sont autant divisés que leurs coreligionnaires ailleurs.

À Montréal, la succursale locale du groupement international Voix juives indépendantes/Independent Jewish Voices monte un piquet devant une synagogue qui sert de lieu d’un rassemblement sioniste pour appuyer – sans broncher – les actions d’Israël. Ils portent une pancarte «Juifs pour Gaza» et soulignent que «ce pays voyou» n’agit pas à leur nom.

Plus de six cents juifs ont signé un appel aux soldats israéliens de désobéir et de déserter. Cet appel est également signé par une brochette d’organisations juives, toutes opposées à ce que fait, voire ce qu’est l’État d’Israël. Car la dernière attaque israélienne souligne de nouveau un fait essentiel mais souvent occulté: c’est la vision sioniste de l’État d’Israël comme une ethnocratie exclusive qui est à la racine des violences qui secouent la Terre sainte depuis six décennies. Tandis que partout au monde, de l’Iran au Canada, les juifs vivent en paix parmi d’autres groupes, ce n’est qu’en Israël qu’ils se sont ségrégués dans un ghetto armé qui ne leur pourvoie guère la sécurité et menace tous les autres autour.

Il reste à voir si la rupture entre ceux qui s’en remettent a la tradition morale juive et les convertis au nationalisme juif peut un jour être réduite. Tous ceux qui perpétuent l’association automatique des juifs à l’État d’Israël ne font pas seulement une grave erreur ils contribuent ainsi à la cause sioniste.

L’auteur (Yakov Rabkin) est professeur d’histoire à l’Université de Montréal; son dernier ouvrage est Au nom de la Torah: une histoire de l’opposition juive au sionisme (PUL).

Source

Posted in Actualité, Anarchisme, Église, Canada, Cinéma, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Fascisme, Guerre, Histoire, Impérialisme, Israël, Lutte anti-fasciste, Militarisme, Nazi, Palestine, Préjugés, Propagande, Répression, Résistance, Secte, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique | 13 Comments »

Sauvons la planète des changements climatiques et des homosexuels…

Posted by sylvainguillemette sur 23 décembre, 2008

https://i1.wp.com/api.ning.com/files/QN4BF3JbU9lE49apoE90g5NvwoItUMWwDDAJN4GVCCnouNuPw0QwKMFIpYmd2t5B9ppcYiR--0*eob*o9wVmVm0lAWZMaD-E/perfect11.jpg

Le pape a décidé de s’en prendre aux homosexuels, les qualifiant d’«aussi dangereux que les changements climatiques» pour la survie de l’humanité…

Quiconque connait l’histoire, saura que l’ancienne jeunesse hitlérienne -qu’est ce fautif représentant d’un Dieu qui n’existe que dans des livres –qui d’ailleurs, s’accommodent de leur époque!– et des bobards d’ivrognes- se trompe gravement sur la gravité de l’existence de l’homosexualité envers la survie de l’humanité. Qui n’a pas entendu parler de la guerre des papes, d’une religion contre une autre?

Bush n’est-il pas allé en guerre au nom de Dieu? N’a-t-il pas fait tuer plus d’un million de personne sur un tel argumentaire? (Je ne vais pas retourner dans les siècles passés…)

De fait, les guerres religieuses sont «divinement» plus dangereuses pour les êtres humains que l’homosexualité. D’ailleurs, l’homosexualité n’a que tuer des homosexuels, de par la répression de ceux qui, comme l’ancienne jeunesse hitlérienne, ne savait point tolérer la différence. Et sur ce, ce dernier en a su quelque chose à lors de son enfance hitlérienne!

Et encore, en quoi est-ce que l’homosexualité dérange qui que ce soit? Surtout quand l’on sait que bien des homosexuels se sont justement caché dans les religions afin d’éviter les répressions, aujourd’hui hypocritement prônées par l’ancienne jeunesse hitlérienne.

Le dernier siècle est parsemé d’abus religieux, mais non d’abus homosexuels. L’homosexualité est tout à fait normale, c’est la religion qui ne l’est pas. Et pourtant, sauf aujourd’hui et lors des passages de notre imbécile de service québécois (Marc Ouellet), ai-je attaqué ces pseudos représentants d’une divinité hétérogène qui, à la Grenade, se compte par milliers?

Et j’ajouterai que la plupart des homosexuels sont des prolétaires et paient leurs taxes et leurs impôts alors que ce n’est visiblement pas le cas des mendiants religieux à qui l’on verse des dîmes pour nous raconter des histoires de grand-mère.

Ces derniers ne sont en fait que des parasites refusant de faire comme les autres, leur sainte part!

Je condamne fermement le pape Benoît XVI pour son intolérance crasse et son sectarisme avancé, encore plus profond que l’anus d’un cheval en fait. Ce dernier n’a aucun droit moral d’affirmer qu’il est, lui, normal, et que les homosexuels ne le sont pas. Prier un Dieu qui n’existe visiblement que depuis l’existence des menteurs et des charlatans, me semble à moi bien plus grave que de voir deux êtres de même sexe s’embrasser.

Toutefois, je n’ai rien contre les croyants qui ne disent pas détenir la vérité ultime. Chacun a le droit de penser ce qu’il veut, tant qu’il n’embête pas ses voisins et qu’il ne déclenche pas de guerre comme l’ont fait les instances catholiques, musulmanes ou autre.

Et si vous me demandez qui suis-je pour condamner un tel dirigeant de secte, je vous pose alors la même question vis-à-vis les autres habitants de la Terre qui condamnent à leur tour, des évènements sur lesquels ils n’ont aucune autorité morale.

Haïl Benoît XVI l’intolérant!

(Je me réjouis de savoir que Benoït XVI reconnaisse les changements climatiques, contrairement aux conservateurs qui eux, accusent les socialistes d’être derrière un complot imaginaire!)

Posted in Église, Droite, Extrême-droite, Histoire, Homophobie, Nazi, Pseudo science, Réactionnaire, Répression, Religion, Secte | 11 Comments »

Pardon ?

Posted by Olivia sur 2 janvier, 2008

Dans l’un de ses traditionnels sermons de fin d’année, le pape Benoït XVI a décrit le «déficit d’espérance» comme étant «le mal (obscur) de la société moderne occidentale». Pas un mot sur les ravages du capitalisme. Du racisme. Du patriarcat. Du nationalisme. Non. Absolument rien. Au lieu de ça, il nous casse les oreilles une fois de plus en nous demandant de nous soumettre à la volonté d’un « être supérieur » et de fermer nos gueules.

Eh bien, non ! L’Église catholique n’a plus autant d’influence qu’auparavant et ça ne peut qu’être bénéfique. Le pape devrait faire le ménage dans son camp, au lieu de nous faire la morale à tout bout de champ. Il dénonce la vulgarisation de la sexualité chez les jeunes, mais ne dénonce aucunement les prêtres de son église qui ont violé un grand nombre d’enfants.

Le silence est complice…Ratzinger !

Posted in Église, Réactionnaire, Religion | 46 Comments »

Texte d’opinion: Le moineau rouge Ouellet

Posted by sylvainguillemette sur 1 novembre, 2007

Mgr Ouellet

Incroyable, mais vrai! Le cardinal Ouellet vient de faire son plaidoyer sectaire de la secte catholique, totalitaire dans tout ses termes et ses arguments, avec Dominique Poirier. Parlant du cours sectaire de catéchèse disparraissant enfin de nos cours d’éducation et de la place publique, le serviteur du dieu invisible ayant fait d’inombrables victimes, parle de l’importance de redonner à cette secte catholique, une place importante dans notre société.

Aucunement question de reparler des crimes abominables perpétrés par des humains sectaires et athés, ne parlons que des athés. Aucunement question de parler de l’imposition de cette secte au détriement des peuples occuppés, certains toujours dominés par ces démons imaginaires et ces miracles de fumeux d’opium.

Le moineau rouge serviteur du Vatican, royaume des richesses, alors que des peuples entiers souffrent aux noms des dieux, qui eux, sont des milliers à dire la vArité, nous amène à croire que cette secte est la meilleure, la seule et l’ultime pour atteindre ce fameux paradis où les vierges des uns se côtoient, où les criminels de guerres des autres se croient méritants.

Des milliards d’humains sont morts depuis ces millions d’années. Jamais, je dis bien, JAMAIS, aucun d’eux n’a apporté de preuve d’un dieu quelconque ou d’un de ces paradis… Les écrits, les écrits, ils sont justement écrits, écrits par des charlatans qui, si les esprits seraient réellement existants et ce prouvés scientifiquement, pourraient alors se marrer en regardant notre gueule de con-vaincu.

On énumère ensemble les crimes honteux qu’ont commis les religions de par le monde? La seule liste des crimes vaticaniens pourrait en faire trembler plusieurs et choquer d’avantage… V(f)atican…

Le moineau rouge Ouellet devrait plutôt se plier lui-même au bon sens, à la science, sinon, que pourrions-nous inventer d’autre?

Des paradis de chocolat? Des dieux moineaux? Des enfers où nous nous retrouverions face à tous ces charlatans, nous rappelant combien donc, nous aurions dû prier 19 à 28 fois par jour la pauvre Marie, elle-même coupable de l’adultère…

Au nombre de fois où Bush en a parlé, sera t-il là-haut à nous attendre, aux côtés du général Franco et de Napoléon? Le roi George assis sur les cuisses de Ben Laden?

D’une autre part, un enfant a le droit de connaître l’histoire de ces sectes avant d’y ahérer aveuglément comme ses parents, vive la liberté des enfants de choisir leur monde imaginaire!

Vive l’intégrisme laïc! Vive l’exclusion des « SECTES » de la place publique! Qu’ils les pratiquent à la maison leurs sectes divines et surtout, multiples!

Ave Ouellet et bon débarras!

Posted in Église, Textes d'opinion | 94 Comments »