Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Fédéralisme’ Category

Vidéo intéressante sur les alliances de Power Corporation

Posted by quebecsocialiste sur 30 mai, 2009

Aussi paru sur mon nouveau blogue: Vision socialiste

Publicités

Posted in Bourgeoisie, Fascisme, Fédéralisme, Impérialisme, Militarisme, Vidéo | Leave a Comment »

Bon débarras!

Posted by quebecsocialiste sur 8 avril, 2009

(Deux bandits, sauf que l’un des deux possède une base populaire)

Ça y est: Monique Jérôme-Forget la baveuse sacre son camp! On se rappellera d’elle comme de l’incompétente suprême qui a amené la ruine sur le bas de laine des québécois et des québécoises, ainsi que de l’arrogante qui insultait ses opposants électoraux en les traitant de « cons » sur la base de… leurs « mensonges électoralistes » sur les pertes astronomiques (aujourd’hui connues de tous) de la Caisse de Dépôt et Placement du Québec.

Enfin, on se rappellera que le démagogue fédéraliste aveugle et dénué de vocabulaire qu’est Michel Hébert, du « Journal de Québec », l’aura défendu à travers une glorification ridicule de cette criminelle des grandes « élites » jusqu’à la fin. Son plus grand défenseur était donc l’homme qui, pas plus tard que cette semaine, a cru bon de se moquer un bon coup des « con-tribuables », alors qu’il était grimpé au plafond à propos du fameux « bye bye 2008 », sur ordre de son parasite de patron. Bonjour la « neutralité » et le « professionnalisme »… et dire que les con-servateurs, qui coupent partout où ils le peuvent dans le secteur public, sont sur le point de débloquer 150 millions de dollars pour « venir en aide » aux médias privés canadiens (largement favorables à son idéologie de fond de toilette), dont la galeuse Quebecor fait partie…

Vous trouvez que je sors du sujet? Eh bien c’est exactement ce que Monique J-F a fait avec le public pendant des mois pour cacher les résultats catastrophiques de son ministère! Elle ne mérite pas le respect d’un vrai « au revoir », mais seulement un bon vieux « ramasse tes vidanges et sacre ton camp »! Je crois que cet « hommage » lui va à la perfection.

Posted in Actualité, Économie, Canada, Capitalisme, Coup de gueule, Extrême-droite, Fédéralisme, Libéraux, Néo-libéralisme, Populisme, Québec, Trou du cul | 2 Comments »

Charest se moque du Québec

Posted by quebecsocialiste sur 6 avril, 2009

 Une autre preuve que Charest et sa bande de charognards font exactement la même chose à la population québécoise que ce que Charest fait sur cette photo. Merci une fois de plus au député Amir Khadir pour avoir défendu l’honneur du peuple. Aussi, j’adore la référence à ce non regretté facho de Maurice Duplessis:

Jocelyne Richer
LA PRESSE CANADIENNE

Le Québec se comporte comme une république de bananes, en offrant son sous-sol aux compagnies minières sans percevoir de redevances en retour, a dénoncé le député Amir Khadir, jeudi.

La générosité envers les minières manifestée par le gouvernement Charest lui fait penser à l’époque de Maurice Duplessis, alors que «c’était une cenne la tonne» du minerai extrait.

«On fait actuellement pire qu’une république de bananes», a-t-il conclu.

En Chambre, il s’en est pris au ministre délégué aux Ressources naturelles, Serge Simard, qui a eu bien du mal à expliquer pourquoi le gouvernement ne se montrait pas plus prompt à exiger des compagnies minières qu’elles versent leur dû au trésor public pour pouvoir extraire nos minerais.

La veille, dans son rapport annuel, le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, avait noté le laxisme du gouvernement, qui n’applique pas sa loi et ne s’assure pas de percevoir les sommes dues en termes de droits miniers.

Entre 2002 et 2008, 14 compagnies minières n’ont pas versé un seul sou de redevances à Québec, malgré une production d’une valeur totale de 4,2 milliards $.

Quant aux autres, elles n’ont versé au total que 259 millions $ de droits miniers, durant la même période, au lieu des 2 milliards $ dus.

Ces compagnies n’auront donc versé à Québec que 1,5 pour cent de leurs profits, plutôt que 12 pour cent, comme l’exige la loi, a calculé le vérificateur général.

«Il faut respecter une juste proportion entre les charges à appliquer et les emplois à créer, et c’est comme ça que le Québec va gagner», a répliqué le ministre Simard, en lisant ses notes.

Le plus important, à ses yeux, consiste pour le gouvernement à faire en sorte que «les gens viennent investir au Québec pour développer le secteur minier».

Le député de Mercier a jugé ces propos «évasifs» et s’est demandé quel intérêt le Québec avait à s’ouvrir ainsi aux minières, s’il n’en retirait aucun bénéfice.

«À quoi bon épuiser nos ressources? À quoi bon dévaster notre territoire? À quoi bon ouvrir d’autres routes, si c’est pour toucher des miettes?», s’est interrogé le député, en point de presse.

Posted in Actualité, Amir Khadir, Économie, Charest, Fédéralisme, Industrie minière, Libéraux, Néo-libéralisme, Québec, Québec solidaire | 9 Comments »

60 ans d’OTAN terroriste

Posted by quebecsocialiste sur 5 avril, 2009

 Voici le court texte que j’ai écrit pour les tracts du PCQ dans le cadre de la manif anti-OTAN d’hier (4 avril). D’autres textes sur l’OTAN criminelle suivront sous peu:

L’OTAN… 60 ans déjà. 60 ans d’impérialisme, de guerre et de propagande divisionniste pour les peuples du monde. 60 ans de domination U.S. dans les affaires des autres états membres de LEUR petit club « select ». Après la chute de l’imposture impérialiste rivale qu’était l’URSS il y a déjà 18 ans de ça, l’OTAN, devenue anachronique, s’est mise à la recherche d’un nouvel ennemi pour remplacer le « péril rouge » qui leur donnait leur « légitimité ». 18 ans plus tard, l’OTAN est toujours aussi anachronique et toujours aussi inutile pour les peuples sous son emprise qui doivent payer de leur poche pour supporter un « effort de guerre » qu’ils ne supportent même plus. 18 ans d’illogisme… Depuis ce temps, il y eu la Serbie de Milosevic qui a servit de bouc émissaire le temps d’une campagne de bombardement massif des villes serbes. Aujourd’hui, c’est en Afghanistan que « l’Alliance » sévit avec toute sa puissance de feu contre des villageois qui n’ont rien à voir avec l’armée fantôme d’insurgés que la propagande atlantiste tente tant bien que mal de nous dépeindre comme une « menace mondiale » s’en prenant à la « démocratie » d’Hamid Karzaï, leader fantoche mis là par seulement 14% de la population afghane. Bien-sûr, autant cette « justification » d’une occupation illégitime est ridicule, autant nous sommes en droit de nous demander quelle genre de « démocratie » envoie ses jeunes hommes se faire tuer pour protéger les intérêts économique de la première puissance mondiale et ce, sans le consentement de la population. L’OTAN, d’une perspective humanitaire, n’a rien de bon à offrir au peuple affamé d’Afghanistan. D’un point de vu purement militaire, elle n’a que de la misère humaine et des morts inutiles à donner à un peuple dont le territoire (le plus miné du monde) sert de champ de bataille aux grandes puissances depuis 30 ans. D’un point de vu économique, c’est un véritable trou noir pour notre argent qui pourrait être investie dans des programmes sociaux UTILES au lieu d’être gaspillé dans la guerre. Finalement, le point de vu « démocratie » est complètement absent de cette alliance des élites contre les masses. 60 ans, c’est assez! Le militarisme a fait son temps, laissez sa chance à la paix, pour les générations futures!

Posted in Afghanistan, États-Unis, Canada, Capitalisme, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Dictature, Extrême-droite, Fascisme, Fédéralisme, Guerre, Histoire, Impérialisme, Ingérence, Terrorisme, Terrorisme étatique | 26 Comments »

Le trou du cul de la semaine

Posted by quebecsocialiste sur 3 avril, 2009

Cette semaine, plusieurs ont « travaillé » fort pour mériter ce grand honneur chez l’extrême droite, comme André « ti-nazi » Arthur ou Monique Jérôme-Forget qui continue inlassablement de se moquer de l’intelligence de la population québécoise, mais une personne en particulier a éclipsé les autres dans cette course folle selon moi et il s’agit de (roulements de tambours)…

Jason Kenney, ministre fédéral de l’immigration, de la citoyenneté et du multiculturalisme, pour sa tentative aussi fasciste que lamentable de censurer un député élu étranger « allié » pour les « crimes odieux » que sont l’aide humanitaire aux « méchants arabes » palestiniens de Gaza et son pacifisme un peu trop engagé à leur goût. Ce crétin de conservateur aura créé un précédent pour le gouvernement canadien qui pourra maintenant interdire l’entrée à qui bon lui semble sous prétexte de « terrorisme » imaginaire… mais jamais aux vrais criminels de guerre (terroristes), qui sont ses alliés idéologiques.

Encore une fois, toutes mes félicitations au déshonorable Jason Kenney pour ce prix parfaitement mérité! Merci pour cet exemple frappant de ce qu’est l’extrême droite sous son vrai jour!

Posted in Canada, Conservateur, Extrême-droite, Fascisme, Fédéralisme, Immigration, Racisme, Trou du cul | 4 Comments »

Discours du banni Galloway +Bonus

Posted by quebecsocialiste sur 2 avril, 2009

Le discours intégral de George Galloway, l’homme qui peut transformer les enfants canadiens en bombes humaines par sa simple présence (selon les crackpots du gouvernement canadien supporter de terrorisme, qui considèrent maintenant l’aide humanitaire comme un crime sans nom), en cinq parties. Cliquez ici pour la première, les quatre autres sont juste à côté.

Rappellons que pendant ce temps, l’organisation terroriste (selon des pays comme la France et les États-Unis du moins) « Jewish Defence League » a le droit de mentir à la face de la population dans les mass médias et d’influencer le gouvernement dans ses prises de positions! Pathétique! Le Canada, cette fédération illégitime grotesque, a vraiment touché le fond du baril. Le plus cruellement ironique, c’est que pendant que la province « diaboliquement gaugauche avec une couche d’antisémitisme » du Québec a vu son taux de crimes haineux (dont les crimes antisémites) diminuer de 27% dans la dernière année, la montée inquiétante de l’antisémitisme au Canada se propage surtout… dans les provinces de l’ouest (en hausse de 79%, rien de moins) qui votent Harpeur! C’est également là que les camarades communistes se font le plus attaquer par des groupes d’extrême droite néo-nazis qui ne sont presque jamais traduits en justice (ça attirerait trop l’attention sans doute). Mais où sont donc Barbara Kay et les démagogues pro-sionistes de l’extrême droite québécoise!?

Mais le pire, c’est que ce militant anti-raciste de longue date (comme vous pourrez le constater dans la vidéo) s’est fait interdire l’entrée dans la « démocrassie » canadienne, alors que le criminel de guerre international George W. Bush a pu y pénétrer sans le moindre problème! Honte au gouvernement canadien!

En bonus, cette excellente vidéo qui résume bien vers quoi nous nous en allons si jamais la population laisse passer cette attaque en règle contre la liberté d’expression sans rien faire:

Posted in Afghanistan, Bush, Canada, Fascisme, Fédéralisme, Guerre, Impérialisme, Israël, Palestine, Répression, Résistance, Sionisme, Spécial, Terrorisme, Terrorisme étatique, Vidéo | Leave a Comment »

George Galloway, nouvelle victime de la chasse aux sorcières conservatrice

Posted by quebecsocialiste sur 24 mars, 2009

 Voici ce que pense le gouvernement conservateur du Ô Cadenas de la solidarité internationale envers une population meurtrie (les palestiniens assiégés de Gaza) à la souffrance de laquelle il a fait plus que sa part de contribution: « C’est du terrorisme! »

La table était ainsi mise pour que nos « Ô combien respectables » loyalistes conservateurs « canadians » se rendent là où même le gouvernement britannique de sa majesté n’est jamais allé depuis la 2e Guerre Mondiale: Censurer et criminaliser un député élu du peuple pour ses opinions pacifistes. En effet, monsieur Galloway, député écossais élu depuis 1987, s’est rendu (à travers l’Égypte) à Gaza ce mois-ci dans le cadre du « Viva Palestina aid convoy » afin d’y faire entrer diverses denrées de première nécessité dont la population de Gaza a un besoin criant (surtout de la nourriture non périssable et des médicaments), à cause du blocus barbare imposé par Israël, crime contre l’humanité que le gouvernement Harper appui dans la joie monolithique propre à l’idéologie d’extrême droite réactionnaire dont il se réclame! Les « crimes » officiels de monsieur Galloway: Défier la racaille terroriste sioniste en donnant une liasse d’argent au ministre des finances de Gaza, issu bien entendu du Hamas, en plus de commettre le blasphème ultime (dans les mass médias rétrogrades d’Amérique du Nord du moins) qu’est l’appui public à la résistance à l’occupation criminelle sioniste. Les « crimes » officieux de Galloway: Vouloir s’amener à Toronto, à l’invitation de groupes pacifistes aux origines diverses, avec la ferme intention d’écraser (arguments à l’appui) le mythe selon lequel la sacro-sainte « mission afghane » servirait le « peuple afghan » ou la « démocratie », en plus de déplaire à la « Jewish Defense League » (JDL) du Canada, une organisation terroriste légale au Canada qui semble posséder une influence inquiétante sur le gouvernement canadien, sachant que même le FBI considère cette organisation fanatique comme « de violents extrémistes« …

Monsieur Galloway est parfaitement habitué à recevoir pareil traitement de la part des mass médias britanniques (qui se font démolir en sa présence, mais s’en moquent quand il n’est pas là… « du grand journalisme » selon P-K Péladeau et son fou du roi Martineau) et a même déjà dû se défendre (avec succès, écorchant les minables du sénat U.S. au passage) face à des accusations débiles de « corruption » en lien avec le programme onusien « oil for food », ce fameux programme parrainé par les USA qui, avec les sanctions économiques inhumaines (qui n’ont jamais affecté le train de vie de Saddam le moins du monde), est responsable de la mort lente de 1,2 millions d’irakiens dont la moitié, soit au moins 600 000, étaient des enfants… Au final, les autorités U.S. ont dû se résigner (faute de preuves à l’appui, comme leurs supporters aveugles) à abandonner leur tentative minable de détournement de l’attention des agissements de leur propre « gouvernement de coalition provisoire » dont les abus, le pillage systématique des richesses irakiennes et la corruption sont documentés et connus du monde entier. Bref, il connaît la musique et il trouvera un moyen de faire passer son message comme il l’annonce fièrement dans la vidéo plus bas, malgré toutes les ridicules menaces du gros fasciste de la JDL canadienne qui croit posséder le pouvoir divin de mettre tous les groupes pacifistes ainsi que toutes les organisations de solidarité avec la Palestine en état d’illégalité comme il a réussi (pour l’instant) à le faire avec monsieur Galloway, ce « supporter de terrorisme » qui, à en croire le fanatique sioniste et les abrutis du ministère néo-con de l’immigration royale, peut, par sa simple « aura terroriste », transformer chaque enfant canadien en bombes humaines (suicide bombers/kamikazes) qui vont aller se faire sauter dans des synagogues à travers le pays… Et ce délire lunatique est censé justifier cette mesure de censure fasciste!? Parce que c’est exactement ce à quoi nous avons affaire ici: Du fascisme à l’état pur! Hey Martineau! Elle est où ton indignation là? Oh pardon, j’avais oublié: Galloway est un méchant gau-gauchiste, seul représentant au parlement britannique de la coalition de gauche « RESPECT » à l’issu de la première participation de ce parti aux élections générales en 2005, qui a humilié le grand héros de la droite Tony Blair (ainsi qu’une multitude d’autres partisans néo-cons de la guerre dans les mass médias) et de toute façon, vous portez une haine viscérale au droit de la population de manifester son opinion dans la rue et dans les médias… mais je m’écarte là. Voici donc la vidéo:

Vidéo #1

Ainsi que l’opinion d’une citoyenne juive ordinnaire qui n’est pas cinglée comme les illuminés sionistes qu’on nous impose dans les mass médias:

Vidéo #2

Québec Solidaire réagit:

Le partie de gauche en faveur de la justice, de l’égalité et de la liberté d’expression, Québec Solidaire, a rapidement réagit à cette affaire scandaleuse:

Montréal, le 23 mars 2009 –   L’interdiction de séjour décrétée par l’Agence de sécurité frontalière du Canada envers le député britannique George Galloway est un geste « disgracieux et politiquement inacceptable », a affirmé la porte-parole de Québec solidaire Françoise David.

« Il s’agit d’un cas patent de censure de la part du gouvernement Harper, qui n’apprécie manifestement pas les opinions exprimées par le député contre le déploiement de l’OTAN en Afghanistan.  Laissons les Canadiens et les Québécois juger par eux-mêmes des opinions de M. Galloway plutôt que de le censurer », a ajouté Françoise David.

Par ailleurs, le député de Mercier Amir Khadir a adressé une lettre au ministre de l’Immigration Jason Kenny pour demander à celui-ci de reconsidérer sa position et de garantir la libre entrée de M. Galloway au Canada.

Posted in Afghanistan, Amir Khadir, Angleterre, Armée canadienne, Canada, Communiqué, Conservateurs, Extrême-droite, Fascisme, Fédéralisme, Gauche, Guerre, Immigration, Impérialisme, Israël, Médias, Militantisme pour la paix, Monarchie, Palestine, Québec solidaire, Racisme, Répression, Résistance, Secte, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique | 51 Comments »

Discussion avec… Jean-Pierre Blackburn

Posted by quebecsocialiste sur 24 février, 2009

Aujourd’hui, mardi le 24 février 2009, à mon école, j’ai eu l’occasion de rencontrer Jean-Pierre Blackburn, ministre fédéral conservateur de l’agriculture et ministre d’état* du revenu. La conversation a porté en grande partie sur la crise économique, mais elle nous tout de même réservé quelques surprises à moi et au camarade Ben, camarade étudiant avec moi et également présent à cette rencontre. Je vous présente ici les grandes lignes de cette rencontre qui a duré un peu moins d’une heure et demi.

*Ministre d’état: L’équivalent au fédéral d’un sous-ministre provincial. Ils en connaissent souvent plus sur les sujets touchant à leur ministère qu’au ministres eux-mêmes.

 D’entrée de jeu, le ministre se familiarise avec la salle, dans laquelle étaient également présents des gens en formation professionnelle, avec quelques pointes d’humour bien propres à ces chers saguenéens. Jusque là, tout va bien, un peu d’humour n’a jamais fait de mal à personne. C’est alors que le sujet du logement est abordé par des élèves, qui font valoir que la ville albertaine de Calgary (la « capitale nationale » du conservatisme canadien), qui est en grand manque de main d’oeuvre, ressemble à un piège pour les travailleurs. Certes, une ville où tant d’emplois sont disponibles en temps de crise économique semble alléchante, mais il y a également un revers majeur dans cette situation: Alors que le salaire horaire moyen y est de 12$ l’heure, un appartement standard y coûte pas moins de 1000 dollars par mois. Rien de bien abordable pour des « touristes travailleurs » à 12$ l’heure disons… la réponse du ministre a été de parler des plans fédéraux d’aide à la rénovation. Rien de surprenant, jusqu’à ce qu’il nous sortes une blague un peu déplacée: « Ce genre d’aide est vraiment pratique, surtout avec les femmes qui veulent toujours tout rénover dans vos maisons: La cheminée, la cuisine, le salon… bref, vous savez comment elles sont (rire un peu forcé). » Venant d’une personne ordinaire, ça ne m’aurait pas dérangé. En fait, même venant d’un élu, ça ne m’aurait pas fait tiquer outre mesure… mais dans le contexte actuel de chasse aux sorcières dans les médias (les sorcières étant les personnes « politiquement incorrectes » selon l’élite dirigeante), en plus des qualifications insultantes de « terroristes », puis de « sectaristes » à l’endroit de députés élus du Bloc Québécois formulées par des membres du cabinet Harper à la chambre des communes et du déluge d’insultes et de calomnies qu’a dû supporter Amir Khadir à la suite de son simple lancé de soulier contre une affiche de George W. Bush, symbole international d’abus des droits de la personne, de la guerre, des crimes de guerre et de l’impérialisme en général (insultes reçus malgré le fait qu’il eu spécifié avant son geste symbolique qu’il ne lancerait jamais de soulier à qui que ce soit en vrai)… surtout avec le cas d’Amir en exemple, disons que la droite devrait être d’accord sur le fait qu’un ministre fédéral ne devrait pas tenir ce genre de propos en public.

Ensuite, la situation des chômeurs fut abordée. Un élève demanda ce que le gouvernement comptait faire pour aider les chômeurs, ce à quoi le ministre répondit: « Dans le dernier budget fédéral, nous avons dû nous retrouver avec un déficit de 34 milliards de dollars. Ce n’est pas rien, surtout que nous prédisions un surplus budgétaire d’un milliard en 2009. Malheureusement, notre secteur privé, qui s’occupe de l’exportation de nos produits vers les marchés étrangers, marché dont les États-Unis occupent 84% de l’espace, est paralysé par la présente crise économique et les États-Unis n’achètent plus autant qu’avant les produits étrangers comme ceux du Canada. C’est pour cette raison que nous avons dû, au fédéral, transformer un surplus d’un milliard en un déficit de 34 milliard: Pour compenser ce que le privé n’a pas été en mesure de faire. » (ouch…) « Dans ce budget, des mesures ont été prises afin de venir en aide aux travailleurs ayant perdu leur emploi. Nous avons pris l’excellente initiative d’allonger le temps de prestation à l’assurance-chômage de 5 semaines. » (Concrètement et au vu de l’ampleur de la crise qui se pointe à l’horizon pour le Canada, ces mesures sont nettement insuffisantes.) « Nous avons débloqué 40 millions de dollars pour la formation professionnelle, ce qui aidera les travailleurs à trouver de nouveaux emplois lorsque la crise sera terminée. » Ce qui me fait tiquer dans cette politique, ce n’est pas seulement le fait que les conservateurs appréhendent déjà la fin de la crise sans même l’avoir affronté, mais surtout le fait que le regretté camarade Henri Gagnon, dans son livre de 1989 intitulé « Les dinosaures du XXe siècle », avait déjà prouver la parfaite inefficacité de cette mesure qui ne consistera, à court et à moyen terme, qu’à créer un grande classe de chômeurs instruits. En résumé, il n’y a là, comme pour le budget Mulroney-Wilson de la même année (1989), absolument rien de concret pour les travailleurs. Ce « budget » n’est qu’un énorme plan d’aide destiné aux grandes entreprises parasitaires et financé à même les fonds publiques! Ça me fait un peu penser à ce que le gouvernement irlandais tente de faire faire chez lui, sauf que ce dernier s’est ramassé avec une puissante manifestation populaire entre les mains. Le mouvement contestation et de ras-le-bol populaire là-bas est indéniable. Les irlandais connaissent les limites que leur gouvernement ne doit pas franchir, eux au moins…

Ensuite, dans le cadre d’un tour de table pour savoir ce que les intervenants présents voulaient faire dans la vie, monsieur Blackburn nous parla brièvement de son fils et de l’expérience de ce dernier dans l’armée, à la suite de quoi il dut lui aussi terminer ses études. C’est alors que vint le tour du camarade Ben, qui a lui même été « servir » dans l’armée, dont six mois en Afghanistan. Il raconta au ministre conservateur comment son expérience dans l’armée canadienne lui avait ouvert les yeux et fait découvrir qu’au final, il était dans son intérêt de finir ses études plutôt que de vivre des illusions des forces armées canadiennes. Le ministre, une lueur dans l’oeil, demanda: « L’Afghanistan? C’est intéressant ça. Continuez s’il-vous-plait. » Ben: « Pour être allé en Afghanistan, je peux vous dire que ce n’est certainement pas une mission de paix. C’est une mission de guerre vraiment violente et nous commettons des crimes dans cette guerre. Tout ce que je peux dire, c’est que le gouvernement ne dit pas tout à la population. L’armée nous cache des choses. » Le ministre conservateur (visiblement déconcerté), qui était pourtant « intéressé » il y avait à peine 30 secondes, changea subitement de sujet… et d’interlocuteur.

Avant cet épisode, le ministre conservateur avait abordé brièvement l’accord de libre-échange Canada-Pérou comme « exemple » pour « améliorer le sort des travailleurs étrangers tout en retirant de bons bénéfice pour le Canada ». Voici le moment le plus marquant de cette discussion selon moi…

(la vrai valeur des « droits humains » selon le capitalisme)

Pourquoi cette affirmation? Tenez-vous bien: J’ai finalement pu prendre la parole et j’ai décidé de demander des clarifications sur ce fameux lien entre le libre-échange et les droits humains. Il me répondit qu’il avait voyagé là-bas (au Pérou) et qu’il y avait vu la misère des gens et comment ils s’entraidaient et que c’était magnifique et que selon lui et monsieur Harper, il fallait les aider… en faisant affaire avec leur élite corrompue et despotique… ouais… je lui ai ensuite fait remarquer que le Pérou et la Colombie, deux pays avec lesquels le Canada a conclu des accords de libre-échange, ont de bien piètres résultats en matière de droits humains. Il me répondit alors que le que le gouvernement canadien était au courant de ce fait, en plus du fait que le Pérou et la Colombie ne répondent à aucune des normes élémentaires en fait de droits des travailleurs (sécurité minimale des lieux de travail, travail des enfants en bas âge, exploitation inhumaine, dignité des travailleurs, discrimination sexiste, menaces (et meurtres) contre les membres de syndicats, etc.)… logiquement, il enchaîna immédiatement: « Bien-sûr, nous faisons pression sur les gouvernements fautifs pour qu’ils fassent respecter les droits élémentaires des travailleurs, mais nous sommes fier, au gouvernement canadien, d’inclure une clause punitive dans nos accords de libre-échange: Lorsqu’un état signataire ne respecte pas ses engagements en fait de droits humains, une pénalité de 15 millions de dollars lui est imposé, une somme qui lui sera ensuite rendue avec la garantie de l’état fautif qu’il réinvestira cette somme pour améliorer le sort des travailleurs dans le pays. » … Je suis convaincu que je ne suis pas le seul ici à trouver cette mesure totalement insignifiante. Pour état narco-traffiquant et bourré d’autres ressources naturelles comme la Colombie, qui possède un budget de plusieurs milliards de dollars, en plus d’être armé pour pratiquement aucun coût par les USA, qui arment et aident financièrement le Pérou également, 15 millions, ce n’est rien. Pour mettre la situation en image, disons que c’est comme si j’allais dans un restaurants hupé manger un repas à 100$ avec un vin à 300$ et qu’il me serait permis de payer le tout avec une poignée d’arachides, en l’honneur de ma mauvaise conduite. Rappellons que les deux états voyous mentionnés ici étaient cités en « exemples de démocraties » par le criminel de guerre Bush de Washington. Une « démocratie » dans ce sens là, non merci.

Après cette révélation, j’ai insisté sur le fait qu’on ne pouvait pas faire confiance à un gouvernement comme celui d’Alvaro Uribe, qui bafoue systématiquement les droits humains en envoyant ses paramilitaires gouvernementaux massacrer des paysans et assassiner des opposants politiques. J’ai ensuite cité un cas de meurtre d’un opposant politique d’Uribe… « Faisait-il partie des FARC? » me demanda-t-il. « Non, il ne faisait pas parti des FARC monsieur, il faisait parti du… c’était quoi déjà… ah oui: Le Parti Communiste Colombien. Cet homme a été abattu par la police pour ses idéaux politiques et des organisations comme Human Right Watch dénoncent beaucoup d’autres cas similaires. » lui répondis-je. Le ministre réplica alors qu’il s’agissait bien d’un point à observer, mais que « ce n’est certainement pas une pratique systémique du gouvernement ». J’ai donc lâcher le morceau, satisfait d’avoir fait ressortir le manque d’argument d’un ministre fédéral (ayant voyagé dans la région) en la matière. Il faut aussi avouer que vu le peu d’intervenants présents à l’évènement (assez discret il faut dire), effectuer un coup d’éclat contre le gouvernement et ses pratiques fort douteuses à l’étranger ne comportait aucun avantage pour notre cause à mes yeux. Soulignons également aux miltants enragés de la droite et de l’extrême droite que si le massacre de milliers de paysans et d’opposants politiques en Colombie ne constitu pas une « pratique systémique du gouvernement colombien » (du narco-trafiquant Alvaro Uribe), je vois mal comment le meurtre de quatre militants syndicalistes par des policiers corrompus de la droite au Vénézuela pourrait en constituer une.

Pour finir, notons que le ministre conservateur a terminé la rencontre sur une note d’arrogance en vantant sa « grande victoire » sur la candidate bloquiste dans sa circoncription. Je me suis pour ma part gardé une petite gêne en ne lui rappellant pas que le candidat conservateur dans Rivière-Des-Milles-Îles et maire verreux de Saint-Eustache, Claude Carignan (que Blackburn avait visité peu avant son arrivée), s’est fait écrasé dans les urnes par Luc Desnoyers, le nouveau venu du Bloc dans la circonscription.

Sur ce, mes salutations solidaires à tous les lecteurs et lectrices et rappellez-vous: Les ministres ne sont pas des gens « d’un autre niveau » ou quelque chose du genre, ce sont des humains comme vous et moi, avec leurs failles et leurs forces. Ne soyez jamais intimidés par un ministre, en particulier si ses agissements ne commandent pas le respect.

Vive le Québec libre, future nation exemplaire dans le domaine des droits humains!

Posted in Afghanistan, Agriculture, Amérique du Sud, Armée canadienne, Économie, Canada, Colombie, Conservateur, Démocratie, Dictature, Exploitation, Extrême-droite, Fédéralisme, Impérialisme, Lutte de classe, Néo-libéralisme, Politique, Populisme, Privé | 23 Comments »

Citation de la semaine (15 au 21 février)

Posted by quebecsocialiste sur 22 février, 2009

« La lutte pour l’indépendance est une lutte quotidienne, faite de petits gestes quotidiens. C’est une lutte à tous les niveaux, dans tous les secteurs de l’activité humaine. Pas seulement une lutte parlementaire. Il s’agit d’être, de vivre. Notre lutte est une lutte pour la culture, dans le sens anthropologique du terme, pas dans son sens réducteur des  » zarts zartistiques « . Chaque geste, chaque mot, chaque action, aussi minime soit-elle, qui fait exister la culture québécoise, un peu plus chaque jour, est un fait de résistance, un pas vers la libération. Quel que soit le secteur d’activité, sport, mécanique, agriculture, vêtement ou poésie. Il s’agit d’être le grain de sable dans la machine bien huilée du néo-colonialisme canadian, de l’impérialisme américain, de l’esclavagisme climatisé des multinationales. Courage! « 

-Pierre Falardeau

Posted in Citation, Fédéralisme, Impérialisme, indépendantisme, Résistance | 10 Comments »

Défaite du camp fédéraliste

Posted by quebecsocialiste sur 17 février, 2009

Aujourd’hui, à LCN (la cousine québécoise galeuse de FAUX NEWS), Richard Martineau recevait en interview Patrick Bourgeois, du RRQ (Réseau de Résistance du Québécois), en lien avec l’abandon (au Québec du moins) du projet festif, irrespectueux et humiliant de reconstitution de la défaite des plaines d’Abraham. Monsieur Bourgeois s’est bien défendu tout au long de l’entrevue contre les procès d’intention de Martineau, qui n’en démordait pas avec ses accusations de « menaces » à l’endroit des souverainistes, ce à quoi Patrick a bien répondu que non seulement le RRQ ne supportait pas les actes de violences, mais en plus, il avait lui-même reçu, parmi les milliers de lettres d’appuis de québécois concernés, plusieurs menaces de morts, principalement écrites par des fédéralistes enragés de Québec City, preuve parmi tant d’autres que la violence vient autant d’un bord que de l’autre dans cette histoire directement liée à la lutte légitime et démocratique d’émancipation nationale de la nation québécoise. Après avoir sorti quelques versets de la propagande haineuse des fédéralistes sectaires de la blogosphère de Quebecor, Martineau arriva à son plat de résistance : Un texte écrit par Patrick Bourgeois sur sa publication électronique, le Québécois, où il tient des propos… disons assez durs sur la plante verte de service de Harper… je veux dire la «ministre» conservatrice Josée Verner, ainsi que sur le gros minable militariste qui ne prend pas ses médicaments… je veux dire le «maire» de Québec City, Régis Labeaume, deux fédéralistes nostalgiques du génocidaire que fut le médiocre (mais chanceux) James Wolfe, qui mérite bien un monument dans notre «démocratie» selon le fédéraliste pro-Bush qu’est Jean-Jacques Samson, du populiste Journal de Québec, sans fournir le moindre argument pour appuyer sa thèse, bien-sûr, tout comme pour ses accusations de «terrorisme» à l’endroit de pratiquement tout le mouvement indépendantiste québécois. De la pure propagande.

Bref, arrivons tout de suite au but : Martineau avait ceci à dire à Patrick Bourgeois et au RRQ (représenté par Pierre Falardeau) : « Est-il possible de ne pas être d’accord avec vous sans que vous nous insultiez? »…

Citation de Martineau datant de février 2008 sur son «collègue» Jacques Lanctôt : «Ce stupide gauchiste aveugle qui considère Fidel Castro comme un héros.»

La première date de longtemps et n’était présente que sur son blogue de pacotilles, mais l’auditeur critique se rappellera sans doute de l’épisode de rage de Martineau contre la gauche durant la dernière période du nouvel an, quand il s’était déchaîné en matière d’insultes gratuites, de sous-entendus racistes et de calomnies envers Amir Khadir (ou «Godasse» comme le surnomme Riri le clown), le député démocratiquement élu de Mercier.

Deux poids, deux mesures, comme toujours.

En tout cas, malgré tout, nous pouvons nous féliciter, en tant que peuple s’étant tenu debout, de notre victoire d’aujourd’hui sur les plaines, victoire obtenue sans la moindre effusion de sang, une chose que l’extrême droite militariste fédéraleuse (ce qui inclut la clique d’Antagoniste) ne semble pas comprendre, ce qui explique leurs accusations hystériques de «terrorisme» contre les indépendantistes québécois. Le projet indépendantiste doit bien être passé de 43 à 45% après tout ça, de quoi donner des ulcères au fédéral! Hé hé! Il serait plus que surprenant de voir le pontife PLC, qui a prouvé ses mensonges honteux à la population dès le début de son troisième mandat, être réélu dans quatre ans. Il y a une limite à se moquer du prolétariat et Charest, ainsi que sa «dame de fer» Forget, l’ont clairement franchi.

Chers ancêtres patriotes démocrates, encore quelques années et ça y est! Vive le Québec libre, pluraliste et solidaire!

Posted in Conservateurs, Controverse, Coup de gueule, Fédéralisme, Histoire, Hommage, Indépendance, indépendantisme, Lutte de classe, Médias, Militarisme, Monarchie, Propagande, Québec, Québec (ville), Résistance, Television | 26 Comments »