Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘France’ Category

Colvin contre Hillier

Posted by sylvainguillemette sur 26 novembre, 2009

http://peacerebelgirl.files.wordpress.com/2009/02/cgr_eng_iraq_afghanistan1.jpg

 

 

Les médias sont ainsi, ils laissent planer un doute, un suspense, question de mousser un tantinet leurs reportages. Depuis hier, ceux-ci abordent à nouveau la question des prisonniers afghans, que nous savons désormais, possiblement systématiquement torturés, et cela, alors que le Canada serait au courant, lorsqu’il transfert les prisonniers aux «autorités» afghanes. Mais deux versions s’affrontent ici, laissant planer ce dit doute, alors que pourtant, les choses semblent claires pour la majorité populaire, ce que confirme d’ailleurs un sondage d’autant plus que la crédibilité d’un militaire, voulant «exterminer de la vermine», vient changer la donne dans l’opinion publique si l’on s’y attarde.

 

Rick Hillier, ancien général, à la retraite désormais, affirme que durant son temps affecté au commandement, Colvin ne l’a pas averti des possibilités de torture. À l’époque, McKay était le ministre de la défense du Canada, responsable de rendre ces «mémos» (rendus confidentiels par les conservateurs de Harper) aux généraux. Richard Colvin, lui, affirme que le Canada a toujours été  au courant, et qu’il a mis au courant Hillier et ses collègues du danger potentiel de torture. Mais qui donc, des deux, a quelque chose à gagner, ou à cacher, bref,  à vendre sa version à l’opinion publique?

 

Hillier, jadis au commandement de nos troupes impérialistes en Afghanistan, rappelons-le, dans une mission déclenchée sur un tas de mensonges répétés à maintes reprises par l’administration Bush , illégale et institutrice d’un «gouvernement» de talibans rasés et de seigneurs de guerre, ainsi que d’un dictateur non élu par le peuple, affirme pour sa part, n’avoir jamais été mis au courant par Colvin de telles possibilités, attribuant donc à ce dernier, le mensonge éhonté. Mais qu’a à gagner Colvin à mentir sur cette situation désespérée en Afghanistan? Rien, il met d’ailleurs, et c’est maintenant évident, sa propre carrière en jeu, ainsi que sa réputation et sa crédibilité. Mais qu’a Rick Hillier à gagner, si Colvin n’y a, lui, rien du tout, sauf tout à perdre? Eh bien! Il commandait les troupes, il se trouverait donc, en partie, responsable du sort des prisonniers afghans, selon les ententes qu’aurait signées le Canada, internationalement, et auprès du «gouvernement» afghan. Il aurait donc, tout à gagner, à mentir sur la situation réelle, et le contraire n’est pas une observation possible, ni plausible. Il serait sinon, passible d’accusations criminelles de guerre, voire de complicité dans la torture systématique des prisonniers afghans –Les États-Unis ont toujours, dans leurs nombreux conflits étalés sur 150 ans, usé de torture vis-à-vis leurs prisonniers. La CIA, et la DEA désormais, ont construit des écoles de torture à travers toute l’Amérique latine, et à travers l’Europe et l’Afrique. C’est une tradition états-unienne, ou capitaliste et bourgeoise devrais-je dire.-.

 

Aussi, il serait peut-être bien de rappeler au lectorat que Rick Hillier fut partisan de la ligne dure, et des conservateurs, qui eux-mêmes, ont participé à la torture d’un enfant-soldat (Omar Khadr) via leur SCRS (Affilié à la plus financée des organisations terroristes, la CIA.), selon encore une fois, les traités qu’a signés le Canada par le passé. Que cela plaise ou non aux conservateurs, ou aux militaires, la détention d’un enfant-soldat était et demeure illégale, et sa torture évidemment, l’est tout autant! De plus, cet enfant-soldat est détenu dans un endroit peu commun, une prison –Guantanamo- jugée elle-même illégale, et construite sur un territoire occupé par les États-Unis d’Amérique sur l’île de Cuba, territoire que revendique bien sûr, La Havane. Rick Hillier avait affirmé, devant les caméras des médias -dont Radio-Canada-, qu’il allait tout faire pour «exterminer cette vermine talibane». Or, cette seule remarque partisane et radicale déterminait à l’avance, la culpabilité des combattants afghans, qu’ils soient ou non, talibans, et d’origine verminale. Bref, un partisan pur et dur de l’occupation de l’Afghanistan, un partisan pur et dur de l’OTAN, ce bras armé de la bourgeoisie. Hillier n’a donc pas la notoriété de Colvin, ni son prestige, pour affirmer que ce dernier ment. Le seul prestige qu’il a, c’est d’avoir monté les échelons dans une organisation impérialiste, une armée officielle, certes, mais également, une armée perpétrant des crimes de guerre à l’étranger (bombardements en Yougoslavie de cibles civiles, invasion de pays souverains, mise en place de dictature dans des pays souverains, participation à des coups d’État avec leurs alliés, utilisation de phosphore blanc offensivement, etc..). Et c’est un militaire, sachant très bien garder un secret… Et nous observons, justement, un secret bien gardé à Ottawa. Car Stephen Harper, si vous ne le saviez pas, a tout fait pour bloquer et rendre confidentiels, les mémos de Colvin rendus à MacKay.

 

Bref, les conservateurs nous disent que Colvin ne raconte que des bobards, mais ils font taire ces bobards, question d’être certain que personne n’en apprenne sur ceux-là…

 

 

Qui donc doit-on croire? Hillier, le militariste assoiffé par l’envie d’«exterminer de la vermine talibane», ou un parfait innocent, ne rapportant que des faits qui, aujourd’hui, mettent sa carrière en péril? Et qui s’étonne de voir Hillier et ses collègues démentir Colvin, car après tout, Hillier n’est pas contre cette torture, faite vis-à-vis ceux qu’il désire exterminer…, tout au contraire. Et en voulant exterminer cette dite vermine, sans par exemple tenir compte du fait qu’elle a été financée par Washington cette «vermine», il le démontre bien…

 

Il y a donc eu torture, et le Canada le savait, et y a participé, en complice. De toute façon, le Canada est complice de ses alliés, quant à l’invasion de ce pays qu’est l’Afghanistan, quant à la mise en place d’une dictature militairement soutenue, et du maintien au pouvoir, des factions de guerres, elles, dirigées par les seigneurs de guerre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in Actualité, Afghanistan, Afrique, Amérique du Sud, Angleterre, Armée, Armée canadienne, Armes, États-Unis, Bourgeoisie, Bush, Canada, Capitalisme, CIA, Conservateur, Conservateurs, Controverse, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Cuba, Démocratie, Dictature, Droite, Ex-Yougoslavie, Extrême-droite, Fascisme, France, Guerre, Impérialisme, Ingérence, Internationale, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Militaire, Militarisme, Néo-libéralisme, Occupation, Politique, Propagande, Réactionnaire, Résistance, Terrorisme, Terrorisme étatique, Trou du cul, USA | Leave a Comment »

Pourquoi ne pas reconstituer Dieppe, tant qu’à ça?

Posted by sylvainguillemette sur 14 février, 2009

https://i0.wp.com/www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Images/N-RaidDieppe-2.jpg

Le nationalisme bat son plein, au Canada anglais. Au National Post surtout, ce journal nationaliste crasse qui dépasse de loin les écarts des ceintures fléchées, mais dont la plupart de ces écarts sont en fait commis par l’ultra-nationaliste Barbara Kay, ou même son fils.

Récemment, lorsque Sarkozy a déclaré que les nationalistes québécois n’étaient que des sectaires, Jonathan Kay a pour sa part indiqué que Sarko était devenu son nouveau héro de l’Euro « pe». «I love anything that sends Quebec separatists into a spasm of self-righteous indignation. So hat’s off to Nicolas Sarkozy, my hunky new Euro-hero.» Mais autrement dit, Jonathan Kay est un nationaliste canadian, comme les québécois nationalistes, et devient donc du même coup, aussi sectaires que ces derniers! C’est qu’il ne faut pas trop compter sur leur capacité à réfléchir semble t-il. Sinon, même Sarkozy, nationaliste français, peut se compter parmi ces sectaires. Et s’il n’est pas d’accord, qu’il désintègre de ce pas les frontières de son pays et qu’il embrasse les constitutions étrangères!

Il est également traumatisant de lire les délires que peuvent afficher certains lecteurs ultra-nationalistes de ce journal de pacotille, qu’il serait facile d’apparenter au sectarisme profond d’un nationalisme patent. Par exemple, un lecteur anonyme parle du Bloc québécois et du Parti québécois, leur affirmant l’intention de vouloir effacer l’histoire, comme certains chefs soviétiques avaient l’habitude d’effacer des défunts camarades ex-communisés sur les photographies. Or, il aurait d’abord fallu que cet imbécile de lecteur prouve que la Russie fut soviétique et déjà là, on aurait pu prouver que LUI, réécrivait l’histoire, puisque le soviétisme fut anéanti par Staline et ses successeurs.

Le BQ et le PQ ne voulaient pas effacer l’histoire, ils ne voulaient tout simplement pas que l’on fête cet évènement, plutôt décevant pour la nation québécoise. Est-ce que le Canada voudrait fêter son débarquement de Dieppe, qui fut plutôt pourri stratégiquement parlant et qui coûta la vie, faute de mauvais stratèges CANADIAN, à plusieurs canadiens, dont une partie étaient des québécois? Dois-je également comprendre que le Canada serait donc prêt à reconstituer la perte de sa centaine de soldats morts en Afghanistan? Doit-on reconstituer les attaques à la bombe artisanale qui tuent en Afghanistan, nos bons soldats «envahisseurs» de sa majesté? Je connais des camarades qui ont perdus des leurs là-bas et je doute fortement qu’ils aimeraient voir ce genre de reconstitution ici…

L’auteur ajoute que le maire Labeaume, lui, a tout compris et qu’il est favorable à cette reconstitution. Mais le maire Labeaume est aussi nationaliste canadian que Barbara Kay, aussi conservateur que Stephen Harper et aussi militariste et impérialiste que le National Post, bref, c’est un gros minable. Alors est-ce que l’opinion de ce Canadian compte vraiment, quand on sait que même le premier ministre québécois n’est pas favorable à cet évènement? Le minable maire Labeaume n’a rien d’une critique objective, c’est un aplat-ventriste comme il s’en trouve facilement dans le camp conservateur. L’opportunisme leur est une marque de commerce. Les faits sont aussi que le maire Labeaume n’est pas indépendantiste et qu’il ne pourra donc, aucunement, affirmer une telle position ou un dégoût face à cette reconstitution provocatrice. Le maire Labeaume est un CANADIAN.

Le même auteur parle des français, prétextant qu’ils subissent la reconstitution de la bataille de Waterloo sans se plaindre.., mais il est facile de répondre à cet auteur que la France, elle, est toujours indépendante et souveraine et qu’aucunement, sa constitution ne reflète les intérêts divers d’une autre nation quelconque. Si l’auteur voulait donner un exemple, il pourrait parler de l’humiliation des anglais dans le moyen-orient ou en Afrique, mais il n’existe aucune reconstitution de ces faits, ni même des batailles perdues contre les zoulous en Afrique qui n’étaient armés que de lances et de boucliers!

Sinon, la très ultra-supra-extra-nationaliste Barbara Kay a répétées les mêmes bêtises, dois-je vraiment tout répéter? Cette débile qui affiche ses couleurs conservatrices haut et fort, donnait récemment son appui inconditionnel à Sylvain Bouchard, le nouveau vidangeur de la radio québécoise. Et comme certains anti-gauche primaires du Québec, elle affirmait que Québec-solidaire n’était que l’affaire de «la clique du plateau». Or, cette imbécile aurait du prévoir le coup et constater dans les sondages que Québec-solidaire a doublé son effectif de membres depuis l’élection d’Amir Khadir et que ces membres sont surtout issus de la campagne, ce qui détruit le mythe de madame. http://www.pcq.qc.ca/Dossiers/QuebecSolidaire/Sondages/SondageCropSept2007.htm

De fait, le National Post est aussi sectaire que les nationalistes québécois, que les nationalistes sud-africains, que les nationalistes français, que les nationalistes états-uniens, que les …

Pour ma part, je suis indépendantiste, aucunement nationaliste et je ne désire pas voir cette reconstitution qui me semble plutôt une provocation de la part des NATIONALISTES canadiens, des CANADIANS. C’est d’abord totalement inutile et il existe d’autres façons de plaire aux touristes, sans créer de conflit international -puisque plusieurs nations-. Il y a une crise économique qui je crois, devient plus urgente que la simple provocation de ceux qui n’ont pas donné leur appui et donc, une majorité aux conservateurs (ultra-nationalistes, militaristes, impérialistes, putchistes et j’en passe.).

(CANADIAN signifie pour moi, l’ultra-nationalisme canadien.)

Posted in Afghanistan, Afrique, Armée, Armée canadienne, Économie, Évémement, Canada, Commentaires, Conservateurs, Controverse, Droite, Fédéralisme, France, Guerre, Impérialisme, Ingérence, Internationale, Manipulation, Média, Médias, Militaire, Militarisme, Monarchie, Politique, PQ, Québec, Québec (ville), Réactionnaire, Sarkozy, Secte, Sondage | 11 Comments »

Cette pauvre excuse de « démocratie » nommée Israël

Posted by quebecsocialiste sur 11 janvier, 2009

Une culture de violence enseignée aux enfants à un si jeune âge…

… ça les mène à faire ÇA:

Voici un autre texte du site Le Grand Soir qui nous mène sur la piste d’une autre raison qui aurait bien pu pousser l’establishment criminel sioniste au nouveau massacre sans précédent du peuple palestinien auquel nous assistons, impuissants, en tant que citoyens d’un pays gouverné par une clique d’arriérés qui supportent ce terrorisme étatique intolérable:

Démocratie sanglante
Par COMAGUER
 

En Février, les israéliens voteront pour élire un nouveau gouvernement.

Leur choix sera déterminé par la question palestinienne qui, depuis sa fondation, hante l’Etat d’Israel construit sur la spoliation et la négation du peuple palestinien.

Ils auront à choisir entre le LIKOUD parti qui appelle ouvertement à l’élimination ou à la déportation de masse de palestiniens et le Kadima, parti fondé par Ariel Sharon et aujourd’hui au pouvoir. Ce parti miné par la corruption et marqué par la défaite militaire de Juillet 2006 contre le Hezbollah a besoin pour assurer son succès électoral d’une victoire militaire.

Cette victoire il cherche à l’obtenir sur la victime expiatoire permanente du régime sioniste : le peuple palestinien et les dirigeants politiques qu’il a librement choisis.

Ce qu’il cherche aujourd’hui à Gaza dans une escalade de l’horreur, en affamant et en bombardant 1 500 000 palestiniens qu’il a préalablement enfermés dans la plus grande prison du monde, c’est la destruction de la résistance palestinienne.

Cette politique guerrière, raciste et inhumaine ne peut se poursuivre qu’avec le soutien éhonté des dirigeants politiques occidentaux : celui constant des Etats-Unis et qu’OBAMA s’est déjà engagé à poursuivre, celui appuyé de la France Sarkozienne devenue en moins de deux ans l’agent international le plus actif d’un sionisme outrancier, celui de la plupart des pays d’Europe et de leur Union.

Elle ne peut se poursuivre que grâce à un matraquage médiatique permanent et virulent qui tente de faire passer la victime palestinienne pour l’agresseur. L’agresseur c’est depuis 60 ans Israel qui possède, au mépris de toutes les conventions internationales, des armes de destruction massive et consacre 9% de son PIB (un des chiffres les plus élevés du monde) à la guerre.

Sans ce soutien éhonté, sans cette insupportable propagande, une démocratie qui offre à ses électeurs le choix entre deux équipes d’assassins et de criminels de guerre pour la diriger aurait déjà fait faillite, un régime fondé sur la destruction d’un peuple innocent des malheurs du peuple juif aurait disparu. Il est déjà moralement condamné.

Pour que cette condamnation devienne effective et pour la survie du peuple palestinien nous exigeons des gouvernements occidentaux, à commencer par l’actuel gouvernement de la République française, tous d’habitude si prompts à sanctionner diplomatiquement, économiquement, financièrement et en dernier ressort militairement les régimes qui leur résistent, qu’ils cessent, par tous les moyens qui sont à leur disposition, de soutenir l’Etat sioniste et sa politique. Privé de ce soutien le régime sioniste ne survivrait que quelques semaines.

Ces gouvernements, imités servilement par des régimes arabes sans honneur, sont collectivement complices des crimes commis contre le peuple palestinien et nous n’aurons de cesse de les dénoncer.

Source

Posted in Démocratie, Dictature, Extrême-droite, Fascisme, France, Impérialisme, Israël, Militarisme, Palestine, Propagande, Religion, Secte, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique | 14 Comments »

Sale peuple palestinien, cesses de te défendre!

Posted by sylvainguillemette sur 2 janvier, 2009

https://i2.wp.com/www.europalestine.com/IMG/jpg/Israel-Gaza-03072006.JPG

Dans un point de presse, le plus grand tueur de masse de notre ère, George W. Bush, a averti que tant que le Hamas ne lâcherait pas les armes, Israël aurait le droit de massacrer le peuple palestinien impunément, ce, même en utilisant des Armes de Destruction Massive.

Tel un admirateur de bagarre, le terroriste notoire en liberté et à la tête de l’État le plus grand exportateur de violence au monde a jugé l’action militaire terrorisante israélienne, de correcte et mesurée.

Mais dans les faits, c’est exactement comme si nous assistions au lynchage d’une vieille dame âgée, par une meute de voyous et que le policier du patelin insisterait auprès de la femme pour qu’elle cesse de se défendre, avant d’intervenir auprès des voyous! Et de toute façon, ce n’est pas comme si la police ne faisait que regarder la situation alarmante pour la vieille dame citée dans mon exemple, mais plutôt comme si en plus, ce policier fournissait les matraques aux voyous en quantité illimitée! Car ces bombes israéliennes sont belle et bien construites par les états-uniens, ce qui fait des États-Unis un pays qui collabore avec des terroristes, une contradiction des plus profondes quant au discours de ce même voyou qu’est Bush.

Se faisant, George W. Bush, comme sa secrétaire d’État, réaffirme son amour pour le terrorisme qu’il a de toute façon lui-même pratiqué en Irak, en Afghanistan et possiblement, le 11 septembre 2001 sur son propre sol! Avec tous les mensonges que cette administration terroriste a pu vomir durant sa trop longue présence à la maison blanche, nous sommes en droit de nous poser des questions sur cet évènement truffé de contradictions évidentes et j’insiste auprès des défenseurs de cette version, de démolir les faits contradictoires relevés par plusieurs firmes privées d’ingénierie et par des spécialistes de toute part du monde -sans parler du fait que la mission afghane était déjà débutée, bien avant le 11 septembre 2001 et que le dictateur actuel de ce pays, qui a privatisé les ressources humaines et naturelles afghanes, était un consultant chez UNOCAL, aujourd’hui sous contrôle de la puissante CHEVRON-.

Je condamne le terrorisme pratiqué par Israël, soutenu celui-ci par Washington, Ottawa, Paris, Londres et bien d’autres capitales n’ayant toujours pas condamnés les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre commis par Tel-Aviv et Washington.

N’oubliez pas que Bush le sanguinaire, est responsable de plus d’un million de morts en Irak, qu’il accusait de terrorisme et qu’aujourd’hui, il pratique lui-même ce terrorisme, tout en défendant celui de ses alliés idéologiques.

http://israelsbirthday.files.wordpress.com/2008/03/gaza_western_logic.jpg

Honte à Olmert! Honte à Bush! Honte à Harper! Honte à Sarkozy! Honte à Brown! Honte aux autres! Et honte à la ligue arabe! Non aux doubles-mesures!

Posted in Actualité, Afghanistan, Armée, Armes, États-Unis, Bush, Canada, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Droite, France, Guerre, Impérialisme, Internationale, Irak, Israël, Militaire, Militarisme, Nazi, Palestine, Politique, Racisme, Réactionnaire, Répression, Résistance, Secte, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique, Trou du cul, USA, Violence | 9 Comments »

Crise à la chefferie ou problème de pertinence?

Posted by sylvainguillemette sur 10 décembre, 2008

//danielattias.blog.lemonde.fr/files/2007/12/cul-de-sac.1197321963.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Aux dernières nouvelles, l’équipe Mario Dumont perdait son chef, celle-ci portant le nom de ce dernier. Depuis, les manifestations d’intérêt envers la direction de cette équipe de défense des intérêts bourgeois se sont multipliées. Du très respecté -chez la droite- Éric Caire au maire Gendron, aucun n’a pris le temps de mesurer la pertinence d’un tel parti au Québec.

Le problème, ce n’est pas tant le chef que les intérêts que défend ce parti populiste crasse et menteur à souhait. Que l’on parle de la santé, de l’éducation ou de tout autre intérêt populaire, il en va de la privatisation, alors qu’ailleurs, jusqu’en Europe, on remet en question le libéralisme et même, le capitalisme. Les livres de Karl Marx n’ont jamais été aussi populaires depuis les années ’60… De plus, les mesures prônées antérieurement par le chef de cette secte et ses moutons, sont demeurées inefficaces à travers le monde.

Prenez par exemple le rôle du privé en santé aux États-Unis, où maintenant plus de 55 millions de personnes n’ont aucune couverture médicale, il serait difficile pour le pays de la liberté de vanter l’accessibilité de son réseau, lequel est particulièrement plus efficace à Cuba, l’île socialiste tourmentée depuis près de 50 ans par un blocus illégal et laquelle fait aussi partie des pays du tiers-monde. Sinon, que de permettre le parasitisme et l’installation de cette minorité dans les instances publiques n’a pu que faire exploser le coût de ce service essentiel, lequel les pays socialistes ou plein de bons sens n’ont pas hésité à socialiser universellement. Encore faudrait-il que le cadre financier états-unien permette au système publique sous-financé de survivre, mais la vague de nouveaux pauvres -dû à la crise économique sans précédent- qui se chiffrent à 2700 par jour (2700 états-uniens perdent leur maison chaque jour!), aura vite fait de chambarder les prévisions de budget en ce sens! Et pour finir, il s’agit tout simplement d’une permission accordée aux mieux nantis, qui sont minoritaires, d’exploiter la misère humaine souvent hasardeuse et généralement attribuée à d’autres classes que cette minorité parasitaire, sinon la plus pauvre. Il est également un fait qu’au Québec, le problème réside surtout dans l’absence de médecins, d’infirmières et d’autres professionnels du domaine. Sinon, me faire croire que le privé multipliera cette offre en carence, revient à me répéter que Jésus multipliait les pains… Mettre un prix sur la santé, cela relève je crois, des plus bas fonds du capitalisme sauvage et des plus bas instincts primaires de l’humanité. C’est le singe qui parle ici…

Pareil pour l’éducation, l’ADQ/Équipe Mario Dumont proposait ni plus, ni moins de privatiser le réseau, en faisant sauter la barrière protectrice de la commission scolaire. Or, dans les faits, chaque ville et village se retrouveraient pris avec ses propres moyens financiers, frappés ou non par cette crise économique! Le bon sens n’était encore pas au rendez-vous! Certes, des mesures s’imposent en éducation, comme par exemple l’abaissement du nombre d’élève par classe, de la gestion ou des méthodes de travail, mais voilà tout ce qui presse! Il n’est certainement pas pressant d’accorder un autre poste de parasitisme, aux parasites intéressés, qui sont les mêmes en fait, qui investissent dans les cliniques privées ou les autres entreprises exploitantes du labeur du prolétariat.

Et encore, ce parti plus répressif que les autres envisage une formule à l’états-unienne, c’est-à-dire plus répressive envers les criminels, laquelle est loin d’avoir portées ses preuves quant à l’efficacité de la lutte à la criminalité ailleurs dans le monde. Même les associations de policiers aux États-Unis l’affirment! Sinon, il suffit de regarder les statistiques qu’adorent nos copains de droite pour s’en convaincre. C’est l’horreur!

Que dire des politiques visant les assistés sociaux en besoin, alors que les autres assistés sociaux, les vrais, les PME et les grandes entreprises, sont eux épargnés?

Le maire Gendron se dit intéressé à prendre les reines de ce parti, tout en parlant de certaines des mesures qu’il mettrait en place si tel était le cas. Comme de remettre en vigueur les 40 heures/semaine et il s’explique en disant que ce sera difficile de faire concurrence sinon, aux autres puissances mondiales… Or, monsieur Gendron, s’il voudrait démontrer un grain de sérieux dans ses propos, s’en remettrait aux instances scientifiques qui répètent et martèlent que nous n’avons plus les ressources naturelles nécessaires sur Terre, pour permettre la continuité du massacre de celle-ci, en rapport avec la population mondiale sans cesse grandissante. Serait-il donc, plus viable de faire confiance à Gendron qu’à Dumont? J’en doute!

Gendron s’est également dit très intéressé par la privatisation des réseaux scolaires, mais on connait également l’ambition du pouvoir de cet homme, lequel se dit lui-même, assez charismatique pour prendre le pouvoir du Québec. Il s’est d’ailleurs dit intéressé à prendre le pouvoir de quelconque parti, sauf le PLQ! Toute une allégeance!

Et Caire?!? Celui qui crachait sur le système de santé de Cuba, en le comparant à celui de la Corée du Nord, tout en vantant la privatisation du système malgré les études scientifiques qui démontrent que le coût serait exorbitant et que l’accessibilité n’en serait nullement améliorée… C’est tout dire le sérieux que peut offrir un tel parti, malgré les compétences des principaux intéressés. Caire aurait dû faire son enquête personnelle et il aurait vite fait de voir que Cuba offre la même longévité que le Canada et qu’il affiche un identique taux de mortalité infantile, tout en offrant pour 10 000 habitants, près de 60 médecins alors que le Canada, pour autant de monde, en offre 16! Si Caire avait été on ne peut plus sérieux, il aurait également constaté que l’île « socialiste », non « communiste », pouvait également offrir à ses voisins la présence de ses médecins, ainsi que leurs services, à moindre coût, parfois gratuitement (30 000 médecins oeuvrent au Venezuela! Je mets au défi Éric Caire de me trouver un seul autre pays au monde capable d’en faire autant!). Je rappellerais au démagogue par excellence que Cuba est un pays du tiers-monde…

Bref, le problème de l’ADQ/Équipe Mario Dumont n’est pas tant sa chefferie que sa propre pertinence. Partout dans le monde, le modèle capitaliste a fait ses dégâts. On n’a qu’à prendre la crise actuelle, que le prolétariat paie de sa poche à coups de milliers de milliards de dollars, ce dont les médias ne parlent que trop brièvement, sans parler de vol pur et simple des contribuables!

L’ADQ/Équipe Mario Dumont doit mourir, elle n’a plus sa place en 2008, encore moins en 2009!

Posted in Actualité, ADQ, Amérique du Sud, Économie, Éducation, Élection, États-Unis, Bourgeoisie, Brutalité policière, Capitalisme, Communisme, Compagnie, Conservateurs, Corée, Cuba, Démocratie, Dictature, Droite, Environnement, France, Gauche, Impérialisme, Internationale, Lutte de classe, Néo-libéralisme, Pauvreté, Police, Politique, Pseudo science, Québec, Réactionnaire, Répression, Révolution, Santé, Secte, USA, Vénézuéla, Violence | 9 Comments »

C’est pas que le salaire de Sarkozy qu’il faut augmenter !

Posted by Hugo Jolly sur 1 novembre, 2007

augmentation-salaires-france.jpg

Voici un excellent texte trouvé sur le site de Solidarité Ouvrière.

Ainsi l’Assemblée Nationale s’est penchée, enfin, sur la question des salaires. Non, il ne s’agit pas du SMIC qui n’a pas été revalorisé l’été dernier… mais du salaire de Sarkozy. De 8.300 euros actuellement, le président sera payé 19.000 euros mensuels dès janvier. Reconnaissons lui qu’il applique ses promesses électorales puisqu’il parlait de “gagner plus”. Bien sûr, ce n’est ni pour les ouvriers ni pour les autres travailleurs, mais pour lui-même !

 

Clicanoo, dans son édition du 31 octobre, publie quelques propos de prolétaires de la Réunion. Bernard, RMiste. «Moi, je vis avec 400 euros par mois. Si on ajoute ça aux allocations familiales, ça nous fait à peine un Smic pour une famille de quatre personnes.» Joseph, au chômage : «Sarkozy vit aux frais de la princesse sous les ors de la République, il ne paye ni eau, ni électricité, ni téléphone, il roule, voyage, mange, dort, s’habille, passe des vacances gratis… Et 8 000 euros, c’est pas suffisant ? C’est se moquer des chômeurs et des précaires que de réclamer plus. 8 000 euros, c’est de l’argent de poche pour lui.» Alain, syndicaliste, est tout aussi prolixe dans ce registre : «Quand les camarades font des semaines de grève pour obtenir moins de 50 euros d’augmentation, les grands patrons et le gouvernement trouvent que les travailleurs exagèrent, mais quand le président de la République réclame près de 12 000 euros d’augmentation d’un coup, ils trouvent ça normal. On marche sur la tête, les gars !»

 

Oui, on marche sur la tête en régime capitaliste ! Les fins de mois de plus en plus difficiles pour les travailleurs et les chômeurs, et des riches de plus en plus riches. A remarquer quand même l’argumentation pour justifier cette hausse de 140% du salaire : il s’agirait tout d’abord d’aligner le salaire du président sur celui du premier ministre. Tiens… quand on parle «d’aligner» les retraites du public sur celle du privé, c’est jamais 37,5 annuités pour tous, mais une dégradation pour tous ! Il faut croire que l’alignement vers le bas ce n’est bon que pour les travailleurs, pour les bourgeois par contre c’est l’alignement vers le haut ! Même chose lorsqu’on nous parle de «s’aligner» sur les salaires des chefs d’Etat européens ! Pour les travailleurs, quand on nous parle «d’alignement» sur d’autres pays européens, c’est pas pour aligner, par exemple, le SMIC dans tous les pays sur celui du Luxembourg (1.570 euros mensuels) !

 

Sous la Commune de Paris, en 1871, une des premières mesures étaient que les délégués élus touchaient un revenu égal au salaire ouvrier moyen. Voilà une mesure que nous, travailleuses et travailleurs, devront prendre le jour où nous renverserons l’Etat bourgeois. Mais en attendant, cette hausse de 140% du salaire de Sarkozy justifie d’autant plus que l’on se batte pour nos salaires.

 

Le SMIC à 1500 euros nets maintenant ! 300 euros pour tous !

Source: BESAC, Pascal. «C’est pas le salaire de Sarkozy qu’il faut augmenter», Solidarité Ouvrière, 31 octobre 2007, http://communisme.wordpress.com/2007/10/31/cest-pas-que-le-salaire-de-sarkozy-quil-faut-augmenter/.

Posted in France, Mouvement ouvrier | Tagué: , , , | 11 Comments »