Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Libéraux’ Category

Bon débarras!

Posted by quebecsocialiste sur 8 avril, 2009

(Deux bandits, sauf que l’un des deux possède une base populaire)

Ça y est: Monique Jérôme-Forget la baveuse sacre son camp! On se rappellera d’elle comme de l’incompétente suprême qui a amené la ruine sur le bas de laine des québécois et des québécoises, ainsi que de l’arrogante qui insultait ses opposants électoraux en les traitant de « cons » sur la base de… leurs « mensonges électoralistes » sur les pertes astronomiques (aujourd’hui connues de tous) de la Caisse de Dépôt et Placement du Québec.

Enfin, on se rappellera que le démagogue fédéraliste aveugle et dénué de vocabulaire qu’est Michel Hébert, du « Journal de Québec », l’aura défendu à travers une glorification ridicule de cette criminelle des grandes « élites » jusqu’à la fin. Son plus grand défenseur était donc l’homme qui, pas plus tard que cette semaine, a cru bon de se moquer un bon coup des « con-tribuables », alors qu’il était grimpé au plafond à propos du fameux « bye bye 2008 », sur ordre de son parasite de patron. Bonjour la « neutralité » et le « professionnalisme »… et dire que les con-servateurs, qui coupent partout où ils le peuvent dans le secteur public, sont sur le point de débloquer 150 millions de dollars pour « venir en aide » aux médias privés canadiens (largement favorables à son idéologie de fond de toilette), dont la galeuse Quebecor fait partie…

Vous trouvez que je sors du sujet? Eh bien c’est exactement ce que Monique J-F a fait avec le public pendant des mois pour cacher les résultats catastrophiques de son ministère! Elle ne mérite pas le respect d’un vrai « au revoir », mais seulement un bon vieux « ramasse tes vidanges et sacre ton camp »! Je crois que cet « hommage » lui va à la perfection.

Posted in Actualité, Économie, Canada, Capitalisme, Coup de gueule, Extrême-droite, Fédéralisme, Libéraux, Néo-libéralisme, Populisme, Québec, Trou du cul | 2 Comments »

Charest se moque du Québec

Posted by quebecsocialiste sur 6 avril, 2009

 Une autre preuve que Charest et sa bande de charognards font exactement la même chose à la population québécoise que ce que Charest fait sur cette photo. Merci une fois de plus au député Amir Khadir pour avoir défendu l’honneur du peuple. Aussi, j’adore la référence à ce non regretté facho de Maurice Duplessis:

Jocelyne Richer
LA PRESSE CANADIENNE

Le Québec se comporte comme une république de bananes, en offrant son sous-sol aux compagnies minières sans percevoir de redevances en retour, a dénoncé le député Amir Khadir, jeudi.

La générosité envers les minières manifestée par le gouvernement Charest lui fait penser à l’époque de Maurice Duplessis, alors que «c’était une cenne la tonne» du minerai extrait.

«On fait actuellement pire qu’une république de bananes», a-t-il conclu.

En Chambre, il s’en est pris au ministre délégué aux Ressources naturelles, Serge Simard, qui a eu bien du mal à expliquer pourquoi le gouvernement ne se montrait pas plus prompt à exiger des compagnies minières qu’elles versent leur dû au trésor public pour pouvoir extraire nos minerais.

La veille, dans son rapport annuel, le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, avait noté le laxisme du gouvernement, qui n’applique pas sa loi et ne s’assure pas de percevoir les sommes dues en termes de droits miniers.

Entre 2002 et 2008, 14 compagnies minières n’ont pas versé un seul sou de redevances à Québec, malgré une production d’une valeur totale de 4,2 milliards $.

Quant aux autres, elles n’ont versé au total que 259 millions $ de droits miniers, durant la même période, au lieu des 2 milliards $ dus.

Ces compagnies n’auront donc versé à Québec que 1,5 pour cent de leurs profits, plutôt que 12 pour cent, comme l’exige la loi, a calculé le vérificateur général.

«Il faut respecter une juste proportion entre les charges à appliquer et les emplois à créer, et c’est comme ça que le Québec va gagner», a répliqué le ministre Simard, en lisant ses notes.

Le plus important, à ses yeux, consiste pour le gouvernement à faire en sorte que «les gens viennent investir au Québec pour développer le secteur minier».

Le député de Mercier a jugé ces propos «évasifs» et s’est demandé quel intérêt le Québec avait à s’ouvrir ainsi aux minières, s’il n’en retirait aucun bénéfice.

«À quoi bon épuiser nos ressources? À quoi bon dévaster notre territoire? À quoi bon ouvrir d’autres routes, si c’est pour toucher des miettes?», s’est interrogé le député, en point de presse.

Posted in Actualité, Amir Khadir, Économie, Charest, Fédéralisme, Industrie minière, Libéraux, Néo-libéralisme, Québec, Québec solidaire | 9 Comments »

180 degrés à babord

Posted by sylvainguillemette sur 19 février, 2009

https://i2.wp.com/www.sitedesmarques.com/affiliation/net-affiliation/images/generation-shopping/2a/2182041-raporteur-180-degres-avec_GD.jpgComme moi, certains ont sans doute bien aimé leur café quotidien ce matin en regardant les nouvelles. C’est que Claude Castonguay a fait demi-tour sur le rapport qu’il avait rendu disponible l’an dernier. Il a même remercié Jean Charest de ne pas avoir appliqué son rapport! Castonguay avait servi les adéquistes dans leur argumentaire aux fins de défendre la privatisation de la santé, au détriment des intérêts de la nation québécoise –ils devront se contenter de leurs affirmations dérisoires-.

Il n’est toutefois pas étonnant de voir que le revirement de monsieur Castonguay reflète exactement la position du nouveau parti à l’Assemblée nationale -Québec-solidaire-, puisqu’il est facile d’en prévoir les échecs futurs avec une pareille économie, laquelle est je crois, plutôt chancelante. Pour ceux et celles qui tardent à payer leurs comptes, imaginez en plus que l’on vous impose une facture médicale…

Également, cela reflète ce que nous, membres de RW, avions prédit quant au risque que pouvait prendre une nation en se donnant un pareil modèle. Si vous vous rappelez bien, nous avions donné en exemple les états-uniens, lesquels perdaient alors leur maison à raison de 3000 personnes par jour. Nous avions alors questionné les capacités d’un tel individu –ayant perdu sa maison, son emploi, etc..- à se payer les soins privés, alors qu’il n’était même pas en mesure d’avoir un toit sur la tête.

Décidément, l’ADQ/Équipe Mario Dumont, en plus de perdre son chef -le propriétaire de l’ADQ/Équipe Mario Dumont-, aura perdu beaucoup en moins d’un an, elle qui comptait sur ce rapport pour nous imposer sa doctrine ultra-capitaliste, dont même les états-uniens ne veulent plus si l’on se fie au choix qu’on fait les électeurs de ce pays –Obama a promis l’universalité du système de santé-.

Il n’y a donc pas que le cheval de cette formation qui soit mort, mais bien toute son écurie.

Notons qu’avec un pareil revirement de LEUR spécialiste -qui n’a fait qu’admettre ce que nous, socialistes ou sympathisants, affirmions-, les adéquistes n’ont plus grand-chose à défendre à l’Assemblée nationale, mais devraient plutôt solliciter une place au conseil du patronat, là où se trouvent leurs véritables intérêts.

Posted in Actualité, ADQ, Économie, Bourgeoisie, Droite, Gauche, Libéraux, Néo-libéralisme, Pauvreté, Politique, Privé, QS, Québec solidaire, Santé, USA | 16 Comments »

Bilan gauche droite…

Posted by sylvainguillemette sur 26 décembre, 2008

https://i2.wp.com/accel21.mettre-put-idata.over-blog.com/0/36/31/71/gauche-droite.jpg

Depuis déjà bien des années, les bilans s’affrontent entre la gauche et la droite dans les pays développés et sous-développés. Cela ne change pas en notre ère, mais du moins, le fossé de l’impertinence chez la droite tente à se creuser alors qu’une nouvelle dépression semble en court et qu’ils ne songent qu’à attaquer la gauche, maintenant qu’elle perce démocratiquement  et ce, à travers le monde.

Les insultes gratuites sont choses courantes venant de la part des défenseurs du capitalisme, ainsi que les procès d’intention. Par exemple, lorsque les forces de gauche du Québec ont décidé de condamner la guerre impérialiste qui sévissait et sévit toujours en Afghanistan, le sablier n’a pas eu le temps de couler avant que les accusation de «talibanisme» fusent à notre endroit. Ces grands défenseurs de la liberté en avaient même oublié les faits historiques accablants qui leur imputaient l’armement, le financement et l’entraînement de ces mêmes talibans, ainsi qu’Al-Qeada!

Et tout en nous accusant de putchisme ailleurs dans le monde -comme par exemple à Cuba, où Batista sévissait violemment envers les  militants de gauche-, les forces de droite on pleinement supporté le coup d’État contre le gouvernement taliban, ainsi que la dictature Karzaï qui s’en est suivie! Sinon, ils ont également accusé Ortega d’en faire autant, contre une dictature (Somoza) pourtant âgée de 45 ans, laquelle fut défendue par des milices (Contras) elles-même financées à même les poches des contribuables états-uniens grâce à leur cher acteur impérialiste (Ronald Reagan)! Et devinez quoi! Daniel Ortega est aujourd’hui le président démocratiquement élu du Nicaragua! Un autre ennemi à abattre pour la droite!

Ils font en ce moment tout leur possible pour déstabiliser le Venezuela, où notre camarade Hugo Chavez a évincé la droite du pouvoir, démocratiquement! Que font-ils alors, pour donner à cette si chère démocratie qu’ils disent défendre, un certain sens ou une pertinence? En 2002, la droite vénézuélienne (une oligarchie formée de 5 familles qui possèdent à peu près tout au Venezuela) et la C.I.A. organisent un coup d’État et enlèvent Hugo Chavez. En moins de 48 heures, ils forment un gouvernement non-élu, une dictature… Mais ce faisant, ils mettent en rogne la majorité populaire qui elle, a bel et bien VOTÉ pour Hugo Chavez le socialiste!

Qu’en est-il aujourd’hui au Venezuela? Et bien les paramilitaires colombiens oeuvrent auprès des gouverneurs de droite, afin de stabiliser le processus démocratique et socialiste. Ils assassinent des syndicalistes, des militants de gauche et bref, organisent déjà leur prochain coup d’État. D’ailleurs, un de ces coups d’État était prévu en 2009, mais il fut déjoué par les services de renseignement.

Sinon ailleurs, comme en Bolivie, la droite en fait autant en tentant de cisailler le pays en parts avantageuses pour la riche oligarchie, pour cette parasitaire et minoritaire bourgeoisie tentée par le gain facile. Santa Cruz a même été jusqu’à assassiner des indigènes, tout en arborant des logos nazis! Et qui en a parler? RSF? Richard Martineau? Oh que non! C’était un bilan de la droite ça, alors…

Et si nous nous rendons à Cuba, la cible internationale des extrémistes de droite, on peut y déceler des attentats terroristes visant les acquis socialistes, ayant été perpétrés par des extrémistes de droite entraînés eux, par la C.I.A., une organisation terroriste! Les attentats vont des bombes dans les discothèques aux hôtels cubains, et même jusqu’à faire sauter une avion bourré de civils! Luis Posada Cariles, celui qui a commis l’odieux, est protégé par Washington et fut lui aussi entraîné par la C.I.A., qui lui a même fournit le matériel nécessaire. Est-ce que les accusations internationales fusent vis-à-vis ses complices? Aucunement! Ni RSF, ni Richard Martineau ne condamne…

Il ne faut pas non plus laisser pour contre le fait que l’environnement a souffert de ce capitalisme excessif. Que pour des profits faciles, les compagnies n’ont pas hésité à se foutre de l’environnement qui les sert dans leur vie de tous les jours. Il ne faut pas oublier non plus, que les modèles prônés par nos chers capitalistes ne tiennent aucunement compte des ressources nécessaires à la survie de l’humanité, puisque le profit est le seul et véritable but commun de ces parasites. Par exemple, on estime à plusieurs planètes Terre les ressources nécessaires à la globalisation du modèle nord-américain. Or, aujourd’hui en 2008, bientôt 1009, les chinois et les indiens tentent à vouloir se doter des mêmes luxures que nous, ils en ont les pleins droits autant que nous les avons, sauf que…

Laissons maintenant les actes barbares et meurtriers et les enjeux environnementaux pour nous rendre sur le terrain économique. La droite ici, ne pourra se vanter de grand chose, sauf d’avoir enrichi une minorité parasitaire qui, au dépend de la masse laborieuse, s’est certes enrichie d’avantage ces dernières années où les spéculations ont fait un tabac. Tenons-nous en à notre époque, afin de percevoir à quel point les  parasites ont pu s’engraisser, sur le labeur des prolétaires, tout en disposant d’une aide généreuse des gouvernements, lesquels ne sont en fait que la poche  creuse du contribuable.

Par exemple, dès le début de la crise qui touchait surtout les centres bancaires et d’assurances, les plans de sauvetage se sont succédés. Sortant d’abord des centaines de milliards afin d’éviter les faillites de ces derniers, ils en sont aujourd’hui à des milliers de milliards et cela ne risque pas de s’arrêter là, puisque le nouveau président des États-Unis d’Amérique promet lui, une aide de 1000 milliards en quête d’une relance économique qui s’essouffle de plus en plus vite. Y a t-il eu une aide pour les propriétaires perdaient alors, leur maison à raison de 2700 par jour? Aucunement! Rien! Quedal! Niet! Séchez prolétaires! Aucune coalition de banque ne s’est fait connaître pour sauver les hypothèques de ces états-uniens en proie maintenant, aux problèmes qui touchent quelconque famille dans le besoin. Et l’on parle ici de divorces, de dépressions et de suicides! Quedal!

Mais en fait, sans les contribuables et les prolétaires, les systèmes financiers et économiques capitalistes seraient morts, quoique que la mort est toujours une possibilité, une éventualité. À nous d’y voir. Mais encore, cela démolit point par point les dires des capitalistes sur le soit-disant mérite des bourgeois, puisque encore une fois, c’est nous, prolétaires, qui les sauverons de la débâcle, de la faillite qui elle, n’hésite pas à nous frapper, nous, producteurs de PLUS-VALUE.

Le capitalisme lui, n’a que des échecs à nous dévoiler, des échecs compilés les uns sur les autres. Car si cette crise vous surprend et vous écoeure, sachez que ce n’était pas la première, mais peut-être la dernière… Encore là, à nous d’y voir!

Et si l’on additionne ces échecs et que l’on observe le cumulatif, on peut également constater que le partage des richesses n’a jamais porté ses fruits parmi les prolétaires majoritaires, mais se sont bel et bien concentrés dans les porte-feuille des bourgeois minoritaires, non-élus, non-méritants et totalement inutiles à l’humanité. La cartellisation dont nous parlait Karl Marx et ses successeurs n’était donc pas un mythe, comme l’entendent encore les capitalistes (Le blogue Antagoniste le prétend!). Et de toute façon, quiconque regarde attentivement la bourse ne pourra que confirmer ces affirmations marxistes, puisque même les commentateurs boursiers le confirment. Tinto achète un tel, Wal-Marde une autre compagnie, bref, la cartellisation a même battu des records avec la crise actuelle! Qui n’a pas vu Buffet acheter pour des milliards d’actions?

Les bilans de gauche et de droite n’ont rien en commun et ne visent strictement pas les mêmes buts. La gauche vise à partager les richesses, à donner à toutes et tous une vie équitable, égale en droits et un sens révolutionnaire à la vie de tous les jours. La gauche vise à mettre fin à l’exploitation de l’être humain par d’autres êtres humains.

La droite elle, vise tout le contraire. Avec comme base, son système capitaliste, elle dont des droits inégaux aux plus grands détenteurs de capitaux, la bourgeoisie. Cette dernière dicte aux gouvernements pantins, la marche à suivre, afin de s’enrichir d’avantage, quitte à le faire sur le labeur d’autrui. Pourquoi celui des majoritaires prolétaire qui par la vente de leur force de travail, créent la PLUS-VALUE nécessaire au profit, lequel permet plus d’exploitation encore par la suite?

Bref, ce que l’on peut constater aujourd’hui, c’est que le système capitaliste est mort d’abus et de son impertinence. On peut également constater que sans la classe laborieuse qu’est le prolétariat, rien ne va plus comme dirait le croupier! Et que sans celle-ci, les faillites émergentes emporteraient nombres de capitalistes bourgeois dans les bas fonds de la pauvreté. Mais ainsi ne soit-il pas, puisque nous avons des gouvernements capitalistes et que donc, nos poches seront vidées afin de les soutirer de cette fâcheuse et honteuse situation.

Les capitalistes n’ont qu’à bien se tenir puisque nous sommes en 2009 dans quelques jours et qu’aujourd’hui, contrairement aux années  »30, les prolétaires savent lire. Cela est d’autant plus dangereux pour les capitalistes puisque en plus de cela, le Kapital de monsieur Marx se vend comme des petits pains chauds à travers le monde entier! Les Manga japonais en font même une version animée!

PLACE À LA RÉVOLUTION!

Posted in Actualité, Afghanistan, Amérique du Sud, Économie, Élection, États-Unis, Bourgeoisie, Canada, Capitalisme, Chavez, CIA, Colombie, Communisme, Compagnie, Conservateur, Corruption, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Cuba, Démocratie, Dictature, Droite, Environnement, Exploitation, Fonds publics, Gauche, Guerre, Histoire, Impérialisme, Ingérence, Internationale, Japon, Libéraux, Lutte de classe, Militaire, Militarisme, Mouvement ouvrier, Néo-libéralisme, Obama, Pauvreté, Réactionnaire, Répression, Résistance, Révolution, Terrorisme, Terrorisme étatique, USA, Vénézuéla, Violence | 2 Comments »

Bilan de l’action pacifique contre le congrès des jeunes libéraux

Posted by Libertad ! sur 2 août, 2008

Dès midi, les gens, à l’appel du Regroupement autonome des jeunes, se sont rassemblés devant le pavillon sportif de l’Université de Sherbrooke. Durant cet après-midi chaud mais gris, les jeunes militants des groupes communautaires, mais aussi révolutionnaires ont distribués des tracts aux jeunes libéraux qui se rendaient à leur congrès. Très bien reçu par certaines personnes, ce tract à par contre été refusé par d’autres soit avec politesse ou arrogance. Il expliquait comment ce congrès risquait d’amplifier davantage l’écart entre les riches et les pauvres.

L’action non violente s’est très bien déroulée en général. Les policiers ont été pour une fois très corrects et n’ont pas cherché à nuire aux manifestants. Nous avons eus de très bonnes discussions en général avec les jeunes libéraux qui le voulaient  bien.

Par contre, nous n’avons pas été surpris d’apprendre que le Parti Libéral en était à payer un week-end à Sherbrooke à des gens d’organismes communautaires pour remplir leur salle. En ayant discuté pendant quelques minutes avec une jeune femme de Montréal qui travaille pour un centre d’intégration des nouveaux arrivants, elle nous a dit qu’elle n’était pas intéressée par la politique, mais qu’on lui avait proposé l’hôtel et les dépenses payées à Sherbrooke en échange de sa présence au congrès. Elle disait même être favorable à la gratuité scolaire. Résultat : après dix minutes, elle est sortie et est partie. D’autres membres ne connaissaient visiblement pas le programme : ils étaient surpris d’entendre que la commission jeunesse du parti libéral souhaite voir tripler les frais de scolarité…

En conclusion, plusieurs de ces jeunes libéraux sont des opportunistes ou des carriéristes, d’autres sont perdus et pour les autres, ils voulaient simplement profiter d’une fin de semaine payée à Sherbrooke. Cependant, il faut espérer qu’ils ne se laisseront pas endoctriner par la jeunesse néo-libérale !

À l’année prochaine !

– Un jeune communiste de Sherbrooke

Posted in Article, Charest, Libéraux, Réactionnaire | 2 Comments »

Jeunes libéraux, jeunes patrons !

Posted by Libertad ! sur 1 août, 2008

Tout les Partis politiques ont une aile jeunesse où les jeunes de moins de 30 ans peuvent militer et faire connaître leurs programmes au sein des cégeps et des universités. Nous avons qu’à penser aux jeunes du Parti Québécois ou encore aux jeunes Libéraux…

Le 1,2 et 3 août, se tient à Sherbrooke le congrès des jeunes Libéraux. Pendant ces trois jours, les 900 jeunes libéraux qui ont entre 16 et 25 ans vont se rassembler à l’université de Sherbrooke pour discuter et voter des idées qui ne vont qu’amplifier les inégalités sociales du régime néo-libérale. Parmis celles-ci, nous pouvons mentionner le fait qu’ils souhaitent tripler les frais de scolarités à l’université ! Ces jeunes futurs patrons ne pensent vraiment pas à leurs collègues étudiantEs qui dans plusieurs cas doivent vivre criblés de dettes et dans la pauvreté. Cette proposition ne fera que diminuer encore plus l’accessibilité aux études et aura comme effet d’augmenter les inégalités sociales entre les riches et les pauvres.

Dans leurs autres propositions, ils souhaitent une privatisation de l’eau, toujours en faveur des classes parasitaires bourgeoises, la privatisation de la SAQ (qui priverait l’État de plusieurs centaines de millions de dollars chaque année). En plus de tout le reste de leurs propositions, toutes plus anti-syndicales les unes que les autres…

Nous ne devons surtout rester les bras croisés sans rien dire ! C’est pour cette raison que nous vous convions à une action festive et non-violente demain, samedi 2 août à 13h00. Voici l’appel lancé par le Regroupement autonome des jeunes (RAJ) à Sherbrooke.

Congrès des jeunes libéraux:
Jeunes libéraux, jeunes patrons
Appel aux militants et aux organisations sociales !

Les 1er, 2 et 3 août prochains se tiendra à l’Université de Sherbrooke, le Congrès de la Commission jeunesse du Parti Libéral du Québec.

La Commission jeunesse du Parti libéral qui se dit « audacieuse » et « innovante » défend depuis plusieurs années des idées qui continuent de faire reculer le Québec:

-Le dégel des frais de scolarité
-L’abolition de la formule Rand, un acquis historique du mouvement syndical, dans les milieux de travail.
-Privatisation de la Société des alcools du Québec (SAQ)
-Privatisation de l’eau…

Ainsi, c’est sous le thème « Le Québec un travail d’équipe! » que la jeunesse libérale tiendra son Congrès…

Le Regroupement autonome des jeunes (RAJ) invite donc toutes les organisations sociales ainsi que les militants-tes à un rassemblement visant à dénoncer avec vigueur les idées rétrogrades fomentées par les jeunes libéraux alliés naturels du patronat.

Ce rassemblement se veut festif et famillial. Les militants-tes seront invités à distribuer des lettres à l’attention des jeunes libéraux visant à susciter leur objection de conscience au PLQ. De plus, nous occuperons l’entrée du Congrès de manière pacifique et festive et ce, toute l’après-midi.

Quand ? Le Samedi 2 août 2008 à 13h00
Où ? Devant l’entrée du Pavillon sportif de l’Université de Sherbrooke.

Pour information:

Regroupement autonome des jeunes (RAJ): 819-542-1045
rajestrie@leraj.org

Posted in Article, Bourgeoisie, Capitalisme, Jeunes, Libéraux, Réactionnaire | 20 Comments »

Dehors Stéphane Dion !

Posted by Libertad ! sur 27 février, 2008

dion.jpg
 »S’pas de ma faute si ça va mal ! »

Le manque de leadership de Stéphane Dion est tel depuis quelques jours que nous demandons si ce ne sera pas bientôt le début de la fin pour sa carrière politique. Les questions de l’Afghanistan et du budget préoccupent tout le monde. Une majorité des Canadiens (et une grande majorité des Québécois) sont opposés à la présence du Canada en Afghanistan. Par contre, c’est une majorité de députés au parlement qui approuvent désormais la poursuite de la mission de combat jusqu’en 2011. Même si ce sont initialement les libéraux qui ont décidés d’envahir l’Afghanistan, certains espéraient qu’ils arrêtent la mission de combat en «février 2009». C’est bien mal connaître la grande bourgeoisie et ses partis politiques ! Le manque de leadership de Dion a fait que les libéraux ont été obligés de se plier aux exigences des conservateurs, qui veulent aller encore plus loin que les libéraux dans leur agression contre un pays souverain. Ce n’est pas étonnant, car après tout, les libéraux et les conservateurs se ressemblent comme une paire de fesse, avec le bloc comme trou au milieu, pour reprendre la comparaison des partis politiques provinciaux de Michel Chartrand.

Nous aurions espérés qu’au moins, Dion aurait voté contre le budget. Mais non ! Même si ce budget était particulièrement injuste envers les pauvres et l’environnement, mais favorable aux pétrolières, les libéraux vont voter pour, parce qu’ils ont peur d’une élection. Espérons que les libéraux montreront la porte à leur «chef» !

Dehors Stéphane Dion !

Posted in Élection, Canada, Conservateur, Libéraux, Politique | 18 Comments »