Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘QS’ Category

De la démagogie crasse sur le foulard islamique

Posted by Libertad ! sur 16 mai, 2009

hijab Avec la récente décision de la Fédération des femmes du Québec d’appuyer les femmes qui souhaitent porter le voile dans la fonction publique, certains réactionnaires tentent de réanimer le «débat» sur les accommodements raisonnables. Ce «débat», que l’on aurait souhaité enterré, est en train de ressortir grâce à la malhabile propagande du Journal de Montréal, ce journal illégal écrit par des scabs.

Richard Martineau à attaqué pendant plusieurs jours les femmes musulmanes qui portent le voile islamique. Toujours en nous citant des sites ou personnalités ouvertement sionistes, il tente de diviser la population entre «bons» et «méchants». Pour lui, les bons, ce sont les petits québécois blancs, catholiques et francophones. Les méchants, toujours selon lui, ce sont les musulmans et les immigrants en général. En plus des traditionnels appuis venant des fascistes du site Point de bascule et de l’Action démocratique du Québec (dont nous attendons toujours la disparition), Christine Saint-Pierre, la ministre de la culture et de la condition féminine, à ajoutée un grain de sel inutile dans la plaie.

Pendant une attaque contre le PQ (cet autre parti démagogue), elle affirme qu’ils «ont refusé d’appuyer nos soldats en Afghanistan qui sont là pour sortir les femmes d’un régime dictatorial.»Donc pour elle, «nos» soldats (qui sont ceux de la bourgeoisie en fait) sont là pour libérer les pauvres femmes afghanes. Cet argument réchauffé à été amplement démoli depuis des années. Est-ce qu’elle se souvient du projet de loi de Karzai qui autorise le viol des femmes hazaras (minorité chiite) ? Est-ce qu’elle connaît la situation réelle des femmes afghanes depuis que «nos» soldats  sont dans le pays ? Non seulement leur situation ne s’est pas améliorée, mais elles doivent faire face à une insécurité grandissante et à un taux d’agression alarmant.

« Voulons-nous vraiment qu’un catholique arborant une croix visible, une femme musulmane portant un voile ou un juif, une kippa, soient exclus des milliers d’emplois disponibles dans la fonction publique et les services publics?» répliqua Amir Khadir dans une intervention assez juste. Si il ne faut pas exclure une personne en fonction de sa religion, il faut néanmoins appuyer ceux et celles qui refusent d’être contraints à porter un symbole ou un voile. Cependant, interdire carrément le voile empêcherait sûrement plusieurs femmes musulmanes à s’intégrer dans la société québécoise.

Publicités

Posted in Coup de gueule, Droits de la femme, Immigration, PQ, Préjugés, QS, Racisme, Réactionnaire, Religion | 9 Comments »

Québec Solidaire remet en question le capitalisme!

Posted by quebecsocialiste sur 30 avril, 2009

À la veille de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses, Québec solidaire procédait aujourd’hui au lancement de son manifeste Pour sortir de la crise : dépasser le capitalisme ?.

L’actuelle crise économique est l’aboutissement des politiques néolibérales imposées depuis 30 ans par les divers gouvernements, selon le député de QS, Amir Khadir, qui est donc d’avis qu’elle n’est pas seulement le fait de quelques fraudeurs.

« Notre système économique lui-même, basé sur l’accumulation de profits sans fin, est en grande partie responsable des problèmes que nous vivons actuellement. Il est temps de revoir ce système pour qu’il place l’humain et la nature au centre de ses préoccupations. Québec solidaire propose de dépasser le capitalisme et d’oser aller vers des alternatives radicalement différentes au plan politique, social et écologique. Déjà des initiatives citoyennes et politiques existent : économie sociale, agriculture verte, énergies renouvelables, systèmes d’échanges et de troc, etc. Allons plus loin! Plus que jamais, un autre Québec et un autre monde sont non seulement possibles, mais nécessaires », a conclu Amir Khadir.

La brochure du manifeste sera distribuée dans toutes les régions du Québec au cours des prochaines semaines. Le manifeste complet est disponible au www.quebecsolidaire.net.

Posted in Amir Khadir, Environnement, Gauche, Lutte de classe, Mouvement ouvrier, Politique, QS, Québec, Québec solidaire | 49 Comments »

180 degrés à babord

Posted by sylvainguillemette sur 19 février, 2009

https://i0.wp.com/www.sitedesmarques.com/affiliation/net-affiliation/images/generation-shopping/2a/2182041-raporteur-180-degres-avec_GD.jpgComme moi, certains ont sans doute bien aimé leur café quotidien ce matin en regardant les nouvelles. C’est que Claude Castonguay a fait demi-tour sur le rapport qu’il avait rendu disponible l’an dernier. Il a même remercié Jean Charest de ne pas avoir appliqué son rapport! Castonguay avait servi les adéquistes dans leur argumentaire aux fins de défendre la privatisation de la santé, au détriment des intérêts de la nation québécoise –ils devront se contenter de leurs affirmations dérisoires-.

Il n’est toutefois pas étonnant de voir que le revirement de monsieur Castonguay reflète exactement la position du nouveau parti à l’Assemblée nationale -Québec-solidaire-, puisqu’il est facile d’en prévoir les échecs futurs avec une pareille économie, laquelle est je crois, plutôt chancelante. Pour ceux et celles qui tardent à payer leurs comptes, imaginez en plus que l’on vous impose une facture médicale…

Également, cela reflète ce que nous, membres de RW, avions prédit quant au risque que pouvait prendre une nation en se donnant un pareil modèle. Si vous vous rappelez bien, nous avions donné en exemple les états-uniens, lesquels perdaient alors leur maison à raison de 3000 personnes par jour. Nous avions alors questionné les capacités d’un tel individu –ayant perdu sa maison, son emploi, etc..- à se payer les soins privés, alors qu’il n’était même pas en mesure d’avoir un toit sur la tête.

Décidément, l’ADQ/Équipe Mario Dumont, en plus de perdre son chef -le propriétaire de l’ADQ/Équipe Mario Dumont-, aura perdu beaucoup en moins d’un an, elle qui comptait sur ce rapport pour nous imposer sa doctrine ultra-capitaliste, dont même les états-uniens ne veulent plus si l’on se fie au choix qu’on fait les électeurs de ce pays –Obama a promis l’universalité du système de santé-.

Il n’y a donc pas que le cheval de cette formation qui soit mort, mais bien toute son écurie.

Notons qu’avec un pareil revirement de LEUR spécialiste -qui n’a fait qu’admettre ce que nous, socialistes ou sympathisants, affirmions-, les adéquistes n’ont plus grand-chose à défendre à l’Assemblée nationale, mais devraient plutôt solliciter une place au conseil du patronat, là où se trouvent leurs véritables intérêts.

Posted in Actualité, ADQ, Économie, Bourgeoisie, Droite, Gauche, Libéraux, Néo-libéralisme, Pauvreté, Politique, Privé, QS, Québec solidaire, Santé, USA | 16 Comments »

Un remplaçant pour Jeff Fillion

Posted by sylvainguillemette sur 1 février, 2009

https://i1.wp.com/www.cjmf.com/images/animateurs/8.jpg

Dans un torchon-poubelle comme seuls savent le faire les drètistes en manque de sensations fortes, Sylvain Bouchard, l’animateur de 93,3 FM, a attaqué et diffamé Françoise David, l’une des co-porte-parole de Québec-solidaire.

Qualifiant cette dernière de soviétique, sans pour autant mesurer le poids de ses propos et l’in-justesse de ces derniers, Sylvain bouchard, un populiste à la sauce conservatrice, a démontré toute l’incohérence et l’ignorance crasse qui repose sous le couvercle de la fermeture idéologique de ces capitalistes, disjonctés et désuets si l’on tient compte du récent krach boursier et de la défaite de leurs derniers bastions en Amérique du Nord et en Australie.

Parce qu’elle figurait dans un cahier d’exercices scolaire qui choque les drètistes, Madame David a froissé les intérêts idéologiques de ces conservateurs qui, voyant le catholicisme décrit égalitairement aux diverses sectes du monde, dont celles du Moyen-Orient, se sont senti offusqués. Pourtant, madame David n’y apparaît qu’à titre d’ex-présidente de la Fédération des femmes et y représente des intérêts féministes. Mais c’était une parution dans le cahier Dialogue 2, ce cahier portant sur le cours «éthique et culture religieuse». Ce fameux cours qui dérange tout au plus, quelque millier de familles croyantes sur des millions qui ne croient et pratiquent pas.

Le bourgeois Michel Lorrain a défendu son chevalier du populisme sans retenue, qualifiant cette affaire, d’affaire publique. «Fort heureusement, notre système démocratique protège la liberté d’expression et son corollaire, la liberté de presse, qui jouent un rôle essentiel et inestimable dans notre société. D’ailleurs, il ne peut y avoir de démocratie sans la liberté d’exprimer des idées et des opinions sur le fonctionnement des institutions publiques.» Sauf qu’en se faisant, l’animateur capitaliste extrémiste et conservateur Bouchard a démontré une haine affichée contre les valeurs de gauche, tout en omettant de démontrer la liaison existante avec le sujet dont il parlait. Il n’a en fait, qu’exprimer son intolérance vis-à-vis la gauche qui, pourtant, est plus crédible aujourd’hui qu’il y a quelques mois, et plus viable que le système capitaliste qui le privilégie.

Après une chute inévitable du système capitaliste débutée ces derniers mois, ce système économique a démontré ses limites et sa dépendance de la poche du prolétariat et des divers contribuables. C’est une défaite, une défaite qui devrait, en principe, faire reculer les abcès que sont les capitalistes, sur leurs prétentions. Leur modèle, ne leur en déplaise, est un système parasitaire qui légitime et défend le droit d’exploitation des travailleurs par une poignée d’individus, a bourgeoisie. Ce modèle parasitaire est récemment tombé et depuis, les pillages se succèdent, se faisant par contre appeler «plans de sauvetage» par nos serviles du jour. Mais de fait, ils consistent en un vol systématique des contribuables, dont les prolétaires, ceux-ci produisant la PLUS-VALUE dont se régalent les voraces appétits bourgeois. Il est un fait que sans l’aide apportée par ces plans de pacotille, le système aurait déjà sombré dans une crise bien plus grave et que donc, ce n’est plus un système viable, c’est un système économique sur l’assistance sociale. En fait, il ne l’a jamais été puisque ces crises se sont déjà produites avant et que là encore, les «plans de sauvetage» se succédaient.

Bref, Bouchard, ce chevalier populiste crasse par excellence, a vogué sur une vague populaire auprès de quelque millier de familles, alors que des millions d’autres voient d’un bon œil ce cours d’éthique et des religions. Son bourgeois, monsieur Lorrain, n’a pu que prouver ses véritables intérêts, soit les cotes d’écoute de sa radio poubelle transfusant la haine et l’ignorance à travers l’ouïe des auditeurs, dont la plupart sont des adéquistes frustrés de leur défaite bien méritée.

Dans son plaidoyer, Bouchard a attaqué le socialisme, alors qu’il ne s’agissait que d’un cahier d’exercice portant sur les sectes du monde. Ne reconnaissant pas le catholicisme comme une secte, cette branche populiste du monde de la radio a confirmé l’absence de neutralité et donc, de journalisme dans ses articles.

«N’acceptez pas le « brainwashage » socialiste de vos profs syndiqués en faveur d’un parti qui s’appelle Québec solidaire» clamait Bouchard, alors que lui même capitaliste, il «brainwashait» ses auditeurs consentants ou endormis. Malgré l’évidence de la non-viabilité du modèle qu’il défend, il trouve le moyen d’attaquer un modèle qu’il ne saurait expliquer, même avec un dessin. Aurait été intéressant que Bouchard ajoute POURQUOI, le socialisme doit être balayé sous le tapis. Mais je ne compte pas sur lui pour argumenter ses coups de tête populistes.

Et lorsqu’il ajoute «Dans un cours où on se vante de mettre toutes les sorcières, les sectes et les chamans sur un même pied d’égalité, quand vient le temps de parler de politique, les masques tombent. Les profs gauchistes syndicalistes du Québec s’affichent»…, Bouchard le populiste crasse démontre son incompréhension du sujet et de la popularité de ce cours. Il tente également de lier la gauche syndicaliste au tout, arguant que nous nous masquons. Il n’en n’est point le cas, toutes et tous au Québec, savent où logent les socialistes en matière de religion. Quant aux faits qu’il évoque, soit que la religion catholique en est une comme les autres, il est impossible de savoir si le populiste crasse qu’il est dément ou réfute cette affirmation. J’aimerais, là encore, obtenir un argumentaire soutenant sa position, s’il se positionne clairement. Et peu importe si la gauche portait un masque ou non, la religion catholique demeure une secte comme les autres, ne leur en déplaise.

Heureusement, ce cours sera bel et bien tenu et enfin, nos enfants apprendront les rudiments de la manipulation intellectuelle, laquelle est un outil avantageant les privilèges de l’Église et de la bourgeoisie. Bouchard et Lorrain pourront s’ils le veulent, s’inscrire au cours et voir qu’en aucun cas, les syndicats et les socialistes ne jouent quelconque rôle de manipulation intellectuelle. Ils ne pourront, qu’au contraire, se rendre compte qu’ils en sont, eux, les complices avantagés.

Honte aux capitalistes!

Honte aux manipulateurs intellectuels!

Note

CJMF a invité madame David à débattre à sa station, mais quiconque connait la station sait que le débat n’y existe point, que tout comme sur les blogues ou les radios de droite, lesquels nous censurent, nos dires sont transformés et manipulés par ces défenseurs du capitalisme. Démagogie s’en suit, laissant place à la discorde et aux insultes émanant des cordes vocales capitalistes. Quiconque a déjà entendu cet imbécile parler à la radio, sait également qu’il ne saurait pas reconnaître un système socialiste, même s’il vivait dedans et que jamais au cours de sa carrière, le populiste Bouchard n’a argumenté la moindre de ses diatribes à l’endroit de ses adversaires idéologiques. Madame David devrait refuser le débat et l’inviter lui, à débattre dans nos instances DÉMOCRATIQUES, qui lui laisseront un temps suffisant, et égal à celui de son interlocuteur. Ainsi, paraîtra toute la lucidité de cet imbécile de service, au service de la bourgeoisie (Lorrain).

Posted in Actualité, ADQ, Économie, Éducation, Église, Bourgeoisie, Capitalisme, Citations, Controverse, Culture, Démocratie, Droits de la femme, Exploitation, Extrême-droite, Féminisme, Gauche, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Populisme, Propagande, QS, Québec (ville), Québec solidaire, Radio, Réactionnaire, Religion, Secte, Trou du cul | 57 Comments »

Martineau n’a pas de camp…

Posted by sylvainguillemette sur 23 janvier, 2009

https://i1.wp.com/accel23.mettre-put-idata.over-blog.com/0/31/36/59/conduire.gif

L’invité de tempo de Bazzo.tv fut quelque peu contradictoire, lorsque l’animatrice lui posa quelques questions quant à son «camp».

Il répondit d’abord, à une question portant sur ce qui devrait disparaître de la surface de la Terre, que les religions devaient être éradiquées, sans exception. Et comme deuxième choix? La gauche, qui d’autre!? Et il souligne explicitement Québec-solidaire…

Et lorsque vint la question sur le «camp» de monsieur Martineau, ce dernier répondit bêtement, dans le sens d’abruti, qu’il n’avait pas de camp. Pourtant, juste avant, il avait clairement identifié son «camp ennemi».

Une ou deux questions plus tard, il en rajoute en affirmant qu’au Québec, il y a de la place pour un parti de droite «économique» et ce faisant, réaffirme son attachement aux idées de droite, celles donc, d’un camp.

Donc, tout en affirmant que la gauche devrait être soufflée de la surface de la Terre, telle une plume dans la paume d’une main, et tout en complémentant qu’un parti de droite économique a sa place au Québec, et donc ailleurs, monsieur Martineau continue néanmoins d’assurer qu’il n’est dans aucun camp.

Donc, si je comprends bien, je suis dans le champ si je crois qu’il est de droite. Le fait qu’il travaille chez Quebecor n’y est pour rien non plus, c’est sans doute un hasard.

Qu’il soit d’un camp ou d’un autre, tout ce que je peux dire, c’est qu’il n’est pas dans le miens, et j’en suis des plus heureux.

Quant au camp qu’il affectionne, cela n’a rien d’étonnant, puisque monsieur Martineau est le dernier populiste en ville, le remplaçant de Jeff Fillion.

Et quant aux pertinences de ce dit camp, elles ont de loin dépassé la ligne de la cohérence et ce, depuis déjà belle lurette. Si le socialisme n’a jamais réussi à pourfendre les barrières idéologiques, repoussées par les stratèges de la bourgeoisie, le capitalisme a, lui, eu sa chance et n’a pas su faire bonne démonstration auprès du prolétariat. Le partage des richesses n’est que superficiel et la concentration de celles-ci n’est que plus évidente à chaque jour, étant donné que l’on perçoit à la bourse, l’appétit interminable des plus grosses entreprises, envers leurs adverses plus petites.

Sinon, l’exploitation même, faisant fi de l’absence de débat, n’est qu’un autre signe évident du totalitarisme qui règne en ce monde, dominé par une poignée de parasites qui ne s’enrichissent que d’avantage, jour après jour et toujours, sur le labeur du prolétariat. Et je n’ai même pas encore abordé le déclin de cet empire, cette crise économique où chaque prolétaire, se voit soutiré de son capital qui bientôt, constituera une dette publique majeure et laquelle, en fin de compte, n’aura servi qu’à éponger les dettes des si méritants bourgeois minoritaires.

Le capitalisme à la Martineau, il est mort dès qu’un seul prolétaire a dû payer de sa poche, les dettes bourgeoises. Les capitalistes peuvent maintenant se targuer d’être autant déconnectés que nécrophiles. Et ce que propose Martineau, au Québec en tout cas, c’est d’accélérer le processus de parasitisme, bref, de lancer ce futur pays sur la voie de la privatisation massive, et des services humanitaires, comme l’éducation ou la santé, et de l’ensemble des services –déjà privatisés d’ailleurs-. Ce faisant, monsieur Martineau affirme que des «Péladeau» méritent de se faire du profit sur la misère humaine hasardeuse, s’ils en ont les moyens, etc..

C’est là toute la cohérence de nos adversaires, mais je m’en réjouis encore! Car nous ne sommes pas dans le même camp, quoiqu’il en dise.

Posted in Actualité, Bourgeoisie, Capitalisme, Communisme, Démocratie, Dictature, Droite, Extrême-droite, Fascisme, Gauche, Histoire, Impérialisme, Lutte de classe, Média, Médias, Populisme, Privé, QS, Québec solidaire, Réactionnaire, Religion, Secte, Trou du cul | 21 Comments »

Daniel Audet, le spécialiste du socialisme de JDM

Posted by sylvainguillemette sur 20 janvier, 2009

https://i1.wp.com/medias.infopresse.com/infopresse.com/05_11/images/0000015556-001.jpg

(anti-syndicaliste notoire, défenseur des idées de droite, pseudo-journaliste)

Le cas Daniel Audet

Après Richard Martineau, sa colistière Johanne Marcotte la toute lucide et quelques uns des blogueurs drètistes d’internet, c’est au tour de Daniel Audet du Journal de Montréal de s’en prendre aux idées d’Amir Khadir, de son parti, en s’en prenant à l’homme plutôt qu’au bien fondé de son argumentaire basé sur une expérience indéniable.

Dans un texte des plus ABC, bâti d’un échafaudage primaire, le pseudo-spécialiste du socialisme ravage l’homme politique en retournant sur les évènements du «lancer de chaussure», sur l’effigie d’un des plus grands tueurs de masse de notre ère, George Bush. Mais se serait-on offusqué d’un tel acte vis-à-vis Saddam Hussein, lui qui pourtant, n’est pas responsable d’autant de morts que George Bush -et l’ancien copain du père de ce dernier-?

Qu’Amir Khadir n’ait pas excusé ses actes est pour son électorat, un signe d’encouragement brisant le cynisme de ce dernier, puisque pour une fois, un politicien dit les mêmes choses qu’«avant», après avoir été élu démocratiquement par une majorité populaire. Que les autres politiciens n’aient pu en faire autant me désoriente sur leur position quant aux criminels de guerre, quant aux crimes de guerre même.

Populisme crasse et abjecte


L’article de Daniel Audet s’inscrit dans une suite d’articles populistes et démagogiques publiés par le journal anti-syndical de Montréal et laisse croire au lecteur aliéné, qu’Amir Khadir pourrait agir par intérêt personnel, voire populiste. Cela ne vise qu’à effrayer le lectorat du journal des mesures socialistes, alors qu’un effondrement du capitalisme fut bel et bien amorcé l’année dernière et ce,  à travers le monde. Les craintes de voir le socialisme ressurgir leur impose de lancer une propagande sans retenue envers les militants de la gauche qui pourtant, tiennent bon grâce à un argumentaire de béton. Daniel Audet accuse Amir Khadir de miser sur le populisme, dans un article «populiste» et sans contenu argumentaire.

S’en prenant ensuite à l’électorat lui-même de monsieur Khadir, Audet les accuse de snobisme. De suivre une mode… Et c’est ça le plus méprisant, envers ces électeurs qui dois-je le croire, n’auraient pas toute leur tête, selon Daniel Audet l’anti communisme primaire. Comme pour vouloir mettre des épices sur son spaghetti à la sauce du jour, Audet enchaîne avec des attaques non-argumentées contre les communistes, contre le Parti communiste du Québec entre autre.

Il dit, avec certitude affichée, que les communistes, eux, avaient au moins l’honneur de pratiquer leur dogme… Or, Karl Marx semblait bien avoir raison, si l’on se fie aux derniers évènements touchant l’économie capitaliste; de la cartellisation des richesses aux effondrements multiples des marchés, suivis du pillage des prolétaires et divers contribuables afin de sauver l’odieux système d’exploitation des masses.

Et pour se convaincre, Audet en rajoute en citant un chef d’œuvre, Germinal. Mais en quoi est-ce que Germinal avait-il tort, sur quels points l’exploitation n’était-elle pas démontrée dans ce film, fait et refait, et refait? Bref, plus d’un siècle de raison, laissé dans l’oubli par des capitalistes fautifs et complices, pourtant confrontés aux échecs multiples et aux bilans les plus sombres sur leur modèle économique basé sur le parasitisme des exploitants, envers des exploités.

Quant aux connaissances de monsieur Audet sur le communisme, elles sont aussi profondes que celles de Joe le plombier en électricité. Passant des purges staliniennes, qu’il cite d’ailleurs ainsi, telles quelles, au froid régime des Khmers Rouges, Audet n’en démord pas, c’était du «communisme«! Or, tous savent aujourd’hui que les régimes qui ont pu se réclamer du communisme sans pour autant afficher quelconque projet socialiste, mais également, que l’habit ne fait pas le moine.  Bref, Staline n’appliqua aucunement la dictature DU prolétariat, mais bien SA dictature SUR le prolétariat. Ce qui n’a rien de communiste… Quant aux Khmers rouges, autant prétendre que Charles Taylor du  Liberia, était capitaliste alors… Si par le seul fait de s’en réclamer, un être peut être considéré comme communiste par les ignorants en la matière, je déclare que George Bush peut lui, se mériter le prix Nobel de la paix! Visiblement, monsieur Audet n’y connait strictement rien.

Par exemple, où sont les conseils populaires munis d’élus révocables en tout temps, dans l’un ou l’autre des exemples cités par monsieur Audet? Mais encore, il est odieux et abjecte de lancer des bilans mensongers sur des systèmes n’ayant tout simplement jamais existé, alors que le capitalisme, lui, bien réel, s’effondre tous les 30 ans et mène à la misère, des milliards d’êtres humains, tout en concentrant les richesses dans les poches des bourgeois, une élite parasitaire qui se situe en de ça des 5% globalement parlant. Si monsieur Audet voulait sérieusement lancer des bilans, il pourrait constater que l’année 2008 donne suite au plus gros pillage de l’histoire de l’humanité et que c’est encore une fois signé, CAPITALISME.

Je suis fier du parti auquel je contribue, d’abord pour ses efforts vis-à-vis les multiples attaques disgracieuses et sans fondement dont elle est victime, mais aussi pour son ouverture d’esprit par rapport à nous, les communistes, ce dont Audet ne pourrait se targuer.

En 2009, c’est odieux de prétendre que le capitalisme, ce système pourri qui légitime l’exploitation des êtres humains par une élite non-méritante, qui ne partage pas les richesses, mais qui les concentre chez cette même minorité citée, s’avère être le meilleurs système. Avec autant de défaites, de crimes commis par impérialisme, bref, de pauvreté et de sang versé –sans parler du gaspillage de ressources et de la pollution massive-, les capitalistes trouvent encore le culot pour cracher leur venin sur leurs opposants idéologiques en sortant bien entendu, les vieux épouvantails désuets, dont même les communistes les plus sérieux se sont débarrassés depuis belle lurette.

Le communisme, «le pire système qu’ait connu l’humanité» affirme Daniel Audet…  Mais qu’en connait-il? Il n’a cité aucun communiste, il a même cité un ancien copain de Washington pour auto-affirmer ses dires. Et si nous comparons le régime de Cuba à celui des autres pays de l’Amérique latine de droite – ce qui en reste d’ailleurs -ou des pays du tiers-monde, Cuba sort gagnante à coup sûr, sur tous les plans! Santé? Éducation? Mettons Audet au défi de prouver le contraire… Sinon, tous les systèmes capitalistes,, eux, n’ont survécu que grâce aux pillages systématiquesdes contribuables, dont les prolétaires, sans même avoir leur consentement. Tantôt appelés «Plans de sauvetage» ou «Deal» , ces efforts ne sont en fait et en réalité, que le transfert d’une dette bourgeoise vers le prolétariat, les dits «fonds publics».

J’aimerais également ajouter que le Parti communiste du Québec, lequel est cité par Daniel Audet le populiste crasse, n’a jamais commis de crimes contre l’humanité, ni de crimes de guerre, ni fait couler quelconque goutte de sang. Alors que le gouvernement Harper, lui, a bel et bien torturé un enfant-soldat, ce qui constitue un crime de guerre, violant les conventions signées par Ottawa, monsieur Audet n’a pas jugé bon condamner ces pratiques haineuses et violentes. Ça ne dérange pas monsieur Audet, il en a contre les communistes, lui qui travaille pour un journal réactionnaire et anti-syndical. Et pour les tirs de phosphore blanc de l’armée canadienne en Afghanistan, ou du maintient de la dictature en Afghanistan? Monsieur Audet est sélectif dans ses attaques, dans ses accusations. Ça, ça ne le dérange pas non plus, étant donné que ce sont des capitalistes, donc des alliés idéologiques, qui commettent ces crimes violents et haineux. Daniel Audet, comme ses comparses drètistes, est infligé par le syndrôme de la critique sélective.

Le plus con!


Le plus con dans tout ça, à part monsieur Audet lui-même, c’est que ce dernier espère briser l’appui à monsieur Khadir, aux forces progressistes, en citant son interrogation sur les attentats du 11 septembre 2001. Or, monsieur Khadir n’accusait personne, il se questionnait, ce qui était parfaitement légal et normal, compte tenu des inepties que véhiculait l’administration Bush. Mais monsieur Audet, lui, semble tout savoir, c’est qu’il est omniscient devons-nous comprendre. Ou encore,c’est le syndrôme qui fait encore des siennes et monsieur Audet ne trouve rien d’anormal dans toute ces escroquerie.

Et de plus en plus de gouvernements affirment trouver plutôt louche, la conception historique des évènements du 11 septembre 2001. Qui ne peut pas se soucier des liens entre la famille Bush et la famille Ben Laden? Qui ne peut pas se soucier du fait que la mission afghane ait débuté bien avant les attentats du 11 septembre 2001? Qui ne soucie pas des «900 mensonges» proférés par le président états-unien, ce tueur de masse impuni nommé George Bush? Qui ne se soucie pas des liens qu’avait Hamid Karzaï, en tant que consultant chez UNOCAL, avec la maison blanche qui considérait à l’époque, les talibans comme un gouvernement légitime? Qui ne soucie guère des explosions ayant été entendues et vues au bas des tours, ce fatidique jour de septembre en 2001? Les faits sont qu’aucune enquête réelle n’a eu lieue, qu’elle était strictement contrôlée par Washington et ses services secrets. Les faits sont aussi que le jeune frère de Bush, quelques semaines avant l’attentat, installait le système de sécurité du WTC pour une coquette somme de quelques millions de dollars, tout en remplissant le bâtiment de poussière, comme si l’on avait creusé des trous dans les murs. Que dire du fait que le propriétaire a assuré ses tours contre les attentats terroristes spécifiquement, queqlues semaines avant les attentats et alors que ses affaire$ n’allaient pas tellement bien? Sont les faits également, qu’Al-Qeada et les Talibans, furent financés, armés et entraînés par la CIA, une organisation terroriste comme tant d’autre, mais qui doit être légitime, aux yeux des «Daniel Audet». Ces ennemis d’aujourd’hui, Al-Qeada et les Talibans, étaient en fait les outils utiles d’un passé douteux.

Conclusion

Je me réjouis de savoir que de plus en plus de prolétaires se démarquent par leur conscience et que les discours populistes crasses anti-communistes, comme ceux de monsieur Audet, ne trouve écho que parmi les aliénés et les capitalistes encore cons-vaincus, malgré l’effrayante réalité qui afflige leur modèle économique parasitaire -en mode survie-, pour une Xe fois. L’effroyable réalité, c’est que les futurs chômeurs devront leurs futures dettes et celles de leurs enfants au si merveilleux système capitaliste, puisque sans leurs fonds de poche, les dettes bourgeoises ne seront jamais résorbées et le système s’écroulera sur lui-même. Alors c’est sans consentement que ces contribuables se verront payer la note, comme avant, comme ce sra toujours le as sous le capitalisme, sous cette dictature bourgeoise.

Avec un peu plus d’«Amir Khadir», ce sera un peu moins de messieurs «Audet» et nous ne pouvons que nous en réjouir, tout comme nous pouvons nous réjouir de la chute adéquiste et du système capitaliste international, de cette dictature bourgeoise qui depuis déjà trop longtemps, maintient dans la misère une humanité plus méritante que ses minoritaires exploitants.

Révolution, seule solution!

Sylvain Guillemette (communiste membre de Québec-solidaire et du Parti communiste du Québec)

Posted in Actualité, ADQ, Afghanistan, Amérique du Sud, Amir Khadir, Armes, Économie, États-Unis, Bourgeoisie, Bush, Capitalisme, CIA, Communisme, Conservateur, Conservateurs, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Démocratie, Dictature, Droite, Environnement, Exploitation, Fonds publics, Gauche, Histoire, Impérialisme, Journal, Journalisme, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Montréal, Mouvement ouvrier, Néo-libéralisme, Pauvreté, Politique, Populisme, Propagande, QS, Québec solidaire, Réactionnaire, Santé, USA, Violence | 5 Comments »

Le cas Daniel Audet

Posted by Jean-Sébastien Vézina-Girard sur 20 janvier, 2009

Qui est Daniel Audet ?

Ancien délégué général du Québec à Londres, l’auteur est revenu en politique en juin 2006, comme conseiller spécial du chef du Parti québécois, André Boisclair. Dans les années 1990, il a pratiqué le droit au cabinet Lapointe Rosenstein, a été directeur de cabinet du vice-premier ministre Bernard Landry, puis est devenu vice-président de Vidéotron, en 1997. Avant de replonger dans l’univers politique, il a dirigé le Cabinet de relations publiques National à Montréal. Il est maintenant premier vice-président du Conseil du patronat du Québec. (1)

Dans le magazine L’actualité (15 octobre 2007), il nous présente ses « 15 idées pour un Québec fort ».
Invité à l’émission Christiane Charrette de Radio-Canada (29 septembre), Daniel Audet déclarait qu’il peut maintenant dire tout haut ce qu’il pensait tout bas lorsqu’il était le principal conseiller d’André Boisclair.

Ce qu’il dit a effectivement le mérite d’être clair. « Les  » lucides  » ne vont pas assez loin », affirme aujourd’hui celui qui s’est trouvé une niche au lendemain des dernières élections à titre de vice-président du Conseil du patronat. (2)
_______________________________________

Et voici ce que M. Audet avait à nous dire ce matin dans le journal de Montréal

 » Le cas d’Amir Khadir

Dans d’autre pays – des pays aux traditions belliqueuses séculaires -,lancer des chaussures au visage de son adversaire en guise d’argument est un geste à la fois grave et classique. On dit d’ailleurs que là-bas, le lanceur de chaussures est devenu un héros national…

Mais il se trouve que par ici, les moeurs sont beaucoup plus respectueuses de l’intégrité physique des personnes. À la limite, il nous arrive de lancer des insultes du genre kalb (ou chien en français) mais habituellement, c’est pour s’en excuser les heures qui suivent… Et quand on brûle des effigies, ce n’est généralement pas le fait de membres de l’Assemblée nationale mais celui de groupes de pression qui dérapent.

LA POLITIQUE SPECTACLE

Le mot qui décrit le mieux l’art auquel s’adonne le député Amir Khadir est : politique spectacle. C’est un spécialiste du stunt publicitaire. C’est un artiste du verbe qui déballe sa logorrhée remplis de sophisme de cégépien qui se croit. Il fait de la politique par romantisme. Et ceux qui ont voté pour lui, pour la plupart, l’ont fait par snobisme. Par effet de mode. Et c’est ça le plus déprimant: pour être cool et branché sur le Plateau Mont-Royal, il faut voter Québec solidaire. Au moin les vrai communistes -pas les caviars, les autres, ceux qui vendaient En Lutte ou La Forge en queue de chemise aux stations de métro-,eux, faisaient de leur idéal une parxis sérieuse. Ils se triomphaient royalement mais ils était sincères. Maintenant tout est cliché. On rejoue Germinal en technicolor!

Que savent les communistes en goguettes du Plateau des purges staliniennes, du génocide perpétré par Khmers rouges et des journalistes bâllionnés et tués par les nombreuses dictatures de cette obédience? Savent-ils seulement que le parti dont M.Khadir est co-porte-parole est partiellement issu du Parti communiste du Québec et que Québec solidaire n’a fait aucun mystère de son association formel avec ce parti lors de la dernière campagne électorale? Il est odieux de voter pour les communistes au Québec en 2009, ce mouvement ayant fait la preuve par 9 que s’était un des pire système que l’humanité est connus.

LE PLUS GRAVE

Mais le plus grave ce n’est pas l’acte de violence ( les chaussures lancées à Bush ) que M.Khadir a endossé en lançant lui même sa chaussure, mais les positions inacceptables qu’il a prisent par le passé. Ainsi, à la veille du 5e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, M.Khadir a cru bon évoquer la possibilité que cet événement n’était peu-être au fond un vaste complot organisé par les américains eux-mêmes et qu’une grande enquête internationale devrait être instituée pour faire la lumière sur les attentats! Excusez du peu!

SNOBISME

Ce n’est pas comme insulte ni même une chaussure lancée au visage. On ne peu pas demander pardon pour une pensé qu’on a réellement eue. Pour moi, cette déclaration suffit à elle seule pour disqualifier M.Khadir.

Je me réjouis par ailleurs du fait que QS stagne au dessous des 4% à l’échelle du Québec, malgré la complaisance d’une certaine presse. Autre bonne nouvelle: à part la cool circonscription de Mercier, le niveau de snobisme ailleurs au Québec n’est pas assez élevé pour permettre l’élection d’un autre député Québec solidaire.  »
____________________________________

Et maintenant cet éminence grise de la politique québécoise nous montre son vrai visage en démontrant son ignorance crasse à l’égard de Québec solidaire et surtout du communisme.

 »Dans d’autre pays – des pays aux traditions belliqueuses séculaires  »

Vous parlez de quel pays ,l’Irak ou les États-Unis? Parce que pour ce qui est de chercher la guerre au autres je crois que les États-Unis gagne haut la main! Il n’est pas obligé d’être sur son territoire pour déclarer la guerre .

 »On dit d’ailleurs que là-bas, le lanceur de chaussures est devenu un héros national… »

Non seulement national mais international!

 »Mais il se trouve que par ici, les moeurs sont beaucoup plus respectueuses de l’intégrité physique des personnes. »

C’est vrai que nôtre cher police est très respectueuses des manifestants venants prononcer une opinion, ou des prisons étatsuniennes dans lequels la torture est chose commune.(3) Ou du fait qu’il veulent maintenant équiper les policiers de défibrillateur pour réanimer une personne morte d’un tazer! C’est vrai qu’ici on est beaucoup plus respectueux de l’intégrité physique des personnes!

 »À la limite, il nous arrive de lancer des insultes du genre kalb (ou chien en français) »

Kalb ? Jamais entendu, quelqu’un a déjà entendu sa?

 » Et quand on brûle des effigies,  »

Personne n’a  brûlé d’effigie dans ce lancer de souliers, et ce 3 camarades de ce blog peuvent le confirmer moi même car j’en suis l’un d’eux.

 »ce n’est généralement pas le fait de membres de l’Assemblée nationale »

Et bien moi je suis content de voir qu’à l’Assemblée nationale il y a maintenant une personne qui dénonce les vrais problèmes et ne parle pas en langue de bois pour plaire au peuple pendant qu’on prépare sa retraite politique au conseil du patronat!

 »mais celui de groupes de pression qui dérapent. »

Je me demande bien de quel groupe de pression vous parler , il y a seulement des citoyens en colère venant dénoncer un acte criminel et meurtrier qu’est l’invasion de l’Irak nommé  »Iraqi Freedom ». Cette guerre qui a fait plus d’un million de mort civil Irakiens depuis ce et vous nous dites qu’on dérape ?! Je crois plutôt que c’est vous qui dérapez.

 »C’est un spécialiste du stunt publicitaire. »

Il ne donne que sont opinion . Encore un anglicisme vous étiez vraiment dans le PQ?

 »qui déballe sa logorrhée remplis de sophisme de cégépien qui se croi »

Attaque gratuite et totalement fausse! C’est drôle je ne pensait pas apprendre de nouveau mots dans le journal ce matin ,

logorrhée : Perturbations du langage dans sa dynamique, se caractérisant par un flux de paroles débité rapidement pendant un long moment. Ce besoin irrésistible de parler caractérise certains individus atteints de troubles psychiatriques comme la manie ou l’accès maniaque.

La logorrhée s’observe également au cours de l’aphasie de Wernicke qui est une affection neurologique d’une partie de l’encéphale (système nerveux compris dans le crâne). Ceci se traduit par une perte de la compréhension du langage et du sens des mots. Autrement dit, le patient déforme les mots et emploie un mot pour un autre mot. Quelquefois le langage se transforme en un jargon incompréhensible pour l’auditoire, mais le patient n’en a pas conscience. Le discours logorrhéique s’observe également chez les personnes délirantes. Chez les schizophréniques la logorrhée n’est pas cohérente, on parle alors de verbigération incoercible s’accompagnant de bizarreries. Les personnes atteintes de paranoïa passionnelle présentent une logorrhée centrée sur le thème de la revendication. Certaines personnes arriérées présentent une logorrhée à type de bavardage sans suite. Dans certaines situations d’exaltation on assiste également à une logorrhée.(4)

 »Que savent les communistes en goguettes du Plateau des purges staliniennes, »

Bien plus que vous de toute évidence!
Surtout que le stalinisme et le communisme n’ont rien en commun.
Pas plus que les Khmers rouges d’ailleur.

 »Savent-ils seulement que le parti dont M.Khadir est co-porte-parole est partiellement issu du Parti communiste du Québec et que Québec solidaire n’a fait aucun mystère de son association formel avec ce parti lors de la dernière campagne électorale?  »

Premièrement Québec solidaire n’est pas issu du Parti communiste du Québec , le PCQ fait parti de QS en tant que collectif . Le PCQ faisait parti de l’UFP ,L’Union des Forces Progressistes, donc il va de soi que Québec solidaire ne réfutera jamais un tel fait , alors pourquoi caché la vérité , vous nous reprochez d’être transparent ?!

 »Et ceux qui ont voté pour lui, pour la plupart, l’ont fait par snobisme. »

Encore des attaques gratuites sans aucun fondement , pathétique.

 »Il est odieux de voter pour les communistes au Québec en 2009, »

Il est odieux de vouloir être plus catholique que le pape quand son gouvernement a contribuer au files d’attentes que nous connaissons aujourd’hui par manque de lit et de personnels , les deux place ou Lucien Bouchard a coupé principalement. Ensuite on nous vante les mérites du privé comme solution miracle .

 »ce mouvement ayant fait la preuve par 9 que s’était un des pire système que l’humanité est connus. »

Erreur le communisme n’est pas le pire système puisqu’il na jamais vraiment été appliquer selon les principes du communisme soit pour commencer l’abolition de l’état.  Mais le système capitaliste par compte fait très bien ses preuves de son inutilité face à l’avancement de la race humaine , autant au niveau économique , social  qu’environnemental . Un système qui est en train de nous emmener tout droit dans le gouffre et  ce, à pleine vitesse. En fait la seule vrai liberté dans le capitalisme est celle de faire du profit par tout les moyens possibles légaux et illégaux.

 »Mais le plus grave ce n’est pas l’acte de violence ( les chaussures lancées à Bush ) que M.Khadir a endossé en lançant lui même sa chaussure, mais les positions inacceptables qu’il a prisent par le passé.  »

Il n’y a pas violence a dénoncer symboliquement .

 »Ainsi, à la veille du 5e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, M.Khadir a cru bon évoquer la possibilité que cet événement n’était peu-être au fond un vaste complot organisé par les américains eux-mêmes et qu’une grande enquête internationale devrait être instituée pour faire la lumière sur les attentats! Excusez du peu! »

Je ne vois absolument rien de grave a ce qu’il y aie une enquête sur un événement tel que le 11 septembre et sur lequel il sort plein de documentaires pour démentir la version officiel.

 »Pour moi, cette déclaration suffit à elle seule pour disqualifier M.Khadir. »

Vive la liberté d’expression , la droite a son meilleure encore une fois censure! censure! censure!Alors a chaque fois que M.Audet ne sera pas du même avis que ses adversaires il aura droit de les disqualifier car il a probablement la vérité infuse et personne de peu avoir avis contraire au sien.

 »Je me réjouis par ailleurs du fait que QS stagne au dessous des 4% à l’échelle du Québec, malgré la complaisance d’une certaine presse. »

Québec solidaire est un jeune parti en a peine trois ans d’existence, deux élections et une visibilité beaucoup plus réduite que les autres , mis a part des verts, QS a maintenu les votes et en plus a fait élire un de ses députés . Maintenant qu’il y a élu nous avons une voie au débat des chefs de la prochaine élection et une a l’assemblée nationale .

 »Autre bonne nouvelle: à part la cool circonscription de Mercier, le niveau de snobisme ailleurs au Québec n’est pas assez élevé pour permettre l’élection d’un autre député Québec solidaire. »

N’importe quoi encore des insultes gratuites sans fondement argumentaire.

À la fin il est écrit que nous pouvons réagir a cet article en nous donnant le lien suivant : audet_commentaire@journalmtl.com , mais il semble bien que ce blog n’existe tout simplement pas et rien non plus sur le site du journal de Montréal .

(1) http://www.vigile.net/_Audet-Daniel_
(2) http://www.vigile.net/L-agenda-secret-de-Daniel-Audet
(3) lire L’État voyou de William Blum,
(4) http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/logorrhee-2839.html

Posted in Actualité, Amir Khadir, Analyse, Article, Extrême-droite, Irak, PQ, Propagande, QS, Québec solidaire, Réactionnaire | 13 Comments »

Martineau le raciste

Posted by sylvainguillemette sur 25 décembre, 2008

https://i1.wp.com/radicarl.net/wp-content/uploads/titre/riri%20le%20clown.jpg

L’intolérance bat son plein chez Canoe! Richard Martineau, la p’tite crotte de TVA, le pseudo-journaliste qui n’est en fait qu’un résidu de xénophobe-girouette -qui, au besoin, peut se caméléoniser en ce qui est populaire-, a décidé de cogner sur Amir Kadhir, et la gauche en général.

Cette fois, cette petite fiotte nous sert un texte à saveur ultra-raciste envers Amir Khadir -qui le dérange certes!-, en ne servant que du populisme réchauffé et prémâché.

Amir Khadir aurait lancé une chaussure sur la pancarte du sanguinaire terroriste Bush. Ouf… ce terroriste libre et reconnu, et cela, ça dérange notre petit raciste Martineau. Ça le choque, imaginez! Cet imbécile se porte sans y réfléchir, à la défense du plus grand tueur de masse de notre siècle, jusqu’ici.

Dans son texte raciste à souhait, Martineau dit «Si Khadir avait 18 ans et qu’il était étudiant en sciences humaines au Cégep du Vieux-Montréal, son geste pourrait faire sourire.»…

Et pourtant… Monsieur Martineau serait-il en train de nous faire croire que cela n’a pas fait sourire le Québec, ou même le monde entier? Même le fabricant de chaussures est devenu riche! Ce crétin sait-il que c’est un terroriste qu’il défend? Le plus grand détenteur d’Armes de Destruction Massive de plus? Le sait-il ou fait-il juste l’idiot pour attirer l’attention –et cela fonctionnerait, puisque j’en parle-?

Mais il en ajoute ce con…

«Mais de la part d’un député qui siège à l’Assemblée nationale, et qui est censé représenter TOUS les citoyens de sa circonscription, ce geste est tout simplement inacceptable

Monsieur Martineau trouve peut-être acceptable que tous les autres politiciens du Québec ne condamnent pas George W. Bush pour ses crimes de guerre et ses crimes contre l’humanité? Soit si c’est le cas. Ce n’est pas mon fardeau, c’est le sien! Mais les faits restent des faits et force m’est de constater que monsieur Martineau, lui, ne condamne aucunement les crimes de monsieur Bush, lequel a déclenché deux guerre sur des mensonges et lequel est responsable de plus d’un million de morts jusqu’ici. Ça aussi, c’est son problème! Je suis content de ne pas connaître ce censeur populiste. Quelle honte pour le Québec!

Mais attendez! Ce n’est pas tout! Lisez ce torchon xénophobe, parsemé d’insultes gratuites non fondées!

« En se comportant comme un agitateur (pour ne pas dire un ado attardé), Monsieur Khadir jette de l’ombre sur son parti et donne raison à tous ceux qui, comme moi, disent depuis longtemps que cet homme, loin d’être un atout pour Québec solidaire, est un loose canon qui fait plus de tort que de bien à sa formation. »

Monsieur Martineau, lui, est le «loose canon» du Québec et de l’humanité, et maintient celle-ci dans un statu quo d’évolution. Avant longtemps, avec un racisme aussi patent, les nouvelles espèces auront vite fait de nous dépasser! Ah le singe qui sommeille en nous!

Et j’en profite pour préciser qu’Amir Khadir est l’un des meilleurs canons de notre équipe. Que Richard Martineau démolisse n’importe laquelle des propositions d’Amir Khadir, ou quelconque de ses argumentaires. Ce serait déjà un début de voir cette «cloche et l’idiot» débattre et non censurer ses lecteurs qui diffèrent d’opinion.

Martineau il a ça, il parle, il parle, mais au bout de son texte, y a rien. C’est du racisme, de l’anticommunisme, bref, de la servitude de bourgeois. Si c’est ça l’évolution dont parlait Darwin, je conseille à toutes et tous de se tirer une balle dans la tête (Il y a certainement d’autres solutions, ne faites pas ça!)… C’est un incapable, soumettez-le à un débat, vous verrez! On l’a fait, nous, les communistes! Il nous censure sans nous répondre!

Le geste d’Amir Khadir avait sinon, bien du sens! Bush n’est qu’un sale tueur de masse! Que Martineau se sente plus fin que les autres en lui baisant le train ne m’importe en rien.

Regardez ensuite ce que dit le raciste!

« Monsieur Khadir aime lancer des souliers à la face des politiciens dans ses temps libres, histoire de montrer à la galerie qu’il est un grand révolutionnaire, ami des droits de la personne ?

Alors pourquoi ne lance-t-il pas des souliers sur une photo de Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d’Iran, un pays qui pend ses homosexuels ? »

Une chose est certaine, c’est que Martineau, au lieu de lancer SES chaussures sur le tueur de masse qu’est Bush, a préféré les lancer sur Amir Khadir qui n’a commis aucun crime! Et encore, ce lèche-derrière de bourgeois a omit de dire qu’Amir et sa famille ont quitté ce pays qu’est l’Iran et qu’il ne s’est jamais porté à la défense du système iranien actuel –qui osera dire le premier, qu’Amir partage les valeurs d’« Amaquelquechose »? On dirait bien que Martineau l’en accuse, lui.

Amir vit en Amérique, comme ce lèche-anus de bourgeois qu’est Richard Martineau. Mais ce dernier, lui, préfère regarder les débiles de l’Iran plutôt que ceux qui président le pays au sud du nôtre, ou même le nôtre! Parce que Martineau, il aime ça cracher sur les iraniens, puis les arabes en général. Parce que c’est simple!

Martineau, c’est juste un christ de raciste!

Est-ce qu’on lui dit à Martineau, que l’Iran a exécuté moins de gens que les États-Unis cette année? Des débiles, il y en a partout! Martineau en est d’ailleurs la preuve. Mais Martineau, lui, préfère regarder ceux qui sont différents de lui, parce que c’est un raciste. Il aime monter son lectorat contre les autres nations et du fait, se retrouve en train de légitimer une future invasion de ce pays indépendant qu’est l’Iran. Je suis même en train de me demander si la C.I.A. n’a pas trouvé un nouveau «Robert Ménard» en lui! Ça expliquerait tout, non? Qui s’en surprendrait opportuniste comme il est?

Ce sale raciste demande ensuite si nous avons, nous la gauche, le courage de lancer des souliers sur la Russie…Certainement que nous le faisons monsieur Martineau! J’ai déjà même voulu le cracher sur la Russie SUR LE BLOGUE DE MARTINEAU, mais j’ai été censuré par ce crétin et son équipe de valets!

La Russie, c’est comme les États-Unis, mais ça, Martineau s’en fiche. Lui, c’est ce qu’il croit à gauche qui le dérange, ou ce qui est différent de lui. Et je suis en train de me demander si ce crétin croit que ces pays qu’il nomme, sont à gauche.

Lisez-le vous-même!

« Pourquoi ne lance-t-il pas des souliers sur une photo de Vladimir Poutine, le premier ministre de la Russie qui a mis la Tchétchénie à feu et à sang et qui utilise des méthodes dignes de la mafia pour se débarrasser de ses adversaires politiques ? »

Des méthodes mafieuses?!? Et les États-Unis, eux, n’ont jamais fait ça? Et le Canada lui? Il n’a jamais rien fait non plus? Et la Zambie? Et les mineurs ensevelis par la «Suttin Institute» qui fut elle, achetée par Barrick –avec l’appui du gouvernement canadien sur toute la ligne!-?

Et les autres magouilles du Canada? Le coup d’État en Afghanistan qui a mis au pouvoir Hamid Karzaï? Les relations économiques du Canada avec la narco-traficante Colombie qui massacre des villages entiers –de gauche- et qui tue annuellement, des dizaines de syndicalistes? Ciboire! C’est vrai! C’est juste de la gauche qui se fait tuer! Ou des syndicalistes! Sacripant! Il pouvait bien rigoler de Québec-solidaire avec cette tarte de Johanne Turcotte! Pauvre crétin! Raciste! Putchiste! Défenseur du terrorisme! Tas de merde!

« Pourquoi ne lance-t-il pas ses souliers sur une photo des militaires qui sont en train de transformer la République Démocratique du Congo en charnier ? »

Ce zouf n’est même pas au courant que ses copains d’Ottawa sont liés avec ce qui s’y passe… Quel sérieux journaliste! Tarla! Je parie qu’il a un cellulaire celui-là, fabriqué avec du Coltan!

Sac à merde raciste Martineau

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas George W. Bush pour ses crimes?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas Harper pour son aide au coup d’État contre les palestiniens et son aide vis-à-vis le maintien de la dictature afghane?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas l’invasion irakienne et l’aide canadienne à celle-ci?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la possession d’ADM des États-Unis et de leurs alliés idéologiques et l’utilisation de celles-ci contre des civils?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas le racisme, qu’il affiche lui-même envers des nations bien distinctes de la sienne?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, lesquels sont maintenant, en 2008, commis par le Canada et les États-Unis, ainsi qu’une tonne d’autres pays à travers le monde?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les mises à mort états-uniennes, plutôt que s’attaquer à celles qui ont lieu dans d’autres continents où les valeurs n’ont rien à voir avec les siennes?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la torture que le Canada commet et ordonne, entre autre à des enfants-soldats qui par des lois internationales, seraient supposés être protégés de tels crimes ignobles?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la torture pratiquée par Washington qui, à l’aide de pays étrangers, comme le Canada, peut transporter illégalement des prisonniers via les aéroports internationaux?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les États-Unis et le Canada qui défendent leur alliée l’Arabie saoudite et ses crimes?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas la monarchie?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les États-Unis pour avoir collaboré, financé, armé et entraîné avec les talibans et Al-Qeada?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas les attaques terroristes israéliennes qui, en 2006, tuaient 1100 civils libanais avec des armes de destruction massive sans la moindre sanction économique?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas le tyran états-unien?

-Pourquoi Martineau ne condamne t-il pas lui-même, la monarchie nord-coréenne qui n’a rien à voir avec le communisme ou le socialisme?

(-Pourquoi Martineau ne lit-il pas enfin sur le socialisme et le communisme afin de savoir ce dont il parle?)

« Et que dire de ben Laden? Ne mérite-t-il pas, lui aussi, quelques coups de sandales ? »

Et que dire de monsieur Martineau qui ne dénonce pas le fait que Ben Laden, sans Bush et les antécédentes maisons blanches, il n’était rien! Des milliards ils ont reçu de la part de la maison blanche, via la C.I.A.! Et c’est tout ce que ce crétin de raciste trouve à dire!

« Ah, non, c’est vrai : selon l’éminent député de la République Libre du Plateau, les Américains auraient eux-mêmes fait sauter les tours du World Trade Center… »

On peut vraiment se demander si ce n’est pas Washington qui le paie celui-là. Je mets au défi monsieur Martineau de me prouver que Ben Laden a des liens avec le WTC et de me prouver également que Washington n’a rien à y voir. Tous les pays de la planète en parlent, tout le monde se raconte les contradictions, mais Martineau, lui, tient bon! Bush est un héros…

Richard Martineau se contente de lancer des insultes contre Amir Khadir parce que, comme tous ses camarades de la droite impérialiste et militariste qui aime lécher les culs de bourgeois minoritaires et parasitaires -et regarder des « RACES » se faire tuer sur CNN- Monsieur le raciste populiste a la révolte très sélective!

Le mal, pour lui, n’existe que chez la gauche. Et plus il est arabe, plus il est méchant! Ça va être beau dans le journal d’abrutissement national cet hiver!

Haïl Richard Martineau!

Source : http://www2.canoe.com/infos/chroniques/richardmartineau/archives/2008/12/20081224-092200.html

Posted in ADQ, Afghanistan, Armée canadienne, États-Unis, Blogue, Bourgeoisie, Bush, Canada, Capitalisme, CIA, Colombie, Communisme, Conservateur, Corée, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Dictature, Droite, Extrême-droite, Gauche, Guerre, Immigration, Impérialisme, Internationale, Irak, Iran, Israël, Journalisme, Liban, Lutte anti-fasciste, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Militaire, Militarisme, Monarchie, Mouvement ouvrier, Nazi, Politique, Préjugés, Propagande, QS, Québec, Racisme, Réactionnaire, Russie, Terrorisme, Trou du cul, USA | 53 Comments »

LE CANADA! DEUX ENTITÉS POLITIQUES BOURGEOISES! UNE VOIE DE CLASSE!

Posted by sylvainguillemette sur 13 décembre, 2008

(Samedi 6 décembre 2008, mon retard)

https://i1.wp.com/www.anirom.com/panneaux/danger/img/p1_3.gif

Aujourd’hui, le Canada est scindé en deux parties distinctes. Deux parties bourgeoises. Une nation impérialiste d’une part et une nation opprimée d’autre part. La nation impérialiste est représentée par les conservateurs de Stephen Harper au pouvoir et soutenue par des organisations réactionnaires telles Canadians for Democracy au Canada anglais. Leur but est le but de leur classe dirigeante soit la Haute finance canadienne toute imbriquée dans la Haute finance internationale qui cherche à sauvegarder les intérêts et les privilèges des familles riches du Canada et de celles qui investissent sur ce marché local.

Or la solidité de ce marché local qu’est le Canada dépend de la capacité de la classe au pouvoir d’imposer d’une part son diktat au Québec et à toutes les nations opprimées qu’elle emprisonne dans une constitution imposée en 1982 et jamais entérinée par aucun gouvernement québécois depuis , et d’autre part de maintenir dans un état d’oppression les masses productives exploitées dans le but de créer quotidiennement leur capital à ces familles riches toutes nationalités confondues. Or voilà que le gouvernement impérialiste du Canada vient de prorogé la Chambre jusqu’au 26 janvier empêchant ainsi la tenue d’un vote de non confiance et l’organisation d’un gouvernement de coalition ad hoc. C’est ça une dictature de classe !

Comment devrions-nous réagir face à cette situation ? D’abord il faut marteler un fait indéniable si on ne veut pas sombrer dans un marais de voeux pieux. Un gouvernement de coalition bourgeois ne défendra pas plus les intérêts des opprimés que le gouvernement conservateur. Et toutes leurs envolés « à la défense des travailleurs » ne sont que de la poudre aux yeux.

Et le gouvernement bourgeois du Québec est on ne peut plus vague et silencieux sur ce qui se passe à Ottawa. Tout ce qu’il veut a déjà été exprimé de belle façon par Jean Charest: «Les Québequois ont besoin d’un gouvernement majoritaire et stable». C’est tout dire ! Majoritaire pour pouvoir museler l’opposition officielle et faire ce qu’ils veulent et stable dans leurs relations avec les forces productives du Québec i.e. soumises à son diktat.

Et en ce sens, ce gouvernement Charest rejoint on ne peut mieux les intérêts de la Haute finance canadienne et internationale. Rappelons-nous ce qui est arrivé aux travailleurs d’Aleris à Trois-Rivières et comment le gouvernement s’est jeté à plat-ventre devant leurs maîtres impérialistes !

Rien d’étonnant à ce que les porte parole les plus audibles et les plus visibles de l’opposition québécoise au gouvernement du Canada ne sont pas les politiciens bourgeois et petits bourgeois mais les syndicats de travailleurs et travailleuses du Québec. Ces organisations ouvrières et de travailleurs de tous les secteurs de l’activité économique du Québec se sont entendus pour faire front commun contre la dictature de la Haute finance canadienne. Il n’en faudrait pas plus pour qu’ils s’entendent pour former un Parti ouvrier mais ils ne le font pas. Au contraire ils se battent pour le gouvernement de coalition en devenir ce qui est un non sens et va contre les intérêts de leurs membres. Ils se trompent d’enjeu. L’enjeu actuel n’est PAS la démocratie canadienne. L’enjeu actuel est la capacité des travailleurs et travailleuses du Québec comme du Canada anglais à marcher indépendamment des Partis bourgeois QUELQUES SOIENT LES PRISES DE POSITIONS DE CES PARTIS LES UNS CONTRE LES AUTRES. Laissons les s’entre déchirer s’ils le désirent, vous m’en voyez fort aise.

Nous, nous avons un Parti à construire, un Projet de société à élaborer, monter à l’assaut d’un pouvoir et en faire ce que bon nous semblera dans notre intérêt à tous, i.e. les intérêts humains. La meilleure réponse que nous puissions donner aujourd’hui est un vote le plus massif possible à Québec Solidaire. POURQUOI ?

QS s’est construit avec une base militante de travailleurs et travailleuses de toutes les sphères de l’activité économique du Québec. Il se finance à partir de ces forces sociales, à partir donc de la classe qui cherche par tous les moyens à sa disposition de se doter d’une représentation qui lui ressemble et qui va la diriger dans le sens de ses intérêts de classe. QS n’est cependant pas un Parti ouvrier et encore moins un Parti révolutionnaire. Il faut bien plus pour mériter ce titre ! Par contre, QS est un Parti dont la base est potentiellement révolutionnaire et caractérisée par une forte composition prolétarienne. C’est le Parti le plus représentatif des intérêts de la classe prolétarienne depuis des lustres au Québec par sa composition.

En outre, construire QS c’est se doter de la possibilité d’aller encore plus loin dans la lutte pour le pouvoir prolétarien. C’est un bon moyen pour se distancer des esclandres bourgeoises d’Ottawa comme de Québec et de forger notre propre orientation de classe organisée politiquement. QS devrait se rapprocher du Front commun syndical et soutenir leur mouvement tout en proposant une action commune en vue de la construction d’un véritable Parti de masse prolétarien comme seule alternative valable pour les travailleurs et travailleuses du Québec

Claude Vallée

Posted in Actualité, Analyse, Économie, Bourgeoisie, Canada, Capitalisme, Citation, Communisme, Conservateur, Conservateurs, Coup d'état, Démocratie, Dictature, Droite, Gauche, Impérialisme, Indépendance, indépendantisme, Lutte de classe, Manipulation, Mouvement ouvrier, Néo-libéralisme, Politique, QS, Québec, Réactionnaire, Révolution, Violence | 25 Comments »

Quelle soirée!

Posted by sylvainguillemette sur 9 décembre, 2008

https://i0.wp.com/www.ledevoir.com/2008/12/09/images/kha_jg_091208.jpg

Non mais quelle soirée! D’abord, la victoire d’un candidat de Québec-solidaire, qui fera enfin dévier les débats vers la gauche sur les diverses tribunes… Mais qui allait croire que la Tsunami ayant porté l’ADQ/Équipe Mario Dumont à l’opposition officielle allait de sa vague réversible, ramener au large les détritus tout aussi loin, sinon plus, qu’en 2007?

Quel revirement de situation! Après un acharnement à prôner la privatisation dans toutes les instances, Mario a certes su nous garder la meilleure surprise pour la fin. C’est qu’il nous avait averti que nous aurions des surprises, mais à ce point…

C’est sinon, une excellente nouvelle pour les québécoises et les québécois que de savoir qu’à peu près toute son équipe retourne d’où elle venait, et que le discours de gauche puisse enfin faire son entrée à l’Assemblée Nationale!

Éric Caire par exemple, qui nous a martelé le contraire de la vérité toute la dernière année sur la santé et la divinité du privé, a semblé plutôt surpris, triste même, sinon embarrassé d’apprendre le départ de la vie politique de Mario Dumont. J’ai d’ailleurs moi-même réécouté la reprise et les propos endormants de Derome pour m’en assurer, je n’y croyais pas!

L’ADQ paraît même sur le point de se dissoudre et de toute façon, elle devra changer de nom, à moins de faire hommage au propriétaire et dirigeant de ce parti démagogique et plus populiste que tout autre jusqu’à la fin des temps. Bon, assez de pleurnicheries! Québec-solidaire a fait tout un gain, bien mérité! Mais connaissant l’opportunisme de Mario, il ne serait pas étonnant de le voir prendre la barque conservatrice à Ottawa, avec son copain conservateur!

Sinon chers lectrices et lecteurs, nous revoilà dans un gouvernement libéral majoritaire, donc un retour aux baillons, à l’antidémocratie. Retour également aux projets de loi qui sabreront dans les secteurs publiques ou syndicaux, que d’antidémocratisme et encore, Charest nous fera regretter ces gouvernements minoritaires qui l’empêchaient de jouer l’empereur tout puissant…

Avions-nous d’abord besoin de Charest pour comprendre que la majorité pour Harper, signifiait la fin de la démocratie au Canada, un retour en arrière de 50 ans sur les droits syndicaux ou même, de la femme? Absolument pas, ce mal ne m’était d’aucune nécessité…

Mais encore une fois, on peut en remercier les abstentionnistes (57% de participation)… on pourrait presque, au même titre que pour le fuyard d’un accident ou du témoin muet d’un crime du moins, les accuser de mutisme volontaire.

Ici, la phrase de ce pauvre type (Edmund Burk) est de mise!

«All that is necessary for the triumph of evil is that good men do nothing. …»

Quant à Mario, espérons qu’il ne s’agisse pas d’un simple au-revoir, mais bien d’un adieu!

Je lance bien entendu pour terminer, un gros BRAVO à Québec-solidaire, spécialement à Amir Khadir! Quelle victoire Amir, quelle victoire!

Posted in Actualité, Élection, Évémement, Charest, Démocratie, Droits de la femme, Gauche, Lutte de classe, Mouvement ouvrier, QS, Québec, Reactionism Watch, Santé, Secte, Société | 20 Comments »