Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for the ‘Radio’ Category

Un remplaçant pour Jeff Fillion

Posted by sylvainguillemette sur 1 février, 2009

https://i2.wp.com/www.cjmf.com/images/animateurs/8.jpg

Dans un torchon-poubelle comme seuls savent le faire les drètistes en manque de sensations fortes, Sylvain Bouchard, l’animateur de 93,3 FM, a attaqué et diffamé Françoise David, l’une des co-porte-parole de Québec-solidaire.

Qualifiant cette dernière de soviétique, sans pour autant mesurer le poids de ses propos et l’in-justesse de ces derniers, Sylvain bouchard, un populiste à la sauce conservatrice, a démontré toute l’incohérence et l’ignorance crasse qui repose sous le couvercle de la fermeture idéologique de ces capitalistes, disjonctés et désuets si l’on tient compte du récent krach boursier et de la défaite de leurs derniers bastions en Amérique du Nord et en Australie.

Parce qu’elle figurait dans un cahier d’exercices scolaire qui choque les drètistes, Madame David a froissé les intérêts idéologiques de ces conservateurs qui, voyant le catholicisme décrit égalitairement aux diverses sectes du monde, dont celles du Moyen-Orient, se sont senti offusqués. Pourtant, madame David n’y apparaît qu’à titre d’ex-présidente de la Fédération des femmes et y représente des intérêts féministes. Mais c’était une parution dans le cahier Dialogue 2, ce cahier portant sur le cours «éthique et culture religieuse». Ce fameux cours qui dérange tout au plus, quelque millier de familles croyantes sur des millions qui ne croient et pratiquent pas.

Le bourgeois Michel Lorrain a défendu son chevalier du populisme sans retenue, qualifiant cette affaire, d’affaire publique. «Fort heureusement, notre système démocratique protège la liberté d’expression et son corollaire, la liberté de presse, qui jouent un rôle essentiel et inestimable dans notre société. D’ailleurs, il ne peut y avoir de démocratie sans la liberté d’exprimer des idées et des opinions sur le fonctionnement des institutions publiques.» Sauf qu’en se faisant, l’animateur capitaliste extrémiste et conservateur Bouchard a démontré une haine affichée contre les valeurs de gauche, tout en omettant de démontrer la liaison existante avec le sujet dont il parlait. Il n’a en fait, qu’exprimer son intolérance vis-à-vis la gauche qui, pourtant, est plus crédible aujourd’hui qu’il y a quelques mois, et plus viable que le système capitaliste qui le privilégie.

Après une chute inévitable du système capitaliste débutée ces derniers mois, ce système économique a démontré ses limites et sa dépendance de la poche du prolétariat et des divers contribuables. C’est une défaite, une défaite qui devrait, en principe, faire reculer les abcès que sont les capitalistes, sur leurs prétentions. Leur modèle, ne leur en déplaise, est un système parasitaire qui légitime et défend le droit d’exploitation des travailleurs par une poignée d’individus, a bourgeoisie. Ce modèle parasitaire est récemment tombé et depuis, les pillages se succèdent, se faisant par contre appeler «plans de sauvetage» par nos serviles du jour. Mais de fait, ils consistent en un vol systématique des contribuables, dont les prolétaires, ceux-ci produisant la PLUS-VALUE dont se régalent les voraces appétits bourgeois. Il est un fait que sans l’aide apportée par ces plans de pacotille, le système aurait déjà sombré dans une crise bien plus grave et que donc, ce n’est plus un système viable, c’est un système économique sur l’assistance sociale. En fait, il ne l’a jamais été puisque ces crises se sont déjà produites avant et que là encore, les «plans de sauvetage» se succédaient.

Bref, Bouchard, ce chevalier populiste crasse par excellence, a vogué sur une vague populaire auprès de quelque millier de familles, alors que des millions d’autres voient d’un bon œil ce cours d’éthique et des religions. Son bourgeois, monsieur Lorrain, n’a pu que prouver ses véritables intérêts, soit les cotes d’écoute de sa radio poubelle transfusant la haine et l’ignorance à travers l’ouïe des auditeurs, dont la plupart sont des adéquistes frustrés de leur défaite bien méritée.

Dans son plaidoyer, Bouchard a attaqué le socialisme, alors qu’il ne s’agissait que d’un cahier d’exercice portant sur les sectes du monde. Ne reconnaissant pas le catholicisme comme une secte, cette branche populiste du monde de la radio a confirmé l’absence de neutralité et donc, de journalisme dans ses articles.

«N’acceptez pas le « brainwashage » socialiste de vos profs syndiqués en faveur d’un parti qui s’appelle Québec solidaire» clamait Bouchard, alors que lui même capitaliste, il «brainwashait» ses auditeurs consentants ou endormis. Malgré l’évidence de la non-viabilité du modèle qu’il défend, il trouve le moyen d’attaquer un modèle qu’il ne saurait expliquer, même avec un dessin. Aurait été intéressant que Bouchard ajoute POURQUOI, le socialisme doit être balayé sous le tapis. Mais je ne compte pas sur lui pour argumenter ses coups de tête populistes.

Et lorsqu’il ajoute «Dans un cours où on se vante de mettre toutes les sorcières, les sectes et les chamans sur un même pied d’égalité, quand vient le temps de parler de politique, les masques tombent. Les profs gauchistes syndicalistes du Québec s’affichent»…, Bouchard le populiste crasse démontre son incompréhension du sujet et de la popularité de ce cours. Il tente également de lier la gauche syndicaliste au tout, arguant que nous nous masquons. Il n’en n’est point le cas, toutes et tous au Québec, savent où logent les socialistes en matière de religion. Quant aux faits qu’il évoque, soit que la religion catholique en est une comme les autres, il est impossible de savoir si le populiste crasse qu’il est dément ou réfute cette affirmation. J’aimerais, là encore, obtenir un argumentaire soutenant sa position, s’il se positionne clairement. Et peu importe si la gauche portait un masque ou non, la religion catholique demeure une secte comme les autres, ne leur en déplaise.

Heureusement, ce cours sera bel et bien tenu et enfin, nos enfants apprendront les rudiments de la manipulation intellectuelle, laquelle est un outil avantageant les privilèges de l’Église et de la bourgeoisie. Bouchard et Lorrain pourront s’ils le veulent, s’inscrire au cours et voir qu’en aucun cas, les syndicats et les socialistes ne jouent quelconque rôle de manipulation intellectuelle. Ils ne pourront, qu’au contraire, se rendre compte qu’ils en sont, eux, les complices avantagés.

Honte aux capitalistes!

Honte aux manipulateurs intellectuels!

Note

CJMF a invité madame David à débattre à sa station, mais quiconque connait la station sait que le débat n’y existe point, que tout comme sur les blogues ou les radios de droite, lesquels nous censurent, nos dires sont transformés et manipulés par ces défenseurs du capitalisme. Démagogie s’en suit, laissant place à la discorde et aux insultes émanant des cordes vocales capitalistes. Quiconque a déjà entendu cet imbécile parler à la radio, sait également qu’il ne saurait pas reconnaître un système socialiste, même s’il vivait dedans et que jamais au cours de sa carrière, le populiste Bouchard n’a argumenté la moindre de ses diatribes à l’endroit de ses adversaires idéologiques. Madame David devrait refuser le débat et l’inviter lui, à débattre dans nos instances DÉMOCRATIQUES, qui lui laisseront un temps suffisant, et égal à celui de son interlocuteur. Ainsi, paraîtra toute la lucidité de cet imbécile de service, au service de la bourgeoisie (Lorrain).

Posted in Actualité, ADQ, Économie, Éducation, Église, Bourgeoisie, Capitalisme, Citations, Controverse, Culture, Démocratie, Droits de la femme, Exploitation, Extrême-droite, Féminisme, Gauche, Lutte de classe, Malinformation, Manipulation, Média, Médias, Populisme, Propagande, QS, Québec (ville), Québec solidaire, Radio, Réactionnaire, Religion, Secte, Trou du cul | 57 Comments »

Pauvre Jeff !

Posted by sylvainguillemette sur 26 janvier, 2008

jeff2481.jpg

Fillion et son ancien employeur, Genex Communications, continuent leur guerre à la grande joie de la gauche. Jeff est désormais frappé par la saisie, demandée par Genex Communications. Les huissiers sont venus chez Jeff Fillion vendredi dernier, afin de mettre en liste, ce qui pouvait être saisi au nom de Genex communications. L’inventaire gelé, comprend ses biens personnels, les actifs financiers de sa compagnie, ses actifs bancaires personnels et sa caisse de retraite. Sa maison pourrait aussi faire l’objet d’une saisie. Jeff se retrouverait sur la paille, comme nombres de ses victimes l’étaient alors qu’il était au sommet de sa gloire.

Genex réclame 90 000 $ à son ancien animateur populiste crasse, ce qui fait beaucoup de chèques d’aide sociale, si Jeff ne se retrouve pas, un « vrai » boulot!

L’auditoire de ce dernier, facilement repérable, appelait à la « libArté » d’expression lors de la chute du réseau populiste crasse, après les multiples contraintes mises sur le chemin de Genex Communications.

Je termine en proposant un petit texte qu’avait écrit Étienne Hallé, lors du début de la chute du démagogue populiste crasse qu' »était », Jeff Fillion.

Pauvre Jeff !

Je ne comprends plus rien! Y a-t-il quelqu’un pour éclairer ma lanterne? Jeff Fillion qui se dit victime d’un méchant patron? Lui qui les a tant louangé, qui a tant craché sur tous les « syndicaleux », comme il se plaisait à dire avec son ami le prof Breton. Le même individu qui se dressait devant les contraintes imposées par la « gaugauche » Québécoise contre les gentils patrons qui faisaient tant pour la société. Eh bien mon Jeff, maintenant que c’est ton tour de t’être fait presser comme un citron et jeté à la poubelle par un boss, là c’est plus pareil…

Bien oui, ton boss a fait du profit sur ton dos. Ben oui, c’est toi qui emmenais les cotes d’écoute. Oui, il faisais plus d’argent que toi, puis il s’achetait des plus gros joujoux que toi… Tu sais, c’est ça le système social que tu vénères tant : les plus forts qui bouffent les plus faibles. Il me semble que tu était d’accord avec tout ça il n’y a pas si longtemps! Bien mon Jeff, console-toi; ton cas ressemble à la majorité de tes ex-auditeurs.

As-tu pris le temps de réaliser toutefois, que toi aussi, tu as passé quelques personnes dans le presse-citron? Je devrais plutôt dire quelques caisses de personnes. Réalises-tu que ton salaire de 300 000$ était en majeure partie composé de ce jus? C’est bizarre, mais j’en doute… Je crois plutôt à l’histoire d’un gars frustré d’avoir été éjecté de ses idées de grandeur, qui tente de tirer ce qui reste de la couverture de son côté du lit froid et vide.

Je termine en te souhaitant la bienvenue sur terre; j’espère que le retour de ton monde parallèle s’est bien passé malgré l’atterrissage un peu brutal. En passant, savais-tu que « Liberté, je crie ton nom partout! » viens de Paul Eluard, un intellectuel, poète, résistant anti-fasciste (ceux qui veulent plus que le jus des citrons…)lors de l’occupation Française, et militant communiste! Profites-en pour prendre le temps de lire un peu mon Jeff…

Étienne Hallé

Posted in Opinion, Radio, Réactionnaire | 61 Comments »