Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Armée’

Hey les enfants ! Ça vous dit une carrière militaire dans les forces armées canadiennes ?

Posted by Libertad ! sur 14 octobre, 2007

Armée - enfants

L’école primaire Saint-Charles-de-Bourget, au Saguenay, qui est axée sur l’activité sportive et le plein air, a décidé d’organiser un projet éducatif de valorisation de la carrière militaire. Cette idée sème la controverse dans la région.

Dans le contexte où l’armée canadienne cherche désespérément des appuis à ses troupes, cela ne nous étonne aucunement. Après le flop de sa propagande auprès des adolescentEs au secondaire (avec un « super emploi à temps partiel » !) et l’échec des reportages des journalistes du Journal de Montréal ou de TVA auprès des adultes, voici maintenant qu’elle vise les enfants de la première année du primaire !

Les jeunes auront la «chance» de vivre des activités physiques inspirées de l’entraînement militaire, des rencontres avec des militaires professionnelLEs et participeront aussi à des activités d’appuies aux troupes canadiennes en Afghanistan.

C’est bien beau vouloir développer des projets stimulants pour les enfants, mais nullement dans un contexte propagandiste ! Les campagnes de McDonald’s dans certaines écoles américaines en faveur de l’activité physique sont un autre exemple de l’aberrance de la propagande et la publicité fait aux jeunes.

Nous le disons : les jeunes, quelque soit leur âge, ne sont pas de la chair à canon !

==> En savoir plus

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , | 8 Comments »

Appui au peuple birman et condamnation du régime militaire

Posted by Libertad ! sur 30 septembre, 2007

Voici un prolongement de notre analyse sur la situation Birmane, provenant de la Ligue internationale des luttes des peuples avec laquelle nous sommes entièrement en accord. Il s’agit d’un texte à diffuser et nous vons invitons à vous renseigner également sur ce pays et ce qui s’y passe en ce moment. D’ailleurs, un membre du Reactionism Watch tente d’entrer en contact en ce moment avec un camarade qui habite le pays. Le petit nom à la fin va dire quelque chose aux camarades 😉

La Ligue internationale des luttes des peuples (International League of Peoples’ Struggle, ILPS) soutient la lutte démocratique du peuple de Birmanie et condamne la violente suppression par le régime militaire des actions de masse à caractère pacifique. Le peuple birman possède le droit absolu de renverser le régime militaire fasciste et d’établir un régime démocratique sous autorité civile. De plus, il a le droit de s’assurer que les puissances impérialistes ne profiteront pas de la situation pour faire valoir leurs intérêts étroits et égoïstes.

Rest of the text:

Les actions de masse en Birmanie ont débuté suite à la hausse de plus de 500% du prix de l’essence approuvée par le régime au profit des monopoles d’État du gaz et du pétrole et des compagnies pétrolières étrangères. Par la suite, le mouvement populaire s’est étendu à une vaste série de revendications. L’immense majorité du peuple birman vit dans la pauvreté, résultat de la corruption du régime militaire et de l’exploitation du pays par les monopoles étrangers. Le mouvement démocratique populaire s’est élargi au point de mobiliser les moines bouddhistes qui demeurent très respectés en Birmanie.

La Ligue internationale des luttes des peuples condamne les déclarations hypocrites de George W. Bush et des autres leaders des pays impérialistes. Dans les faits, ces pays n’ont jamais hésité à faire affaire avec le régime militaire birman; ce faisant, ils ont directement contribué à son maintien en place. Les hauts cris qu’ils émettent actuellement à propos de la démocratie sonnent creux, quand on sait que les compagnies états-uniennes arrivent au quatrième rang sur l’ensemble des investissements étrangers en Birmanie. La compagnie pétrolière américaine Unocal est actuellement la plus importante compagnie étrangère installée dans ce pays. D’autres compagnies telles Texaco inc. et Atlantic Richfield Co. des États-Unis, la multinationale Total de France, de même que la Premier Oil britannique poursuivent leurs en Birmanie. Parmi elles, Unocal est notamment partenaire de la Myanmar Oil and Gas Enterprise, elle-même contrôlée par le régime militaire.

De toutes manières, qu’y a-t-il de plus antidémocratique que l’imposition par le régime Bush de régimes pantin dépourvus de quelque soutien populaire que ce soit, comme c’est présentement le cas en Irak et en Afghanistan? Dans sa propre arrière-cour, la police vient d’attaquer et d’arrêter pas moins de 200 personnes lors de la manifestation anti-guerre tenue le 15 septembre à Washington. Quelques jours plus auparavant, l’épouse de George W. Bush, Laura, avait tenu une conférence de presse à la Maison-blanche pour dénoncer la répression contre les militantEs « pro-démocratie » en Birmanie — cela, au moment même où la police attaquait les militantEs anti-guerre qui tenaient une conférence de presse sur le parvis de la Maison-blanche pour annoncer la manifestation du 15 septembre!

Ce que les États-Unis et les autres puissances impérialistes recherchent d’abord et avant tout en Birmanie, c’est la stabilité. Peu importe, pour elles, que cette stabilité soit assurée par une dictature fasciste ou dans le cadre d’une démocratie bourgeoise: un environnement stable qui favorise les investissements des capitalistes monopolistes étrangers est ce qui importe le plus. Voilà pourquoi les puissances impérialistes et leurs marionnettes s’opposent aux revendications populaires pour la libération nationale, la démocratie, la justice sociale, le développement et la paix.

La Ligue internationale des luttes des peuples appuie la lutte du peuple birman pour le démantèlement du régime militaire et la démocratie. Parallèlement, elle dénonce les tentatives de la part des puissances impérialistes de tirer avantage des événements en Birmanie pour promouvoir leurs intérêts anti-nationaux et antidémocratiques. Nous demeurons pleinement solidaires de la lutte du peuple birman pour la libération nationale, la démocratie et un avenir authentiquement socialiste.

Jose Maria Sison
Président, Comité international de coordination
Ligue internationale des luttes des peuples
Le 28 septembre 2007

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | 17 Comments »

Maladies non diagnostiquées et guerre radiologique

Posted by Libertad ! sur 29 septembre, 2007

Voici un texte fort intéressant du réseau Voltaire qui montre une situation peu connue : l’effet de l’utilisation des armes à uranium appauvri sur les populaires civiles et les militaires. Ces armes sont régulièrement utilisés par l’OTAN durant ses attaques contre les pays étrangers.

L’expérimentation et l’usage de la bombe atomique, puis des munitions et blindages à l’uranium appauvri, ont irradié les lieux d’expérimentation et les théâtres d’opération. Des maladies nouvelles ont atteint aussi bien les soldats de l’Alliance atlantique qui maniaient ces armes, que leurs ennemis, ou que les populations civiles. Longtemps après le retour de la paix, les radiations continuent à contaminer ceux qui y sont exposés. Bien que les gouvernements « occidentaux » aient volontairement entravé le plus longtemps possible la recherche médicale en cette matière, une abondante documentation a été amassée au cours des ans. Nous publions une longue synthèse dans laquelle Asaf Durakovic dresse le bilan des connaissances actuelles de cette catastrophe sanitaire. Désormais, la manière dont les pays de l’OTAN font la guerre peut aussi tuer leurs propres ressortissants en temps de paix.

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , | 16 Comments »

La situation actuelle au Myanmar

Posted by Libertad ! sur 28 septembre, 2007

La situation au Myanmar semble vraiment explosive en ce moment. Depuis quelques semaines déjà, il y a un fort mouvement de contestation populaire dans ce pays, dirigé par les moines bouddhistes, qui représentent tout de même près de 800 000 personnes dans ce pays.

Le pays vit sous une dictature militaire depuis plusieurs décennies, le mouvement démocratique et populaire étant écrasé au moindre signe de protestation. Cela n’empêcha pas le fait qu’Aung San Suu Kyi obtint le prix Nobel de la paix pour les actions pour la démocratie et la laïcité au Myanmar. Depuis, elle doit vivre en résidence surveillée, 24 heures sur 24 par la police et elle ne peut avoir de contacts avec l’extérieur.

Le mouvement démocratique semble renaître plus que jamais de ses cendres depuis environ 3 semaines, lorsque l’armée décida de monter le prix des carburants, alors qu’une grande majorité de la population doit vivre avec moins de un dollar par jour, un système d’éducation médiocre et des soins de santé inefficace et inaccessible et un taux élevé de chômage.

Les moines ont alors décidés de sortir dans la rue, tout comme des gens du peuple. Au début, le mouvement semblait presque marginalisé, mais de plus en plus, il prit de l’ampleur jusqu’à rassembler près de 100 000 personnes dans la capitale et dans plusieurs autres villes importantes.

La junte ne semblait pas réagir au début, en laissant les manifestations se dérouler sans qu’elle n’intervienne de manière violente il y a trois jours. Elle commença à arrêter des moines et des gens vulnérables, par la suite, ils en ont venus à utiliser les gaz lacrymogènes et des fusils automatiques, qui tuèrent plus 13 personnes (incluant un journaliste japonais). Ceci n’est qu’un bilan «officiel», qui est de toute évidente faux. Certains parlent même d’un multiple de ce chiffre, ce qui pourrait être vrai.

Nous appuyons toutes tentatives de démocratisons populaires du Myanmar, pour et par le peuple birman.

==> Les militaires et la misère, un article de l’Humanité

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , | 14 Comments »

Album photo M.-À.-J.

Posted by L'Agitateur sur 28 août, 2007

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 32 Comments »

Bush envisage la conscription

Posted by Hugo Jolly sur 11 août, 2007

Selon un haut responsable militaire et conseiller spécial de George W. Bush, le général Douglas Lute, la conscription serait une option à considérer. Rappellons que cette même conscription avait été abandonnée en 1973 aux États-Unis.

M. Lute a affirmé, lors d’une entrevue à la radio publique NPR que «cela avait un sens de reconsidérer la conscription.» Il a d’ailleur ajouté que cette option «avait toujours été une option sur la table».

«Au final, c’est une question de politique afin de faire face, d’une manière ou d’une autre, aux besoins militaires du pays», a-t-il ajouté.

Le haut responsable a toutefois aussi estimé que le recrutement sur la base du volontariat marchait «parfaitement bien» et que l’administration n’avait pas estimé qu’il devait être remplacé par la conscription.

La Maison-Blanche a aussi tenté de prévenir toute polémique en écartant tout débat sur la conscription.

«Le président (Bush) pense qu’une armée formée exclusivement de volontaires sert bien le pays et aucune discussion n’est en cours sur un retour à la conscription», a dit une porte-parole de la Maison-Blanche, Dana Perino, à Kennebunkport (Maine, nord-est), où M. Bush s’est retiré pour le week-end.

Selon elle, «les propos du général Lute sont conformes à la politique déclarée du président».

==> La nouvelle sur Cyberpresse

Posted in Article | Tagué: , , , , | 9 Comments »