Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Censure’

Le sort des prisonniers afghans

Posted by sylvainguillemette sur 15 avril, 2010

Un ancien traducteur des Forces canadiennes à Kandahar, Malgarai AhmadshahLe sort des prisonniers afghans fut révélé avant la prorogation du parlement par les conservateurs de Stephen Harper, par Richard Colvin, qui fut bien malmené par les troupes de l’actuel monarque d’Ottawa, tout comme chacun des dénonciateurs de ce gouvernement l’est. Rappelons-nous Denis Morisset, l’ancien membre de la «Joint Task Force 2», à qui les conservateurs avaient tenté de bloquer la distribution d’un livre comportant des dénonciations des missions peu communes de cette troupe d’élites. Sinon le livre d’Alain Denault, qui mettait en évidence, les liens entre les pétrolières, les minières canadiennes et le gouvernement canadien, dans les crimes commis en Afrique, ou même, dans la création de paradis fiscaux à l’intérieur même des frontières du Canada.

Les conservateurs croyaient le sujet clos, oublié… Il n’en est pas moins d’actualité, puisque la mission en Afghanistan demeure une réalité, et que les prisonniers afghans y sont toujours torturés, en toute connaissance des autorités canadiennes, qui n’ont plus de tranchée où se replier. La guerre continue de faire ses dégâts collatéraux, que l’on ne peut nommer «actes terroristes», puisqu’ils sont commis par l’OTAN. Pourtant, on pourrait en dire des attaques talibanes, qu’elles font des dommages collatéraux, mais non…, eux, ce sont des terroristes!

N’allons même pas traiter du sort des prisonniers, que nous savons de toute façon torturés, mais contentons-nous d’observer le sort du jeune Omar Khadr, soit celui alors, d’un enfant soldat lorsqu’il fut fait prisonnier, au moment des actes qu’on lui reproche. Les conservateurs n’ont même pas daigné regarder l’autopsie du soldat envahisseur qui compromettait pourtant la dite accusation vis-à-vis Khadr, puisque ce sont des éclats de grenade M-67, de fabrication états-unienne, qui ont tué le soldat états-unien. Il serait donc possible que l’un de ses frères d’arme l’ait tué accidentellement, mais qu’il ait également jouit de la couverture de ses autres camarades, lui évitant ainsi la Cour martiale. Ensembles, il est possible qu’ils se soient entendus pour dire que l’«arabe» avait commis l’odieux.

D’autre part, nous apprenons ce matin, de la bouche même d’un traducteur afghan, que les forces canadiennes savaient très bien à quoi s’en tenir en passant les prisonniers aux autorités afghanes, puisque comme le dit le traducteur, cela relatait d’une incapacité des autorités canadiennes de venir à bout des interrogatoires, et qu’il s’agissait de l’étape suivante dans le processus interrogatif. Mais ce traducteur affirme pire encore! Un combattant ennemi désarmé, aurait été abattu par les forces canadiennes, de sang froid. Si cela se confirme, il s’agirait d’une exécution sommaire et arbitraire, brisant encore une fois, les règles d’engagement de la mission en Afghanistan. Pour faire taire le traducteur, Ottawa n’a pas pris de gants blancs! Elle l’a identifié auprès des autorités et du public de Kandahar, mettant ainsi sa famille et lui-même en péril. Comprenez que les forces ennemies, elles, considèrent ces traducteurs comme des traîtres, et qu’ils font payer chers ces «trahison» aux individus concernés!

Ottawa joue donc encore une fois, la carte de l’ignorance, et tente de se laver les mains, à l’instar des criminels de guerre de Washington, qui n’en finissent plus de nier leurs actes terroristes, et de s’en laver les mains. Le gouvernement conservateur, et donc lié de près aux intérêts de la bourgeoisie la plus conservatrice, n’en fait qu’à sa tête, riant là, des canadiens qui l’ont élu, et des autres, majoritaires,  qui les endurent. Comme Washington, Ottawa se fait de plus en plus présente dans ces conflits qui n’ont de portée, que l’économie impérialiste de l’Empire bourgeois. Comme Washington, Ottawa participe à ces conflits qui n’ont rien d’humanitaires, tout au contraire, et brise plus souvent que sous les Libéraux, les lois et les traités internationaux signés par les gouvernements canadiens prédécesseurs.

Les conservateurs n’ont pas assez de soutenir les crimes répugnants d’Israël et de Washington, ils veulent en plus, y participer! Et certainement que les causes ne sont pas de la même gravité, mais à Ottawa comme à Québec, les gouvernements semblent plus opaques que jamais, corrompus et plus au service du Capital qu’au service du peuple et de l’humanité.

À chacun ses priorités!

Publicités

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

La Maison-Blanche censure un témoignage sur les changements climatiques

Posted by Hugo Jolly sur 23 octobre, 2007

Julie Gerberding

La Maison-Blanche a substantiellement modifié le témoignage de la directrice des centres de contrôle de la maladie devant le Congrès américain au sujet de l’impact des changements climatiques, en en retirant des références scientifiques aux dangers potentiels pour la santé, affirment deux sources familières avec les documents.

 

La docteure Julie Gerberding, qui dirige les centres de contrôle de la maladie (CDC) à Atlanta, a affirmé dans le cadre d’une audience du Sénat qu’il est à prévoir que les changements climatiques «auront toutes sortes d’impacts sur la santé des Américains».

 

Mais son témoignage s’est limité aux préparatifs des CDC, et comportait peu de détails sur les effets des changements climatiques sur la propagation des maladies. Ce n’est que lorsqu’elle a été interrogée qu’elle a décrit certaines maladies spécifiques susceptibles d’être affectées, sans élaborer.

 

Le témoignage qu’elle a livré au comité du Sénat sur l’environnement et les travaux publics contenait beaucoup moins d’informations sur les dangers pour la santé qu’une version préliminaire, beaucoup plus longue, que la Dre Gerberding avait soumise pour révision à une instance de la Maison-Blanche (l’Office of
Management and Budget, ou OMB), en prévision de son témoignage. Les CDC font partie du département de la Santé et leurs présentations au Congrès sont habituellement révisées par l’OMB.

Le témoignage de la directrice des CDC a été «expurgé», a confié, sous le couvert de l’anonymat, un représentant des CDC qui avait pris connaissance des deux versions.

 

Il n’est pas inhabituel que des témoignages soient altérés dans une révision de la Maison-Blanche, a-t-il ajouté, mais dans ce dernier cas, les modifications étaient particulièrement sévères, selon lui. Le document initial, qui comptait 14 pages, a été ramené à quatre pages.

 

L’OMB n’a pas voulu commenter le témoignage de la Dre Gerberding.

 

Un porte-parole des CDC a tenté de minimiser les changements apportés par la Maison-Blanche, affirmant que la présentation de la spécialiste avait été «très productive» et qu’elle avait abordé les sujets qu’elle voulait pendant son témoignage et lorsqu’elle a été questionnée par les sénateurs.

Source: Associated Press. «La Maison-Blanche censure un témoignage sur les changements climatiques», Cyberpresse.ca, 23 octobre 2007, http://www.cyberpresse.ca/article/20071023/CPENVIRONNEMENT/71023228/1014/CPMONDE.

Posted in Article | Tagué: , , , | 15 Comments »

Une caricature de Sarkozy fait des vagues en France

Posted by Hugo Jolly sur 17 octobre, 2007

sarkozy-fait-un-doigt-aux-etudiants.jpg

L’Union nationale des étudiants de France (UNEF) souhaitait attirer l’attention avec sa nouvelle campagne d’affichage mettant en vedette le président Nicolas Sarkozy. Le résultat a dépassé les attentes!

La nouvelle affiche de l’organisation syndicale étudiante, qui réclame des investissements accrus en éducation, montre le président en train de faire un doigt d’honneur.

Le geste est censé illustrer l’attitude de M. Sarkozy envers les étudiants, qui l’accusent d’avoir accordé des abattements fiscaux de 15 milliards d’euros aux plus riches tout en négligeant les promesses faites aux universités.

Mercredi dernier, trois membres de la section de l’UNEF de La Rochelle ont été interpellés par des policiers peu avant minuit. Ils s’affairaient, à la sortie d’une réunion tardive, à placarder des affiches dans le campus de leur établissement.

«Alors que nous finissions de poser la dernière affiche, les policiers se sont approchés pour nous demander ce que nous faisions. En voyant l’affiche, ils nous ont dit que son contenu posait peut-être problème. Cinq minutes après, ils nous ont annoncé que nous devions les suivre au poste, qu’il y avait outrage et dégradation légère», a relaté hier Thomas Thimonier, président de la section locale de l’UNEF.

M. Thimonier a ensuite été interrogé pendant près d’une heure. «Ils m’ont demandé ce que je pensais de l’affiche. Ils m’ont aussi demandé si j’aurais placardé une affiche montrant le président avec une croix nazie ou le bras levé, faisant un salut hitlérien. Je leur ai dit que ce n’était pas le style de notre organisation et que la question ne se posait donc pas», relate-t-il.

Le jeune homme de 23 ans, qui n’a jamais eu maille à partir avec la justice, croit que l’intervention des policiers était une mesure d’intimidation qui constitue une «atteinte à la liberté d’expression syndicale».

L’affaire est loin d’être close puisque le procureur au dossier doit maintenant décider s’il y a lieu de poursuivre les militants pour «outrage à magistrat», le président étant considéré comme premier magistrat de France. Ce chef d’accusation est prévu dans la loi française depuis plus d’un siècle.

«Il faut vraiment aller chercher loin pour essayer de nous coincer… Des caricatures comme celle de l’affiche, il y en a dans toutes les publications du pays», dénonce M. Thimonier.

L’UNEF, qui presse la justice française d’abandonner l’affaire, dit espérer que «la susceptibilité du président ne va pas déborder à ce point-là».

Zèle des policiers

«Ce qui est arrivé est très choquant… À ma connaissance, on a toujours le droit de se dire mécontent du gouvernement sans courir le risque d’être emmené au poste de police», a déclaré Juliette Griffond, porte-parole de l’UNEF.

Les arrestations survenues à La Rochelle, juge Mme Griffond, découlent d’abord et avant tout d’un excès de zèle des policiers. Mais leur intervention prendra une tournure nettement plus politique si le procureur décide d’aller de l’avant avec les accusations.

L’organisation syndicale n’a de toute manière aucune intention d’interrompre sa campagne, qui prévoit la pose de plus de 10 000 affiches.

«Le ministère de l’Enseignement supérieur l’a vue avant qu’elle sorte. Ils ne l’aiment pas mais ils savent que ça ne sert à rien de nous demander de reculer. Ils auraient préféré une campagne plus tranquille», note la porte-parole de l’UNEF.

«Les étudiants adorent l’affiche. Ils nous en demandent pour les installer dans leur logement», dit-elle.

Le service de presse de l’Élysée n’a pas répondu hier aux demandes d’entrevue de La Presse.

La mésaventure des étudiants rappelle celle de deux jeunes militants originaires de Mulhouse qui avaient été accusés d’outrage à magistrat l’année dernière pour avoir critiqué l’ex-président Jacques Chirac.

Ils avaient été interpellés par les policiers alors qu’ils s’apprêtaient à déployer une banderole sur laquelle était écrit «Chirac au zoo, libérer les animaux!» La poursuite a finalement été abandonnée en raison d’un vice de procédure.

Source:
THIBODEAU, Marc. «Une caricature de Sarkozy fait des vagues en France», mercredi 17 octobre 2007, http://www.cyberpresse.ca/article/20071017/CPMONDE/710170575/-1/CPMONDE, page consultée le 17 octobre 2007.

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , | 4 Comments »

Attaque à la liberté d’expression: la police de Montréal censure

Posted by Olivia sur 23 août, 2007

Une nouvelle est sortie hier (sur le blog du collectif La Nuit, http://voixdefaits.blogspot.com/), selon quoi un texte relatant les 40 meurtres commis par la police de Montréal, a été retiré du CMAQ, après que ce site ait reçu une mise en demeure de la Fraternité des policiers. Ce geste est un carrément de censure ! Il démontre, une fois de plus, que les policiers et policières bénéficient d’un statut d’intouchable dans notre société. Ils et elles sont supposé(e)s être les gardiens de l’ordre. Mais pour qui au juste ? Il ne semble pas y avoir de riches bourgeois au nombre des 40 personnes que la police a assassinée !

Le texte est disponible sur Internet, en tapant «Enquête sur les 40 personnes tuées par la police de Montréal en 20 ans». Diffusez et faites le connaître, c’est une question de justice ! Car, que ce soit en uniforme ou non, un meurtrier…reste un meurtrier !

Posted in Non classé | Tagué: , , , | 20 Comments »

Stephen l’a dit et pourtant…

Posted by Libertad ! sur 20 juillet, 2007

« Kyoto est essentiellement un complot socialiste qui vise à soutirer des fonds aux pays les plus riches. Sa mise en application nuirait gravement à l’industrie des hydrocarbures, qui est essentielle aux économies de Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Ecosse, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique. Les travailleurs et les consommateurs de partout au Canada y perdront. L’ACCORD DE KYOTO NE FAIT PAS DE GAGNANTS AU CANADA. »

– Stephen Harper, actuel Premier ministre du Canada, 2002

La Chine censure un rapport sur l’environnement !

A la demande des autorités chinoises, des coupes importantes ont été réalisées dans un projet de rapport de la Banque Mondiale, un tiers de l’ensemble, consacré au coût de la pollution en Chine. Les passages censurés contenaient notamment des informations sur le nombre de morts provoqué par le non-respect de l’environnement.

Même si cela n’est pas coutume sur un site anti-capitaliste comme le RWatch, ce billet est basé sur un rapport de la Banque Mondiale qui fut censuré par le gouvernement chinois, il s’agit d’une nouvelle aucunement étonnante, surtout pour un pays connu pour son non-respect de l’homme mais ce qui est étonnant, c’est que ça se passe dans un pays qui se dit « socialiste », n’est-ce pas eux qui ont inventés les changements climatiques pour voler de l’argent aux pays les plus riches ?

L’Etat Chinois aurait motivé sa demande par le fait que ces informations étaient trop sensibles et étaient susceptibles de provoquer de l’agitation sociale… comme si le chinois moyen lisait régulièrement les publications de la Banque mondiale. En vérité les craintes de l’Empire du milieu portaient vraisemblablement plus sur les éventuelles réactions de l’opinion publique occidentale. A chaque fois que nous achetons en effet un produit “made in china” nous contribuons au dérapage environnemental chinois. C’est bien là le cœur du problème, faire sortir le géant asiatique de la spirale infernale dans laquelle il est installé. Il ne peut y avoir d’autorégulation. Trop d’intérêts sont en jeu. Le discours des pays émergents est toujours le même : laissez-nous le temps de nous mettre aux normes sociales et environnementales qui sont les vôtres.

Voici les raisons de cette censure, car le soi-disant « Parti Communiste Chinois », ce « Parti » constitués des bourgeois les plus corrompus et les plus riches d’Asie ne veulent pas que le chiffre de 750 000 morts à cause des mauvaises politiques environnementales se sache parmis la population et qu’ils aient un argument de plus pour renverser ce gouvernement médiocre et corrompu. Socialiste les changements climatiques ? La droite va être encore assez bête pour affirmer que oui…

Voici les conséquences du néo-libéralisme Davidien en Chine :




$$ Vive le capitalisme ! $$

==> Lire la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , | 44 Comments »

Quand le Fatah est au service d’Israël

Posted by L'Agitateur sur 27 juin, 2007

Nous avons à la fois reçu et trouvé ceci : une vidéo de propagande ratée (car elle se voulait anti-Hamas) concernant le conflit Fatah/Hamas, avec Israël en arrière-plan. Ceci est à voir. Voici la trouvaille en question :

Une vidéo choquante: Des hommes du Fatah qui torturent des Palestiniens déjà cruellement opprimés par l’occupant israélien : les hommes appartenant à la Force exécutive du gouvernement du Hamas.

Cette vidéo serait présentée dans les médias occidentaux comme si ce sont les gens du Hamas qui torturent des Palestiniens. Mais si on regarde les gens torturés, ils portent les shirts des Forces exécutives du Hamas.

—-

A Must See Video which, in an Orwellian way, is presented by Western Media as Hamas torturing Palestinians. But when you see the people being tortured, they are wearing shirts of Hamas’ « Executive Force. » So, it is totally the opposite! Black propaganda at its worst.

Any one who speaks Arabic can tell that the torturers are Dahlan’s thugs. After beating the Hamas people viciously, they force them to chant for Dahlan, « With our lives and blood we will redeem you o Dahlan! » Also at the end they force them to chant, »Hamas is Shiite, Hamas is Shiite! » Which of course is not true, but it is supposed to put Hamas in the Iranian camp; a sleazy sectarian attempt. Is there any doubt that Israel is behind this thug Dahlan??

This is unbelievable duplicity by western media to turn things totally upside down.

==> Source
==> Qui est Mohammed Dahlan ?

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Des documents "chocs" de la CIA disponible cette semaine !

Posted by L'Agitateur sur 25 juin, 2007

À compter d’aujourd’hui, et durant toute la semaine, des documents et rapports de la CIA sur ses activités entre 1953 et 1973, soit lors de la déstalinisation de l’URSS, seront disponibles au grand public via leur site internet. En effet, ces documents qui ont le nom de « bijoux de famille » étalent des faits très intéressants et surprenants : tentatives d’assassinats, opérations de surveillance, infiltration d’organisations de gauche (pas étonnant) et enlèvement de certains membres de ces organisations.

Il y aura également des comptes rendus sur des cambriolages et des vols, la surveillance de journalistes américains, la lecture du courrier à destination et en provenance de Chine et de Russie ainsi que des expérimentations comportementales sur des civils américains « non volontaires ».

Nous le savions déjà que la CIA avait une histoire tâchée de terreur, de sang et de répression, mais ce n’est pas le cas pour de nombreuses personnes qui insistent à dire que la CIA est « démocratique », « au service de la population » et pour la « sécurité nationale ». Bien que ces mots soient répétés, leur véritable sens est tout autre : démocratique pour l’Élite qui décide ; au service de la population qui ne représente que l’Élite et tous les complices ; sécurité nationale qui est en fait que les intérêts de cette même Élite et des gens qui les croient. Leur terrorisme était subtile, planifié et bien fait.

On se demande bien ce qui en est des activités 2000 ~ 2007… qu’en est-il aussi de Cuba avant et après révolution ? Tibet avant et après invasion chinoise ? C’est à surveiller !

==> Lire la suite
==> Site de la CIA

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Alliance Fatah-Israël ?

Posted by L'Agitateur sur 24 juin, 2007

C’est ce que nous avons pu trouver sur Oulala, un média indépendant. En effet, dans cette traduction, on y découvre une certaine connexion entre le Fatah et Israël contre le Hamas même, de quoi mettre facilement la culpabilité sur le parti islamiste palestinien. Voici l’article en question :

Le Hamas s’est emparé de la bande de Gaza. Il s’avère que d’importants documents ultrasecrets, saisis dans le bâtiment des services de renseignement du Fatah, révèlent des relations occultes entre Israël et cette organisation.

in Yeni Safak, 20 mai 2007
Source : http://www.yenisafak.com.
traduit du turc par Marcel Charbonnier

A la suite de la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas, la semaine dernière, nous sommes en train de vivre des développements très intéressants. Un site internet proche des services de renseignement égyptiens a révélé que, ces derniers jours, un trafic téléphonique sans précédent a été relevé entre Israël et l’Egypte. Ce site affirme également qu’au cours des discussions en cours depuis deux jours entre ces deux pays, Israël a exigé des responsables des services de sécurité égyptiens qu’ils lui remettent des milliers de documents secrets dont le Hamas s’est emparé, à Gaza. On apprend que le Hamas, en s’emparant du Centre des Renseignements du Fatah, à Gaza, est tombé sur un gigantesque archivage de données de renseignement. Les sources du renseignement israélien ayant donné cette information aux services homologues égyptiens a fait savoir qu’au cas où le Hamas révélerait et diffuserait ces informations, cela représenterait la « plus grande catastrophe du siècle ».

Toutes ces infos vont-elles se retrouver aux mains des Iraniens ?

Le site en question a affirmé que, d’après les sources du renseignement israélien, on n’avait pas vécu des événements d’une telle gravité depuis la chute du régime nazi, à la fin de la Seconde guerre mondiale, ou encore depuis la fin du régime communiste d’Allemagne de l’Est, dans les années 1990. Il fait savoir que les informations saisies [par le Hamas] dans le centre du renseignement palestinien [de Gaza], créé par les Etats-Unis et l’Angleterre, se comptent par millions. Il a été affirmé qu’Israël à demandé au régime égyptien de l’aider à s’emparer immédiatement de ces informations, de peur qu’elles ne tombent aux mains de l’Iran, du Hizbullah et de la Syrie.

Que contiennent lesdites informations ?

Ces documents comportent notamment, a-t-il été indiqué, des informations concernant des opérations conjointes entre services israéliens et étrangers du renseignement, les noms de Palestiniens ayant servi d’intermédiaires avec Israël, les noms de kollabos palestiniens ainsi que des informations relatives aux transferts d’armes et d’argent sale [entre Israël et l’Autorité palestinienne, ndt]

Pour des « terroristes » (comme la Droite adore nommer), ça informe un peuple ignorant de tout ce gros complot orchestré par l’Occident et Israël, ainsi que certains pays arabes voisins ! Des « terroristes » qui font lumière sur la vérité, c’est du jamais vu ! À moins que ceux-ci ne soient pas réellement des terroristes… hmm…

Pour en savoir plus, visitez le lien ci-dessous (site d’information palestinienne).

==> Source (en turc)
==> Informations sur les services de renseignements découvert

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Critiques douteuses à l’endroit de Chavez (Article paru dans La Presse)

Posted by L'Agitateur sur 19 juin, 2007

Ceci est un texte d’opinion à lire pour tous et toutes concernant l’affaire RCTV et les oligarchistes de la Droite. Voici le texte d’opinion en question :

Le 28 mai dernier, la société vénézuélienne était le théâtre d’un autre séisme sociopolitique. Cette fois, le sujet de la polémique qui laissera plusieurs policiers et des dizaines de manifestants blessés, est le non-renouvellement du permis d’émission sur fréquence publique de la cinquantenaire Radio Caracas Télévision (RCTV).

La censure, la persécution des journalistes ou la pression exercée sur les médias sont des gestes condamnables peu importe où et quand ils se produisent. Nonobstant, la liberté d’expression reste un principe passablement délicat dont l’exercice ne signifie rien si sa critique ne vise plus à éclairer la population tout en favorisant l’exercice de la démocratie. Avec raison, on qualifie souvent les médias de «quatrième pouvoir»: leur responsabilité, immense, peut facilement se confondre avec la politique. Dans cette optique, la liberté d’expression doit être envisagée comme un droit public et non privé; ce que reconnaissent d’ailleurs l’ensemble des régimes démocratiques.

Voilà pourquoi le Canada s’est doté d’un Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications (CRTC) tout comme le Venezuela compte sur sa Commission Nationale des Télécommunications. De fait, c’est cette commission, et non pas Hugo Chavez (comme trop de médias le laissent tendancieusement croire), qui a refusé de renouveler le permis de la RCTV.

Les événements qui marquent en ce moment la scène politique et sociale du Venezuela doivent s’inscrire dans le cadre de ces considérations. Or c’est loin d’être le cas; une grande partie de la couverture que l’on fait de l’affaire RCTV, en Occident ou en Amérique latine, est non seulement douteuse mais frise carrément la mauvaise foi.

Le débat soulève des passions qui dépassent largement la simple question de la fermeture partielle d’une chaîne de télévision: c’est l’État de Chavez qui est visé, et surtout, son projet d’édifier ce qu’il qualifie de «socialisme du XXIe siècle».

Au nom de cette liberté d’expression, semble-t-il si chère aux pourfendeurs de Chavez, il est donc nécessaire de rectifier le tir. Radio Caracas Télévision n’a rien du média informatif et critique: il s’agit d’un véritable mouvement politique utilisant frauduleusement la liberté d’expression pour se livrer à des actions littéralement subversives. La chaîne se vouait depuis 2001 à une véritable campagne politique anti-gouvernementale et anticonstitutionnelle.

En 2002, elle jouait un rôle actif dans un coup d’État contre un gouvernement démocratiquement élu et un an plus tard, elle coordonnait une grève pétrolière organisée par les forces de l’opposition. Deux exemples de ces efforts répétés de la RCTV pour forcer le gouvernement à démissionner.

Paradoxalement, les médias vénézuéliens, prétendument soumis à un régime totalitaire, ont réussi à faire croire à une grande partie du globe que Hugo Chavez est un véritable dictateur. Pourtant, il y a eu sept consultations populaires en neuf ans au Venezuela, toutes sanctionnées par les observateurs internationaux, qu’il s’agisse de l’ONU ou de l’ex-président étasunien Jimmy Carter. Bien que les urnes ne soient pas les seules garantes de la souveraineté populaire, elles demeurent un indice probant pour mesurer l’état d’une démocratie. Hugo Chavez a non seulement été élu directement au suffrage universel à trois reprises, mais il a aussi remporté un référendum sur sa propre révocation.

Tout comme faire de Chavez un despote est pour le moins contestable, on peut légitimement douter de la bonne foi de ces médias s’indignant librement contre la censure. En outre, ce doute devrait germer en une sérieuse réflexion lorsque l’on apprend qu’une méga-chaîne telle que CNN présente malhonnêtement les dernières manifestations à Caracas sur fond d’images prises au Mexique, question de mousser le scandale.

Environ 903 médias privés sont toujours actifs au Venezuela (sur un total de 908, incluant radio, télévision et presse écrite) et ceux-ci ont pu vilipender à leur guise le gouvernement en place pendant près d’une décennie. L’opposition vénézuélienne, représentée actuellement par une poignée d’étudiants aisés manifestant dans les quartiers riches de Caracas, est parfaitement consciente de la cause qu’elle sert. Et répétons-le, malgré des nobles habits qu’elle revêt frauduleusement, cette cause n’a rien à voir avec la liberté d’expression.

ALEX BOISSONNEAULT

L’auteur est professeur de relations internationales et de commerce à l’Université de San Martin de Porres, au Pérou.

==> Source

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

L’équité salariale : l’inégalité est toujours présente

Posted by L'Agitateur sur 15 juin, 2007

« Les maudites féministes, toujours à chialer pis à vouloir des meilleurs jobs que les hommes ! À c’t’heure, elles écrasent les hommes pis elles s’font mieux payer que nous autres câlisse ! »

Vous connaissez ce discours bidon plus haut ? Très répandu dans les ondes de radio réactionnaires, et toute autre sphère médiatique. Ces même personnes accusent la femme d’être, en partie ou en totalité, le maux de la société et la responsable de plusieurs conflits interpersonnels. Non pas la faute d’une personne ou d’une hiérarchie sociale, mais bien d’un sexe !

Voici que récemment, une étude de Statistique Canada (et non de la Banque Mondiale ou d’une compagnie privée X des États-Unis) démontre complètement l’inverse de ces affirmations antiégalitaires : l’écart des salaires entre les hommes et les femmes est toujours bien présente. Bien que le nombre de femmes décrochant un diplôme à l’université augmente, leur salaire reste toujours inférieur à celui des hommes.

Ainsi, le nombre de femmes âgées de 25 à 29 ans ayant fait des études universitaires est passé 21 % à 34 % de 1991 à 2001. Chez les hommes, la proportion est passée de 16 % à 21 % au cours de la même période. Malgré cette explosion des diplômées universitaires, les femmes de 25 à 29 ans gagnaient toujours, en 1991, 20 % de moins que les hommes du même âge. En 2001, l’écart s’est rétréci quelque peu, mais les femmes ont encore un salaire de 18 % moins élevé que les hommes.

Alors même dans notre province dit « socialiste » par les têtes vides de la droite, l’inégalité salariale existe ! Est-ce parce que le socialisme fait défaut ? C’est sûrement ça, ah oui ! Le problème vient très probablement de là. Après tout, la Gauche ne veut que répandre la misère également pour que personne ne puisse moins souffrir que d’autres !

Nous ne blaguons pas, c’est véritablement la pensée de la Droite à propos de la Gauche. Certes, l’écart salarial entre les sexes existe, tout comme entre les groupes ethniques et classes sociales. D’autres études l’ont déjà démontré, mais les médias n’en parlent pas. Par contre, lorsqu’il s’agit d’une alliance fantasque de la gogaucho-islamo-fasciste, là oui ! Ça existe, on en parle et on le dénonce !

L’hégémonie ne passera pas.

==> Lire la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 3 Comments »