Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Élection’

Nouveau sondage

Posted by Libertad ! sur 6 octobre, 2007

Des leaders ?
Un nouveau sondage est disponible dans le côté droit du site.
Publicités

Posted in Non classé | Tagué: , , , | 9 Comments »

Pauline Marois est élue dans Charlevoix

Posted by Libertad ! sur 24 septembre, 2007

Pauline Marois : 56.50%
Conrad Harvey : 34.31%
David Turcotte : 1.68%
Paul Biron : 0.53%
Claude Gagnon : 0.53%
Daniel Laforest : 0.53%
François Robert Lemire : 0.09%

Note : les chiffres varient de source en source et le décompte des votes n’est pas fini dans tout les bureaux.

Posted in Non classé | Tagué: | 32 Comments »

Résultats des partielles

Posted by Libertad ! sur 17 septembre, 2007

Les premiers résultats des trois partielles fédérales au Québec donnent le néo-démocrate Thomas Mulcair en avance dans Outremont, la bloquiste Ève-Mary Thaï Thi Lac en avance dans Saint-Hyacinthe-Bagot et le conservateur Denis Lebel en avance dans Roberval-Lac-Saint-Jean.

La victoire de Denis Lebel a été annoncée par Radio-Canada, si la tendance se maintient.

Thomas Mulcair obtient 49,8% des votes, contre 28,0% pour le libéral Jocelyn Coulon. 70 bureaux de vote sur 168 ont été dépouillés.

Denis Lebel a 58,9% des suffrages, devant la bloquiste Céline Houde, avec 27,3%. 170 bureaux de scrutin sur 194 ont été dépouillés.

Ève-Mary Thaï Thi Lac récolte 43,7% des votes, contre 35,5% pour le conservateur Bernard Barré. 70 bureaux de scrutin sur 224 ont été dépouillés.

Les chiffres semblent varier de sources en sources…

==> Source

Posted in Non classé | Tagué: , | 48 Comments »

La démagogie de la droite et le voile

Posted by Libertad ! sur 6 septembre, 2007

Les femmes portant un voile islamique qui cache entièrement leur visage pourront voter aux trois élections partielles du 17 septembre, sans montrer leur visage.

Bien que le débat sur le voile islamique dans les bureaux de vote semblait être fini, voilà que le Directeur général des élections du Canada donna raison aux femmes musulmanes qui voudront voter voilée.

Il pourrait s’agir d’un fait divers sans grande importante, mais il serait important de rappeler que les médias de droite et ses vassaux sur Internet ont aidé à la prolifération de la démagogie sur le sujet en disant que ces femmes étaient opprimées et que des hommes pouvaient se cacher en dessous d’un Burka, et ce même un terroriste ! Même si nous pourrions être d’accord que la Burka reste un symbole d’oppression contre les femmes, il reste tout de même que les médias populistes ont fait des peurs avec du vent, pour en faire une tempête… dans un verre d’eau !

Durant la campagne électorale de ce printemps au Québec, le Journal de Montréal utilisa un fait divers d’exception pour en faire une histoire sensationnaliste au point que les gens s’étaient mis dans la tête d’aller voter déguisés en Halloween.

Personnellement, ce fut le cas pour moi aussi, non pas pour protester contre les «accommodements raisonnables», mais plutôt pour rire du système électorale. J’avais un costume de Darth Vader. Vraiment dommage…

Cette campagne de désinformation et de démagogie n’avait qu’un but : stigmatiser l’Islam dans les sociétés Occidentales pour la faire paraître pour une religion primitive, violente qui encourage le «meurtre des infidèles» et le terrorisme. Bien que nous puissions ne pas croire en une quelconque religion, étant donné nos idées politiques, nous devrions répondre aux pires mensonges qui peuvent être répandus dans nos sociétés envers une communauté en particulier, que ce soit les musulmans ou les juifs.

==> Lire la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , | 46 Comments »

Abbas annonce une nouvelle loi électorale pour contrer le Hamas

Posted by Libertad ! sur 2 septembre, 2007

Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé dimanche la publication d’une nouvelle loi électorale susceptible d’écarter d’un prochain scrutin les islamistes du mouvement Hamas.

« La nouvelle loi électorale a été publiée » a déclaré aux journalistes M. Abbas, lors d’une conférence de presse conjointe à Ramallah avec le haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère, Javier Solana.

La nouvelle loi électorale, publiée dans l’optique d’élections législatives anticipées souhaitées par le président Abbas, impose à tout candidat de « respecter le programme de l’OLP », l’Organisation de libération de la Palestine, et les accords signés avec Israël, ce que refuse de faire le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza.

Bien que nous pouvons ne pas tous être en accord avec le Hamas, nous devons tout de même reconnaître une chose: son élection fracassante en janvier 2006 était totalement légitime, les Palestiniens ayant décidé de rompre avec des décennies de monopole du Fatah, l’organisation vieillissante et corrompue du défunt Yasser Arafat.

Il y a de ça quelques mois, avec l’aide des puissances impérialistes dont les États-Unis et Israël, il y a eu carrément un coup d’État de la part du Fatah contre le gouvernement majoritaire et démocratiquement élu du Hamas. Tout à été mis en œuvre pour étouffer et écraser le Hamas, mais ils tiennent bon depuis malgré les assassinats, les enlèvements et le harcèlement systématique des membres et militants de l’organisation.

Lorsque les Palestiniens ont choisi le Hamas, c’était une véritable catastrophe pour l’impérialisme, car le Fatah n’est rien d’autre qu’un chien de poche pour l’État Israélien. Les Palestiniens n’y avaient rien à perdre que leurs chaînes mais malheureusement, l’Occident, qui parle sans cesse de «démocratie» et de «liberté» ne tolèrera jamais l’existence d’une opposition à ses intérêts colonialistes et capitalistes. Ces pays qui refusent l’exploitation et l’impérialisme sont victimes de la violence de l’Occident et de ses vassaux. Le Chili, Cuba, Haïti, le Liban tet la Palestine auront été victime de la volonté des puissants de détruire l’opposition à ses intérêts.


En ce moment, la Palestine est divisée en deux camps: le Hamas contrôle la Bande de Gaza et le Fatah le reste de la Palestine.

Le but derrière ce nouveau projet de loi électorale à pour unique but d’écraser politiquement encore plus le Hamas, lorsqu’il est tout de même appuyé par une bonne partie de la population. Abbas sait qu’il pourrait empêcher la tenue d’élection dans la Bande de Gaza et aussi d’empêcher le Hamas de participer au scrutin. Mais le Hamas résistera !

L’hégémonie ne passera pas !

==> Lire la suite

Posted in Non classé | Tagué: , , , | Leave a Comment »

L’âne et l’éléphant couchent ensemble ?

Posted by Libertad ! sur 5 août, 2007

Les États-Unis sont dans une bien mauvaise passe en ce moment, avec la guerre en Irak, l’endettement vis-à-vis de la Chine et du Japon. De plus, ils se sont attirés une hostilité générale de la part des autres pays de la planète avec leur politique guerrière et néo-conservatrice. L’Amérique a besoin d’air et d’avoir enfin un gouvernement responsable qui pourra réparer les pots cassés par les républicains, et rétablir une vraie politique étrangère digne de ce nom.

Pour une bonne partie de cette même Amérique, l’alternative passe par les démocrates et ses candidats à son investiture : Barack Obama ou l’ancienne première dame des États-Unis, Hilary Clinton. Du côté des républicains, nous avons des libertariens qui hallucinent que l’État américain est trop présent dans l’économie du pays, ainsi des néo-conservateurs digne de George W. Bush. Malheureusement, de ce qu’on peut lire dans les médias étatsuniens et étrangers, ces deux candidats proposent une politique étrangère pas très différente de celle du président américain actuel : Obama propose d’attaquer des bases d’Al-Qaïda dans un pays allié de l’empire, soit le Pakistan, sans l’autorisation du gouvernement militaire d’Islamabad.

Pour sa part, Hilary Clinton critique durement son rivale pour avoir dit qu’il serait prêt à rencontrer les dirigeants cubains, iraniens, nord-coréens, syriens et vénézuéliens. Conclusion ? L’Amérique ne veut pas négocier et discuter, elle préfère attaquer les pays qui ne vont pas dans leurs intérêts, pour ensuite les menacer avec les armes nucléaires. Pourtant, ces pays, ennemis des États-Unis sont prêt à discuter.

Mais est-ce que les républicains et les démocrates sont les mêmes individus ?

D’un côté, ces deux partis sont exceptionnellement hétérogène : le Parti Républicain compte dans ses rangs des libertariens (ils veulent la liberté économique absolue de l’individu), des néo-conservateurs, des chrétiens fondamentalistes, de nombreux chefs d’entreprises et des gens d’affaires. Le Parti Démocrate compte pour sa part des écologistes, des centristes, des libéraux, des syndicats, et le Parti Communiste des États-Unis (pas le RCP de Bob Avakian) dit soutenir les démocrates dans la course à la présidence.

Déjà, nous pouvons voir que les deux partis ne se rejoignent pas nécessairement sur les individus qui constituent la base militante et électorale du Parti, alors qu’en est-il des dirigeants ? Les dirigeants républicains sont généralement issus du très minoritaire, mais ô combien puissant courant néo-conservateur, et les démocrates viennent des milieux libéraux les plus influents.

Cependant, la guerre en Irak fait profondément polémique au sein des deux organisations aptes à diriger actuellement le pays puisque : d’un côté, de nombreux libertariens au sein des républicains contestent cette guerre car elle nuit énormément à la popularité du Parti et des citoyens américains à l’étranger ; et de l’autre, une partie des démocrates s’opposent à cette guerre pour des raisons économiques, sociales et de relations internationales.

L’an dernier, les républicains – menés par le très impopulaire et détesté Georges Bush – ont subis une cinglante défaite aux élections du Congrès qui est devenu en majorité démocrate. Lorsqu’ils ont tenté de voter une loi pour le retrait des troupes américaines en Irak, le président imposa son droit de veto, soit une manoeuvre totalement anti-démocratique. Cependant, une partie des démocrates (dont la base dirigeante) se dit en accord avec cette guerre pour des raisons semblables à celles des néo-conservateurs.

Par exemple, durant les dernières élections présidentielles, John Kerry proposait rien de moins que de rester plus longtemps en Irak et reprochait au président Bush d’être trop « conciliant » envers les Palestiniens. Hilary Clinton, pour sa part, propose tout le contraire de ce que son parti demande : elle veut le maintient des troupes en Irak (elle a voté en faveur de l’agression en Irak et elle a continué à défendre son vote).

Dans cette course effrénée à la présidence, le bipartisme américain nous montre une fois de plus ses lacunes et ses graves défauts. Il n’y a même pas de parti d’opposition chez les deux principaux ; les partis minoritaires, quant à eux, n’ont que des miettes dans certains États américains. Une vraie nation qui se prétend démocratique devrait compter au strict minimum quatre partis représentatifs au sein du gouvernement.

Nous allons bien sûr suivre cette course présidentielle avec vous. N’hésitez pas à nous envoyer vos informations par courriel ou en écrivant un commentaire au bas du texte.

Voici les articles qui ont servi à la rédaction de ce texte d’opinion :

==> La coqueluche Obama victime de ses approximations
==> États-Unis: Hillary Clinton, les démocrates et la guerre en Irak: Une alternative socialiste s’impose

Autres: CNN, Wikipedia (Anglais), Youtube

Posted in Article | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Bowles for President !

Posted by Libertad ! sur 25 juin, 2007


Ça fait des mois, voire des années qu’on parle de la campagne présidentielle aux États-Unis qui va se dérouler en 2008, parce qu’elle va être marquée par la fin du règne de Georges W. Bush et par une catastrophique guerre en Irak qu’il aura enclenché pour ses amis de l’industrie pétrolière. Il y a de nombreux candidats pour le moment comme Hilary Clinton et le favori de l’Amérique, Barack Obama. Il y a un autre candidat, cette fois-ci un méchant réactionnaire et il se nomme Taylor Bowles. Il est un membre très en vue du National Socialist Movement, le Parti Nazi américain. Il croit dur comme fer en ses chances de devenir président et de faire une Amérique, pour et par les blancs. Voici quelques unes de ses idées…

– A sound education for every White child which will teach honesty, morality, and strength of character, and instill a sense of pride in the great heritage and traditions of the White Race.

– Law and order, so White citizens can walk the streets of their city at any time without fear, ruthless action against the city’s criminal population.

– Right to keep and bear arms. I oppose any attempt to disarm law-abiding White citizens. Law abiding White citizens should have the right to carry a concealed firearm for protection from rampant black-on-white crime.

– Free health care for all White citizens.

– Encouraging illegal non-White immigrants to leave, telling pushy minority agitators where they go. Asians to Asia, African-Americans to Africa, mixed racial populations will be sent to Northern Africa or the Middle East, which are traditionally the areas for racial mixing. No public scorn or retribution against these forementioned people will be permitted; they will be allowed to keep whatever wealth they have accrued and will be treated honorably.

– A government of, by, and for the people, not for special minorities, illegal non-White immigrants, traitors, race-mixers, and sellout politicians. I will not yield the interests of the White majority to any non-White minority interests.
America needs a President with the courage and honesty to stand up as a White man for the White citizens.

Sérieusement, quel dérangé mentale ! C’est davantage alarmant de savoir que cet animal de cirque va avoir des votes…

==> Le site de sa campagne

Posted in Article | Tagué: , , , , | 21 Comments »

Le financement du Parti conservateur

Posted by L'Agitateur sur 13 mai, 2007

Nous avons trouvé un article fort intéressant traitant du financement du Parti conservateur. Voici l’article en question :
Un exercice intéressant pour comprendre un parti politique est sans contredit d’observer qui le finance. C’est d’ailleurs comme cela que l’on a découvert le scandale des commandites qui a tant fait couler d’encre. Pourtant mis à part ces escroqueries de grande échelle, certaines sources de financement des partis sont tout de même lourdes de signification et sont très révélatrice du système dit de démocratie représentative. Voyons donc certaines observations que l’on peut faire sur le financement du Parti Conservateur dans le cadre de la dernière élection fédérale en observant les montants qui lui ont été versés par les particuliers et les entreprises.

En commençant par un député assez éloigné de la région de Québec, voyons le financement de la campagne du candidat conservateur de Pontiac en Outaouais, Lawrence Cannon. Malgré que ce candidat soit géographiquement éloigné de notre région, certains ici semblent particulièrement intéressés à sa candidature. En effet, les membres de la corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ), ont jugé de leur intérêt de lui faire don de la plus grosse contribution légale possible. À cette contribution s’ajoute celle de CarrXpert inc., une sorte de certification décernée à ces mêmes concessionnaires automobiles par leurs corporations par l’intermédiaire de cet organisme, elle aussi au maximum de la contribution légale. En plus de ces sommes, s’ajoute également celle de perception ultra agence de recouvrement inc. qui, comble de surprise, est enregistrée à la même adresse que les deux organismes présentés précédemment. Ce financement multiple et tout enregistré par Élection Canada le même jour et fait fort probablement par le même groupe d’individus, a peut être été un sage investissement car le candidat Cannon est, comme il était pressenti, aujourd’hui ministre des Transports et de l’infrastructure. D’autres sources de financement du candidat Cannon peuvent aussi faire sourciller surtout quand on regarde du côté de l’ouest du pays. En effet, bien que comptant seulement 12 500 résidants, la petite ville de Brooks en Alberta compte 3 sociétés de faible envergure ayant versé 1000$ chacune pour la campagne du futur ministre. La plus surprenante de ces trois contributions, peut-être pas si surprenant, est sans contredit celle de Redneck ressources inc. qui avec un tel nom ouvre facilement la porte à tous les clichés sur les régions rurales de l’ouest.

Le candidat Cannon n’est toutefois pas le seul à avoir bénéficié de la générosité des résidants de l’Ouest du pays. En effet, plus près d’ici, Josée Verner, dans la circonscription de Louis Hébert, a reçu un montant fort appréciable d’un mécène de Calgary. Gordon Elliot, un donneur à titre personnel, a en effet versé la somme impressionnante de 5 000$ à l’organisation de campagne de Josée Verner. Cette somme est plus que le double de la deuxième plus grande contribution d’une personne de la région à l’organisation. Pour continuer sur les contributions de Madame Verner, celle-ci a aussi pu profiter de celle d’une compagnie pharmaceutique de la région de Montréal, Pharmascience inc., pour qui il semble mystérieusement important d’appuyer une candidate conservatrice. Aussi, il est intéressant de souligner que tous les conservateurs de la région ne se retrouvent pas à l’intérieur de ce parti, mais bien à d’autres niveaux de gouvernement, comme en atteste le don de 500$ d’un certain Marc Bellemare de Vanier au candidat Frédérik Boisvert pour la circonscription de Québec.

Un autre candidat conservateur ayant reçu des sommes importantes pour sa campagne est Maxime Bernier en Beauce. Ce candidat vedette des conservateurs a reçu l’appui des grands patrons et industriels de sa région. D’abord de la part de Pierre Pomerleau, PDG de l’entreprise Pomerleau construction, qui a versé à titre personnel un don de 3000 dollars à son futur député. Pomerleau n’est pas le seul grand industriel de la construction à appuyer les conservateurs. Marcel Dutil, un des capitalistes les plus en vue de la région, a lui aussi contribué à titre personnel à la campagne de M. Bernier. De plus, s’ajoute à cette contribution celle de la compagnie de M. Dutil, CANAM, qui a donné le maximum pouvant être légalement donné par une entreprise. Cet enthousiasme à financer M. Bernier et son parti n’est sans doute pas étranger au fait que ces deux individus ont eu l’occasion de se fréquenter lors du passage de M. Bernier à la tête de l’Institut Économique de Montréal, car M. Dutil siège lui aussi sur le comité d’administration de cet institut à forte vocation idéologique, toujours prêt à justifier le pouvoir et les richesses des puissants de ce monde.

Ce dernier exemple de financement est sans doute le plus significatif de cette étroite complicité entre les élites économiques et le parti conservateur. En effet, par leur financement de ce parti les plus riches arrivent facilement à avoir une écoute beaucoup plus attentive de la part des élus afin de préserver leurs privilèges. Comment dire non à quelqu’un ayant payé plus de 5000$ pour vous porter au pouvoir ? Cette relation ne se fait toutefois pas dans une seule direction. En ayant des positions idéologiques clairement à droite et favorables aux riches et aux puissants, le Parti conservateur arrive à s’allier ces individus aux pouvoirs énormes. Quoi d’étonnant à présent que de se retrouver devant un parti qui fait primer les intérêts de quelques riches sur ceux du reste de la population ?

Quand même Harper…

==> Source

Posted in Article | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Élection présidentielle en France: résultat du premier tour

Posted by L'Agitateur sur 22 avril, 2007

Nicolas Sarkozy : 30,93%
Ségolène Royale : 25,50%
François Bayrou : 18,51%
Jean-Marie Le Pen : 10,73%

Les chiffres varient de sources en sources…

Posted in Non classé | Tagué: , | Leave a Comment »