Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Entrevue’

Noam Chomsky et le terrorisme

Posted by Hugo Jolly sur 23 octobre, 2007

 

Noam Chomsky

Noam Chomsky est un linguiste étasunien très influent dans son domaine avec ce que le monde linguistique a surnommé «la révolution chomskyenne». Par contre, il est plus connu pour ses positions politiques de gauche, plus particulièrement anarchistes. Voici un extrait d’entrevue qui date de décembre 1967 lors duquel il discute du terrorisme en tant qu’acte politique.

Traduction:

«Je suis bien sûr opposé au terrorisme comme toute personne rationnelle l’est. Mais je crois que si nous sommes sérieux à propos de la question de la violence nous devons reconnaître que c’est une tactique et par conséquent une question morale. Incidemment, les questions morales sont des questions tactiques qui ont à voir avec des conséquences humaines et si nous sommes intéressés, disons, à diminuer la quantité de violence dans le monde, c’est au moins défendable et peut-être même parfois vrai qu’une attaque terroriste diminue la quantité de violence dans le monde. Par conséquent, une personne opposé à la violence ne sera pas opposée au terrorisme.»

Source: ARENDT, Hannah, SONTAG, Susan et al. The Legitimacy of Violence as a Political Act?, 15 décembre 1967, http://www.chomsky.info/debates/19671215.htm.

Posted in Article | Tagué: , , , , | 20 Comments »

Entrevue politique à CHOI FM

Posted by Hugo Jolly sur 15 octobre, 2007

Voici une entrevue politique qui est passée à CHOI FM (Radio X) lors des dernières élections provinciales. Elle nous avait été envoyée par le Camarade Alexandre Pouliot-Roberge (le représentant du Parti Communiste dans cette entrevue).

Ce débat a été nommé «Le débat des mal-aimés».

Aucun commentaire sur les animateurs, vous verrez vous même…

En mettant cette entrevue en ligne, j’espère que les droitistes vont vraiment l’écouter et essayer de s’instruire un peu sur la Gauche. C’est de l’audio, donc ça demande aucun effort ou presque.

Représentants
Parti de la Démocratie Chrétienne: Denise Cloutier
Bloc Pot: Dan Edmonds
Parti Communiste: Alexandre Pouliot-Roberge

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Une entrevue exclusive avec Françoise David

Posted by Libertad ! sur 21 août, 2007

Durant la manifestation contre le sommet du Partenariat pour la prospérité et la sécurité, nous avons eu la chance de rencontrer Françoise David, porte-parole et co-fondatrice de Québec Solidaire, une formation politique de gauche née en 2006. Nous avons posé des questions qui touchent tout particulièrement au mandat que s’est donné le Reactionism Watch (le combat contre la droite, l’unité de la gauche) mais aussi des questions sur son passé en tant que militante au sein du groupe marxiste-léniniste en Lutte. Nous avons trouvé cet entretient très intéressant. Nous vous annonçons par la même occasion que l’on regarde aussi pour faire d’autres entrevues avec des intervenants en politique et dans les milieux sociaux.

RW : Pourquoi est-ce que vous assistez à cette manifestation, contre le Partenariat pour la prospérité et la sécurité ?

Françoise : Nous assistons à cet évènement (elle et Amir Khadir) dans le but de dénoncer la participation du Canada au PSP, nous dénonçons aussi la nature anti-démocratique et le manque de transparence du sommet et les conséquences militaires qui vont en découler. Nous étions hier à la manifestation devant le parlement à Ottawa, et on souhaite qu’il n’y ait pas de provocation aujourd’hui à Montebello, bien que je trouve dommage que l’on veuille intimider les gens avec ces mesures de sécurités. Par contre, j’aime le fait qu’il y ait plein de groupes, de mouvements sociaux, de syndicats qui soient présents aujourd’hui pour protester.

RW : Qu’est que vous pensez de l’union des forces de gauche au Québec ? Comment y arriver ?

Françoise : C’est pour cette raison que nous avons créé Québec Solidaire ! C’était pour l’union des forces de gauche et progressiste au Québec, bien qu’il y ait plein de divergences dans la gauche, une chose que je remarque aussi du côté de la droite, mais elle semble faire beaucoup plus front commun.

RW : La gauche est très divisée, certains comme les maoïstes et les anarchistes préfèrent l’action directe tandis que vous, vous prônez une approche plus démocratique en encourageant l’électoralisme, qu’est que l’on doit faire ?

Françoise : Je crois que l’on doit faire les deux ! Proposer à la population un parti politique de gauche et en même temps, s’impliquer dans les mouvements sociaux comme les syndicats et les groupes de femmes, pour faire avec eux un travail d’éducation populaire.

RW : Qu’est que vous pensez de la montée de la droite au Québec, est-ce préoccupant ?

Françoise : Je trouve cela très préoccupant, mais je ne suis pas défaitiste. Par contre, je crois qu’une bonne partie du vote pour l’Action Démocratique en était un de contestation, pour protester contre les libéraux et les péquistes. Mais dans un autre sens, il est vrai que les idées de droite sont en hausse au Québec, notamment sur la question de l’immigration et des accommodements raisonnables. Il est ridicule de se sentir menacé selon moi, plus de 90% des gens ici sont nés au Québec et l’autre 10% vient d’ailleurs. Ils misent sur le populisme et la démagogie, ils jouent sur la peur des gens et l’inquiétude. Je crois que la solution est d’amener les faits, de faire de l’éducation populaire et citoyenne et de donner une bonne information.

RW : Est-ce que vous pourriez nous parler un peu de votre passé militant au sein des groupes «M-L» au courant des années 70 ?

Françoise : J’ai été dans le groupe En Lutte ! Pendant plus de 6 ans, j’ai trouvé qu’il y avait vraiment des gens sincères qui voulaient changer les choses et jamais je renierai ça. Mais par contre, je trouve que ces groupes étaient déconnectés des préoccupations des gens et nous étions contre la souveraineté du Québec, car on croyait à l’unité du prolétariat canadien. Par contre je peux me rassurer pour le Référendum de 1980, car je n’ai pas pu annuler mon vote car j’étais en train d’accoucher. Un autre aspect que je n’aimais pas, c’est qu’il y avait aussi répression de l’homosexualité et des idées féministes qui étaient considérés comme «bourgeoises». C’était un mouvement sectaire et trop centralisé. Je dis aux jeunes de faire attention dans ces mouvements, car dans certains, il peut y avoir des dirigeants dogmatiques ainsi qu’une structure anti-démocratique, mais je ne crois pas que c’est le cas de tous, loin de là.

RW : S’il y avait des élections très bientôt, est-ce que Québec Solidaire serait prêt à participer au scrutin ?

Françoise : Pas tout à fait, car nous avons encore beaucoup de dettes à payer (rire), mais par contre, nous serons prêts si cela se fait dans 1 an.

RW : Merci beaucoup d’avoir permis qu’on prenne un peu de votre temps pour vous poser ces quelques questions.

Françoise : Merci à vous !

Note: Les idées/opinions énoncées dans cette entrevue peuvent ne pas correspondre aux idéaux de tous les membres du reactionnism Watch.

Posted in Article, Dossier: Sommet de Montebello | Tagué: , , | 36 Comments »

Montebello…

Posted by Libertad ! sur 21 août, 2007

Dans les prochains jours, vous aurez droit à une multitude de choses sur la manifestation de Montebello, contre le «Partenariat pour la prospérité et la sécurité». En gros, voici ce que nous allons offrir:

  • Plusieurs dizaines de photos (provenants de différentes personnes)
  • Des vidéos
  • Les comptes-rendus des gens du Reactionism Watch présents
  • Une entrevue avec Françoise David, co-fondatrice de Québec Solidaire

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , | 55 Comments »