Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Espagne’

La lutte Basque continue malgré la mauvaise volontée du gouvernement espagnol

Posted by Libertad ! sur 5 octobre, 2007

Il y a de ça quelques jours, l’État espagnol a arrêté des dirigeants du mouvement indépendantiste basque d’extrême gauche Batasuna. Le prétexte invoqué; le mouvement Batasuna se serait allié et aurait collaboré avec l’ETA considéré comme une organisation terroriste par l’Union Européenne.

Malgré ce coup de force des autorités espagnoles, la lutte Basque tient bon, et va se poursuivre. Vendredi en soirée, il y avait une manifestation de militants indépendantistes basques contre l’État et la police.

Cette opération survient quatre mois presque jour pour jour après que l’ETA eut annoncé son retour à la lutte armée. Cette déclaration entérinait l’échec d’une tentative de règlement négocié entamée avec le gouvernement socialiste pendant sa trêve de 2006.

Cet été, l’ETA a perpétré six actions de moyenne ou faible intensité, notamment l’explosion d’un véhicule piégé près d’une caserne qui a fait deux blessés légers. L’organisation indépendantiste est tenue responsable de 819 morts en 39 ans de lutte contre l’État espagnol.

Voilà la raison, ils veulent mater tout mouvement indépendantiste Basque, alors que c’est un groupe plus radical qui fait exploser des bombes. Est-ce que cela ne vous rappelle pas la situation au Québec durant la crise d’octobre 1970 ? Une affaire à suivre.

==> Lire la suite

Publicités

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | 9 Comments »

Tournée de l’administration Bush dans le monde arabe

Posted by L'Agitateur sur 31 juillet, 2007

Toujours sur la lancée anti-iranienne des anglo-saxons, les chefs de la diplomatie et de la défense des États-Unis ont entrepris un voyage dans le Proche-Orient, débutant avec l’Égypte, afin de contrer l’influence iranienne dans la région. Ce même geste cherche aussi à gagner la sympathie des pays arabes, dont leurs alliés.

La secrétaire d’État, Condoleeza Rice, a déclaré avant son départ que les contrats d’armements militaires de sommes assez volumineuses visaient à contrer les propagations idéologiques dites « négatives » de l’Iran, d’Al-Qaïda, du Hezbollah et de la Syrie dans la région. Elle a entre autre accusé l’Iran de nourrir le terrorisme au Liban, de financer le mouvement Hamas, de soutenir les milices chiites en Irak et de vouloir se doter d’armes nucléaires. Cette dernière est une traduction américaine des termes « énergie nucléaire« .

Cette influence iranienne n’est, bien sûr, que présente dans le monde de la Droite néoconservatrice, dans la peur sunnite anti-chiite et de la Gauche soucieuse. Par ces accusations directes comme celles-ci, on oublie l’omniprésence anglo-saxone et occidentale à travers le globe durant plus d’un millénaire d’histoire. Que ce soit au niveau politique, social, militaire, économique : l’omniprésence y était.

Concernant l’aide iranienne auprès du Hamas et du Hezbollah, ainsi que des milices chiites en Irak, cela peut s’avérer vrai, mais les confirmations manquent contrairement aux accusations sans preuves. Le plus ironie dans cela, est le fait que les États-Unis aient déjà financé des groupes nationalistes réactionnaires, et souvent anticommunistes, dans le but de renverser l’État et d’en prendre contrôle pour ensuite servir les intérêts capitalistes. Nous pouvons nous souvenir des contras au Nicaragua ; des moudjahidins en Afghanistan ; des mercenaires à Cuba et au Tibet ; ainsi que les baasistes en Irak.

Il faut dire que les accusations sans fondements fleurissent mieux que les preuves mises sous silence…

Certes, Condoleeza Rice a aussi affirmé ceci à l’aéroport de Shannon, en Irlande :

« Il n’y a aucun doute : l’Iran constitue le défi le plus important lancé aux intérêts américains dans la région et au projet de Proche-Orient que nous voulons »

Il faut dire que leurs discours changent vite de cibles. Rappelons-nous, au début, des propos semblables à celui dit par Rice, mais en rapport avec l’URSS social-impérialiste. Souvenez-nous des « défis » des baltes, des basques, de l’Europe de l’Est, de l’Amérique latine et encore.

Aujourd’hui, c’est le monde arabe, dont la principale cible est l’Iran – qui n’est soit dit en passant pas arabe. De ce fait, Téhéran – capitale d’Iran – accuse l’administration Bush de vouloir semer la division et la peur au sein même de la région par leurs armements. La secrétaire d’État réplique à cette accusion que « s’il y a déstabilisation de la région, il faut l’attribuer au régime iranien. » Comme quoi, dans toute cette affaire, le bouc-émissaire c’est l’Iran.

Certes, cette tournée n’a qu’un objectif : promouvoir l’idéologique anglo-saxone à travers le monde arabe qui, parmis les civils, beaucoup de résistances culturelles s’y font. Elle sert sans aucune doute à la préservation de la présence militaire dans les pays arabes dit « alliés », ainsi qu’en Afghanistan et Irak, afin de mieux concentrer les futures attaques contre l’Iran – ainsi que la Syrie -, les seuls territoires de la région n’ayant aucune présence militaire américaine.

L’Irak et l’Afghanistan n’étaient que des boucliers dans les mains de l’Iran ; aujourd’hui, ils sont dans les mains américano-sionistes (car oui, Israël joue un grand rôle dans cette affaire).

==> Lire la suite
==> L’Iran et la Syrie critiquent les contrats d’armements

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 33 Comments »

Les feux de forêts en Italie seraient criminels… pour intérêts capitalistes

Posted by L'Agitateur sur 27 juillet, 2007

C’est ce qu’affirme [indirectement] le World Wildlife Fund (organisation internationale de défense de l’environnement). En effet, selon lui, les feux de forêts qui ont ravagé plus de 4 500 hectares de parcs protégés en Italie sont non seulement de source criminelles, mais bien capitaliste ! L’organisation a déclaré ceci à l’Agence France Presse :

« La majeure partie des incendies de ces derniers jours est de nature criminelle. Il est bien connu que le feu, presque toujours, sert à se débarrasser des arbres et d’autres obstacles naturels, au profit de nouveaux hôtels, de villas ou de pâturages« 

Ce cas nous rappel étrangement celui de Galice, en Espagne, pendant le mois d’août 2006. Durant cette période, plus d’une centaine de feux de forêts ont été déclarés, et dont la majorité n’a pu être maîtrisée aussi vite que voulu. Ces feux de fôrets, ayant été de nature criminelle, n’avaient qu’un objectif : provoquer la crainte et la dévastation par intérêts. Cela est survenu suite à des collusions entre promoteurs immobiliers et propriétaires terriens. Au total, un peu plus de 170 000 hectares ont été détruits.

C’est ce que nous appelons de la barbarie capitaliste.

Il est donc possible, selon nous, que ce soit exactement ce qui est arrivé en Italie. Bien qu’il y ai une forte canicule et que cela augmente fortement les risques d’incendies, c’en est pas assez pour déclencher autant d’incendies à travers le pays. Comme l’a déclaré le WWF, « la majeure partie des incendies […] est de nature criminelle. » C’est bien le moment parfait, voire l’occasion rêver pour être blanchit de ses gestes : incendier des terrains d’hectares pendant une canicule.

Certaines personnes penseront que c’est un complot socialiste ou un mythe gogauchiste : c’est votre choix d’y croire. Par contre, nier le fait qu’il y ai déjà eu des incendies au profit de terrains privés ne ferait que vous rendre complice et collaborateur de cette barbarie capitaliste.

==> Lire la suite
==> Ravage de la canicule

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 13 Comments »

26 avril 1937 : le massacre de Guernica

Posted by L'Agitateur sur 26 avril, 2007

Le 26 avril 1937, soit durant la guerre civile espagnole qui opposait la les nationalistes, majoritairement formés de personnes de droite, contre les républicains, majoritairement formés de personnes de gauche, il y a eu un massacre : celui de Guernica.

C’était lors d’une journée où le marché faisait bon plein dans la ville de Guernica, même si la guerre ravagait le pays. Hitler avait la manie de tester ses nouvelles armes destructions sur l’Espagne la considérant, ainsi, comme un terrain de jeu.

Cette journée là, c’était le comble : allié avec l’Italie, les deux pays ont envoyé leurs aviations bombarder cette ville basque. Par la suite, ils ont menti en disant que c’était les républicains qu’ils l’ont fait, tout en exagérant le nombre de morts. Bien sûr, ils ont semé le doute.

Une vraie statégie machiavélique.

==> Lire la suite

Posted in Non classé | Tagué: , | Leave a Comment »