Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Grève’

L’AGÉÉPP-UL se dote d’un mandat de grève

Posted by Hugo Jolly sur 17 octobre, 2007

Une nouvelle association étudiante du l’Université Laval vient voter en faveur d’une grève. L’Association Générale des Étudiantes et Étudiants PrégraduéEs en Philosophie (AGÉÉPP) a décidé, en assemblée générale ce soir au pavillon De-Koninck, de suivre le mouvement de grève selon le plancher national. C’est 176 étudiants de plus qui s’ajoute au nombre des étudiants de Laval ayant voté en faveur de la grève générale illimitée.

Considérant que l’AGEEPP est :

Pour un réinvestissement en éducation pour :

  • la gratuité scolaire à tous les niveaux;
  • l’amélioration des ressources et services en éducation postsecondaire dans une perspective d’éducation de qualité, libre de l’ingérence du privé;
  • l’accessibilité et la flexibilité d’un système de garde public dans les institutions d’éducation postsecondaire dans le but d’assurer une conciliation études-famille;
  • la perspective ou les dépenses d’un étudiant ne se limitent pas aux seuls frais de scolarité : pour une réforme et un réinvestissement de l’aide financière aux études dans le but d’assurer une plus grande accessibilité aux études postsecondaires (ce réinvestissement ne devant en aucun cas être accompagné d’un dégel des frais de scolarité).


Considérant le refus du gouvernement de tenir compte des revendications historiques du mouvement étudiant concernant l’accessibilité financière aux études.

Considérant que la grève générale illimitée est un moyen de pression historiquement éprouvé afin de créer un rapport de force pour la négociation.

Considérant qu’un mouvement de grève générale illimitée s’enclenche présentement à l’échelle nationale.

Que l’AGEEPP se dote d’un mandat de grève général illimité reconductible aux trois jours ouvrables avec un plancher de 7 associations représentant au moins 25 000 étudiants et étudiantes.

Que l’AGEEPP tienne une assemblée générale de déclenchement de grève dans les trois jours ouvrables suivant l’atteinte du plancher.

Que les stages ne soient pas affectés par la grève générale illimitée.

Pour : 29
Contre : 14
Abstentions : 5

Source: http://forums.asse-solidarite.qc.ca/viewtopic.php?t=2082

Publicités

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , , , | 30 Comments »

L’AÉÉA-UL en grève générale illimitée

Posted by Hugo Jolly sur 17 octobre, 2007

aeea-en-ggi.jpg

L’Association des Étudiantes et Étudiants en Anthropologie (AÉÉA) de l’Université Laval vient d’annoncer qu’elle entrera en grève générale illimitée ce soir à minuit, soit le jeudi 18 octobre. L’AÉÉA qui tenait son vote de grève ce midi représente 265 membres. Le vote s’est soldé par 43 «Pour», 14 «Contre» et 5 absentions, pour un total de 62 membres présents à l’assemblée générale. Les étudiant-e-s adoptent donc à 68%un mandat de grève.

Considérant

  • Que le dégel des frais de scolarité a un impact direct sur l’accessibilité aux études;
  • Que l’AÉÉA a une position en faveur de la gratuité scolaire;
  • Qu’il faut construire dès maintenant un projet de société portant les valeurs d’éducation accessible et de qualité;
  • Que les mesures financières compensatoires quant à l’AFE et les crédits d’impôts sont minimes par rapport aux augmentations échelonnées et futures;
  • Que l’AÉÉA entre en grève générale illimitée reconductible aux trois jours ouvrables à compter de jeudi le 18 octobre 2007;

Que le colloque de la revue Anthropologie et Sociétés et les activités de formation pratique ne soient pas affectés par la grève;

Que nos revendications soient:

  • Contre toute hausse de frais de scolarité et de frais afférents;
  • Pour un réinvestissement majeur en éducation;
  • Pour une réduction graduelle des frais, laquelle incluerait les étudiants internationaux et hors-Québec;
  • Pour la gratuité scolaire.

Sources:
Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ). «L’AÉÉA-UL adopte un mandat et déclenche la grève générale illimitée le 18 octobre», 17 octobre 2007, http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article857〈=fr, page consultée le 17 octobre 2007.

Comité de Mobilisation pour la Grève à l’Université Laval (CMGUL). «L’AÉÉA en grève générale illimitée», 17 octobre 2007, http://www.mobilisealaval.org/2007/10/17/laeea-ul-en-greve-generale-illimitee/, page consultée le 17 octobre 2007.

MARCOUX-CHABOT, Moïse. «L’AÉÉA entrera en grève générale illimitée», 17 octobre 2007, http://aeea.anthropologue.net/2007/10/17/laeea-entrera-en-greve-generale-illimitee-des-jeudi-le-18-octobre/, page consultée le 17 octobre 2007.

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , , , , , , | 16 Comments »

Un autre pas de plus vers la grève générale illimitée !

Posted by L'Agitateur sur 11 octobre, 2007

greve.PNG

C’est au tour de l’Association Facultaire Étudiante de Science Politique et Droit de l’Université du Québec à Montréal (AFESPED-UQÀM) d’adopter un mandat de grève ! Voici le communiqué de l’ASSÉ à ce sujet :

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, 11 octobre, les membres de l’Association facultaire étudiante de science politique et droit de l’Université du Québec à Montréal (AFESPED-UQAM) ont adopté à 60,8 % un mandat en faveur de la grève générale illimitée.

 

La proposition adoptée est la suivante :

 

*Considérant la hausse des frais de scolarité mettant en péril l’accessibilité aux études post-secondaire, Considérant la hausse des frais afférents et le plan de redressement qui va à l’encontre de la mission académique et sociale de l’UQAM,
*Considérant le sous-financement chronique des universités et la crise financière à l’UQAM,

 

Il est proposé :

 

*Que l’AFESPED se dote d’un mandat de grève générale illimitée pour une réduction des frais de scolarité dans une perspective de gratuité scolaire ainsi que pour un réinvestissement massif en éducation
*Que ce mandat soit effectif lorsqu’une assemblée générale de déclenchement de grève, tenue dans les trois jours après l’atteinte du plancher, constatera qu’au moins 7 associations représentant 25 000 membres se soient dotées d’un même mandat.
*Que le mandat de grève générale soit renouvelé le jeudi de chaque semaine
*Que les stages et les cours préparatoires aux stages ne soient pas perturbés lors de la durée de la grève générale illimitée.
*Que les étudiant-e-s internationaux soient considéré-e-s dans nos revendications et lors des négociations.

 

Pour : 329 (60,8 %)
Contre : 193 (35,7 %)
Abstention : 19 (4 %)

 

http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article848〈=fr

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Un pas de plus vers la grève générale illimitée !

Posted by L'Agitateur sur 10 octobre, 2007

gratuitescolaire.jpg

Après plusieurs associations étudiantes de certains Cégeps et universités, voici que vient le tour à l’Association Facultaire Étudiante des Langues et Communications (AFELLC) d’obtenir le mandat de grève !

C’est aujourd’hui que s’est tenu le vote de grève, à l’UQÀM, afin de savoir si cette dernière entrerait dans le mouvement étudiant vers la grève générale illimitée. Bien sûr, ce n’était pas qu’uniquement pour la question de grève, mais aussi sur la gratuité scolaire, la lutte étudiante pour la justice sociale sur plusieurs points et autres considérations importantes. Voici une retranscription d’un petit communiqué de l’ASSÉ à ce sujet :

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, les membres de l’Association facultaire étudiante de langues et communication de l’Université du Québec à Montréal (AFELLC-UQAM) ont adopté à 50,3 % un mandat en faveur de la grève générale illimitée.

 

La proposition adoptée est la suivante :

 

*Que l’AFELLC-UQAM se dote d’un mandat de grève générale illimitée ;
*Qu’un plancher de 7 associations et 25 000 étudiants et étudiantes soit établi ;
*Que cette grève soit reconductible à toutes les semaines ;
*Que les cours de stage ou préparatifs aux stages soient maintenus ;
*Que les membres de l’AFELLC s’engagent moralement à donner un nombre d’heures proportionnel au nombre d’heures de cours suivi par semaine au mouvement de grève qui s’organise, au moment du déclenchement de la grève générale illimitée.

 

Que nos revendications soient :

 

*Contre toute hausse de frais de scolarité et de frais afférents pour un réinvestissement majeur en éducation dans une perspective de gratuité scolaire, c’est-à-dire une réduction des frais graduelle.
*Que soient considéré-e-s les étudiants internationaux et étudiantes internationales.

 

Que la grève puisse être déclenchée dans les 3 jours ouvrables suivant l’atteinte du plancher, par une assemblée générale de déclenchement.

 

Pour : 267 (50,3 %)
Contre : 242 (45,6 %)
Abstention : 22 (4,1 %)

 

http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article843〈=fr

Que le combat continu !
En route vers la grève générale illimitée !
L’éducation est un droit !
Gratuité scolaire pour tous et toutes à tous les niveaux !

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , | 28 Comments »

l’UQAM vers la grève générale

Posted by Libertad ! sur 27 septembre, 2007

Voici une nouvelle toute fraîche de l’ASSÉ :

L’AFESH-UQAM adopte un mandat de grève générale illimitée.

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, 27 septembre, les membres de l’Association facultaire étudiante des sciences humaines de l’UQAM (AFESH-UQAM) ont adopté à 62 % un mandat de grève générale illimitée.

La proposition adoptée est la suivante :

Que l’AFESH-UQAM se dote d’un mandat de grève générale illimitée qui sera effectif lorsqu’une assemblée générale de déclenchement de grève constatera au moins 7 associations représentant 25 000 membres se soient dotées d’un même mandat sur la base des conditions d’entrée dans la coalition de l’ASSÉ.

Que les stages et les cours préparatoires aux stages ne soient pas perturbés lors de la durée de la grève générale illimitée.

Pour : 430 (62 %)
Contre : 251 (36 %)
Abstention : 11 (2 %)

Plusieurs associations étudiantes tiendront des consultations sur la grève générale illimitée dans les semaines à venir :

1er au 5 octobre
– Association étudiante du secteur des sciences de l’UQÀM (AESS-UQÀM)

1er octobre
– Association générale étudiante du Cégep du Vieux-Montréal (AGECVM)

3 octobre
– Association générale étudiante d’urbanisme de l’UQÀM (AGEUR-UQAM)

10 octobre
– Association facultaire étudiante de lettres, langues et communications de l’UQÀM (AFELLC-UQAM)
– Association des étudiantes et étudiants en anthropologie de l’Université Laval (AÉÉA-UL)

11 octobre
– Association facultaire étudiante de science politique et droit de l’UQÀM (AFESPED-UQAM)

15 au 18 octobre
– Association étudiante du Cégep de Saint-Laurent (AECSL)

16 octobre
– Association générale étudiante du Cégep de Drummondville (AGECD)
– Société générale des étudiants et étudiantes du Collège de Maisonneuve (SoGÉÉCoM)
– Association étudiante du module de sciences sociales de l’Université du Québec en Outaouais (AEMSS-UQO)

17 octobre
– Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AECS)
– Syndicat étudiant du Cégep de Marie-Victorin (SECMV)
– Association étudiante du module de science politique de l’UQAM (AEMSP-UQAM)

18 octobre
– Association générale étudiant des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke (AGEFLESH)

23 octobre
– Association étudiante du Cégep de Matane (AECM)

Nous tenons à féliciter nos camarades qui vont d’un pas décidé vers la gratuité scolaire à tout les niveaux. Il reste encore beaucoup à faire, mais nous vous appuyons.

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , | 27 Comments »

Pourquoi faire la grève ?

Posted by Libertad ! sur 5 septembre, 2007


Le camarade Lénine nous répond pourquoi nous devrions faire la grève:

«Ainsi les grèves apprennent aux ouvriers à s’unir ; elles leur montrent que c’est seulement en unissant leurs efforts qu’ils peuvent lutter contre les capitalistes ; les grèves apprennent aux ouvriers à penser à la lutte de toute la classe ouvrière contre toute la classe des patrons de fabrique et contre le gouvernement autocratique, le gouvernement policier. C’est pour cette raison que les socialistes appellent les grèves « l’école de guerre », une école où les ouvriers apprennent à faire la guerre à leurs ennemis, afin d’affranchir l’ensemble du peuple et tous les travailleurs du joug des fonctionnaires et du capital.»

Même si le texte de Lénine date de 1899, nous pouvons l’adapter au contexte actuelle en 2007, non seulement dans le domaine syndicale professionnelle mais aussi étudiant.

==> A propos des grèves, sur marxists.org

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , | 65 Comments »

Amnistie Internationale dénonce la torture commis contre les opposants du gouverneur de Oaxaca

Posted by Hugo Jolly sur 3 août, 2007

Rappel des événements
L’État mexicain d’Oaxaca a été embrouillé par un conflit qui a duré plus de sept mois et s’est soldé par au moins dix-huit morts et l’occupation de la capitale d’Oaxaca par l’Assemblée Populaire des Peuples d’Oaxaca (APPO). Le conflit a émergé en mai 2006 lors d’une grève impliquant le syndicat local des enseignants et le mouvement s’est élargi en noyautant l’APPO contre le gouverneur de l’État, Ulises Ruiz Ortiz. Les opposants ont demandé la démission d’Ortiz qu’ils accusent de corruption et d’actes de répression.


Irene Khan, secrétaire générale d’Amnistie Internationale a dénoncé, mardi à Oaxaca, les actes de tortures contre les opposants au gouverneur de l’État d’Oaxaca au sud du Mexique.

Les autorités d’Oaxaca sont responsables «d’une série d’abus, de mauvais traitements et de tortures contre leurs opposants, dans une situation d’impunité puisqu’elles refusent d’ouvrir des enquêtes», a déclaré Irene Khan lors d’une conférence de presse.

Depuis son arrivée au Mexique lundi, Madame Khan a rencontré des victimes de violations des droits de l’Homme commises en 2006 et 2007 lors du conflit qui a opposé les enseignants et militants de gauche au gouverneur Ulises Ruiz, qu’ils accusent de répression et de corruption.

Dans son rapport, elle souligne que de juin 2006 à juin 2007, des dizaines de personnes «ont été victimes de détentions arbitraires et emprisonnées dans droit de communiquer, dont plusieurs mineurs».

Elle a ajouté que des «policiers en civil» étaient responsables de violations des droits de l’Homme, «visiblement autorisés et soutenus par les autorités de l’État (d’Oaxaca)».

Selon elle, «les principales victimes de ces abus sont des professionnels de l’éducation» et des membres de l’APPO (Association populaire des peuples d’Oaxaca) qui rassemble des étudiants et des militants d’organisations indiennes.

Comme Amnesty International, plusieurs organisations internationales de défense des droits de l’Homme ont dénoncé les mauvais traitements et l’impunité dans l’État d’Oaxaca.

À la fin de son séjour au Mexique, Irene Khan doit être reçue par le président Felipe Calderon et demande au gouvernement mexicain, comme lors de sa précédente visite, de faire respecter le droit.


==> La nouvelle sur Cyberpresse
==> Les événements sur Wikipedia

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

L’État péruvien donne la permission à ses agents de tuer les citoyenNEs

Posted by L'Agitateur sur 28 juillet, 2007

Depuis un peu plus de deux semaines, une grande partie du Pérou est paralysée par le mécontentement populaire : grèves, révoltes et soulèvements sociaux sont activements en cours à travers le pays. Cette rage populaire contre l’État a fait plus de quatres morts civils et environ 300 détenuEs. Pour remédier à ces problèmes, le président péruvien Alan García pris la décision – par les facultés législatives donnés par le Congrès et le soutient de la Droite – de dicter de nouvelles lois qui accordent aux forces de l’Ordre et aux militaires de plus gros pouvoirs répressifs.

Parmis ces nouvelles lois, on y retrouve le droit de tirer et tuer unE manifestantE ou toute autre personne par motif d’accomplissement de leur devoir sans donner quelconque explication à quiconque. Une autre loi nouvellement entrée en vigueure les épargnes de tout type de procès pour causer la mort d’unE citoyenNE. Ces agents criminels de l’État n’auront qu’à spécifier qu’ils étaient en fonction pour être blanchis. Ils ont aussi maintenant le droit d’arrêter sans ordre judiciaire.

La nouvelle loi la plus réactionnaire d’entre elles est celle sur le droit de grève. Ces mêmes agents auront le devoir de restreindre le plus sévèrement possible le droit de grève. Si cela n’est pas fait, ou qu’ils soutiennent une grève, ils auront comme sentence une destitution suivie d’une interdiction d’exercer leur fonction pendant cinq ans. Pour cette même autorité (présidents régionaux et maires incluts), une peine de prison pouvant aller jusqu’à 35 ans pour les dirigeants qui incitent ou prennent la tête de protestations sociales qui dérivent en actions de violence.

Voici l’argument choisi par le Premier ministre Jorge Del Castillo pour expliquer l’application de ces lois:

« Les autorités, comme le sont les présidents régionaux et les maires, n’ont pas le droit de faire grève, parce qu’ils font partie de l’État et l’État ne peut être contre l’État. Ici il faut imposer l’ordre et le principe d’autorité, parce que dans le cas contraire cela se transforme en chaos »

Alors en plus d’imposer des lois réactionnaires anti-grèves et menacer l’autorité de soutenir le peuple, il criminalise les grèves : « Le pays croît économiquement. C’est une crime contre la patrie de mettre des ostacle à la progression du pays. »

Rappelons-nous quelques faits croustillants sur Alan Garcia :

  • Responsable de l’augmentation des pauvres au pays (+12,5% en 15 ans)
  • Responsable de l’extrême pauvreté au pays (3,7 millions pour 2000)
  • Responsable de l’hyperinflation entre 1985 et 1990 (~7500% en 1990)
  • Responsable de plusieurs massacres et disparitions au pays (1985~90)
  • Responsable de multitudes de corruptions au sein même de l’État (id.)
  • Responsable de dégâts monstres face dû à l’hyperinflation (id.)
  • Responsable de plusieurs fraudes durant son premier mandat (id.)
Rappelons-nous aussi les fameuses phrases qu’a dit Alan García lors de sa campagne électorale de 2006 pour contrer Ollanta Humala : il affirma vouloir un Pérou plus juste et qu’il tendrait la main à tous les PéruvienNEs sans exclusion.

Nous devons le dire : sacré García.

P.S.: Alan García, durant sa dernière campagne électorale, a été fortement soutenu par Washington car Ollanta Humala était un ami et favoris d’Hugo Chavez. Il a gagné les élections par un vote massif de la Droite Péruvienne. Tirez-en vos conclusions.

==> Vía libre al gatillo fácil en Perú (en espagnol)
==> Pérou: permis de tuer à la police et aux militaires
==> Pauvreté au Pérou (format .PDF)

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »

Dumont et Tremblay blâment la grève à la STM

Posted by L'Agitateur sur 22 mai, 2007

Selon Mario Dumont, ce bouffon de première classe, le gouvernement Charest devrait être plus agressif et hausser le ton envers les syndicats qui ont déclenché une grève à la STM depuis aujourd’hui. Il propose à notre Premier ministre frisé de menacer le syndicat avec une loi spéciale au cas où les négociations sont une échec.

« Le gouvernement devrait donner, dès ce moment-ci, des indications à l’effet que (sic) ce ne sera pas une récréation qui va durer pendant des semaines. Dans un contexte où l’usage du transport en commun est encouragé par les pouvoirs publics, qu’il contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre, il est normal que le gouvernement prenne les moyens à sa disposition pour s’assurer de la fiabilité du service », estime le chef adéquiste.

Si vraiment Mario Dumont voulait montrer une petite goutte de « démocratie », pourquoi ne veut-il pas inviter les autres partis (PQ, PLQ) à s’asseoir à table et négocier avec le syndicat ? Pour nous, l’ADQ ne veut pas « passer à l’action », mais plutôt « passer à la réaction ». Une politique duplessiste où le syndicat est réprimandé parce qu’il « empêche » l’économie de rouler selon les désirs de l’Élite économique et politique.

Pendant ce temps, le maire Trembley fait aussi son sévère ! En effet, selon lui, et son discours, Montréal ne cédera pas à la pression de la part des syndiqués de la STM, parce que la ville ne possède pas les moyens de le faire. Toujours selon ses dires, l’administration a le devoir de rester dogmatique et entêtée envers les syndicats.

« Pendant des années, différentes administrations ont cédé devant la pression de certains syndicats pour obtenir plus, toujours plus. Et ça a marché, avec les conséquences que vous connaissez. Cette fois, nous ne céderons pas parce que le faire serait contre l’intérêt de Montréal, contre votre intérêt. »

Ahh… par contre, vous laissez des tonnes de compagnies privées à la fois de l’étranger et de l’intérieur pondre leurs machines à production. Vous avez même la possibilité de privatiser des courants d’eau, des lieux publics et laisser faire ces droitistes assoifés de profits faire leur travail. S’ils réclament quelque chose, c’est tout de suite l’obéïssance !

Mais quand c’est le syndicat… ah non, ils sont trop bien payés ! Tellement qu’ils ont un salaire inférieur à celui des travailleurs-euses du secteur privé ! « Ah mais, c’est bien ! » certainEs diront. Mais alors, pourquoi donner autant de pouvoir aux compagnies privées, contrairement au peuple qui se le fait enlever années après années ?

Il est drôle de voir que le salaire annuel du maire Tremblay, qui tourne autour de 150 000$, ne vous dérange nullement.

==> Mario Dumont commente
==> Gérald Trembley s’exprime
==> À lire : pourquoi la grève à la STM ? (2)

Posted in Article | Tagué: , , , , , , | 36 Comments »