Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Histoire’

Des documents "chocs" de la CIA disponible cette semaine !

Posted by L'Agitateur sur 25 juin, 2007

À compter d’aujourd’hui, et durant toute la semaine, des documents et rapports de la CIA sur ses activités entre 1953 et 1973, soit lors de la déstalinisation de l’URSS, seront disponibles au grand public via leur site internet. En effet, ces documents qui ont le nom de « bijoux de famille » étalent des faits très intéressants et surprenants : tentatives d’assassinats, opérations de surveillance, infiltration d’organisations de gauche (pas étonnant) et enlèvement de certains membres de ces organisations.

Il y aura également des comptes rendus sur des cambriolages et des vols, la surveillance de journalistes américains, la lecture du courrier à destination et en provenance de Chine et de Russie ainsi que des expérimentations comportementales sur des civils américains « non volontaires ».

Nous le savions déjà que la CIA avait une histoire tâchée de terreur, de sang et de répression, mais ce n’est pas le cas pour de nombreuses personnes qui insistent à dire que la CIA est « démocratique », « au service de la population » et pour la « sécurité nationale ». Bien que ces mots soient répétés, leur véritable sens est tout autre : démocratique pour l’Élite qui décide ; au service de la population qui ne représente que l’Élite et tous les complices ; sécurité nationale qui est en fait que les intérêts de cette même Élite et des gens qui les croient. Leur terrorisme était subtile, planifié et bien fait.

On se demande bien ce qui en est des activités 2000 ~ 2007… qu’en est-il aussi de Cuba avant et après révolution ? Tibet avant et après invasion chinoise ? C’est à surveiller !

==> Lire la suite
==> Site de la CIA

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

La St-Jean, un peu d’histoire

Posted by Libertad ! sur 23 juin, 2007

Un peu d’histoire:

Et c’est le 24 juin 1834 que Ludger Duvernay et une soixantaine de Montréalais d’origine francaise et anglaise organisent un banquet patriotique, la première véritable célébration ‘nationale’ de la St-Jean. Il est important de souligner que si le nationalisme se définit comme la volonté de se libérer de l’emprise d’un pouvoir politique supérieur, à cette époque au Bas-Canada, « être nationaliste » signifiait donc désirer s’affranchir de la métropole, en l’occurrence la Grande-Bretagne. Il ne faut donc pas se surprendre de voir un grand nombre d’anglophones de Montréal participer à ce banquet nationaliste, qui se tiendra dans les jardins de l’avocat John McDonnell, non loin de l’ancienne gare Windsor.

Ce banquet fut un véritable succès. Si bien que le journal La Minerve conclut, dans son édition du 26 juin 1834, que « Cette fête dont le but est de cimenter l’union des Canadiens ne sera pas sans fruit. Elle sera célébrée annuellement comme fête nationale et ne pourra manquer de produire les plus heureux résultats. » (le terme « Québécois » n’est pas encore d’usage à l’époque; c’est ce qui explique l’emploi du terme « Canadien », ou Canadien-français, comme on entend encore dire nos grands-parents). Mise en veilleuse pendant et après les soulèvements des patriotes de 1837 et 38, la fête renaît à Québec en 1842 en tant que fête religieuse, et donne lieu à une grande procession, puis à Montréal en 1843, dans les mêmes circonstances. Ce furent nos premiers « défilés de la St-Jean ».

Vos amis du Reactionism Watch vous souhaite une très bonne St-Jean Baptiste, même si vous êtes réactionnaire.

==> Lire la suite

Posted in Non classé | Tagué: , , , | 1 Comment »