Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Hommage’

Il y a 20 ans, mourrait le Che Guevara africain

Posted by Libertad ! sur 15 octobre, 2007

sankara.jpgIl y a 20 aujourd’hui, un grand révolutionnaire africain mourrait assassiné dans un coup d’État orchestré par un ancien frère d’arme. Thomas Sankara dirigea la révolution anti-impérialiste au Burkina Faso et deviendra premier ministre. Son gouvernement tentera de réformer l’agriculture, l’économie, l’éducation et le statut des femmes, mais se heurtera à une bourgeoisie puissante et aux différents pouvoirs religieux.

Il demeure encore aujourd’hui un exemple pour la jeunesse africaine, au même titre que Nelson Mandela, Patrice Lumumba ou même Che Guevara (le surnom de Sankara est d’ailleurs le Che Guevara africain)

Officiellement, il est décédé de «causes naturelles», mais, en réalité, il est décédé lors du coup d’État contre son gouvernement le 15 octobre 1987. Pour masquer son assassinat, le nouveau gouvernement au pouvoir affirma qu’il était «décédé de mort naturelle». L’absence de tout procès ou d’enquête de la part du gouvernement burkinabè a été condamnée en 2006 par le Comité des droits de l’homme des Nations unies.

Voici quelques liens :

Vidéo du discours de Thomas Sankara, le 29 juillet 1987, à Addis Abeba sur la dette des pays africains
Site dédié au capitaine Thomas Isidore Sankara
Discours de Thomas Sankara devant l’assemblée générale des Nations Unies le 4 octobre 1984

Publicités

Posted in Article | Tagué: , , , | 22 Comments »

Morts canadiennes en Afghanistan, en image !

Posted by L'Agitateur sur 6 juillet, 2007

Voici les portraits des soldats canadiens tués en Afghanistan jusqu’à présent (GoGaucheWatch n’est pas ravi)

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | 3 Comments »

2 pour 1: mort du premier policier noir de la SPVM – Désinformation

Posted by Libertad ! sur 23 juin, 2007

Étant donné la quantité de matérielle qu’il y avait aujourd’hui, nous avons pensé que ça devait s’en finir ici, pour la journée. Mais par contre, nous nous sommes trompés, il y avait encore des articles à écrire avant de dormir, surtout que nous avons pas pu nous rendre à la soirée de la St-Jean dans nos villes respectives. Voici deux articles en un, même si ils n’ont aucun lien ensemble.
La manif déjouée

Petit message très bref pour dénoncer la désinformation quant à la manifestation d’hier soir.

Les manifestants ont bien tenté de les rattraper en empruntant la rue de la Gauchetière mais deux mini-bus remplis de policiers anti-émeute leur ont barré la route. C’est alors qu’a débuté le jeu du chat et de la souris.

Ceci est absolument faux, nous n’avons pas eu de trouble avec les policiers, il y a eu aucun jeu du chat et de la souris. Nous avons simplement contourné un barrage routier, qui avait été tendu par la Police municipale de Québec, pour ensuite nous diriger vers une autre rue pour finalement rejoindre l’Assemblée Nationale et passer sur le boulevard.

Manifestants et familles se sont donc entremêlés jusqu’aux portes du Centre des congrès. Les deux groupes se côtoyaient pacifiquement jusqu’à ce que l’un des manifestants rebrousse chemin et vienne narguer quelques membres des familles de militaires. Un proche d’un des soldats s’est approché du belligérant pour s’expliquer. S’en est suivi une légere échauffourée, rapidement contenue par les amis du proche du militaire.

Ça ne s’est vraiment pas passé comme ça ! Il s’était passé le mot de respecter les familles de militaires. Les écologistes, les communistes, les sociaux-démocrates ou les anarchistes ont tenus à respecter cette petite règle. Mais le problème est venu de la foule directement, qui nous criait des insultes, nous faisait des doigts d’honneurs et certaines personnes sont descendus dans la rue pour venir frapper certaines personnes. Les médias n’en parlent pas de ça, des militaristes qui s’en sont pris à une jeune militante anarchiste ainsi qu’à des communistes. Ils n’en parlent pas non plus des néo-nazis avec des swastikas et des croix celtiques tatoués partout sur le corps. Il y a eu de la violence, mais a été provoqué par les militaristes et non les manifestants. Les seuls fouteurs de merdes de cette soirée ont été eux.

==> Source

La mort d’un pionnier

La police de Montréal et la communauté haïtienne pleurent aujourd’hui la mort de celui qui fut le premier policier noir de la métropole, un pionnier dans la lutte contre le crime, mais aussi contre les préjugés.

Atteint d’un cancer au cerveau diagnostiqué en avril dernier, Édouard Anglade est décédé le 13 juin dernier à 63 ans, trois ans après sa retraite.

Nous voulons rendre hommage à ce pionnier de la lutte contre les préjugés dans la Police de Montréal, mais aussi dans tout le Québec. Même si certains vont le voir comme un « donneux de ticket », il était avant tout un homme, bien ordinaire qui à ouvert la voie à la tolérance et aux respects des communautés culturelles dans les différentes sphères de la société. Pour ça, il mérite tout notre respect. Peace man !

==> Lire la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »