Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘idéologie’

Le Capitalisme, l’Impérialisme et la Liberté de Choix

Posted by sylvainguillemette sur 4 août, 2010

Les conservateurs s’installent, et plus ils s’installent, plus ça s’emballe. Il semblerait, selon leurs propres dires, que les conservateurs soient les rois de la liberté de choix. Comble d’ironie, ces conservateurs refusent aux conscrits états-uniens «le droit de refuser» d’aller mourir pour le Capital et d’éviter la guerre sale en se réfugiant au Canada.

Ce n’est donc pas comme si la liberté de choix était une quelconque base dans le système capitaliste. On y vante pourtant souvent cette «liberté de choix», chez les capitalistes. Mais de fait, ces choix sont limités et existent dans n’importe quel système, mais en différences. Tout ce qu’il y a de réellement différent en réalité, c’est que les capitalistes vantent ces quelques choix qui leur semblent plus grands qu’ils le sont. Le choix d’entreprendre, le choix de se faire entreprendre…  Mais au bout du compte, les choix limitent le choisissant. Il ne peut que choisir entre exploiter, ou exploiter à son tour.

Et lorsque le capitalisme atteint une phase impérialiste, qu’il s’étend par les armes, par le chantage, et par la politique de bas étage, les choix se limitent encore plus, et on peut même être forcé de combattre pour sauver le capitalisme, qui ne nous est pourtant, à nous les prolétaires, aucunement favorable. Ainsi, quelques soldats, dont Jeremy Hinzman, tentent leur chance, comme c’était possible auparavant sous les Libéraux canadiens, de venir se réfugier ici, en sol canadien, plus ouvert sur ces choix d’éviter d’«entreprendre la lutte armée» pour défendre la dictature des minoritaires et des parasitaires.

Le Canada conservateur en est là. Il imposera aux «déserteurs» -Liberté de choix?- états-uniens, un resserrement évident. Ceux-ci seront traités comme des criminels, lorsqu’ils seront interceptés sur le sol canadien, et renvoyés aussitôt en sol états-unien pour subir leur procès. Le Canada, pour justifier sa doctrine sectaire et totalitaire, argue la désertion va à l’encontre de la «Loi sur la défense» canadienne, et se dit même prêt à appliquer celle-ci avec le zèle le plus crasse. C’est donc bien simple! En refusant d’aller buter de l’«arabe» pour agrandir l’Empire bourgeois, en refusant par exemple de servir dans une guerre, pourtant jugée illégitime par l’ONU, comme celle de l’Irak –où les rapports du WIKILEAKS sont accablants quant aux crimes de guerre perpétrés par Washington en sol Afghan ou Irakien-, les soldats canadiens qui refuseraient de servir aux ordres de sa majesté Harper, risqueraient la prison à vie! Eh bien!

C’est donc ça, la liberté de choix? «Choisis le capitalisme, ou nous vous l’imposerons par les armes, euh…., il, ce soldat conscrit, vous l’imposera par les armes! Et s’il n’obtempère pas, on lui imposera, à celui-là, la prison!»

Cela met en évidence la fermeture idéologique des conservateurs canadiens, ces mêmes qui en contrebalance, soutiennent des crimes de guerre perpétrés par des États, des crimes perpétrés contre l’humanité par ces mêmes États, du terrorisme perpétré par ces mêmes États, des invasions de pays souverains illégitimes perpétrées par ces mêmes États, des enlèvements perpétrés par ces mêmes États, des séquestration et de la torture perpétrées par ces mêmes États et l’utilisation d’ADM sur des zones peuplées de civils par ces mêmes États voyous.

De facto, les terroristes conservateurs par alliance aux terroristes républicains états-uniens et israéliens, n’ont aucune morale à donner aux soldats refusant bravement de servir sous les ordres de ces «Grands Criminels» de guerre! Aucune! Au contraire! Ce sont les vermines conservatrices qui devraient croupir derrière les barreaux jusqu’à la foin de leurs jours pour avoir soutenu tous ces crimes perpétrés par leurs alliés idéologiques, grands créateurs des Talibans et des Al-Qeadiens! Mais non.

(Photo: Renart Source )

Publicités

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 22 Comments »

Stephen Harper et Barack Hussein Obama méritent la prison

Posted by sylvainguillemette sur 1 juin, 2010

Je vais ici respecter la logique de Washington et celle d’Ottawa. Je vais traiter les dirigeants de ces capitales comme ils traitent, eux, leurs adversaires idéologiques. Je vais surtout les traiter comme ils le méritent.

Israël, vous le savez, maintient des activités terroristes depuis son existence, pour justement exister en tant qu’État sioniste. Lundi le 31 mai 2010, l’État sioniste a commis un acte de barbarie des plus horribles. Il a massacré 9 individus non armés et en a blessé 26 autres, qui pour se défendre, ont cru bon amasser un bâton, ou des billes afin de contrer l’assaut de pirates en eaux internationales. En effet, Tel-Aviv a dépêché son armée dans les eaux de la Méditerranée pour assaillir 6 navires de ravitaillement humanitaire! Cela constitue comme nous le savons, un acte de piraterie. Un crime grave pour lequel beaucoup trop de Somaliens sont morts d’ailleurs.

Israël, pour assaillir les navires,  s’est équipé de vedettes et d’hélicoptères, prenant ainsi pied rapidement sur les ponts, puis partout sur et dans les embarcations. La résistance fut brève et futile, il n’a pas fallu plus pour les hommes de main sionistes que des billes et des bâtons pour décider de massacrer ces défenseurs de pacotilles. Cela s’observe d’ailleurs sur les vidéos offertes comme trophées par Tel-Aviv. On y voit clairement des pirates embarquer sur les navires privées d’aides humanitaires. On y voit aussi clairement les usagers de ces navires tenter de défendre, en vain, leur embarcation. Et c’est à coups de mitraillettes que les sionistes règlent la situation.

Néanmoins, nous connaissons les habitudes de l’État sioniste, et c’est une chose qu’il ne soit pas puni, parce qu’au fond, la démocratie de l’ONU n’est qu’imaginaire, puisque nous le savons, il y existe des droits de véto et une limite quant à la représentation par population dans cet institut. Les dés sont truqués. Et nous le constatons ce matin. Toute la communauté internationale a condamné, à l’exception de Washington. Elle a usé de son poids, pourtant inégal à celui de la communauté internationale, pour écraser toutes condamnations. Washington a qualifié la situation de «tragédie», et notre Premier ministre a répétés ces propos minimisant de la situation.

Cela dit, nos élus, eux, ont tous les droits de condamner l’odieux. Et c’est ce qu’ont décidé de ne pas faire notre Premier ministre canadien et le président des États-Unis d’Amérique. Ils ont manifesté une sympathie à la «tragédie», mais ont aussi du même coup affirmé qu’Israël avait le droit de se défendre. Ils ont également affirmé que les navires humanitaires n’avaient qu’à prendre la voie habituelle pour acheminer à destination l’aide humanitaire, pour ainsi respecter le blocus illégal israélien. Or, il faut savoir que même par la voie officielle, Tel-Aviv complique ces transferts d’aide humanitaire. Et que de toute façon, Israël n’a aucun droit légitime de bloquer quelconque voie aux palestiniens. Bloquons-nous, nous, les acheminements vers Israël, justement parce qu’il est un État sioniste et terroriste? Il y a pourtant bien plus à s’inquiéter d’Israël, qui tue par milliers, que de la Palestine, morcelée et destituée de toutes possibilités de contre-attaque.

Nos imbéciles de représentants sont des terroristes par association, point final. Car si vous ou moi décidons d’envoyer un seul dollar au cousin de la belle-sœur du sosie de Ben Laden via internet, nous sommes foutus! C’est tout droit à Guantanamo, à l’abri des droits humains… Et pourtant, n’ont-ils pas ici, ces barbares de sionistes, massacré 9 êtres humains gratuitement (Où est passé mon Seigneur Ouellet?!? Et La bande de cinglés de Pro-Vie? Bande d’hypocrites! 1 million de vies fauchées en Irak les hypocrites! 4 millions d’autres au Vietnam les hypocrites! Des millions d’autres à travers le monde, via les ratées du capitalisme bande d’hypocrites de merde!), qui n’étaient qu’armés de denrées essentielles, de médicaments et de maisons préfabriquées? Pourquoi Stephen Harper ne condamne t-il pas ce crime sanglant, lui qui pourtant, au Canada, se dit champion de la justice criminelle (Où est passé le sénateur Pierre Hugues Boisvenu?)? Si je faisais la même chose sur un navire de Conservateurs en vacance dans les eaux internationales, vous croyez qu’il me réserverait le même sort? Il me condamnerait ou plaiderait pour ma légitime défense? Après tout, j’ai le droit de me défendre, non? Et puisque je considère les Conservateurs comme un danger potentiel pour mes enfants et pour les générations futures, entre autre par leur position environnementale, j’ai le droit de les buter, non? C’est ce qu’a fait Israël contre des militants non-armés, pour des raisons idéologiques, rien de moins, rien de plus! Et c’est ce que soutiennent Barack Hussein Obama et Stephen Harper! La situation est exactement la même que si par exemple, dans certains pays, on avouait ouvertement s’attrister du sort des victimes du 11 septembre 2001, tout en plaidant la légitime défense des auteurs de ces attentats! Un crime, c’est un crime, qu’il soit commis par quiconque. Sauf pour les États-Unis d’Amérique, qui en ont commis d’avantage! La situation de Stephen Harper, elle, n’explique aucun support canadien aux attentats terroristes d’Israël. Elle est isolée au Canada et ne représente qu’une infime minorité. Le même Stephen Harper condamnerait sur le champ de parfaits inconnus qui répéteraient la situation. Ce n’est qu’un allié inconditionnel de l’État sioniste, tout simplement. Israël, dès demain, lancerait une arme nucléaire pour exterminer le restant de la population palestinienne, Stephen Harper plaiderait pour une légitime défense et continuerait, aux côtés d’Obama, de parler de «tragédie»…

Étayer les droits d’un pays qui ne respecte guère ceux des autres nations, ce, pour défendre les actes terroristes de ce pays, c’est se moquer de l’humanité. Et c’est ce que font les terroristes par association, Barack Hussein Obama et Stephen Harper, ainsi que leurs députés et élus. Qu’ils aiment l’idée ou non, Israël a commis de graves actes de terrorisme, et s’ils veulent les défendre, libres à eux. Mais ils devraient être traités comme ceux qui l’ont été à Guantanamo, pour les mêmes actes. Quels actes? Pour le soutien au terrorisme étatique de l’État sioniste d’Israël. Ce sont des êtres humains comme vous et moi. Ils devraient disposer des mêmes droits. J’accuse donc ainsi, officiellement, mon Premier ministre d’être un terroriste par association. Parce que c’est ce qu’il est. Comme son homologue états-unien.

Pourtant, ces mêmes imposteurs nous clament que les Talibans sont des terroristes lorsqu’ils s’attaquent pourtant, dans certains cas, à des cibles «militaires», engagées dans un conflit «militaire», rappelons-leur! Que de cohérence! On accuse les F.A.R.C. (et les FARC ne possèdent pas la bombe nucléaire!!!), au Canada, d’être une organisation terroriste, mais elle n’a pas commis la moitié des crimes d’Israël. On a accusé les anarchistes de terrorisme pour une attaque contre un guichet automatique, tout en minimisant des meurtres à l’arme automatique, sur un bateau autre que celui des assaillants, dans des eaux internationales!

Et ce matin, le comble va plus loin encore! L’ONU impute à Israël de mettre en place une commission d’enquête «indépendante»…  Cela veut-il dire qu’Al-Qeada pourrait s’auto enquêter également? Est-ce que les Talibans jouiront des mêmes avantages? Pourront-ils enquêter sur eux-mêmes, eux aussi? À quand les criminels du Canada seront-ils maîtres de leur destin, comme les Israéliens? Je me demande ce qu’en dira Pierre Hugues Boisvenu!

La réalité est très simple, et ce matin, les comptes-rendus de l’ONU nous le confirment. Stephen Harper et Barack Hussein Obama sont des terroristes par association. Ils soutiennent des activités terroristes. Ils les financent également. Ils défendent ces politiques terroristes, que tiennent les sionistes israéliens. Et qui dit défendre le terrorisme, dit terroriste selon la logique de ces mêmes adorateurs de terreur à sens unique.

Stephen Harper et Barack Hussein Obama méritent la prison, pour soutien au terrorisme. C’est aussi simple que cela!

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le fascisme est-il possible au Canada?

Posted by sylvainguillemette sur 26 mai, 2010

Le gouvernement Harper n’en finit plus de museler ses opposants ou ceux que ceux-là voudraient entendre en commission, de les discréditer via des formules simplistes et rétrogrades, et de dépenser les finances publiques pour des intérêts qui n’ont rien de public.

Nous avons appris cette semaine que le gouvernement des conservateurs allait espionner les conversations électroniques, afin dit-il, de voir à ce que tout soit «vrai» dans les affirmations le concernant. Cela n’est pas sans rappeler le «Patriot Act» états-unien, adopté sous le règne de George W. Bush, qui a permis au gouvernement de ce tueur de masse impuni d’espionner des millions de ses concitoyens dans leurs conversations privées, tant téléphoniques qu’électroniques ou autres. Ainsi, les conservateurs veulent mettre fin aux discussions le concernant sur les places publiques. Cela vise également à faire fermer certains blogues ou sites internet, qui pourraient proférer de telles informations, ce qui le dérangerait. Le site FACEBOOK serait parmi les préoccupations du gouvernement de Stephen Harper, ce qui pourtant, représente d’avantage la démocratie que le peu de soutien populaire qu’il a pu retenir pour tenir le pouvoir à Ottawa.

Aussi, nous avons appris que le gouvernement de Stephen Harper interdira désormais, toute convocation de quelconque bureaucrate  d’Ottawa. Ainsi, fini les interrogations déplaisantes des «Richard Colvin», qui mettaient pourtant à nues les prétentions mensongères du gouvernement conservateur sur les allégations de torture systématique des prisonniers afghans en Afghanistan. Il n’est donc plus possible de faire la lumière sur des dossiers jugés sensibles, autant par l’opposition que par le gouvernement.

Nous apprenons, en même temps, que les conservateurs de Stephen Harper vont dépenser près d’un milliard de dollars pour la sécurité d’un évènement de seulement 3 jours! En effet, le G20 et le G8 réunis coûteront à eux-seuls plus cher que les 17 jours olympiques à Vancouver en termes de sécurité! Pourtant, les discussions entreprises par nos élus minoritaires, n’ont rien d’opportun pour le public, si ce n’est qu’on prend des décisions qui les concerne, à leur insu et sans leur consentement. On y discutera de partenariat contre ce que l’on nomme le «terrorisme» –tout en ignorant les actes terroristes qu’ils commettent ou appuient eux-mêmes…- , de sanctions contre les régimes détestés par les États capitalistes –qui ne commettent comme crime, que ce que se permettent ces mêmes États hypocrites qui participent à ces sommets du G20 et du G8…-, de privatisation des marchés globaux –de gré ou de force…-, de plans d’austérité –qui ne visent qu’à mettre en place le Nouvel Ordre Mondial-, bref, rien qui n’ait un quelconque lien avec l’intérêt collectif des travailleurs canadiens, sauf si ce n’est que celui de les appauvrir d’avantage, au profit de cette bourgeoisie minoritaire et parasitaire. L’hypocrisie de ces sommets est inégalable. Et ces sommets ne sont obligation, que pour les économies totalitaires capitalistes, voulant continuer sur cette voie, malgré les patents échecs de celle-ci sur plus d’un siècle. Il s’agit bel et bien d’une réunion de parasites, tentant de nous faire croire qu’ils prennent ces cocktails de princiers, pour nos intérêts de travailleurs du bas de cette pyramide sociale! D’une part, Ottawa et les capitalistes nous demandent de concéder à leur chantage économique quant aux plans d’austérité et d’une autre, ces mêmes parasites se la coulent douce, au coût de près d’un milliard de dollars canadiens, pendant que le prolétariat international encaisse toujours aujourd’hui, la débâcle boursière états-unienne et bourgeoise! C’est le monde à l’envers!

Nous notons aussi qu’à partir de maintenant, certaines organisations comme celles des anarchistes toutes confondues –Le porte-parole de la police d’Ottawa parle d’une idéologie d’abord terrorisante…- seront jugées, sans preuve, de terrorisantes, au même titre qu’Al-Qeada. Pourtant, ce gouvernement conservateur a toujours fermé ses yeux sur le financement d’Al-Qeada ou des Talibans, qui nous le savons, relève du passé et du présent états-unien, donc issu des poches de son partenaire économique principal! Ainsi, le gouvernement conservateur adopte deux poids, deux mesures! Il est de toute façon vrai aussi, qu’Ottawa, sous Harper et ses sectaires, n’a jamais condamné le terrorisme d’autres belligérants, comme celui des israéliens par exemple, qui ont en deux ans, massacrés plus de 3000 civils impunément et avec le soutien des conservateurs! Rappelons qu’Israël avait utilisé des armes de destruction massive  – Sans doute celles que Saddam Hussein ne détenait finalement pas! Les conservateurs ont pourtant appuyé idéologiquement la guerre illégale de George W. Bush en Irak, qui a fait jusqu’ici, plus d’un million de morts chez les civils irakiens!– pour ce et que cela n’a aucunement titillé ni Ottawa, ni Washington! Au contraire! Cette dernière avait même, durant le massacre, envoyé des tonnes de munitions en signe d’approbation du massacre! Ottawa n’a pas condamné le geste de soutien au terrorisme de Washington et pourtant, notre capitale fédérale condamne aujourd’hui la dictature de Kim-Jong-Il, qui s’il est vrai que son pays ait coulé un bateau, n’aura tués que 46 marins… Cohérence…

Voilà que nous avons devant nous, un gouvernement fascisant, qui nous rappelle une certaine époque où les socialistes et tous les opposants au capitalisme, étaient des ennemis et des traîtres à jeter en prison ou à abattre. Certes aux États-Unis, cela a toujours demeuré une réalité. Mais ici… Le Canada sous les conservateurs est peut-être entrain de franchir le seuil qui le sépare du fascisme. Pour sûr, son sectarisme n’est plus une simple supposition, ni quant à son aveuglement volontaire vis-à-vis les crimes de guerre, ni vis-à-vis les crimes commis contre l’humanité ou la torture, ni son soutien aux pétrolières, etc..

Le Canada sous les conservateurs, se dirige tout droit vers le fascisme.

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 26 Comments »