Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Manifestation’

Blogosphère 1, SQ 0

Posted by Libertad ! sur 24 août, 2007

Il s’est produit un petit événement historique, hier soir. Appelons ça la Première Grande victoire citoyenne de la blogosphère québécoise. Elle est survenue quand la SQ a admis que trois «manifestants» démasqués sur YouTube en marge du sommet de Montebello étaient bel et bien, en fait, trois de ses policiers.

Rappelons les faits, rocambolesques. Mardi, sur le web, commence à circuler une vidéo intrigante. Tournée à Montebello, alors que s’achevait le sommet Bush-Harper-Calderon, elle montre une chicane entre manifestants, dans le stationnement de la station-service du village, sur la 148.

On y voit Dave Coles, président du Syndicat canadien de l’énergie et du papier, engueuler trois manifestants masqués. Ces trois gars, visage caché par des foulards, vêtus de noir, ressemblent à ces casseurs qu’on voit dans toutes les manifs antimondialisation. Les sempiternels fauteurs de troubles. L’un d’eux tient une pierre.

La vidéo montre Coles, droit comme un chêne, enguirlander le trio. Derrière lui, un cordon policier formé d’agents de la SQ, en tenue de combat, muets et anonymes sous leurs casques. Coles, grisonnant, confronte les casseurs. «C’est notre ligne! Allez-vous-en! On ne veut pas de trouble!»

Coles traite les trois gars de pleutres. Il les somme de retirer leurs foulards, de manifester à visage découvert. Il tente d’arracher un des foulards. Coles est repoussé par le plus petit des trois militants. C’est la cacophonie. Ça s’invective. Ça s’insulte.

Puis, quelqu’un crie: «Ce sont des policiers!»

C’est à ce moment que la vidéo devient troublante. Les «militants» se mettent en file indienne, contre un mur, repoussant les syndiqués qui tentent de leur enlever leurs masques. Le premier type du Trio masqué, si on regarde attentivement la séquence, est penché à l’oreille d’un policer de l’antiémeute.

Ces gars-là, c’est clair, semblent vouloir être «arrêtés» par les flics.

Quelques secondes plus tard, les policiers de l’antiémeute agrippent le premier casseur. Puis le second. Les deux gars n’offrent pas la résistance à laquelle on est en droit de s’attendre de la part de militants-masqués-antimondialisation-qui-haïssent-la-police. Pas du tout. Le troisième «militant» entrera dans la brèche du cordon policier comme un type qui entre dans un Couche-Tard pour acheter une pinte de lait…

Les policiers, sur la vidéo, collent les trois supposés casseurs au sol. Leur passent les menottes. Les «arrêtent».

Fin de l’histoire? Non, l’histoire commence. Le SCEP diffuse l’extrait sur YouTube. Les blogues s’emparent de l’histoire, lui donnent de l’élan, posent des questions. Bref, la blogosphère, en multipliant les hyperliens vers le clip de YouTube, garde l’histoire vivante, gonfle sa rumeur, permettant aux suppositions et aux observations des blogueurs de champignonner comme des métastases.

Le «buzz» en provenance de la blogosphère, celle du Québec étant particulièrement tenace, est tellement fort que les médias traditionnels ne peuvent l’ignorer. Et la SQ a soudainement une grosse tumeur à gérer. Hier soir, la SQ, qui ne pouvait plus tenter de faire croire que la Terre est plate, a finalement admis que, oui, en effet, ces trois «manifestants» étaient bel et bien trois de ses agents.

Comme dirait Homer Simpson: Duh! Blogosphère: 1, Sûreté du Québec: 0…

La blogosphère a créé cette nouvelle. Ce ne sont pas les caméras de RDI ou de LCN qui ont capté la scène. C’est celle d’un citoyen. Ce sont des blogues qui y ont fait écho. Qui ont souligné que ces méchants casseurs semblaient drôlement pressés d’être «arrêtés» par les flics. C’est un non-journaliste qui a pris une photo des policiers de l’anti-émeute «maîtrisant» les «manifestants», derrière le cordon policier.

Photo qui montrait un truc fort curieux: les «manifestants» portaient tous trois les mêmes bottes, avec un petit truc jaune au milieu. Le hic, c’est que les flics de l’anti-émeute portaient les mêmes foutues bottes frappées du même foutu machin jaune. Méchant hasard: manifestants et flics magasinent au même Wal-Mart!

Aux États-Unis, la blogosphère est devenue un incontournable de la vie politique. Un acteur influent. YouTube et les blogues ont influencé – salement et durablement – l’actualité politique. Premier scalp: celui du vétéran newsman Dan Rather. En 2004, Rather, à 60 Minutes, présente un reportage-choc, «documents» à l’appui, sur les absences de George W. Bush dans la Garde nationale du Texas, pendant la guerre du Vietnam.

Sauf que ces «documents» sont bourrés d’anachronismes. CBS a été victime d’un canular. Et c’est la blogosphère américaine qui, la première, a découvert ces anachronismes dans les documents. Le «buzz», irrésistible, força les grands médias à s’attarder à l’histoire, jusque-là confinée au web…

Depuis, personne ne doute du pouvoir de la blogosphère, aux États-Unis.

Au Québec, la blogosphère n’avait pas encore de scalp fondateur. Depuis hier soir, elle l’a. Celui de la SQ, forcée d’admettre que les trois «manifestants» captés sur vidéo sont trois de ses policiers. Shocking.

Récemment, dans le New York Times, le chroniqueur Thomas Friedman notait que l’ascension des blogues et du web 2.0 forçait tout le monde, individus comme institutions, à adopter un comportement impeccable. Parce qu’au XXIe siècle, tout se sait, tout se voit, tout peut être révélé.

La SQ l’a appris, à Montebello.

Bien sûr, les flics ont le droit d’infiltrer des manifestations potentiellement hostiles. La SQ jure que ses agents ne provoquent cependant pas d’actes criminels, en incitant les manifestants à la violence, par exemple.

Donnons-lui le bénéfice du doute. Rien ne prouve le contraire.

Mais les bonzes de la SQ devraient prier pour que YouTube n’accouche pas demain d’un clip montrant un de ses trois bozos en train de lancer des roches, à Montebello.

Parce qu’au XXIe siècle, tout se sait, tout se voit, tout peut être révélé.

L’équipe du Reactionism Watch voudrait féliciter l’auteur de la vidéo et de la photographie ainsi que tous les blogues gauchistes du Québec qui ont propagés cette histoire. Bien que la droite soit très forte sur la blogosphère (mais le contenu ne va pas en conséquence…), nous avons tout de même eu le premier grand succès pour la société civile en générale. Ces droitistes n’ont fait que nous cracher dessus et nous insulter pendant qu’on manifestait, mais nous voudrions dire à ces ennemis du peuple qu’on les a bien eus !

==> Source

Posted in Dossier: Sommet de Montebello | Tagué: , , , , , , | 36 Comments »

Agents provocateurs à Montebello: la police avoue

Posted by Libertad ! sur 23 août, 2007

La Sûreté du Québec a reconnu jeudi que trois hommes accusés par des manifestants de Montebello d’être des agents provocateurs, un incident capté sur vidéo et diffusé sur le site Internet YouTube, faisaient partie de ses rangs. »Après avoir analysé son contenu, en plus de prendre connaissance des vidéos enregistrées par les corps policiers, (la Sûreté du Québec) est maintenant en mesure de confirmer que ces individus sont des policiers de la Sûreté du Québec », a indiqué le service de police provinciale dans un communiqué émis en soirée.

Maintenant, nous pouvons enfin confimer que ces provocateurs était de vrais policiers ! Pour une des premières fois, nous avons réussi à prouver que la police utilisait des agents provocateurs pour faire du grabuge dans les manifestations de rues. Nous savions que cela se faisait depuis toujours, même si les droitistes nous ont toujours traité de fous lorsque nous affirmions cela.

« Ces (agents) avaient le mandat de repérer et d’identifier les manifestants non pacifiques pour ainsi éviter les débordements, a précisé la SQ dans le communiqué. Les policiers ont été repérés par les manifestants au moment où ils ont refusé de lancer des projectiles. » »En aucun temps, les policiers de la Sûreté du Québec ont agi comme agents provocateurs ou commis des actes criminels. De plus, ce n’est pas dans les politiques du service de police ni dans ses stratégies d’agir de cette manière. »

C’est certe une victoire : nous avons fait cracher une partie de la vérité aux autorités bourgeoises, mais elles nient toujours l’essentiel. Dans ce cas, si ces agents avaient pour but de surveiller les manifestantEs, pourquoi ont-ils voulu générer le chaos ? Est-ce que normalement, ils ne seraient pas restés discrets ?

Leur but, en envoyant des gens dans les manifestations, est de donner du matériel aux davidiens pour nous insulter et, ainsi, présenter une très mauvais opinion des protestataires à la population.

==> Lire la suite

Posted in Article, Dossier: Sommet de Montebello | Tagué: , , | 49 Comments »

Preuve : agents provocateurs lors du sommet Montebello

Posted by L'Agitateur sur 22 août, 2007

Souvenez-vous des trois agents provocateurs de la police ? Nous avons trouvé une preuve plutôt convainquante qui montre que ces derniers étaient des flics. Regardez bien l’image ci-dessous.Vous ne voyez rien ? Visez particulièrement sous les bottines. Notez bien le petit logo jaune à la fois sous la semelle du policier de gauche, et les deux agents provocateurs « arrêtés » (mais jamais reportés par les autorités, ni les médias).

Si cela est du « photoshop », alors la personne en question est un peu trop doué…

==> Plus d’informations

Posted in Dossier: Sommet de Montebello | Tagué: , , , , , , , | 14 Comments »

Montebello…

Posted by Libertad ! sur 21 août, 2007

Dans les prochains jours, vous aurez droit à une multitude de choses sur la manifestation de Montebello, contre le «Partenariat pour la prospérité et la sécurité». En gros, voici ce que nous allons offrir:

  • Plusieurs dizaines de photos (provenants de différentes personnes)
  • Des vidéos
  • Les comptes-rendus des gens du Reactionism Watch présents
  • Une entrevue avec Françoise David, co-fondatrice de Québec Solidaire

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , | 55 Comments »

Des policiers avec chien à Montebello ?!

Posted by L'Agitateur sur 20 août, 2007

Vu sur Cyberpresse.ca :

Dans la petite localité touristique voisine qui compte un millier d’habitants, le calme régnait dimanche et les policiers patrouillant en nombre, certains avec des chiens, paraissaient plus nombreux que les habitants.

Posted in Non classé | Tagué: , , , | 17 Comments »

Sommet de Montebello: Non aux tactiques de division et d’intimidation

Posted by Libertad ! sur 18 août, 2007

Nous avons reçu un courriel de dernière minute concernant le sommet de Montebello par le Bloc-AMP (Action mondiale des peuples). Ce dernier critique fortement le machiavélisme des autorités, et appel toutes les organisations progressisstes à s’unir en cette occasion spéciale pour dénoncer les stratégies néolibérales de la part des trois chefs d’État. Voici le communiqué en question :

Sommet de Montebello:

NON AUX TACTIQUES DE DIVISION ET D’INTIMIDATION

Cette déclaration vise à encourager la solidarité et l’unité entre les nombreuses et diverses personnes et groupes qui participeront aux manifestations progressistes d’opposition au Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité et à la rencontre Bush/Harper/Calderón qui aura lieu à Montebello, Qc, les 20 et 21 août prochain.

Il est clair que les forces de police et de sécurité — en complicité avec l’État, les promoteurs privés du PSP et les médias de masse sensationnalistes — utilisent la stratégie de « diviser pour régner ». Elles emploient une distinction entre « bons » et « mauvais » manifestants pour affaiblir les mouvements sociaux.

Dans les yeux de la police, vous êtes « bons » si vous acceptez d’entrer dans leurs zones et enclos de manifestation, et vous êtes « mauvais » si vous refusez de le faire; vous êtes « bons » si vous limitez vos moyens d’action au cadre électoral et au lobbying politique, et vous êtes « mauvais » si vous rejetez la politique parlementaire et partisane en faveur de l’action directe; vous êtes « bons » si vous demandez la permission à la police pour manifester, et vous êtes « mauvais » si vous refusez de dialoguer avec la police sur une question de principes.

Déjà, les officiers de la GRC et de la SQ ont commencé une campagne de peur dans les communautés de Montebello et des environs, évoquant la présence de « provocateurs » et de « manifestants violents »; ces tactiques de peur.

Des officiers de la GRC ont aussi approché certains manifestants, de façon sélective, pour entamer un « dialogue » (même s’il n’y a absolument aucune obligation au Canada d’entretenir un « dialogue » avec la police, et même si nous avons le droit d’organiser des manifestations de façon autonome, sans l’interférence des policiers). Les démarches de la GRC visent également à répandre des rumeurs sur les groupes qu’ils n’aiment pas, tout en accommodant les groupes qu’ils préfèrent.

Le Bloc-AMP Montréal — formé de militant-e-s anticapitalistes prônant l’action directe au Québec et en Ontario, avec des centres organisationnels à Montréal et Ottawa en vue des mobilisations sur Montebello – est l’un des groupes organisateurs qui sont ciblés et marginalisés par la police.

Notre base d’unité inclut les principes suivants: « une attitude de confrontation, puisque nous ne pensons pas que le ‘lobbying’ puisse avoir un impact majeur sur des organisations à tel point partiales et antidémocratiques, pour lesquelles le capital transnational est le seul facteur réel déterminant leur politique »; et « un appel à l’action directe et à la désobéissance civile, au soutien aux luttes des mouvements sociaux, mettant en avant des formes de résistance qui maximisent le respect pour la vie et pour les droits des peuples opprimés, ainsi qu’à la construction d’alternatives locales au capitalisme mondial ».

Notre base d’unité, et nos efforts d’organisation au quotidien, sont enracinés dans les luttes locales et globales pour la justice. Les organisateurs et organisatrices du Bloc-AMP, par leur implication dans divers groupes, sont activement engagés dans les luttes pour la justice et la dignité des immigrants et immigrantes, contre l’oppression sous toutes ses formes, pour les droits des travailleurs et travailleuses, contre la guerre, pour la libération des prisonniers et prisonnières politiques, pour la protection de l’environnement et une foule d’autres mouvements et organismes, et ce, depuis plusieurs années. C’est notre travail au quotidien qui nous pousse à mobiliser également contre le PSP à Montebello.

Néanmoins, il y aura bel et bien des tentatives de la part de la police et de l’État pour marginaliser les manifestants et manifestantes affilié-e-s au Bloc-AMP.

C’est parce que nous anticipons un tel salissage que nous lançons cet appel à l’unité et à la solidarité. L’opposition progressiste et anti-raciste au PSP comporte de nombreux traits communs — un engagement à long terme envers la justice sociale, l’éducation populaire, le débat public, la mobilisation populaire et l’action.

Il existe aussi des différences d’analyse et de tactiques; nous devrions débattre ensemble de ces enjeux, de façon franche et honnête. Tout mouvement social réellement diversifié et vivant comporte inévitablement des divergences de points de vue, et ça n’est pas une mauvaise chose.

Cependant, ces débats au sein du mouvement ne devraient pas être influencés par les tentatives déployées par les forces répressives pour marginaliser une partie du mouvement et l’isoler du reste.

Nous écrivons cette déclaration pour demander à toutes les organisations progressistes, tout-e-s les activistes et tout-e-s les manifestant-e-s qui mobilisent contre le PSP et la rencontre Bush /Harper/Calderón, de maintenir la solidarité et l’unité en regard des tentatives pour nous désunir et nous diviser. Vous pouvez très certainement être en désaccord avec le Bloc-AMP sur certains points, comme nous sommes sûrement en désaccord avec vous, mais nous souhaitons et demandons qu’un dialogue s’installe dans nos mouvements concernant ces désaccords, plutôt que des recours à la marginalisation ou aux dénonciations publiques.

Concrètement, la « solidarité et l’unité » signifient:
  • Ne pas laisser les agents de la police et de l’État intervenir pour nous diviser; rejeter positivement toute désinformation provenant de la police concernant les groupes d’activistes;
  • Ne pas dénoncer d’autres groupes à la police et dans les médias de masse;
  • Exprimer la solidarité de façon proactive, par le biais de déclarations d’appui, publiquement ou en privé;
  • Éviter toute tentative de placer les manifestant-e-s dans le cadre « bons » vs « mauvais », ou « violents » vs « non-violents ».

SVP, veuillez faire suivre cette déclaration dans vos groupes et organismes respectifs, et n’hésitez pas à l’endosser si vous êtes d’accord avec les principes qui y sont énoncés.

Bonne chance à tous ceux et toutes celles qui se mobilisent et s’organisent contre le PSP et la rencontre Bush/Harper/Calderón à Montebello!

Le Reactionism Watch sera de la manifestation :

N’ayez pas peur de vous faire prendre en photo, nous allons censurer les visages de touTEs qui seront de la manifestation, sans exception. Le tout sera diffusé sur ce blogue publique. Si vous n’êtes pas certainE qu’il y a unE photographe dans le coin, n’hésitez pas à poser des questions !

Petit rappel pour les mesures de sécurité :
  • Rester unis dans un groupe, ne pas s’isoler du reste de celui-ci
  • Amener un masque à gaz si possible, ou bien du vinaigre avec des chiffons propres
  • Éviter les verres de contact
  • Porter un foulard ou un masque, afin de cacher votre identité
  • Utiliser des matériaux légers, mais solides pour vos bannières, pancartes et drapeaux afin de vous défendre au besoin
  • Utiliser des surnoms, éviter de dire des propos indiscrets car le voisin peut être un policier en civil
  • Éviter les vêtements trop voyants (ex : t-shirt rouge, veste orange), porter des couleurs claires

On se revoit au sommet camarades ! En espérant pouvoir discuter et militer avec vous.

Unis contre la droite !

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , | 21 Comments »

Des nouvelles de Montebello

Posted by L'Agitateur sur 17 août, 2007

Nous avons entendus les nouvelles les plus folles de la part des services de répression québécois : des barrages à 25 kilomètres du château, l’interdiction de manifester pour les « indésirables » (bien qu’en fait, ce sont les chefs d’entreprises et les dirigeants occidentaux qui sont indésirables). D’ailleurs, nous avons pu voir dans les médias depuis quelques jours le grillage autour de la « forteresse » de Montebello installé par une PME de Sherbrooke, les Pieux Vissés.

Voici donc les dernières informations pour le sommet qui rassemblera les dirigeants des trois pays impérialistes de l’Amérique du nord (le Mexique à cause d’Oaxaca et du Chiapas).

Maintenant que les communistes, les anarchistes et les anti-militaristes ont dit leur opinion sur le sommet, voici que le Forum Social Québécois, le Bloc Québécois et le Parti Libéral du Canada en viennent à critiquer également la tenue de ce sommet complètement anti-démocratique. Selon nos chers libéraux, ce sommet manque sérieusement de « transparence », alors que ces derniers ont organisé des dizaines de rencontres élitistes du genre presque qu’aussi pire par le passé. Cependant, le PSP sera pire que tout ceux qui l’ont précédés : un président américain qui oriente la population par le mensonge, et qui est une marionnette du secteur pétrolier ; un président ministre canadien dont son Parti est minoritaire, mais qui se permet de tout ; et un président mexicain relativement impopulaire dans son pays.

« M. Harper n’a pas informé les parlementaires sur les positions qu’il va prendre sur des questions de grande importance touchant la prospérité, soit le commerce et la sécurité, qui ont un impact direct sur la population », a dit M. Duceppe.

Gilles Duceppe, ancien membre du Parti Communiste Ouvrier, se fait énormément d’illusions sur la « démocratie parlementaire ». Cette même « démocratie » est celle que les américains et les canadiens disent vouloir exporter en faisait des guerres inutiles, mais qui, en réalité, tuent plus de gens que le nombre de personnes qui peuvent enfin s’exprimer librement. En installant un gouvernement irakien infiniment incompétent, et en mettant au pouvoir une coalition de chefs de guerres réactionnaires et fondamentalistes avec un corrompu fou qui se prétend « président du pays » en Afghanistan, ils ont montré à la face du monde ce qu’est la « démocratie » selon leur point de vue.

En gros, Gilles Duceppe pense qu’Harper va tout bonnement parler de ses projets qu’il veut concocter avec le président Bush, encompagnie de leur marionnette du Méxique. Dans les faits, c’est une maladresse d’ignorance face aux plans de la « nouvelle démocratie » que Bush invente du bout de ses doigts.

Autrement, nous savons que la présence policière sera là. Les autorités souhaitent qu’il y en ait autant que les manifestantEs, soit un nombre autour de quelques milliers ! Pour les manifestantEs qui vont être présentEs, nous allons avoir « la chance » de pouvoir manifester isoléEs et d’être filméEs, afin que les bourgeois hypocrites puissent nous admirer à la télévision, seulement s’ils le veulent !

Cela veut dire que vous avez tout intérêt à vous masquer, car la GRC et le SCRS seront de la fête, avec le bras armé de l’impérialisme américain en plus ! Effectivement, l’armée américaine sera présente, et ce dans notre pays souverain (du moins, pour le moment).

Le village ne semble être particulièrement inquiète de l’arrivée de ce sommet, voire la plupart des habitantEs se disent confiantEs et que tout va bien se passer. Par contre, certainEs sont en train de barricader leurs maisons et commerces alors qu’ils et elles avaient souhaité que cette rencontre se fasse ailleurs.

En générale, la population a été très peu informée sur les buts du sommet, et plusieurs ne savent même pas que cela va avoir lieu dans la province de Québec. Cependant, les manifestantEs sont très impliquéEs pour leur faire connaître les vrais objectifs et projets visés par l’Élite nord-américaine. Bien que cette information soit limitée, les nombreuses personnes au courant de cette affaire font tout leur possible pour éliminer l’ignorance qui rôde autour de ce sommet.

Les organisations qui ont déjà confirmée leur présence au sommet sont nombreuses : le Parti communiste révolutionnaire (PCR), Bloquez l’Empire, Québec Solidaire, le Collectif Échec à la Guerre et de nombreuses autres organisations. Les anarchistes seront également très présentEs. Nous pouvons estimer qu’il y aura quelques milliers de manifestantEs, mais beaucoup seront absentEs dû à la forte intimidation de la part des autorités et de leurs agents.

Nous conseillons fortement pour ceux et celles qui n’ont pas lu le dossier spécial sur le sommet Montebello d’y jeter un coup d’oeil le plus rapidement possible pour être bien préparé à cette manifestation qui, sans doute, deviendra agressive et hostile. Nous vous encourageons aussi à véhiculer ces détails auprès de vos semblables pour leur mettre au courant des mesures de précautions

Assurez-vous d’être prêtE, c’est très important !

==> Dossier sommet Montebello
==> Premières manifestations ; premières arrestations
==> Montebello devient forteresse
==> Jaggi Singh explique le PSP

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , | 17 Comments »

Vidéo pour la manifestation du 26 août

Posted by Libertad ! sur 16 août, 2007

Toutes les infos sont dedans ! Réalisé par le Club Vidéo Révolutionnaire (CVR) de Saint-Jérôme. Un salut à nos camarades de la région !

Posted in Non classé | Tagué: , , | 13 Comments »

Manif-Action: Dénonçons les abus et l’incompétence du SCRS !

Posted by Libertad ! sur 14 août, 2007


Pas de sécurité sans justice et sans dignité! Contre le PSP!

Dans le cadre de la semaine d’actions contre le Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP), le Rassemblement populaire contre l’injustice sécuritaire (RPCIS) vous invite à une manifestation pour dénoncer le rôle du Service canadien de renseignement et de sécurité (SCRS) dans la criminalisation, le harcèlement et le profilage des réfugiés, immigrants et sans-statut.

Avant, mais surtout depuis septembre 2001, le SCRS a contribué à créer un climat de suspicion, de méfiance et de paranoïa dirigé contre certaines communautés migrantes. Avec l’appui des gouvernements libéraux et conservateur (par certains changements à la Loi sur l’immigration) et sous la pression des autorités étasuniennes, les services secrets canadiens interviennent dans le processus de sélection des réfugiés, des immigrants et des visiteurs, ils créent des dossiers incriminants et erronés sur certaines personnes, ils menacent des réfugiés ou résidents permanents afin qu’ils espionnent leur propre communauté. La mascarade des certificats de sécurité, avec son lot d’irrégularités (preuves secrètes, témoignages obtenus sous la pression et la torture, coulage dans les médias), représente bien le fonctionnement illégal et répressif du SCRS.

Il faut se rappeler que le SRCS a été créé dans la foulée de la Commission McDonald, qui avait mis au jour les activités criminelles de la GRC en termes d’enquêtes et de renseignement dans les années 1970. Le fiasco autour de l’attentat d’Air India en 1984 a été le coup de grâce pour la GRC. Malgré tout ça, la GRC, comme le SCRS, a été sévèrement blâmée par le juge O’Connor en 2006 pour la déportation et la torture de Maher Arar, alors que dans son rapport, il recommandait également la tenue d’une enquête dans les cas El-Maati, Nouredine et Al Malki. Dans sa courte histoire, le SCRS a aussi infiltré les milieux syndicaux et a été à l’origine de plusieurs scandales.

Le PSP est une initiative des gouvernements étasunien, canadien et mexicain visant à satisfaire les intérêts de compagnies et de puissants groupes de pression privés présents au sein du Conseil nord-américain pour la compétitivité. Ces trois États et les acteurs corporatifs qui se cachent derrière eux veulent pousser plus loin l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) en faisant pression sur les politiques pour une intégration économique et sécuritaire renforcée. À moyen terme, une série d’ententes sectorielles dans les domaines de l’eau, de la sécurité alimentaire, du transport des biens, de l’énergie, de l’environnement et autres visent à harmoniser les échanges entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Comme dans tous les accords de libéralisation, la libre circulation des biens et services est accrue tandis que les politiques en matière d’immigration, de contrôle des frontières et de travail sont plus contraignantes. Le PSP va encore plus loin : son but est de créer un  » périmètre commun de sécurité  » autour des États-Unis, du Canada et du Mexique. À l’ère de la  » Sécurité intérieure « , ce régime sécuritaire intégré nous entraînera certainement davantage dans le monde du SRCS : sécurité pour certains et justice pour personne, contrôle étatique et surveillance. On parle, entre autres, d’ententes sur le travail saisonnier, de la biométrie, de l’entraînement policier, de systèmes intégrés d’écoute électronique, de banques communes de données personnelles, de collaboration accrue entre les services de renseignement et de sécurité des trois pays, de frontières patrouillées par des drones et des sondes et, évidemment, les listes d’interdiction de vol. Les  » évaluations de menace  » exagérées et racistes du SCRS ont déjà préparé le terrain pour ces développements. Le rôle du SCRS, dans le cadre du renforcement de la  » Forteresse Amérique du Nord « , s’en trouvera d’autant plus important.

Le Rassemblement populaire contre l’injustice sécuritaire (RPCIS) est constitué de groupes et individus opposés à la dérive sécuritaire, au profilage des communautés immigrantes et à la répression de la dissidence.

Nous vous invitons aussi à participer à la journée d’actions contre le PSP à Montebello le lundi 20 août, dont vous trouverez tous les détails au http://www.psp-spp.com.

Appuyé par :

Apatrides Anonymes, Bloquez l’empire Montréal, Centre des travailleurs et travailleuses immigrant-e-s, Comité des sans-emplaoi Mtl-Centre, Commission populaire sur les mesures de sécurité en immigration, Personne n’est illégal, Tadamon ! Montréal.

Rendez-vous:

Jeudi, le 16 août, 12:00, Square Dorchester (René-Lévesque et Peel), Métro Peel, Montréal

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Joignez-vous au contingent anti-impérialiste!

Posted by Libertad ! sur 10 août, 2007

Les forums sociaux n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit maintenant de le transformer.
Du 23 au 26 août prochain, aura lieu à Montréal le 1er Forum social québecois.

Lors de la marche de clôture du FSQ, nous appelons à la formation d’un contingent anti-impérialiste et révolutionnaire.

Au détriment de ceux qui souhaitent vraiment un changement profond, ces forums sont largement dirigés par des organisations (dont certaines sont carrément achetées par l’État) qui cherchent à remaquiller le système capitaliste et non à le remettre en cause.

Or, c’est plus que jamais le temps de remettre à l’ordre du jour la nécessité de la révolution et de le manifester clairement à cette occasion.

Pour qu’un autre monde soit possible… Révolution, seule solution!

Rassemblement le 26 août à 13h30 à la Place Émilie-Gamelin, Métro Berri-UQAM, à Montréal
Groupes participants*

– Parti communiste révolutionnaire (PCR)
– Société Bolivarienne du Québec (SBQ)
– Centre d’appui aux Philippines/Centre for Philippine Concerns (CAP/CPC)
– Organisation des travailleuses et travailleurs philippins (SIKLAB)
– Mouvement des jeunes révolutionnaires philippins (Kabataang Montréal)
– Unité Socialiste des Iraniens à Montréal
– Organisation des femmes philippines (PINAY)
– Haiti Action Montréal
– Club vidéo révolutionnaire (CVR)
– Reactionism Watch

* Avisez nous à co_air[a]sbqc.org si vous voulez ajouter votre organisation à cette liste.

==> Le site de la manif

Posted in Non classé | Tagué: , , | 26 Comments »