Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Militaire’

Washington veut renforcer ses amis du monde arabe

Posted by L'Agitateur sur 29 juillet, 2007

Alliée à une bonne partie du Moyen-Orient, l’administration Bush s’est engagée à renforcer ses liens avec certains pays du milieu. Ces régimes monarchiques sont, en effet, des bons amis de Washington depuis plusieurs décénnies et collaborent ensemble dans la région devenue l’une, voire la plus chaude du monde.

Selon les États-Unis, l’influence iranienne grandit trop vite et doit être arrêtée à tout prix car elle représente une « menace » pour la région. L’Iran est considéré comme un ennemi monstre pour les États-Unis, et ces derniers font leur maximum avec tous les moyens à leur disposition – sans utiliser la force militaire – pour établir un blocus autour du pays ennemi.

Pour ce faire, les États-Unis veulent compléter une série de contrats qui viseront à alimenter l’armement militaire jusqu’à minimum 20$ milliards des six pays du Golfe alliés, dont l’Arabie Saoudite primordialement. En plus de financer ces pays, ils vont aussi envoyer une somme de 30,4$ millards en aide militaire à Israël sur 10 ans (9,1$ millards de plus qu’avant), ainsi que 13$ milliards à l’Égypte.

Un haut responsable, cité par le journal Post a déclaré ceci :

« Nous sommes attentifs aux besoins de nos alliés et à ce que chacun dans la région considère être une démonstration de force d’un Iran plus agressif. L’un des moyens de faire face à ça, c’est de renforcer nos alliés et amis. »

Donc, donner des milliards de dollars pour des pays arabes pro-États-Unis, c’est légitime, nécessaire et important ! Pareil pour Israël, qui a vu son coffre grossir, voire déborder contrairement à ses anciennes grosses sommes d’argent !

Nous pouvons dire que cela a été aussi légitime et nécessaire que : la coupure d’aide envers la Palestine [occupée] ; l’invasion en Irak ; l’invasion en Afghanistan. Mais, au fait, pourquoi avoir ordonné une invasion en Irak et en Afghanistan ? George W. Bush disait pour le cas d’Afghanistan que c’était pour retrouver et capturer Oussama Ben Laden : 5 ans plus tard, il a été dans la mire à plusieurs reprises des forces internationales, mais l’armée américaine a ordonné de laisser faire (voir documentaire au bas du billet).

Concernant l’Irak, il y a eu deux raisons : Dieu a donné la mission à George W. Bush d’envahir l’Irak ; Saddam Hussein était dangeureux car il avait en sa posséssion des armes de destructions massives. Quatre ans plus tard, Saddam est pendu, et ses armes n’ont jamais été retrouvées.

Concernant la Palestine, c’est bien simple : le Hamas, démocratiquement élu par le peuple palestinien à forte majorité, n’est pas reconnu par l’Élite internationale et est considérée comme terroriste par ces mêmes bandits occidentaux. Donc, une organisation terroriste au pouvoir résulte à une coupure d’aide internationale complète, même après avoir gagnée selon les enjeux et règles de Washington.

Alors, que font-ils ? Qu’est-ce qu’ils tentent de faire dans le Proche-Orient et Moyen-Orient ? Pourquoi financer autant des monarchies arabes pour freiner l’Iran ? Les raisons identiques à la guerre froide ; dominer la région par le néolibéralisme et l’instaurer à travers cette dernière.

Voyez par vous-mêmes.

Voici quelques faits à visionner sur la carte ci-haut (cela porte à réflexion)…

  • L’Égypte, Israël, l’Oman, l’Émirats Arabes Unis, le Kuweït, le Qatar, le Bahreïn reçevront une aide en armement de la part des États-Unis.
  • Les États-Unis possède des bases militaires en Arabie Saoudite, à Bahreïn, au Qatar, en Turquie, en Oman, en Égypte, en Émirats Arabes Unis, au Kuweït, en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, en Arménie et en Azerbaijan.
  • La présence militaire de l’OTAN est en majorité, dans cette région, autour de l’Iran.
  • L’Iran est reconnu comme étant l’ennemi #1, avec les islamistes, des États-Unis.
Donc, les contrats d’armements (s’ils sont acceptés dans le Congrès américain) ne sont en fait qu’une stratégie pour renforcer les lignes autour de l’Iran et, ainsi, préparer une offensive optimale et maximale envers l’Iran ? Déjà que l’Afghanistan et l’Irak ont été pris, pourquoi pas l’Iran ? La très forte majorité des bases militaires américaines de la région sont géographiquement collées à l’Iran.

Hmm, tirez-en vos propres conclusions.

==> Aide des États-Unis à Israël (Rapport)
==> Lire la suite
==> Bases militaires à travers le Moyen-Orient (2)
==> Bases militaires américaines dans le monde (2)
==> Les ratés d’une traque (documentaire)

Publicités

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , | 9 Comments »

Départ des soldats de Valcartier !

Posted by L'Agitateur sur 16 juillet, 2007

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | 12 Comments »

Canada : l’un des plus touchés en Afghanistan

Posted by L'Agitateur sur 14 juillet, 2007

Le sang canadien coule davantage en Afghanistan depuis ses débuts d’opérations militaires. Le Canada se situe en deuxième position en ce qui concerne le ratio de pertes, soit une mort canadienne sur 38. Le premier étant l’Espagne avec un ratio de un sur 31. Les États-Unis sont derrière avec un ratio de un sur 59, et un sur 106 pour le Royaume-Uni.
Ces chiffres semblent choqués plus d’un. En effet, selon un sondage réalisé par la Presse Canadienne (Decima Research), 67% des canadiens jugent intolérables le nombre de soldats canadiens blessés ou tués, peu importe les « progrès » apportés à la société afghane. Ce pourcentage monte à 76% au Québec.

L’explication au nombre de ces pertes, selon Marc-André Boivin, est fort simple : le Canada s’est engagé dans l’une des régions les plus hostiles d’Afghanistan. Cette région, c’est Kandahar, au sud du pays. Le fait qu’il y ai autant de morts dans une telle région est dû à un manque de présence militaire dans le coin afin d’assurer la « sécurité » [de l’Élite] et maintenir la « paix » [par les armes et le sang].

Rappelons-nous que la présence canadienne est sur place suite à ses engagements avec l’ONU et l’OTAN même. Les militaires canadiens étaient là dès l’entrée en guerre des États-Unis contre l’Afghanistan, soit octobre 2001. Ce fut en février 2002 que plus de 850 soldats furent déployés à Kandahar pour l’Opération Apollo. Quelques années plus tard, l’OTAN demanda aux pays membres de l’organisation d’envoyer plus de soldats afin de remplacer l’armée des États-Unis pour qu’elle puisse grossir en Irak. C’est à ce moment qu’Harper, continuant la lancée du Parti Libéral, envoya plus de 2000 soldats. Puis, récemment, Valcartier envoyera 200 soldats en fin août dans la même région.

Nous le répétons : cette présence canadienne, voire occidentale et même mondiale, en Afghanistan n’est qu’au profit des Élites impérialistes. Ils ne sont pas là pour défendre la « démocratie », la « liberté », la « paix » et notre propre pays ! Ce ne sont que des prétextes pour assurer ce que les impérialistes et néocolonialistes veulent : leur capitalisme préféré. Bien que ce mot semble vaste, il regroupe tout ce qu’une Élite aime. Le comble est le fait que des millions sont envoyés en Afghanistan et que cela n’arrive pas entre de bonnes mains, alors qu’ici même, au Canada, et même au Québec, de très nombreuses personnes n’ont pas de nourriture à mettre dans leur ventre.

Nous le répétons : Canada, hors d’Afghanistan ! Nous sommes avec le peuple afghan, et non avec la présence impérialiste à la fois canadienne, britannique et tous les pays étrangers !

==> Lire la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , | 24 Comments »

L’aide canadienne complètement inutile et absente en Afghanistan

Posted by L'Agitateur sur 13 juillet, 2007

Natalie Valade, journaliste de Radio-Canada, a écris un article très fortement intéressant sur l’aide canadienne et sa mission en Afghanistan. On y retrouve une analyse à la présence canadienne selon le responsable du groupe européen de recherche Senlis, en Afghanistan, qui dénonce le manque de cohérence de l’apport canadien. Voici l’article en question :

En entrevue à Radio-Canada.ca, le responsable en Afghanistan du groupe européen de recherche Senlis, Edward McCormick, dénonce le manque de cohérence de l’aide canadienne. Il estime que son impact est difficile à constater sur le terrain, principalement dans le sud du pays.

Edward McCormick, en poste à Kandahar depuis janvier pour le Conseil de Senlis, il y retourne la semaine prochaine. Spécialiste en santé et en épidémiologie, il prête notamment assistance à l’hôpital de Kandahar, qu’il qualifie ni plus ni moins de « coquille vide » car on n’y trouve même pas, selon lui, le strict minimum nécessaire pour faire un travail efficace auprès de la population. Il juge cette situation inacceptable, compte tenu des efforts humanitaires que le gouvernement canadien affirme accorder pour la reconstruction de l’Afghanistan.

Manque de visibilité

Edward McCormick ne dit pas que l’aide canadienne est inexistante dans la région de Kandahar, mais qu’elle gagnerait à être davantage vue par la population locale. « Ce qui n’est pas le cas actuellement et c’est un gros problème qui peut avoir des conséquences graves », affirme le représentant de Senlis.

« La population qui vit notamment à Kandahar sait très bien qu’on trouve à la base militaire de l’OTAN un hôpital équipé, des infrastructures, un accès à l’eau potable et à la nourriture. Ces gens n’ont, quant à eux, accès à rien et ne voient pas de signes tangibles de l’aide humanitaire dans leur vie quotidienne. Beaucoup sont malades et souffrent de malnutrition et n’ont pas de ressources pour y remédier. C’est pourquoi ils ont tendance à être plutôt passifs dans ce conflit et ne font rien pour aider les forces militaires à gagner cette guerre », explique Edward McCormick.

M. McCormick souligne qu’on ne retrouve pas à Kandahar, après cinq ans de présence internationale, un hôpital digne de ce nom et un minimum d’infrastructures pour fournir l’eau potable, par exemple. Cette situation est à son avis inconcevable et c’est là un signe que l’aide tant vantée par le gouvernement canadien n’est pas efficacement distribuée.

Selon M.McCormick, « un véritable leadership de la part du gouvernement canadien permettrait de mettre en commun les ressources militaires et non militaires, ce qui rendrait plus efficace la coopération canadienne sur place ».

Stephen Harper critiqué

Edward McCormick reproche au premier ministre Stephen Harper de n’avoir aucune vision d’ensemble de la situation en Afghanistan et l’accuse de faire la sourde oreille à ceux qui pourraient l’aider à établir une politique cohérente pour l’Afghanistan, notamment les ONG et les organisations comme Senlis.

« Depuis qu’il est au pouvoir, Stephen Harper ne fait que de la politique expéditive à l’égard de l’Afghanistan, d’une part parce qu’il veut suivre à la lettre les directives de Washington et d’autre part parce que l’Afghanistan n’est pas vraiment une de ses priorités ».

Un des exemples d’une coopération qui donnerait des résultats serait d’aider les villages à se doter de petites infrastructures pour faire la transformation du pavot. Il ne s’agirait pas de fabriquer de l’opium, mais pour faire de la codéine et de la morphine, deux médicaments qui aideraient grandement les hôpitaux de l’Afghanistan et qui seraient aussi exportables, donc économiquement rentable pour les communautés.

« Au lieu de cela, les Canadiens ferment les yeux sur la culture de plus en plus extensive du pavot et laissent aux Américains l’initiative de procéder à l’éradication des cultures, alors qu’on sait que cela n’empêche pas la contrebande internationale de continuer à prospérer », fait remarquer Edward McCormick.

Edward McCormick est très pessimiste sur ce qui s’en vient en Afghanistan. « Même dans le nord du pays, comme à Kaboul, où les infrastructures sanitaires et humanitaires sont quelque peu en meilleur état, la situation risque de se détériorer radicalement d’ici 6 à 12 mois », affirme l’expert.

Le nombre de réfugiés se serait d’ailleurs grandement accru depuis le début de l’année dans les provinces sous contrôle canadien, une situation qui risque de contribuer, selon Senlis, au recrutement de plus de combattants talibans.

Le Conseil de Senlis, qui se spécialise dans les études géopolitiques, a dépêché, depuis le début du conflit en Afghanistan, plusieurs observateurs pour y étudier les progrès ou les reculs de la situation sécuritaire.

==> Source

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , | 51 Comments »

Morts canadiennes en Afghanistan, en image !

Posted by L'Agitateur sur 6 juillet, 2007

Voici les portraits des soldats canadiens tués en Afghanistan jusqu’à présent (GoGaucheWatch n’est pas ravi)

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | 3 Comments »

Bilan : morts canadiennes en Afghanistan

Posted by L'Agitateur sur 4 juillet, 2007

L’idée nous ai venu en tête. En effet, nous avons pris la décision de faire un billet à chaque fois qu’il y a un soldat canadien de tué soit par les Talibans, une faction anti-impérialiste, un accident ou un tir allié. Ainsi, nous compterons le nombre de morts ensemble !

Aujourd’hui : 6 morts. (source)
Total : 66 morts. (source)

Combien en faudra-t-il pour que le Canada retire ses troupes d’Afghanistan ?

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | 3 Comments »

La manifestation du 22 juin en vidéo

Posted by L'Agitateur sur 26 juin, 2007

Pour tous ceux et celles qui s’entêtent à croire que les manifestantEs opposéEs à la présence militaire canadienne et autre en Afghanistan n’étaient que des maoïstes, voici une vidéo qui résume bien la manifestation du 22 juin passé. Vous y verrez des manifestantEs de toutes les branches : des réformistes aux révolutionnaires, tous et toutes uniEs pour marcher dans les rues de Québec selon les règles de jeu de la démocratie libérale.Malheureusement, les médias corporatifs et droitistes ont réussi avec plus ou moins de succès à biaiser l’opinion publique en lui faisant croire que les seulEs protestataires à la manifestation étaient des communistes et « extrémistes de gauche ». Ce sont des mots assez simples pour faire peur à toute une population si on les utilise de façon démagogique. La Droite exerce tous les moyens possibles pour écraser et diviser la Gauche – qui va déjà assez mal à l’heure actuelle – puisqu’elle a peur de voir cette dernière s’unir pour de bon et pulvériser la vermine droitiste.

Bien sûr, cette « pulvérisation » n’est qu’au niveau des idées, contrairement à des droitistes qui croient fermement que c’est une liquidation physique des gens de Droite… vraiment tout pour faire peur.

L’hégémonie ne passera pas !

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , | 9 Comments »

Saddam Hussein condamné… à la mauvaise manière ?

Posted by L'Agitateur sur 24 juin, 2007

Selon un rapport de l’organisme Human Rights Watch, le Haut tribunal irakien aurait commis de très graves erreurs lors du jugement de Saddam Hussein. En effet, tyran ou pas, méchant ou pas, ses droits ont été enlevés (!) lors du procès : les conclusions étaient très hâtives, voire trop au point d’accuser les responsables des crimes uniquement parce qu’ils avaient comme fonction de haut gradé ou chef d’État.

« En lisant le jugement, il apparaît clair que celui-ci est davantage basé sur des suppositions que sur des faits », affirme Richard Dicker, directeur du programme Justice internationale à Human Rights Watch. Il estime que cela « suscite des inquiétudes sur une éventuelle répétition de ces erreurs dans le jugement de l’affaire Anfal ».

Loin de défendre les massacres commis envers les chiites et les kurdes (chose que la Droite s’entête à croire inversement), le procès fait contre Saddam Hussein n’en était pas vraiment un : c’était plutôt une manière de camoufler les intérêts impérialistes voulant à tout prix retirer du pouvoir celui qu’ils avaient mis à la tête du pays. Le tout a plus ou moins bien fonctionné dû aux nombreux assassinats des juges et avocats.

Certes, bien que la Droite défende aussi aveuglément la « liberté », la « démocratie » et les « droits de l’homme », elle ne respecte pas ses propres règles de jeu et néglige complètement tous ceux et celles qui se situent à l’extérieur du cercle de LEUR démocratie, de LEURS idées et de LEUR liberté. C’est se tirer dans le pied, les yeux bandés. Malheureusement, nous sommes sourds et aveugles pour en être conscient… mais pas pour longtemps.

Nous invitons nos lecteurs et lectrices à lire en profondeur l’article sur Voltaire « Huit légendes médiatiques sur l’Irak » afin de mieux comprendre pourquoi Saddam a été diabolisé.

==> Lire la suite
==> Huit légendes médiatiques sur l’Irak

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

2 pour 1: mort du premier policier noir de la SPVM – Désinformation

Posted by Libertad ! sur 23 juin, 2007

Étant donné la quantité de matérielle qu’il y avait aujourd’hui, nous avons pensé que ça devait s’en finir ici, pour la journée. Mais par contre, nous nous sommes trompés, il y avait encore des articles à écrire avant de dormir, surtout que nous avons pas pu nous rendre à la soirée de la St-Jean dans nos villes respectives. Voici deux articles en un, même si ils n’ont aucun lien ensemble.
La manif déjouée

Petit message très bref pour dénoncer la désinformation quant à la manifestation d’hier soir.

Les manifestants ont bien tenté de les rattraper en empruntant la rue de la Gauchetière mais deux mini-bus remplis de policiers anti-émeute leur ont barré la route. C’est alors qu’a débuté le jeu du chat et de la souris.

Ceci est absolument faux, nous n’avons pas eu de trouble avec les policiers, il y a eu aucun jeu du chat et de la souris. Nous avons simplement contourné un barrage routier, qui avait été tendu par la Police municipale de Québec, pour ensuite nous diriger vers une autre rue pour finalement rejoindre l’Assemblée Nationale et passer sur le boulevard.

Manifestants et familles se sont donc entremêlés jusqu’aux portes du Centre des congrès. Les deux groupes se côtoyaient pacifiquement jusqu’à ce que l’un des manifestants rebrousse chemin et vienne narguer quelques membres des familles de militaires. Un proche d’un des soldats s’est approché du belligérant pour s’expliquer. S’en est suivi une légere échauffourée, rapidement contenue par les amis du proche du militaire.

Ça ne s’est vraiment pas passé comme ça ! Il s’était passé le mot de respecter les familles de militaires. Les écologistes, les communistes, les sociaux-démocrates ou les anarchistes ont tenus à respecter cette petite règle. Mais le problème est venu de la foule directement, qui nous criait des insultes, nous faisait des doigts d’honneurs et certaines personnes sont descendus dans la rue pour venir frapper certaines personnes. Les médias n’en parlent pas de ça, des militaristes qui s’en sont pris à une jeune militante anarchiste ainsi qu’à des communistes. Ils n’en parlent pas non plus des néo-nazis avec des swastikas et des croix celtiques tatoués partout sur le corps. Il y a eu de la violence, mais a été provoqué par les militaristes et non les manifestants. Les seuls fouteurs de merdes de cette soirée ont été eux.

==> Source

La mort d’un pionnier

La police de Montréal et la communauté haïtienne pleurent aujourd’hui la mort de celui qui fut le premier policier noir de la métropole, un pionnier dans la lutte contre le crime, mais aussi contre les préjugés.

Atteint d’un cancer au cerveau diagnostiqué en avril dernier, Édouard Anglade est décédé le 13 juin dernier à 63 ans, trois ans après sa retraite.

Nous voulons rendre hommage à ce pionnier de la lutte contre les préjugés dans la Police de Montréal, mais aussi dans tout le Québec. Même si certains vont le voir comme un « donneux de ticket », il était avant tout un homme, bien ordinaire qui à ouvert la voie à la tolérance et aux respects des communautés culturelles dans les différentes sphères de la société. Pour ça, il mérite tout notre respect. Peace man !

==> Lire la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Compte rendu de la manifestation du 22 juin

Posted by Libertad ! sur 23 juin, 2007

En cette belle soirée du 22 juin, notre but était fort simple : dénoncer les mensonges et l’hypocrisie des dirigeants et de la bourgeoisie sur la guerre en Afghanistan par l’entremise d’une marche pacifique, mais avec un caractère anti-impérialiste et révolutionnaire. Au tout début, nous sommes arrivés au musée des beaux arts de Québec, ce fut l’occasion de fraterniser avec des camarades de d’autres régions ou de d’autres idéologies, de distribuer et d’échanger des tracts. De nombreux groupes étaient présents : Québec Solidaire, la NEFAC, le Parti Communiste Révolutionnaire en plus des nombreuses coalitions anti-guerre qui avaient réussis à rassembler de nombreuses personnes, toute allégeance politique confondue. Les médias étaient tous présent pour interviewer les manifestants et leur poser des questions sur le fait qu’ils sont masqués. Je me suis alors joint avec mes camarades du PCR, cette fois-ci encore sous la bannière du drapeau rouge de la révolution pour dénoncer les mensonges des médias et de ceux dont ils servent les intérêts. J’ai eu vent de l’affaire selon lequel un camarade aurait eu des problèmes au courant de l’après-midi avec des policiers uniquement pour avoir vendu des journaux du Parti dans un quartier populaire. Mais par contre, plus d’une quarantaine de personnes sont venus durement critiquer les policiers pour la chose qu’ils avaient faite. On est loin de la conception que Québec est une ville de vieux réactionnaires finis qui écoutent que de la médiocrité le matin avant de travailler à la radio! Vers 19h00, nous nous sommes rassemblés en contingent et nous sommes partis dans les rues de Québec pour rencontrer la population, qui était particulièrement réceptive à notre message. Cependant, les policiers ont essayés de nous jouer plusieurs tours pour que notre manifestation devienne illégale. Comme par exemple, il y avait un agent provocateur, habillé alors en civile qui faisait sa toute petite contre-manifestation, avec sa pancarte « les pacifistes sont des meurtriers hypocrites ». Il était tout seul, seul un fou sorti directement d’un asile aurait osé confronter directement plus de 400 manifestants. Il était évidemment escorté par la police, il a aussi essayé de faire de la provocation, mais nous avons dû avertir de nos camarades qui voulaient aller l’encercler. Ils étaient alors des poissons et lui, un vers de terre en jujube. Finalement, tout s’est bien passé, au possible grand désespoir des policiers, qui souhaitaient arrêter ces « petits Che Guevara » en colère.

Après avoir traversé un charmant quartier populaire, au son d’un petit orchestre ambulant qui jouait alors « A las barricadas », nous avons criés de nombreux slogans anti-capitaliste et anti-impérialiste. La population les répétaient et se joignaient à nous. Nous avons réussis à distribuer des centaines de tracts, pour ensuite nous diriger vers ce qui était attendu de tous les manifestants alors présent : la parade des militaires ! N’ayant pas eu de problème jusqu’à présent, la manifestation sera alors bloqué par les barricades de la police et un véhicule blindé, qui abritait sûrement l’antiémeute. Nous avons finalement vu que les gens alors présents nous étaient particulièrement hostiles. Nous avons reçus un nombre incroyable d’injure de la part des gens présent au défilé. C’était un peu vrai que nous étions allés gâcher leur party, un peu comme si nous irions chez des voisins à Noël pour mettre leur soirée à l’eau, surtout si ils nous détestent déjà. Il était alors évident que nous allions nous faire insulter et injurier par des réactionnaires. Certaines personnes nous ont criés « fuck communism », d’autres se sont contentés de nous sortir des expressions vides de sens pour qualifier notre marche, alors autorisé par les autorités municipales.

Durant un moment, il y a eu des frictions entre de nombreux manifestants et des gens de la foule. Certaines personnes sont venues directement dans la rue pour menacer physiquement certains camarades, qui étaient dans des positions plus vulnérables. Ceux qui tenaient la bannière du PCR ont été frappés par ces réactionnaires en furie, mais ils n’ont pas répliqués et se sont dirigés vers la Basse-Ville pour compléter la manifestation, comme si de rien n’était. J’ai été personnellement menacé par certains de ces trouble-fêtes, mais j’étais alors avec un drapeau rouge et j’avais un camarade à côté de moi qui lui à crié « si tu lui touche, je te tue mon tabarnak ». Il voyait alors qu’il n’avait aucune chance contre ces révolutionnaires. À la fin, des néo-nazis sont alors arrivés et ont gueulés « vous faites quoi de l’Allemagne de l’Est, de la Corée du Nord et du Cambodge » (le type avait une croix celtique tatoué derrière le crâne). Plusieurs personnes ont alors répliqués et criés « qu’est que tu fais de l’Allemagne Nazie pauvre laid ? ». Nous l’avons ensuite tassé pour qu’il ne cause pas de troubles et nous avons pu finalement compléter notre marche, entre un accueil des plus optimistes de la population et un autre très malveillant, bien que cela puisse se comprendre, étant donné le contexte brûlant de la situation (une véritable guerre froide entre les manifestants et les Pro-Militaristes).

Au grand désespoir de certains réactionnaires et des policiers, il n’y a eu aucune arrestation, le retour s’est déroulé dans le calme et nous en avons profités pour arracher de nombreux aimants « we support our troops ». Nous en profiterons pour décorer le réfrigérateur mais sérieusement, en ayant vu à la fois cet élan de tolérance mais aussi de colère de la part des manifestants du Parti Communiste Révolutionnaire, mais aussi des autres contingents, je suis maintenant plus que jamais rassuré du potentiel révolutionnaire au Canada, mais aussi à travers le monde!

Drapeau rouge, tu as flotté sur Québec !
Canada, out of Afghanistan !

A.T.

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 21 Comments »