Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘Québec’

Pierre Cimon prétend participer à la démocratie…

Posted by sylvainguillemette sur 20 mai, 2010

https://i1.wp.com/groomsadvice.com/wp-content/uploads/2009/04/dollarsign.jpgLe procureur Cimon prétend que la partisannerie a eu raison de sa place au sein de la commission Bastarache. Or, c’est plutôt la possibilité d’appliquer une forme de partisannerie, via la possibilité pour des particuliers ou des entreprises* de faire des dons -*à travers leur réseau de prête-nom- qu’il devient possible de  financer des partis politiques, ce qui devient problématique, et ce qui contredit les propos de monsieur Cimon quant aux préalables, d’abord nécessaires, pour que ce qu’il dénonce soit possible. Ce qui nous amène à un constat d’observation totalitaire et ce qui dément les prétentions de monsieur Cimon, quant à une simple «participation à la démocratie». On ne participe pas plus que les autres à la démocratie, parce qu’on donne plus de capital à un parti que les autres, sinon, si c’est le cas, il est encore question, ici, d’injustices sociales, puisqu’économiques. Car il est évident que toutes et tous ne pourront pas «participer à la démocratie» au même niveau, à la même hauteur… Et un homme de la stature de monsieur Cimon, devrait le concevoir sans qu’on lui dise…

Le procureur Cimon, s’il se sent «libre», n’a qu’à constater la liberté qu’il a de donner, déjà, plus que la majorité des autres êtres humains du Québec. Ainsi, il constatera qu’il est impossible que toutes et tous puissent donner autant  à la cause qui leur est chère. Et déjà, s’il est aussi intelligent que ses diplômes le prétendent et qu’il ose remettre ses dogmes en question, il constatera que toutes et tous en ce monde, en ce système capitaliste, n’ont pas les mêmes chances de voir ces «retours d’ascenseur», qui ne sont possibles, qu’en cas d’envoi d’abord, de l’ascenseur en question…

Ce qui nous amène à croire que, finalement, la sélection du procureur, n’en déplaise au gouvernement qui se plaint des critiques de l’opposition et du public, s’est faite en fonction de ces dons, et de la soit disant «participation à la démocratie» de monsieur Cimon. Ne leur en déplaise, donner du capital à un parti, ça n’a rien de démocratique en soi, et c’est plutôt la démonstration, encore une fois, que certains possèdent plus, parfois assez pour arroser les partis qui servent leurs intérêts. Et puisque les partis carburent au capital, et que le parti Libéral du Québec en particulier, défend les intérêts des riches et des bourgeois, il est tout à fait normal que des gens aisés, comme le procureur Cimon, arrosent ce parti, défendant ses intérêts de mieux nantis dans notre société.

De fait, les dons des particuliers ne sont en rien de démocratiques, puisque toutes et tous dans notre société ne peuvent «contribuer à la même hauteur à la démocratie». Il est relatif et logique de croire que, le parti défendant les intérêts de riches individus, recevra plus que le parti défendant les intérêts des moins nantis de notre société, puisque chaque groupe défendu, n’est pas riche l’un comme l’autre.

La solution est simple et ne peut pas passer par quatre chemins, comme le proposent jusqu’ici, les partis politiques du Québec dans l’ensemble. La solution réside dans l’abolition pure et simple des financements privés, de la sorte. La solution passe par le financement unique du public et chaque parti devrait recevoir ce montant, en proportion des votes qu’il a recueillis. Et encore! La meilleure solution passerait par un budget X, équivalent à chaque parti, avec lequel chacun de ces partis devrait conjuguer, sans ajout additionnel de capital. Imaginez sinon, qu’on prétende que seuls ceux qui financent les partis personnellement, participent à la démocratie. Et c’est en ce moment, d’ailleurs, ce qu’on prétend du côté des Libéraux  et du parti Québécois. Or, quiconque lit ceci, est à même de constater que nous n’avons pas tous le même capital à donner, et que celui qui donne, n’est pas nécessairement méritant de ce qu’il donne, et/ou méritant d’un quelconque retour d’ascenseur conséquemment.

Souvent,  le riche provient du milieu bourgeois, qui dit donc, exploitation du labeur d’autrui. Et ce riche bourgeois, profitant du labeur d’autrui, donne donc en fait la richesse que créent les travailleurs salariés qu’il exploite. Ce qui n’a rien de méritant, mais selon la logique des Libéraux et de monsieur Cimon, ils feraient leur part à la démocratie, eux aussi…

Et le simple travailleur lui, qui ne peut point donner? Ce doit être le pire des antidémocrates, la réincarnation même de la tyrannie et de la dictature…

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Québec solidaire propose les cercles citoyens 1/4

Posted by Jean-Sébastien Vézina-Girard sur 19 mars, 2009

Comme vous le savez, Québec solidaire est un jeune parti. Avec à peine trois ans d’existence nous avons déjà un élu en chambre . Et ce n’est qu’un début, pour avancer avec la participation citoyenne Québec solidaire propose quelque chose de très intéressant, le cercle citoyen . En quoi consiste le cercle citoyen ? Le cercle est formé d’une personne membre de Québec solidaire et de deux autres personnes (ou plus) qui ne sont pas obligé de faire parti de la formation politique. Le but est de répondre a une série de question sur les thèmes qui sont présentés. Il n’est pas obligatoire de répondre a toutes les questions . Le cercle citoyen doit formuler une analyse sur les questions , il doit soulevé les problèmes ayant rapport avec les sujets donnés, le texte doit comporter au maximum 1600  mots. Ensuite doit s’en suivre un texte de perspective qui constitue les solutions pour changer la société, que le cercle doit produire en 400 mots maximum. Trois types de perspectives sont possibles :  

– des objectifs (ex : un Québec sans émission de carbone)

– des mesures structurantes (ex : l’instauration d’une taxe sur les émissions de carbone)

– des principes d’action ou d’organisation (ex : s’assurer que tous les événements de Québec solidaire respectent l’environnement)

 

Donc voici le premier thème d’une série de quatre, qui suivra sous peu. Je profite de l’occasion pour le mettre sur le blog en vous invitant a crée des cercles citoyens ou tout simplement à donner vos idée de principe sur les questions dans le billet. La pertinence est de mise donc pas de trolling ou d’insulte s’il-vous-plaît .

 

 

Thème 1 Comment définir le Québec souverain que nous voulons ?

 

Dans sa déclaration de principes, Québec solidaire se définit comme un parti souverainiste. Nous devons maintenant définir plus clairement les fondements les fondements de ce choix et préciser ce que nous entendons par la souveraineté du Québec et comment ce choix s’articule à notre projet de société égalitaire, féministe, écologiste et altermondialiste.

 

1 Comment définit-on la nation québécoise ? Nation civique ? Nation ethnique ? Nation politico-culturel ?

 

2 Quelles sont les différentes dimensions de la souveraineté du Québec?

·       Comment exercer notre souveraineté économique ?

·       Comment exercer notre souveraineté au niveau culturel ? En quel sens et part quel moyens?

·       Que ferait un Québec souverain des pouvoirs actuellement exercés par le         

           gouvernement fédéral ?

 

3 Quelles sont les contraintes imposées par la globalisation actuelle à un État souverain? Quels rapporte établir avec les États voisins et l’état canadien sans le Québec?

 

4 Quels rapports établir avec les autres peuples du monde ? Quelle coopération et quelle solidarité internationale devraient être mises de l’avant par un Québec souverain ?

 

5 Quels types de rapports établir avec les nations ou peuples autochtones ?

·       Comment établir des rapports égalitaires ?

·       Quelle démarche proposer à cette fin ?

·       Comment reconnaître les droits ancestraux et territoriaux des nations autochtones?

·       Comment respecter la volonté de partager le territoire et les ressources du Québec ?

·       Quelles ententes devrions-nous favoriser pour en arriver à un consensus accepté de toutes et tous ?

 

6 Souveraineté ou indépendance : Quelles sont les nuances ? Pouvez-vous identifier les différences ? Quel sont les avantages et les inconvénients de l’un ou l’autre terme ? Comment Québec solidaire devrait-il nommer son option sur la question nationale ?

 

pour plus d’information www.programme.quebecsolidaire.net

Posted in Analyse, Article, Indépendance, Québec solidaire | Tagué: , | 31 Comments »

Rabaska: Projet et processus inacceptable

Posted by Hugo Jolly sur 27 octobre, 2007

Bateau méthanier

Greenpeace est gravement préoccupée par l’adoption finale du gouvernement du Québec du projet Rabaska, faisant fi d’importants processus réglementaires que le Québec s’est donnés au fil des ans. Cette situation va à l’encontre des principes de l’état de droit, système dans lequel est censé gouverner le Parti Libéral au Québec, de manière minoritaire.

 

 

« Le feu vert pour l’implantation d’un terminal méthanier est très inquiétant. Ces projets vont à l’encontre de la santé environnementale et énergétique du Québec, et à l’encontre de la vie démocratique au Québec, » lance Joslyn Higginson, porte-parole de Greenpeace. « Greenpeace a toujours milité pour convaincre et exiger du gouvernement qu’il agisse dans l’intérêt environnemental et durable du Québec. Nous trouvons inacceptable la décision du gouvernement du Québec de passer à côté de la Commission de protection du territoire agricole du Québec et de la régie de l’énergie dans ce dossier ».

« On réitère aujourd’hui notre forte opposition à l’annonce du gouvernement, ajoute Joslyn Higginson, Même si le gaz naturel constitue d’après nous un carburant de transition sur la voie globale de l’énergie verte et de l’efficacité, nous sommes convaincus que le remplacement du mazout lourd par le gaz naturel peut se faire sans les ports méthaniers ».

Source: Greenpeace. «Approbation du projet Rabaska par Québec», 25 octobre 2007, http://www.greenpeace.org/canada/fr/actualites/greenpeace-contre-rabaska.

Grande manifestation pacifique à Québec

Pourquoi?
. Soutenir la CPTAQ et les producteurs agricoles
. Refuser l’attitude irresponsable du gouvernement Charest

Quand et où?
Dimanche le 28 octobre 2007 à Québec

Le rassemblement initial se fera à 13 h 30 sur les Plaines, face au Musée national des beaux-arts du Québec pour aboutir à 14 h 30 devant l’Assemblée nationale du Québec.

La décision du gouvernement Charest de passer outre à la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles afin de favoriser le consortium Rabaska, constitue une raison supplémentaire de contestation de ce terminal méthanier et cela à l’échelle du Québec. Depuis plus de trois ans, ce gouvernement tente d’imposer coûte que coûte ce projet, et cela, au détriment des lois, des citoyens et de l’environnement.

C’est pour dénoncer cette attitude irresponsable et autoritaire que des organismes régionaux et nationaux, ainsi que des citoyens engagés organisent une grande manifestation devant l’Assemblée nationale du Québec, dimanche le 28 octobre à 14 h 30.

Cette manifestation sera structurée autour de sept (7) thèmes principaux :

  • La sécurité et la préservation de la santé des populations (ROUGE))
  • La justification énergétique pour le Québec et l’atteinte des objectifs de Kyoto (ORANGE))
  • La protection des paysages et du patrimoine (BLEU)
  • La sauvegarde des terres agricoles pour les besoins futurs du Québec (JAUNE)
  • Les risques et contraintes des méthaniers sur le Saint-Laurent (NOIR)
  • La préservation environnementale et le développement durable (VERT)
  • Le non respect ou le contournement des lois du Québec (BLANC).

Nous suggérons à tous les participants d’arborer, au moyen de pancartes, banderoles ou ballons, la couleur du thème (ou des thèmes) qui les préoccupe le plus en rapport avec le contesté projet Rabaska dont le gouvernement s’apprête à donner le feu vert.

Ces divers enjeux du projet Rabaska seront soulevés devant l’Assemblée nationale par les porte-parole désignés et une lettre formulant des demandes précises au Gouvernement du Québec sera transmise au premier ministre Jean Charest.

Itinéraires des manifestants

Le rassemblement initial se fera à 13 h 30 sur les Plaines, face au Musée national des beaux-arts du Québec. De là, les marcheurs emprunteront le Chemin Saint-Louis/Grande-Allée jusqu’au Parlement où des interventions auront lieu.

Les participants en provenance de la Rive-Sud ne désirant pas se rendre au Musée formeront un regroupement qui partira de la Traverse de Québec à 14 h pour atteindre le Parlement vers 14 h 30, via la Côte de la Montagne et la rue Saint-Louis.

Toutes les personnes trouvant inadmissible et inapproprié le projet Rabaska sont invitées à participer. L’invitation s’adresse à l’ensemble de la population régionale et du Québec.

Organismes associés

  • Association de l’Île d’Orléans contre le port méthanier (ACPM);
  • Association des citoyens de l’Ile d’Orléans;
  • Association des Amis et propriétaires de amisons anciennes du Québec (APMAQ)
  • Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA);
  • Association pour la protection de l’environnement de Lévis (APPEL);
  • Coalition Rabat-joie;
  • Conseil des monuments et sites du Québec (CMSQ);
  • Conseil régional de l’environnement de la Capitale nationale
  • Collège des médecins de famille du Québec
  • Fondation rivières;
  • Greenpeace;
  • Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM); Ligue des droits et des libertés;
  • Nature Québec (UQCN);
  • Québec Kyoto; coalition de solutions;
  • Les AmiEs de la terre de Québec;
  • Sierra Club;
  • Univert (Laval).

Source: Greenpeace. «Dossier rabaska – grande manifestation pacifique à Québec», http://www.greenpeace.org/canada/fr/calendrier/rabaska-manifestation-quebec.

Posted in Environnement | Tagué: , , , | 23 Comments »

Priorité à l’éducation!

Posted by Hugo Jolly sur 17 octobre, 2007

Suite à la publication d’un article qui relatait une caricature de Sarkozy, le Reactionism Watch, publie à son tour une parodie inspirée par celle de l’UNEF.

Toutes les associations étudiantes sont invitées à utiliser ces affiches et peuvent changer le logo au bas de celle-ci. Pour télécharger l’affiche au format PDF, cliquez sur l’image ci-dessous.

Priorité à l'Éducation!

Aussi disponible: Tract subversif de Jean Charest inspiré de l’UNEF

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , , | 32 Comments »

L’AÉÉA-UL en grève générale illimitée

Posted by Hugo Jolly sur 17 octobre, 2007

aeea-en-ggi.jpg

L’Association des Étudiantes et Étudiants en Anthropologie (AÉÉA) de l’Université Laval vient d’annoncer qu’elle entrera en grève générale illimitée ce soir à minuit, soit le jeudi 18 octobre. L’AÉÉA qui tenait son vote de grève ce midi représente 265 membres. Le vote s’est soldé par 43 «Pour», 14 «Contre» et 5 absentions, pour un total de 62 membres présents à l’assemblée générale. Les étudiant-e-s adoptent donc à 68%un mandat de grève.

Considérant

  • Que le dégel des frais de scolarité a un impact direct sur l’accessibilité aux études;
  • Que l’AÉÉA a une position en faveur de la gratuité scolaire;
  • Qu’il faut construire dès maintenant un projet de société portant les valeurs d’éducation accessible et de qualité;
  • Que les mesures financières compensatoires quant à l’AFE et les crédits d’impôts sont minimes par rapport aux augmentations échelonnées et futures;
  • Que l’AÉÉA entre en grève générale illimitée reconductible aux trois jours ouvrables à compter de jeudi le 18 octobre 2007;

Que le colloque de la revue Anthropologie et Sociétés et les activités de formation pratique ne soient pas affectés par la grève;

Que nos revendications soient:

  • Contre toute hausse de frais de scolarité et de frais afférents;
  • Pour un réinvestissement majeur en éducation;
  • Pour une réduction graduelle des frais, laquelle incluerait les étudiants internationaux et hors-Québec;
  • Pour la gratuité scolaire.

Sources:
Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ). «L’AÉÉA-UL adopte un mandat et déclenche la grève générale illimitée le 18 octobre», 17 octobre 2007, http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article857〈=fr, page consultée le 17 octobre 2007.

Comité de Mobilisation pour la Grève à l’Université Laval (CMGUL). «L’AÉÉA en grève générale illimitée», 17 octobre 2007, http://www.mobilisealaval.org/2007/10/17/laeea-ul-en-greve-generale-illimitee/, page consultée le 17 octobre 2007.

MARCOUX-CHABOT, Moïse. «L’AÉÉA entrera en grève générale illimitée», 17 octobre 2007, http://aeea.anthropologue.net/2007/10/17/laeea-entrera-en-greve-generale-illimitee-des-jeudi-le-18-octobre/, page consultée le 17 octobre 2007.

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , , , , , , | 16 Comments »

Hey les enfants ! Ça vous dit une carrière militaire dans les forces armées canadiennes ?

Posted by Libertad ! sur 14 octobre, 2007

Armée - enfants

L’école primaire Saint-Charles-de-Bourget, au Saguenay, qui est axée sur l’activité sportive et le plein air, a décidé d’organiser un projet éducatif de valorisation de la carrière militaire. Cette idée sème la controverse dans la région.

Dans le contexte où l’armée canadienne cherche désespérément des appuis à ses troupes, cela ne nous étonne aucunement. Après le flop de sa propagande auprès des adolescentEs au secondaire (avec un « super emploi à temps partiel » !) et l’échec des reportages des journalistes du Journal de Montréal ou de TVA auprès des adultes, voici maintenant qu’elle vise les enfants de la première année du primaire !

Les jeunes auront la «chance» de vivre des activités physiques inspirées de l’entraînement militaire, des rencontres avec des militaires professionnelLEs et participeront aussi à des activités d’appuies aux troupes canadiennes en Afghanistan.

C’est bien beau vouloir développer des projets stimulants pour les enfants, mais nullement dans un contexte propagandiste ! Les campagnes de McDonald’s dans certaines écoles américaines en faveur de l’activité physique sont un autre exemple de l’aberrance de la propagande et la publicité fait aux jeunes.

Nous le disons : les jeunes, quelque soit leur âge, ne sont pas de la chair à canon !

==> En savoir plus

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , | 8 Comments »

Un autre pas de plus vers la grève générale illimitée !

Posted by L'Agitateur sur 11 octobre, 2007

greve.PNG

C’est au tour de l’Association Facultaire Étudiante de Science Politique et Droit de l’Université du Québec à Montréal (AFESPED-UQÀM) d’adopter un mandat de grève ! Voici le communiqué de l’ASSÉ à ce sujet :

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, 11 octobre, les membres de l’Association facultaire étudiante de science politique et droit de l’Université du Québec à Montréal (AFESPED-UQAM) ont adopté à 60,8 % un mandat en faveur de la grève générale illimitée.

 

La proposition adoptée est la suivante :

 

*Considérant la hausse des frais de scolarité mettant en péril l’accessibilité aux études post-secondaire, Considérant la hausse des frais afférents et le plan de redressement qui va à l’encontre de la mission académique et sociale de l’UQAM,
*Considérant le sous-financement chronique des universités et la crise financière à l’UQAM,

 

Il est proposé :

 

*Que l’AFESPED se dote d’un mandat de grève générale illimitée pour une réduction des frais de scolarité dans une perspective de gratuité scolaire ainsi que pour un réinvestissement massif en éducation
*Que ce mandat soit effectif lorsqu’une assemblée générale de déclenchement de grève, tenue dans les trois jours après l’atteinte du plancher, constatera qu’au moins 7 associations représentant 25 000 membres se soient dotées d’un même mandat.
*Que le mandat de grève générale soit renouvelé le jeudi de chaque semaine
*Que les stages et les cours préparatoires aux stages ne soient pas perturbés lors de la durée de la grève générale illimitée.
*Que les étudiant-e-s internationaux soient considéré-e-s dans nos revendications et lors des négociations.

 

Pour : 329 (60,8 %)
Contre : 193 (35,7 %)
Abstention : 19 (4 %)

 

http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article848〈=fr

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Un pas de plus vers la grève générale illimitée !

Posted by L'Agitateur sur 10 octobre, 2007

gratuitescolaire.jpg

Après plusieurs associations étudiantes de certains Cégeps et universités, voici que vient le tour à l’Association Facultaire Étudiante des Langues et Communications (AFELLC) d’obtenir le mandat de grève !

C’est aujourd’hui que s’est tenu le vote de grève, à l’UQÀM, afin de savoir si cette dernière entrerait dans le mouvement étudiant vers la grève générale illimitée. Bien sûr, ce n’était pas qu’uniquement pour la question de grève, mais aussi sur la gratuité scolaire, la lutte étudiante pour la justice sociale sur plusieurs points et autres considérations importantes. Voici une retranscription d’un petit communiqué de l’ASSÉ à ce sujet :

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, les membres de l’Association facultaire étudiante de langues et communication de l’Université du Québec à Montréal (AFELLC-UQAM) ont adopté à 50,3 % un mandat en faveur de la grève générale illimitée.

 

La proposition adoptée est la suivante :

 

*Que l’AFELLC-UQAM se dote d’un mandat de grève générale illimitée ;
*Qu’un plancher de 7 associations et 25 000 étudiants et étudiantes soit établi ;
*Que cette grève soit reconductible à toutes les semaines ;
*Que les cours de stage ou préparatifs aux stages soient maintenus ;
*Que les membres de l’AFELLC s’engagent moralement à donner un nombre d’heures proportionnel au nombre d’heures de cours suivi par semaine au mouvement de grève qui s’organise, au moment du déclenchement de la grève générale illimitée.

 

Que nos revendications soient :

 

*Contre toute hausse de frais de scolarité et de frais afférents pour un réinvestissement majeur en éducation dans une perspective de gratuité scolaire, c’est-à-dire une réduction des frais graduelle.
*Que soient considéré-e-s les étudiants internationaux et étudiantes internationales.

 

Que la grève puisse être déclenchée dans les 3 jours ouvrables suivant l’atteinte du plancher, par une assemblée générale de déclenchement.

 

Pour : 267 (50,3 %)
Contre : 242 (45,6 %)
Abstention : 22 (4,1 %)

 

http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article843〈=fr

Que le combat continu !
En route vers la grève générale illimitée !
L’éducation est un droit !
Gratuité scolaire pour tous et toutes à tous les niveaux !

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , | 28 Comments »

Revue Ultimatum 2007-2008

Posted by L'Agitateur sur 5 octobre, 2007

Attendue avec beaucoup d’impatience, la nouvelle édition de la Revue Ultimatum 2007-2008 est finalement sortie. En ces temps chauds, elle tombe à point !

Les luttes sociales sont menées à coup de grèves et de mobilisations massives. Avant de mener une nouvelle lutte pour la défense du droit à l’éducation, cette revue permet de rappeler les bons coups et faux pas des mouvements sociaux.

Rappelons-nous des luttes du passé pour mener celles du futur !

La Revue Ultimatum est produite par le Comité journal est ses nombreux collaborateurs et ses nombreuses collaboratrices. Elle est diffusée dans les associations membres de l’ASSÉ. Toute association désirant se procurer des copies peut le faire en nous contactant. Les organismes et individus peuvent aussi s’abonner en remplissant le formulaire d’abonnement

Posted in Non classé | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

l’UQAM vers la grève générale

Posted by Libertad ! sur 27 septembre, 2007

Voici une nouvelle toute fraîche de l’ASSÉ :

L’AFESH-UQAM adopte un mandat de grève générale illimitée.

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, 27 septembre, les membres de l’Association facultaire étudiante des sciences humaines de l’UQAM (AFESH-UQAM) ont adopté à 62 % un mandat de grève générale illimitée.

La proposition adoptée est la suivante :

Que l’AFESH-UQAM se dote d’un mandat de grève générale illimitée qui sera effectif lorsqu’une assemblée générale de déclenchement de grève constatera au moins 7 associations représentant 25 000 membres se soient dotées d’un même mandat sur la base des conditions d’entrée dans la coalition de l’ASSÉ.

Que les stages et les cours préparatoires aux stages ne soient pas perturbés lors de la durée de la grève générale illimitée.

Pour : 430 (62 %)
Contre : 251 (36 %)
Abstention : 11 (2 %)

Plusieurs associations étudiantes tiendront des consultations sur la grève générale illimitée dans les semaines à venir :

1er au 5 octobre
– Association étudiante du secteur des sciences de l’UQÀM (AESS-UQÀM)

1er octobre
– Association générale étudiante du Cégep du Vieux-Montréal (AGECVM)

3 octobre
– Association générale étudiante d’urbanisme de l’UQÀM (AGEUR-UQAM)

10 octobre
– Association facultaire étudiante de lettres, langues et communications de l’UQÀM (AFELLC-UQAM)
– Association des étudiantes et étudiants en anthropologie de l’Université Laval (AÉÉA-UL)

11 octobre
– Association facultaire étudiante de science politique et droit de l’UQÀM (AFESPED-UQAM)

15 au 18 octobre
– Association étudiante du Cégep de Saint-Laurent (AECSL)

16 octobre
– Association générale étudiante du Cégep de Drummondville (AGECD)
– Société générale des étudiants et étudiantes du Collège de Maisonneuve (SoGÉÉCoM)
– Association étudiante du module de sciences sociales de l’Université du Québec en Outaouais (AEMSS-UQO)

17 octobre
– Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AECS)
– Syndicat étudiant du Cégep de Marie-Victorin (SECMV)
– Association étudiante du module de science politique de l’UQAM (AEMSP-UQAM)

18 octobre
– Association générale étudiant des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke (AGEFLESH)

23 octobre
– Association étudiante du Cégep de Matane (AECM)

Nous tenons à féliciter nos camarades qui vont d’un pas décidé vers la gratuité scolaire à tout les niveaux. Il reste encore beaucoup à faire, mais nous vous appuyons.

Posted in Dossier: Mouvement étudiant 2007-2008 | Tagué: , , , , , | 27 Comments »