Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Posts Tagged ‘QS’

Entrevue politique à CHOI FM

Posted by Hugo Jolly sur 15 octobre, 2007

Voici une entrevue politique qui est passée à CHOI FM (Radio X) lors des dernières élections provinciales. Elle nous avait été envoyée par le Camarade Alexandre Pouliot-Roberge (le représentant du Parti Communiste dans cette entrevue).

Ce débat a été nommé «Le débat des mal-aimés».

Aucun commentaire sur les animateurs, vous verrez vous même…

En mettant cette entrevue en ligne, j’espère que les droitistes vont vraiment l’écouter et essayer de s’instruire un peu sur la Gauche. C’est de l’audio, donc ça demande aucun effort ou presque.

Représentants
Parti de la Démocratie Chrétienne: Denise Cloutier
Bloc Pot: Dan Edmonds
Parti Communiste: Alexandre Pouliot-Roberge

Publicités

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Album photo M.-À.-J.

Posted by L'Agitateur sur 7 octobre, 2007

==> Voir la suite

Posted in Article | Tagué: , , , , , , | 17 Comments »

Une entrevue exclusive avec Françoise David

Posted by Libertad ! sur 21 août, 2007

Durant la manifestation contre le sommet du Partenariat pour la prospérité et la sécurité, nous avons eu la chance de rencontrer Françoise David, porte-parole et co-fondatrice de Québec Solidaire, une formation politique de gauche née en 2006. Nous avons posé des questions qui touchent tout particulièrement au mandat que s’est donné le Reactionism Watch (le combat contre la droite, l’unité de la gauche) mais aussi des questions sur son passé en tant que militante au sein du groupe marxiste-léniniste en Lutte. Nous avons trouvé cet entretient très intéressant. Nous vous annonçons par la même occasion que l’on regarde aussi pour faire d’autres entrevues avec des intervenants en politique et dans les milieux sociaux.

RW : Pourquoi est-ce que vous assistez à cette manifestation, contre le Partenariat pour la prospérité et la sécurité ?

Françoise : Nous assistons à cet évènement (elle et Amir Khadir) dans le but de dénoncer la participation du Canada au PSP, nous dénonçons aussi la nature anti-démocratique et le manque de transparence du sommet et les conséquences militaires qui vont en découler. Nous étions hier à la manifestation devant le parlement à Ottawa, et on souhaite qu’il n’y ait pas de provocation aujourd’hui à Montebello, bien que je trouve dommage que l’on veuille intimider les gens avec ces mesures de sécurités. Par contre, j’aime le fait qu’il y ait plein de groupes, de mouvements sociaux, de syndicats qui soient présents aujourd’hui pour protester.

RW : Qu’est que vous pensez de l’union des forces de gauche au Québec ? Comment y arriver ?

Françoise : C’est pour cette raison que nous avons créé Québec Solidaire ! C’était pour l’union des forces de gauche et progressiste au Québec, bien qu’il y ait plein de divergences dans la gauche, une chose que je remarque aussi du côté de la droite, mais elle semble faire beaucoup plus front commun.

RW : La gauche est très divisée, certains comme les maoïstes et les anarchistes préfèrent l’action directe tandis que vous, vous prônez une approche plus démocratique en encourageant l’électoralisme, qu’est que l’on doit faire ?

Françoise : Je crois que l’on doit faire les deux ! Proposer à la population un parti politique de gauche et en même temps, s’impliquer dans les mouvements sociaux comme les syndicats et les groupes de femmes, pour faire avec eux un travail d’éducation populaire.

RW : Qu’est que vous pensez de la montée de la droite au Québec, est-ce préoccupant ?

Françoise : Je trouve cela très préoccupant, mais je ne suis pas défaitiste. Par contre, je crois qu’une bonne partie du vote pour l’Action Démocratique en était un de contestation, pour protester contre les libéraux et les péquistes. Mais dans un autre sens, il est vrai que les idées de droite sont en hausse au Québec, notamment sur la question de l’immigration et des accommodements raisonnables. Il est ridicule de se sentir menacé selon moi, plus de 90% des gens ici sont nés au Québec et l’autre 10% vient d’ailleurs. Ils misent sur le populisme et la démagogie, ils jouent sur la peur des gens et l’inquiétude. Je crois que la solution est d’amener les faits, de faire de l’éducation populaire et citoyenne et de donner une bonne information.

RW : Est-ce que vous pourriez nous parler un peu de votre passé militant au sein des groupes «M-L» au courant des années 70 ?

Françoise : J’ai été dans le groupe En Lutte ! Pendant plus de 6 ans, j’ai trouvé qu’il y avait vraiment des gens sincères qui voulaient changer les choses et jamais je renierai ça. Mais par contre, je trouve que ces groupes étaient déconnectés des préoccupations des gens et nous étions contre la souveraineté du Québec, car on croyait à l’unité du prolétariat canadien. Par contre je peux me rassurer pour le Référendum de 1980, car je n’ai pas pu annuler mon vote car j’étais en train d’accoucher. Un autre aspect que je n’aimais pas, c’est qu’il y avait aussi répression de l’homosexualité et des idées féministes qui étaient considérés comme «bourgeoises». C’était un mouvement sectaire et trop centralisé. Je dis aux jeunes de faire attention dans ces mouvements, car dans certains, il peut y avoir des dirigeants dogmatiques ainsi qu’une structure anti-démocratique, mais je ne crois pas que c’est le cas de tous, loin de là.

RW : S’il y avait des élections très bientôt, est-ce que Québec Solidaire serait prêt à participer au scrutin ?

Françoise : Pas tout à fait, car nous avons encore beaucoup de dettes à payer (rire), mais par contre, nous serons prêts si cela se fait dans 1 an.

RW : Merci beaucoup d’avoir permis qu’on prenne un peu de votre temps pour vous poser ces quelques questions.

Françoise : Merci à vous !

Note: Les idées/opinions énoncées dans cette entrevue peuvent ne pas correspondre aux idéaux de tous les membres du reactionnism Watch.

Posted in Article, Dossier: Sommet de Montebello | Tagué: , , | 36 Comments »

En avoir pour son argent

Posted by Hugo Jolly sur 10 août, 2007

Nous aimerions ici revenir sur un billet du très brillant David d’Antagoniste.net du mercredi 8 août intitulé « En avoir pour son argent ». Dans celui-ci il présentait les chiffres dévoilé par le directeur général des élections (DGE) du Québec. En voici donc l’intégralité:

Il y a 2 semaines, le directeur général des élections du Québec a rendu public les chiffres des dépenses électorales de l’élection du 26 mars. Quel parti a été le plus efficace avec son argent ? Voici un graphique illustrant le nombre de vote pour chaque dollar de dépenses électorales:

Ça coûte cher vouloir enfoncer des idées socialistes dans le crâne des gens…

Au total voici les dépenses des partis politiques:

  • PLQ: 3,60 millions $
  • PQ: 3,41 millions $
  • ADQ: 1,50 millions $
  • Québec Solidaire: 673 372$
  • Parti Vert: 137 355 $

Les chiffres rendus publics par le DGE démontrent une fois de plus qu’il est hasardeux de tracer un parallèle entre les dépenses électorales et l’appui populaire qui risque d’en résulter.

Par contre, ce cher David semble oublier que Québec Solidaire a dépensé moins de la moitié du budget de l’ADQ, et 5 fois moins que le PLQ.

Par ceci, nous aimerions répondre à ce grand davidien. Le Parti Vert, un parti écologiste et prônant la démocratie participative (un concept de gauche), a récolté 1.11 votes par dollar dépensé. Il est donc faut d’affirmer que ça coûte cher d’enfoncer des idées socialistes dans le crâne des gens.

De plus, il ne faut pas oublier que Québec Solidaire en était à sa première participation à des élections depuis sa formation (fusion de l’Union des Forces Progressistes et d’Option citoyenne) et que le Parti Vert et QS avait chacun 4% des voix, mais sans le scrutin proportionnel, ils n’ont aucune représentation à l’Assemblée nationale.

Pour relancer David: Ça coûte cher endoctriner le peuple avec des idées de droite… en fait, aux dernières élections ça vous a coûté 8 510 000$… Et après tu viens parler du maigre 810 727$ dépensé par des « socialistes ».

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Fonctionnaire souverainiste congédié

Posted by L'Agitateur sur 12 juillet, 2007

Nous avons reçu un communiqué d’un membre de Québec Solidaire congédié de la fonction publique dû à ses positions souverainistes. Voici le communiqué en question :

Bonjour. Je suis Antoine Pich, candidat défait de Québec solidaire dans La Prairie pour les élections provinciales du 26 mars dernier et ex-fonctionnaire (notaire) au sein du ministère de la Justice du Canada, à Ottawa. Après avoir découvert que j’ai été candidat pour le parti Québec solidaire et connaissant mes liens avec le RIQ, le Ministère m’a questionné sur mes textes traitant de la souveraineté du Québec disponibles sur le site de vigile.net. J’ai par la suite été congédié sous prétexte que j’ai omis d’obtenir l’autorisation de la Commission de la fonction publique du Canada.

Pourtant, le Ministère n’est pas sans savoir que d’autres fonctionnaires briguent actuellement des charges publiques sans avoir obtenu au préalable l’autorisation requise par la Commission de la fonction publique du Canada. Notons par exemple le cas de Me Patrick Glémaud, avocat-conseil au sein du ministère de la Justice du Canada et à la fois candidat aux prochaines élections fédérales pour le Parti conservateur du Canada dans Ottawa-Vanier. Bien que le ministère de la Justice soit au courant de sa candidature illégale, aucune mesure n’a été prise à son égard.

Il devient dès lors évident que la raison derrière mon congédiement de la fonction publique fédérale n’est pas étrangère à mes convictions souverainistes. Il va sans dire qu’il est inadmissible que les fonctionnaires souverainistes soient encore victimes d’une « chasse aux sorcières » de la part du gouvernement fédéral, à l’instar de l’affaire Édith Gendron. Est d’autant plus inadmissible, à mon avis, la candidature illégale d’un haut fonctionnaire sur la scène politique fédérale mais qui, s’agissant d’un parti fédéraliste, n’est pas sanctionnée.

Me Antoine Pich

De notre avis, c’est une raison totalement absurde. C’est un moyen d’affaiblir la Gauche souverainiste afin de la démoraliser et la soumettre aux exigeances et intérêts de l’Élite même.

==> Lire la suite

Posted in Non classé | Tagué: , , , | 20 Comments »

Judéoscope ferme !

Posted by L'Agitateur sur 10 juillet, 2007

Le site sioniste islamophobe antigauchiste vient de fermer son site pour des raisons banales, mais qui font le bonheur de plusieurs. Voici ce qu’on peut lire directement sur leur site :

Depuis sa création en 2004, Judéoscope a outrepassé le mandat originel qu’il s’était donné, à savoir, assurer une présence web au Québec et au Canada abordant les questions du jour avec une sensibilité juive. Au fil des trois dernières années, Judéoscope s’est en effet établi comme une source fiable sur les activités des islamistes à l’œuvre au Canada, à laquelle journalistes et autorités canadiens et étrangers n’hésitaient pas à recourir.

Or à l’heure du terrorisme islamiste de facture occidentale, de la convergence politique de la gauche radicale avec le djihad global, du travail de sape d’organismes inféodés aux Frères Musulmans et au wahhabisme contre la sécurité nationale et les valeurs fondamentales des pays occidentaux et de la montée en puissance du régime extrémiste de Téhéran en voie de nucléarisation, il ne convient plus de traiter de la menace que pose l’islamisme aux sociétés démocratiques depuis une perspective particulière comme la nôtre.

Pour cette raison, nous avons décidé de clore Judéoscope et d’explorer de nouvelles avenues pour continuer notre travail.

Merci à nos fidèles lecteurs et à tous nos collaborateurs.

C’est une bonne nouvelle !

Rappelons-nous d’un article fait par Judéoscope pour criminaliser le Gauche en alliance avec les Talibans. Ce fut le cas avec Québec Solidaire entre-autre, disant qu’il « annonçait une soirée pour le rétablissement du régime des Talibans« .

Rappelons-nous aussi, grâce à eux, de nombreuses photos où l’on voit André Boisclair et Gilles Duceppe lors des manifestations contre l’invasion barbare israélienne au Liban. Rappelons-nous entre autre de Julien Poulin tenant le drapeau du Hezbollah, et Pierre Falardeau à ses côtés. Ces photos firent scandale au sein de la Droite Québécoise qui les utilisa comme argumentation antigauchiste et antisouverainiste.

Bref, le site Judéoscope est fermé et c’est une bonne chose. Qui sera le prochain ?

==> Le site de Judéoscope
==> L’ambassadeur israélien en colère
==> « The rise of Quebecistan » et une critique de cet article

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , | 24 Comments »

Quand l’ADQ se contredit encore une fois !

Posted by L'Agitateur sur 10 juillet, 2007

Quelle nouvelle !

Selon le député adéquisse Claude Roy, le développement éolien dans la province est anarchique, sauvage et irrespectueux. Pour contrer cela, le député de Montmagny-L’Islet présentera une motion qui aura pour objectif de nationaliser l’énergie éolienne et, entre-temps, un moratoire pour suspendre tout projet à ce sujet.

Bien que ce soit une bonne idée de nationaliser selon nous, il est totalement étrange que ce soit un adéquisse qui le propose ! Québec Solidaire en fait mention, et voilà que le responsable de l’opposition officielle en matière d’environnement propose exactement la même idée !

Une contradiction qui s’ajoute à d’autres propos dit dans le passé de la part de plusieurs députés et candidats adéquisses. Rappelons-nous des propos de Gilles Gagnon, candidat de l’ADQ dans l’Abitibi-Est qui a dit que « l’éducation devrait être comme à Cuba. » Il est le même qui fit des propos déplacés sur l’omniprésence d’une puissance juive européenne et américaine, ainsi que des dénonciations des pratiques de la FMI.

— Correction : c’est Gilles Gagnon et non Gilles Taillon. —

Un parti de Droite ? Certainement ! Ses députés ? Pas tous…

P.S.: Nous avons trouvé l’intranet de l’ADQ (un genre de wikipédia) qui propose un échange d’informations, de dialogues et de faits entre les membres adéquisses. Vous pouvez y trouver des pages personnelles des membres de l’ADQ, des photos, un forum de discussion, un calendrier et plusieurs autres dispositions pour les militantEs adéquisses ! Le lien est disponible ci-dessous.

==> Lire la suite
==> L’intranet des adéquistes autonomes

Posted in Article | Tagué: , , , | 14 Comments »

Journée nationale des peuples autochtones – L’urgence d’agir !

Posted by L'Agitateur sur 2 juillet, 2007

Nous avons reçu par courriel ce texte concernant le peuple autochtone. Comme la fête du Canada vient de passer, ainsi que la journée nationale des peuples autochtones, nous avons décidé de présenter ce texte pour vous démontrer le contexte actuel dans lequel les autochtones et toute autre minorités vivent. Cela vient de Québec Solidaire, et bien que la journée « officielle » soit terminée, nous avons jugé important de lire le document suivant. Voici le texte en question :

Au début de la Décennie internationale des peuples autochtones (1995-2005), l’Organisation des Nations unies lançait un processus de discussion autour d’une déclaration sur les droits de ces peuples.

De plus, l’ONU demandait à ses États membres de réaliser des activités soulignant l’importance de partenariats équitables entre les peuples autochtones et leurs États nationaux respectifs. Le gouvernement canadien de l’époque avait alors décidé de célébrer à chaque solstice d’été la Journée nationale des autochtones. La décennie étant terminée, un examen de conscience s’impose chez les dirigeants politiques québécois et canadiens.

La déclaration des Nations unies sur les peuples autochtones

Le Conseil des droits humains de l’ONU visait à faire adopter cette déclaration au plus tard en 2006 par l’Assemblée générale des Nations unies. Que retrouve-t-on dans le document? Évoquons quatre articles. L’article 3 de cette déclaration affirme clairement le droit des peuples autochtones à disposer d’eux-mêmes ainsi qu’à déterminer librement leur statut politique et leur développement économique, social et culturel.

L’article 26 affirme le caractère inaliénable des droits ancestraux essentiels au développement de l’identité culturelle des peuples autochtones. Les articles 22 et 44 garantissent l’application des droits et libertés à tous les autochtones, hommes et femmes, et appellent les États et les organisations autochtones à veiller à ce que les femmes et les enfants jouissent de la protection et des garanties voulues contre toutes les formes de violence et de discrimination. Comme l’évoquait l’association Femmes autochtones du Québec le 21 juin dernier, «la déclaration est un document remarquable qui constitue le point culminant des travaux accomplis sur le plan international par les groupes autochtones et les États-nations dans un esprit de collaboration et de respect. De nature plus morale que juridique, la déclaration aspire à établir des normes pour les droits de la personne des peuples autochtones. […] Le Canada a donc la responsabilité d’appuyer ce processus et non de le saboter. Retarder ce processus consistera à saper des années de travail réalisé dans un esprit de coopération, de partage et partenariat».

Le 29 juin 2006, 30 pays votaient en faveur de la résolution du Conseil des droits humains de l’ONU. Deux pays — le Canada et la Russie — votaient contre et douze pays s’abstenaient. En novembre 2006, les pressions répétées de l’Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis ont réussi à faire retarder jusqu’en septembre 2007 l’adoption de la déclaration par l’Assemblée générale de l’ONU. Dans quel but? Obtenir des amendements affaiblissant le sens et la portée des éléments les plus fondamentaux de la déclaration.

Les gouvernements canadiens précédents avaient appuyé le projet de déclaration. Le changement de position du gouvernement Harper a donc été perçu par les organisations autochtones et par plusieurs organisations internationales comme une trahison de la parole donnée.

M. Harper annonce maintenant l’instauration d’un processus visant à accélérer le règlement des nombreuses causes ayant trait à des enjeux territoriaux pour les autochtones. Des représentants autochtones ont salué ce qui pourrait être un pas dans la bonne direction tout en demeurant sceptiques devant ce qui pourrait être une autre promesse non réalisée. Plusieurs représentants autochtones ont encore en mémoire l’accord de Kelowna signé par le gouvernement canadien et renié par Stephen Harper. Pour toutes ces raisons, plusieurs groupes autochtones organiseront une journée pancanadienne d’action le 29 juin, un an après la volte-face du gouvernement Harper lors du vote sur la déclaration.

Pour des changements en profondeur

Le manque de logements est criant en milieu autochtone, tout comme le sont l’ampleur de la pauvreté, l’absence d’emplois, l’analphabétisme et le faible niveau de scolarité. À l’extérieur des réserves, trop d’autochtones vivent l’isolement, la perte d’identité, l’itinérance et le racisme. L’alcoolisme, la toxicomanie et la violence faite aux femmes et aux enfants gangrènent littéralement le tissu social, provoquant fréquemment des suicides, surtout chez les jeunes.

En réponse à ces problèmes, l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador lançait l’opération «Mission 10 000 possibilités» lors du Forum socioéconomique de Mashteuiatsh d’octobre 2006: création de 10 000 emplois, raccrochage scolaire de 10 000 jeunes et construction de 10 000 logements.

Pour sa part, Femmes autochtones du Québec réclamait du gouvernement fédéral un ajustement annuel de 337 000 $ pour chacune des maisons d’hébergement accueillant des femmes victimes de violence. Ces maisons pourraient ainsi atteindre le même niveau de financement que celles qui sont financées par Québec. À ce jour, les réponses d’Ottawa à toutes ces demandes ont été particulièrement navrantes.

Pour une motion unanime

Lors de la dernière campagne électorale québécoise, l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) a invité cinq partis politiques (le PLQ, le PQ, l’ADQ, Québec solidaire et le Parti vert du Québec) à se prononcer, lors d’un débat public, sur les enjeux autochtones. Tous, sauf le PVQ, ont participé au débat et leurs représentants se sont montrés ouverts à un appui à la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones. Mais lors d’un discours public prononcé deux jours plus tard, Ghislain Picard, chef de l’APNQL, a commenté ainsi le débat: «Le 20 mars, nous avons réussi à réunir au Cégep du Vieux-Montréal des représentants de quatre partis politiques, soit le PLQ, le PQ, l’ADQ et Québec solidaire, qui se sont prononcés sur leurs intentions à notre égard. Seul, cependant, Québec solidaire a émis le lendemain un communiqué s’engageant à proposer une motion à l’Assemblée nationale, s’il y avait un député de ce parti élu, à l’effet de demander au gouvernement fédéral de revoir sa position contre le projet de déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones».

Conformément à son engagement du 20 mars 2007, Québec solidaire invite donc en cette Journée nationale des autochtones les partis politiques du Québec à présenter une motion à l’Assemblée nationale appuyant unanimement la déclaration et pressant le gouvernement fédéral d’en faire autant. Les trois partis d’opposition au niveau fédéral (PLC, NPD et Bloc québécois) ont déjà demandé au gouvernement Harper de réviser sa position. Pourquoi pas les partis présents à l’Assemblée nationale du Québec?

Les relations avec les peuples autochtones représentent un défi politique incontournable. La qualité de ces relations jouera un rôle déterminant sur notre avenir à tous, autochtones et non-autochtones. La véritable reconnaissance des droits collectifs et individuels ainsi que le respect mutuel doivent fonder une négociation portant sur les questions territoriales et la garantie de conditions de vie acceptables pour les peuples autochtones.

Ces négociations seront-elles faciles? Sans doute pas. Y aura-t-il des tiraillements? C’est possible. Y a-t-il des risques? Peut-être, mais les risques seront bien plus grands si nous continuons à nous enfouir la tête dans le sable et à espérer que les problèmes se règlent d’eux-mêmes. Les avertissements récents de la part des chefs à propos de la colère qui gronde dans les communautés autochtones sont éloquents. Il y a urgence d’agir!

Amir Khadir, Porte-parole de Québec solidaire
Françoise David, Porte-parole de Québec solidaire
Mylène Jaccoud et François Larose, Commission sur les droits des nations autochtones de Québec solidaire

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Facal attaque Q-S

Posted by Libertad ! sur 21 juin, 2007

Ce petit opportuniste de « centre-gauche » qui est un hardent partisan du privé attaque encore une fois Québec Solidaire. Ce péqwiste, chie sur QS, pour la simple et bonne raison que QS est allé chercher des votes parmi les militants les plus à gauche du Papier Q (PQ) car ils voient bien que la gauche dans le PQ, c’est fini, même si ce parti ne l’a possiblement jamais été. Le PQ à perdu ses élections possiblement grâce à Québec Solidaire et c’est justement une bonne chose (quoique mauvaise car l’ADQ à pris l’opposition officielle). Ce commentaire de Sylvain est très la bienvenue, dans ce moment ou la gauche est attaquée de toutes parts par les réactionnaires qui se réclament de « l’économisme » tels Joseph Facal, l’ami crétin de Richard Martineau dans les Francs Tireurs et Nathalie Elgraby. Il est quand même l’uns des signataires du « Manifeste pour un Québec lucide », qui propose tout simplement de faire payer les classes populaires pour la crise du capitalisme et non la bourgeoisie et de pousser encore plus loin l’esclavage salarié.

En passant, nous aimerions rappeler une chose à nos lecteurs et aux organisations qui suivent nos activités, ce blog ne se réclame pas d’une organisation en particulier. Ceci n’est pas un blog souverainiste, maoïste, trotskiste, révisionniste ou social-démocrate, ceci est un blog de gauche. Donc nous aimerions cesser d’avoir des demandes dans le style « retirez les liens du Parti Communiste Révolutionnaire » ou bien « retirez ceux de QS et du NPD ». Nous sommes un blog de gauche, une gauche unie et non juste une sorte de gauche… Nous ne prônons pas l’union des forces de gauche au niveau électorale, mais par contre, nos croyons à une union pour combattre la « Right-Wing » en plein développement.
————————————————————————————-

20 juin 2007,

Bon, par quoi commencer….Joseph Facal, celui qui nous parle de mérite, mérite tellement et pleinement son salaire de pousse-crayon, qu’il s’amuse à rire du concret pendant que son système imaginairement plein de planètes à ressources, continue son programme de suicide collectif de l’humanité. Ce n’est pas si étonnant que ce pousse-crayon, ayant habité toujours très loin des mérites gagnés par les ouvriers qui ont décidé de forcer, plutôt que de se fier sur l’opportunisme d’écrire des articles merdiques dans un journal merdique. Je sens que vous vous amusez autant que moi à l’imaginer forçant après quelconque outil pesant plus d’un crayon!
Sa planète à lui? Très simple, quelques riches « donnant » suposément la « chance » de travailler à la majorité restante, qu’il qualifie souvent de chialeuse et paresseuse malgré les faits, comme si le « besoin » n’avait rien à y voir et que les louanges ne devaient se faire qu’aux patrons et les aspirants du titre! Cette minorité de bien payés dont il fait partie malgré sa stupidité, oups cupidité, il l’adore et la vénère tel nous vénérons la justice et l’égalité, mais surtout le réalisme. Dans le monde imaginaire de Facal, malgré les études prouvant le contraire, les ressources permettent à jamais de gaspiller, donc comsommer et produire. Les faits, il nécessiterait 7 planètes Terre pour mettre de l’avant le projet néo-libertarien du curé Facal!

Il crache au passage sur les deux porte-parole de Q-S, comme si le fait d’avoir un chef de parti, pouvait faire véritablement valoir la démocratie d’une meilleure façon. Laissez-moi vous raconter une anecdote; dans un congrès du PQ, la majorité des membres avaient voté pour la nationalisation de l’éolienne, hors, André Boisclair alors « chef » du PQ, avait aussitôt balayé la décison majoritaire du revers de la main…(1=des centaines dans ces partis archaïques, comme pour Staline, Adolf et Kim Jong Il). Bref, ce dernier des cons rejette la démocratie pure et bande sur sa dictature interne, puisque cette dernière permet de mettre baillon losrqu’une partie crache sur les intérêts de la bourgeoisie minoritaire!

Le score de 3.6%? Ce n’est que le double de 2003. Pour lui, ce n’est rien étant donné qu’il est opportuniste et ne resterait pas accro ;à un PQ ayant de tels scores, il changerait aussitôt pour l’ADQ! Opportuniste, rien de moins! Ces derniers n’ont toutefois pas de convictions, ils suivent la paie!

Quant à savoir si les québécois achèteraient s’ils voyaient, c’est un fait que le discours est unique au Québec, surtout depuis la privatisation de Télé-Québec et l’élection de Harper (Radio-Canada). Alors question de se faire voir dans un Québec qui refuse les partis tiers au débat des chefs où des questions qui embêteraient les fécaux tels que « Où diâble prenez-vous toutes ces ressources imaginaires? » ou « Qu’a fait Paris Hilton pour être méritante de toute cette richesse? ». Les questions contradictoires dans le système capitaliste, il n’y a que ça!

Il adore se faire plaisir en crachant sur la gauche, mais n’est-ce pas Cuba qui pourrait en apprendre sur son système de santé? N’est pas Cuba qui pourrait en apprendre sur son système d’éducation? Il performe mieux dans les deux cas et ce, avec un embargo ilégalement dirigé vers lui depuis trop longtemps de la part du pire état criminel de tous les temps! Quant à la souveraineté, le PQ a eu amplement le temps de la faire et n’a rien livré, encore moins un programme en cas de victoire!

Le privé en santé? Pourquoi donc? À qui cela servirait-il? Ah oui! Les misérables et pauvres riches! Ils sont tannés d’attendre avec nous sur les bancs inconfortables des urgences, il faut les comprendre ces pauvres petits, ils ne sont pas habitués et préfèrent de loin leurs poufs en cuir! Ils font tellement pitié! Fécal avec son salaire de « collaborateur spécial » doit faire aussi pitié! N’oublions pas qu’il travaille fort et mérite plus que la mono-parentale qui lave la vaisselle au resto du coin. Le privé, c’est un autre moyen de diversifier les investissements des riches, ils pourraient désormais le faire sur vos maladies, n’est-ce pas génial? Ils le méritent ne croyez-vous pas!? C’est tout aussi absurde que seuls les riches peuvent se payer les filons d’or ou les trous de pétrole! Facal est un hystérique fanatique et aspirant de la minoritaire et parasitaire bourgeoisie!

Tiens, ils nous invite à parler de pharma-Québec. Il nous accuse de vouloir taxer d’avantage pour se payer le système public alors que pharma-Québec a été mis de l’avant, non pas par son parti qui a mis à la retraite des milliers d’ouvriers de la santé, mais bien Québec-Solidaire, le parti qui lui fait peur! Grâce à pharma-Québec, le prix des médicaments pourrait se voir chuter de plus de 70%, une baisse considérable lorsqu’on regarde le prix des médicaments, qui ne cesse d’ailleurs de grimper, encore cette semaine! Les médicaments occuppent une part considérable dans les coûts du système de santé.

Il n’est vraiment pas surprenant de voir que Facal et Legault aient approcher Marois avec leur copie-conforme du programme adéquiste, une plaie pour la masse et un bonus pour cette minorité parasitaire! Le club des ex nous fait d’ailleurs sourire, quand on y voit que le débat est inexistant! S’ils veulent faire la majorité ces néo-lbertariens, qu’ils s’unissent comme nous, PQ, PLQ et ADQ…où est la différence? Chacun de ces partis prônent la pauvreté du peuple sur le dos de la richesse d’une minorité, qui d’après Fécal, le mérite!

Joseph Facal est aussi crédible qu’un 4×4 pris dans la bouette et question démagogie, il est le roi!

==> L’article de Facal

Posted in Article | Tagué: , | 22 Comments »

Ceci a été réellement écris

Posted by L'Agitateur sur 18 juin, 2007

Je ne crois pas que 80% des Québécois soient de gauche. Mais 100% des partis le sont.

GGW

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , | 6 Comments »