Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for juillet 2007

Tournée de l’administration Bush dans le monde arabe

Posted by L'Agitateur sur 31 juillet, 2007

Toujours sur la lancée anti-iranienne des anglo-saxons, les chefs de la diplomatie et de la défense des États-Unis ont entrepris un voyage dans le Proche-Orient, débutant avec l’Égypte, afin de contrer l’influence iranienne dans la région. Ce même geste cherche aussi à gagner la sympathie des pays arabes, dont leurs alliés.

La secrétaire d’État, Condoleeza Rice, a déclaré avant son départ que les contrats d’armements militaires de sommes assez volumineuses visaient à contrer les propagations idéologiques dites « négatives » de l’Iran, d’Al-Qaïda, du Hezbollah et de la Syrie dans la région. Elle a entre autre accusé l’Iran de nourrir le terrorisme au Liban, de financer le mouvement Hamas, de soutenir les milices chiites en Irak et de vouloir se doter d’armes nucléaires. Cette dernière est une traduction américaine des termes « énergie nucléaire« .

Cette influence iranienne n’est, bien sûr, que présente dans le monde de la Droite néoconservatrice, dans la peur sunnite anti-chiite et de la Gauche soucieuse. Par ces accusations directes comme celles-ci, on oublie l’omniprésence anglo-saxone et occidentale à travers le globe durant plus d’un millénaire d’histoire. Que ce soit au niveau politique, social, militaire, économique : l’omniprésence y était.

Concernant l’aide iranienne auprès du Hamas et du Hezbollah, ainsi que des milices chiites en Irak, cela peut s’avérer vrai, mais les confirmations manquent contrairement aux accusations sans preuves. Le plus ironie dans cela, est le fait que les États-Unis aient déjà financé des groupes nationalistes réactionnaires, et souvent anticommunistes, dans le but de renverser l’État et d’en prendre contrôle pour ensuite servir les intérêts capitalistes. Nous pouvons nous souvenir des contras au Nicaragua ; des moudjahidins en Afghanistan ; des mercenaires à Cuba et au Tibet ; ainsi que les baasistes en Irak.

Il faut dire que les accusations sans fondements fleurissent mieux que les preuves mises sous silence…

Certes, Condoleeza Rice a aussi affirmé ceci à l’aéroport de Shannon, en Irlande :

« Il n’y a aucun doute : l’Iran constitue le défi le plus important lancé aux intérêts américains dans la région et au projet de Proche-Orient que nous voulons »

Il faut dire que leurs discours changent vite de cibles. Rappelons-nous, au début, des propos semblables à celui dit par Rice, mais en rapport avec l’URSS social-impérialiste. Souvenez-nous des « défis » des baltes, des basques, de l’Europe de l’Est, de l’Amérique latine et encore.

Aujourd’hui, c’est le monde arabe, dont la principale cible est l’Iran – qui n’est soit dit en passant pas arabe. De ce fait, Téhéran – capitale d’Iran – accuse l’administration Bush de vouloir semer la division et la peur au sein même de la région par leurs armements. La secrétaire d’État réplique à cette accusion que « s’il y a déstabilisation de la région, il faut l’attribuer au régime iranien. » Comme quoi, dans toute cette affaire, le bouc-émissaire c’est l’Iran.

Certes, cette tournée n’a qu’un objectif : promouvoir l’idéologique anglo-saxone à travers le monde arabe qui, parmis les civils, beaucoup de résistances culturelles s’y font. Elle sert sans aucune doute à la préservation de la présence militaire dans les pays arabes dit « alliés », ainsi qu’en Afghanistan et Irak, afin de mieux concentrer les futures attaques contre l’Iran – ainsi que la Syrie -, les seuls territoires de la région n’ayant aucune présence militaire américaine.

L’Irak et l’Afghanistan n’étaient que des boucliers dans les mains de l’Iran ; aujourd’hui, ils sont dans les mains américano-sionistes (car oui, Israël joue un grand rôle dans cette affaire).

==> Lire la suite
==> L’Iran et la Syrie critiquent les contrats d’armements

Publicités

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 33 Comments »

Le dépotoir de l’électronique

Posted by Libertad ! sur 31 juillet, 2007

Lorsqu’on voit la Chine dans les médias, il est généralement question de la fabuleuse croissance économique du pays, des prochains jeux olympiques mais on parle aussi, moins souvent, des questions environnementales dans l’empire du milieu ainsi que des droits de l’homme.

Dans ce reportage de Radio-Canada, on nous montre avec force qu’encore une fois, le capitalisme davidien cause des torts irréparables aux individus et à l’environnement, car selon cette logique néo-libérale, le profit est plus important que l’homme.

On nous montre une ville chinoise qui sert littéralement de dépotoir pour les ordinateurs et les autres équipements informatiques des pays occidentaux. C’est bien beau de parler de «recyclage» mais encore faut-il que cela se fasse en respectant la nature et les gens qui y travaillent. Ces ouvriers, dont des enfants, doivent travailler dans des conditions qui mettent leur vie en danger pour moins de 2$ par jour. Ils respirent des vapeurs de plomb, du mercure ainsi que d’autres métaux lourds.

Bien que ce soit «interdit» sur papier de venir porter ses vidanges en Chine, le libre-échange fait son oeuvre en passant outre les conventions internationales et les lois d’un pays pour permettre cette injustice. La corruption étant également un énorme problème dans l’appareil d’état chinois.

La chose la plus choquante est que le gouvernement qui garde son emprise sur ce pays, le «Parti communiste chinois» ose encore se dire «socialiste». Qu’est qu’il y a de «socialiste» dans l’exploitation et la pollution ? Bref, bon visionnement. Nous pourrons poursuivre le débat dans la section commentaire.

==> Le reportage

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 13 Comments »

Le venin raciste MLNQuiste

Posted by Olivia sur 30 juillet, 2007

Depuis sa création suite à la défaite référendaire de 1995, le MLNQ a été plus d’une fois identifié à l’extrême-droite québécoise. Ça l’a commencé par une demande d’un moratoire sur l’immigration. Dans une tentative de redorer son blason, ce point a été retiré de leur plateforme pour être remplacée par une demande à un contrôle accru sur l’immigration.

Nous pourrions être tentés de croire que le problème a été résolu. Mais avec les propos qui ont tenus par un manifestant (Félix Ouellet-Théberge) lors de l’habituelle manif du groupe le 1er juillet à Québec, c’est tout le contraire qui semble se produire.

«Je parle en mon nom personnel et pas en celui de tous ceux qui sont ici, mais je préfère qu’on fasse plus d’enfants que de laisser entrer plus d’immigrants. Je ne suis pas raciste, mais ce n’est pas avec des enfants mélangés avec des Africains que la culture québécoise va s’épanouir».

Si ce n’est pas du racisme, qu’est-ce que c’est alors ? Ces propos n’ont pas du tout été dénoncés par Raymond Villeneuve, le chef de cette organisation. Nous n’en avons pas contre le fait que ces personnes soient souverainistes. Il est tout à fait possible de l’être, sans pour autant embrasser des idéaux haineux et xénophobes. N’oubliez pas que le silence est complice…et ce cas en est un flagrant.

Posted in Non classé | Tagué: , , | 37 Comments »

Citation de la semaine

Posted by L'Agitateur sur 29 juillet, 2007


« Plutôt mourir debout que vivre à genoux. »
Emiliano Zapata

Posted in Non classé | Tagué: , | 1 Comment »

Image de la semaine

Posted by L'Agitateur sur 29 juillet, 2007

Posted in Article | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Washington veut renforcer ses amis du monde arabe

Posted by L'Agitateur sur 29 juillet, 2007

Alliée à une bonne partie du Moyen-Orient, l’administration Bush s’est engagée à renforcer ses liens avec certains pays du milieu. Ces régimes monarchiques sont, en effet, des bons amis de Washington depuis plusieurs décénnies et collaborent ensemble dans la région devenue l’une, voire la plus chaude du monde.

Selon les États-Unis, l’influence iranienne grandit trop vite et doit être arrêtée à tout prix car elle représente une « menace » pour la région. L’Iran est considéré comme un ennemi monstre pour les États-Unis, et ces derniers font leur maximum avec tous les moyens à leur disposition – sans utiliser la force militaire – pour établir un blocus autour du pays ennemi.

Pour ce faire, les États-Unis veulent compléter une série de contrats qui viseront à alimenter l’armement militaire jusqu’à minimum 20$ milliards des six pays du Golfe alliés, dont l’Arabie Saoudite primordialement. En plus de financer ces pays, ils vont aussi envoyer une somme de 30,4$ millards en aide militaire à Israël sur 10 ans (9,1$ millards de plus qu’avant), ainsi que 13$ milliards à l’Égypte.

Un haut responsable, cité par le journal Post a déclaré ceci :

« Nous sommes attentifs aux besoins de nos alliés et à ce que chacun dans la région considère être une démonstration de force d’un Iran plus agressif. L’un des moyens de faire face à ça, c’est de renforcer nos alliés et amis. »

Donc, donner des milliards de dollars pour des pays arabes pro-États-Unis, c’est légitime, nécessaire et important ! Pareil pour Israël, qui a vu son coffre grossir, voire déborder contrairement à ses anciennes grosses sommes d’argent !

Nous pouvons dire que cela a été aussi légitime et nécessaire que : la coupure d’aide envers la Palestine [occupée] ; l’invasion en Irak ; l’invasion en Afghanistan. Mais, au fait, pourquoi avoir ordonné une invasion en Irak et en Afghanistan ? George W. Bush disait pour le cas d’Afghanistan que c’était pour retrouver et capturer Oussama Ben Laden : 5 ans plus tard, il a été dans la mire à plusieurs reprises des forces internationales, mais l’armée américaine a ordonné de laisser faire (voir documentaire au bas du billet).

Concernant l’Irak, il y a eu deux raisons : Dieu a donné la mission à George W. Bush d’envahir l’Irak ; Saddam Hussein était dangeureux car il avait en sa posséssion des armes de destructions massives. Quatre ans plus tard, Saddam est pendu, et ses armes n’ont jamais été retrouvées.

Concernant la Palestine, c’est bien simple : le Hamas, démocratiquement élu par le peuple palestinien à forte majorité, n’est pas reconnu par l’Élite internationale et est considérée comme terroriste par ces mêmes bandits occidentaux. Donc, une organisation terroriste au pouvoir résulte à une coupure d’aide internationale complète, même après avoir gagnée selon les enjeux et règles de Washington.

Alors, que font-ils ? Qu’est-ce qu’ils tentent de faire dans le Proche-Orient et Moyen-Orient ? Pourquoi financer autant des monarchies arabes pour freiner l’Iran ? Les raisons identiques à la guerre froide ; dominer la région par le néolibéralisme et l’instaurer à travers cette dernière.

Voyez par vous-mêmes.

Voici quelques faits à visionner sur la carte ci-haut (cela porte à réflexion)…

  • L’Égypte, Israël, l’Oman, l’Émirats Arabes Unis, le Kuweït, le Qatar, le Bahreïn reçevront une aide en armement de la part des États-Unis.
  • Les États-Unis possède des bases militaires en Arabie Saoudite, à Bahreïn, au Qatar, en Turquie, en Oman, en Égypte, en Émirats Arabes Unis, au Kuweït, en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, en Arménie et en Azerbaijan.
  • La présence militaire de l’OTAN est en majorité, dans cette région, autour de l’Iran.
  • L’Iran est reconnu comme étant l’ennemi #1, avec les islamistes, des États-Unis.
Donc, les contrats d’armements (s’ils sont acceptés dans le Congrès américain) ne sont en fait qu’une stratégie pour renforcer les lignes autour de l’Iran et, ainsi, préparer une offensive optimale et maximale envers l’Iran ? Déjà que l’Afghanistan et l’Irak ont été pris, pourquoi pas l’Iran ? La très forte majorité des bases militaires américaines de la région sont géographiquement collées à l’Iran.

Hmm, tirez-en vos propres conclusions.

==> Aide des États-Unis à Israël (Rapport)
==> Lire la suite
==> Bases militaires à travers le Moyen-Orient (2)
==> Bases militaires américaines dans le monde (2)
==> Les ratés d’une traque (documentaire)

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , , , , | 9 Comments »

Bush veut éliminer Chavez

Posted by Hugo Jolly sur 29 juillet, 2007

Selon le ministre des Affaires étrangères vénézuélien, Nicolas Maduro, la vie du président Hugo Chavez serait en danger. M. Maduro a affirmé mercredi que le président étasunien «avait donné des ordres contre» le «comadante» Chavez.

Lors de la cérémonie de célébration du 440e anniversaire de la fondation de Caracas, le ministre a précisé que «chaque jour qui passe, les menaces contre la vie du « comandante » Hugo Chavez se font plus dangereuses […] Nous savons de bonnes sources, de sources directes que Bush a donné des ordres contre le président Chavez et contre la paix des Vénézuéliens».

Hugo Chavez entretient des liens très serrés avec Fidel Castro, son mentor, et tout comme celui-ci, il confronte verbalement le gouvernement Bush régulièrement. Il soutient d’ailleurs que la CIA oeuvre à son élimination… comme ils l’ont fait déjà à plusieurs reprises.

Le Vénézuela est bien sur une menace pour la paix mondiale puisque selon Bush «Chavez est pire qu’Hitler»… Je crois que ce cher George aurait peut-être besoin d’une leçon d’histoire…

==> Cette nouvelle sur Cyberpresse

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 40 Comments »

Vol à grande échelle de terres par les israéliens

Posted by L'Agitateur sur 28 juillet, 2007

Nous reçevons à chaque semaine le pamphlet de PAJU (Palestinians and Jews United) par courriel. Voici le pamphlet en question de cette semaine :

Les colonies israéliennes de Cisjordanie obtiennent de gigantesques concessions de terres, puis elles en volent d’autres

Israël alloue une superficie énorme de terres à ses colonies de la Cisjordanie occupée, mais une très faible proportion de ces terres est réellement utilisée.

Un nouveau rapport du groupe israélien La Paix maintenant révèle que seulement 9 % des terres appartenant officiellement aux colonies ont été construites, et seulement 12 % sont utilisées. Le rapport est fondé sur les chiffres de l’administration civile israélienne.

En dépit de l’énorme superficie des réserves foncières non utilisées, 90 % des colonies israéliennes dépassent leurs frontières. Environ le tiers du territoire qu’elles utilisent se situe au-delà du territoire qui leur est alloué, ajoutent les auteurs du rapport.

Ces constatations prouvent que le gouvernement israélien continue à encourager l’expansion illégale de ses colonies. L’État accorde aux colonies d’énormes parcelles de terrains qui n’ont aucune mesure avec leur taille réelle, de manière à empêcher les Palestiniens de construire dans ces secteurs. Pourtant, une fois qu’un secteur est interdit aux Palestiniens, les colons commencent à saisir les terres palestiniennes adjacentes, souvent des terres privées, qui se trouvent à l’extérieur du territoire qui leur est alloué.

Depuis des années, les frontières des colonies ont été gardées secrètes. La Paix maintenant a enfin obtenu l’information en s’adressant aux tribunaux, en vertu de la Loi sur la liberté d’information.

Selon le rapport, les politiques d’Israël violent les engagements pris dans le cadre de l’Accord d’Oslo. Même avant que les discussions de paix ne tournent court, Israël a agi méthodiquement pour accroître le territoire alloué aux colonies. Ces actes contredisent clairement les déclarations officielles du gouvernement, à savoir que « la construction dans les colonies a lieu seulement dans les frontières autorisées ».

Plus de la moitié des 164 colonies et zones industrielles d’Israël en Cisjordanie ont été agrandies après qu’Israël eut signé l’Accord d’Oslo, en 1993. En conséquence, le nombre de colons israéliens en Cisjordanie a doublé au cours de la décennie suivante.

Les auteurs du rapport accusent Israël d’œuvrer intentionnellement à agrandir les colonies sans limite aucune, de manière à empêcher les Palestiniens de construire dans les zones concernées. De plus, Israël n’intente pratiquement aucune poursuite en cas d’expansion ou de construction non autorisées de colonies au-delà des frontières « légales » de celles-ci.

Bien entendu, la notion même de « frontières légales de colonie » est contradictoire. Aux termes du droit international, toutes les colonies israéliennes de Cisjordanie sont illégales. Au final, toutes devront être démantelées.

Adaptation de « Settlers use just 9% of state-allocated West Bank land », du journaliste israélien Amos Harel, publié dans le quotidien Ha’aretz le 6 juillet 2007.

Distribué par le PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Posted in Non classé | Tagué: , , | 17 Comments »

L’État péruvien donne la permission à ses agents de tuer les citoyenNEs

Posted by L'Agitateur sur 28 juillet, 2007

Depuis un peu plus de deux semaines, une grande partie du Pérou est paralysée par le mécontentement populaire : grèves, révoltes et soulèvements sociaux sont activements en cours à travers le pays. Cette rage populaire contre l’État a fait plus de quatres morts civils et environ 300 détenuEs. Pour remédier à ces problèmes, le président péruvien Alan García pris la décision – par les facultés législatives donnés par le Congrès et le soutient de la Droite – de dicter de nouvelles lois qui accordent aux forces de l’Ordre et aux militaires de plus gros pouvoirs répressifs.

Parmis ces nouvelles lois, on y retrouve le droit de tirer et tuer unE manifestantE ou toute autre personne par motif d’accomplissement de leur devoir sans donner quelconque explication à quiconque. Une autre loi nouvellement entrée en vigueure les épargnes de tout type de procès pour causer la mort d’unE citoyenNE. Ces agents criminels de l’État n’auront qu’à spécifier qu’ils étaient en fonction pour être blanchis. Ils ont aussi maintenant le droit d’arrêter sans ordre judiciaire.

La nouvelle loi la plus réactionnaire d’entre elles est celle sur le droit de grève. Ces mêmes agents auront le devoir de restreindre le plus sévèrement possible le droit de grève. Si cela n’est pas fait, ou qu’ils soutiennent une grève, ils auront comme sentence une destitution suivie d’une interdiction d’exercer leur fonction pendant cinq ans. Pour cette même autorité (présidents régionaux et maires incluts), une peine de prison pouvant aller jusqu’à 35 ans pour les dirigeants qui incitent ou prennent la tête de protestations sociales qui dérivent en actions de violence.

Voici l’argument choisi par le Premier ministre Jorge Del Castillo pour expliquer l’application de ces lois:

« Les autorités, comme le sont les présidents régionaux et les maires, n’ont pas le droit de faire grève, parce qu’ils font partie de l’État et l’État ne peut être contre l’État. Ici il faut imposer l’ordre et le principe d’autorité, parce que dans le cas contraire cela se transforme en chaos »

Alors en plus d’imposer des lois réactionnaires anti-grèves et menacer l’autorité de soutenir le peuple, il criminalise les grèves : « Le pays croît économiquement. C’est une crime contre la patrie de mettre des ostacle à la progression du pays. »

Rappelons-nous quelques faits croustillants sur Alan Garcia :

  • Responsable de l’augmentation des pauvres au pays (+12,5% en 15 ans)
  • Responsable de l’extrême pauvreté au pays (3,7 millions pour 2000)
  • Responsable de l’hyperinflation entre 1985 et 1990 (~7500% en 1990)
  • Responsable de plusieurs massacres et disparitions au pays (1985~90)
  • Responsable de multitudes de corruptions au sein même de l’État (id.)
  • Responsable de dégâts monstres face dû à l’hyperinflation (id.)
  • Responsable de plusieurs fraudes durant son premier mandat (id.)
Rappelons-nous aussi les fameuses phrases qu’a dit Alan García lors de sa campagne électorale de 2006 pour contrer Ollanta Humala : il affirma vouloir un Pérou plus juste et qu’il tendrait la main à tous les PéruvienNEs sans exclusion.

Nous devons le dire : sacré García.

P.S.: Alan García, durant sa dernière campagne électorale, a été fortement soutenu par Washington car Ollanta Humala était un ami et favoris d’Hugo Chavez. Il a gagné les élections par un vote massif de la Droite Péruvienne. Tirez-en vos conclusions.

==> Vía libre al gatillo fácil en Perú (en espagnol)
==> Pérou: permis de tuer à la police et aux militaires
==> Pauvreté au Pérou (format .PDF)

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »

Les feux de forêts en Italie seraient criminels… pour intérêts capitalistes

Posted by L'Agitateur sur 27 juillet, 2007

C’est ce qu’affirme [indirectement] le World Wildlife Fund (organisation internationale de défense de l’environnement). En effet, selon lui, les feux de forêts qui ont ravagé plus de 4 500 hectares de parcs protégés en Italie sont non seulement de source criminelles, mais bien capitaliste ! L’organisation a déclaré ceci à l’Agence France Presse :

« La majeure partie des incendies de ces derniers jours est de nature criminelle. Il est bien connu que le feu, presque toujours, sert à se débarrasser des arbres et d’autres obstacles naturels, au profit de nouveaux hôtels, de villas ou de pâturages« 

Ce cas nous rappel étrangement celui de Galice, en Espagne, pendant le mois d’août 2006. Durant cette période, plus d’une centaine de feux de forêts ont été déclarés, et dont la majorité n’a pu être maîtrisée aussi vite que voulu. Ces feux de fôrets, ayant été de nature criminelle, n’avaient qu’un objectif : provoquer la crainte et la dévastation par intérêts. Cela est survenu suite à des collusions entre promoteurs immobiliers et propriétaires terriens. Au total, un peu plus de 170 000 hectares ont été détruits.

C’est ce que nous appelons de la barbarie capitaliste.

Il est donc possible, selon nous, que ce soit exactement ce qui est arrivé en Italie. Bien qu’il y ai une forte canicule et que cela augmente fortement les risques d’incendies, c’en est pas assez pour déclencher autant d’incendies à travers le pays. Comme l’a déclaré le WWF, « la majeure partie des incendies […] est de nature criminelle. » C’est bien le moment parfait, voire l’occasion rêver pour être blanchit de ses gestes : incendier des terrains d’hectares pendant une canicule.

Certaines personnes penseront que c’est un complot socialiste ou un mythe gogauchiste : c’est votre choix d’y croire. Par contre, nier le fait qu’il y ai déjà eu des incendies au profit de terrains privés ne ferait que vous rendre complice et collaborateur de cette barbarie capitaliste.

==> Lire la suite
==> Ravage de la canicule

Posted in Article | Tagué: , , , , , | 13 Comments »