Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for octobre 2008

Vidéos humoristiques

Posted by quebecsocialiste sur 31 octobre, 2008

Alors que les élections U.S. approchent à grands pas, des scientifiques socialistes ont eu l’idée de scanner le cerveau de Bush afin de voir, en images, ce que Bush et sa bande pensent du monde dans lequel nous vivons. Voici à quoi ça ressemble: 😀

Aussi, nous avons assisté à un débat télévisé spécial d’Halloween entre un républicain (déguisé en éléphant) et un démocrate (déguisé en âne). Devinez à quel blogueur me fait penser l’éléphant…

Publicités

Posted in Article | 6 Comments »

Acte de provocation terroriste signé « U.S. army »

Posted by quebecsocialiste sur 31 octobre, 2008

Au début de la présente semaine, les USA ont commis un nouvel acte terroriste d’envergure, cette fois en violant de manière flagrante la souveraineté territoriale de la Syrie et en tuant « par erreur » huit civils syriens innocents. Selon les autorités locales, pas moins de quatres hélicoptères auraient pénétré de huit kilomètres à l’intérieur de la frontière syrienne pour attaquer la ferme d’Al-Sukkiraya, dans la ville d’Abu Kamal. Prétextant vouloir tuer un important terroriste, deux des quatres hélicoptères en question se seraient posés afin de débarquer des troupes d’assaut spéciales. Le résultat est que ces « troupes spéciales » (appellont les des escadrons de la mort) ont ouvert le feu sur des fermiers non-armés, tuant un fermier et ses quatres fils et blessant un autre travailleur. Ensuite, ces « courageux soldats » auraient remonté dans leurs hélicos pendant que les deux autres bombardaient une maison en construction, tuant deux hommes et une femme. Les quatres hélicos sont ensuite repartis vers leur base en Irak sans la moindre réplique de la part de cet « état terroriste ». Au lieu d’une réplique militaire (qui serait amplement justifiée selon le droit international et la « logique » des USA), les responsables et ministres syriens ont condamné en bloc cet acte terroriste gratuit et meurtrier (citation du ministère syrien des affaires étrangères) et ont déposé une plainte officielle au près de l’ONU, appellant la « communauté internationale » à condamner cette violation flagrante et violente de sa souveraineté nationale (oh qu’ils sont barbares ces arabes et leurs violentes plaintes officielles). L’Iran (sans surprise), le gouvernement iraquiens, la Chine, la France, la Suisse, l’Irlande, Cuba, la Serbie, l’Autriche et même des clients des USA comme l’Égypte et la Jordanie ont déjà condamné (ou se sont du moins montrés « inquiets » de) ce qui a été décris comme un « acte irresponsable ».

Plus tôt lundi, la Syrie a accusé les États-Unis « d’appliquer la loi du jungle ». Jihad Makdissi, un porte-parole pour l’ambassade syrienne à Londres, a également dit qu’il était « outrageux » qu’un membre du Conseil de sécurité de l’ONU comme les États-Unis se comporte de cette façon. « Au milieu de la crise ils n’ont pas commis ce genre d’acte d’agression. Pourquoi maintenant quand la situation de sécurité en Irak va mieux ? » racontait-il à la radio de la BBC. « C’est injustifiable. »

« Ce jeudi, la capitale syrienne, Damas, a été le théâtre d’une manifestation monstre en protestation contre l’acte d’agression terroriste qui a ciblé al-Sukkariah, fauchant la vie de huit civils innocents, dont un père et ses quatres fils. Les protestataires, qui sont venus de tous les publics, étudiants, femmes, sociétés civiques, activités religieuses et de syndicats, ont exprimé leur condamnation et leur rejet du crime états-uniens honteux qui a visé des ouvriers paisibles dans une ferme de la ville d’Abu Kamal. Ils ont fait remarquer que cet acte d’agression est une violation flagrante des lois et normes internationales et une forme de terrorisme systématique exercée par l’administration états-unienne sur la région arabe. Les protestataires ont invité la communauté internationale à mettre un terme à cette arrogance insouciante des USA, faisant appel aux forces actives et pacifiques et aux organismes internationaux pour condamner cet acte de terrorisme et pour prendre des procédures nécessaires pour mettre à l’épreuve les agresseurs qui montrent leur mépris des lois et des chartes internationales. Le gouvernement syrien a exigé que Washington fasse des excuses pour le crime des USA.

L’ambassade des USA était fermée jeudi en raison des problèmes de sécurité liés à la protestation. Le gouvernement syrien a ordonné la fermeture d’une école des USA, prévue dans une semaine, et la fermeture immédiate du centre culturel américain lié à l’ambassade. En annonçant sa fermeture jeudi, l’ambassade des États-Unis a également averti les états-uniens d’être vigilants – soulevant des inquiétudes concernant la sûreté des citoyens des États-Unis en Syrie. À Washington, le député porte-parole du département d’état Robert Wood a indiqué mercredi que la Syrie avait formellement informé les États-Unis de l’ordonnance de fermeture pour le centre culturel, effectif immédiatement, et l’école pour le 6 novembre. Wood a indiqué que Washington considérait comment répondre et a soumis à souligné que les États-Unis s’attendent à ce que le gouvernement syrien fournisse la sécurité nécessaire pour les bâtiments logeant le centre culturel et l’école de la Communauté de Damas.

Les protestataires ont rempli la place d’Al-Azmi de Youssef ainsi que les rues environnantes dans le voisinage d’Al-Maliki, quelques Syriens ont formé des cercles et ont dansé des danses traditionnelles tandis que les femmes et les étudiants joignaient les foules paisibles. « L’Amérique, le commanditaire de la destruction et des guerres », pouvait être lu sur une des bannières portées par les protestataires, qui ont brandi des drapeaux syriens alors que certains portaient avec eux des images du Président syrien Bashar Assad. « Nous ne nous soumettrons pas au terrorisme », pouvait-on lire sur d’autres bannières et pancartes. »

(Traduit de l’anglais au français par moi-même)

Pendant ce temps, à Moscou:

Le leader libyen Mouammar Khadafi a commencé aujourd’hui sa première visite à Moscou depuis 1985, afin de négotier avec les dirigeants russes, principalement pour des contrats d’armement, d’exploitation pétrolière, de marché sur la construction de centrales électriques nucléaires et d’une possible alliance militaire qui comprendrait la construction d’une base navale militaire russe quelque part sur la côte libyenne. Khadafi doit souper avec le président russe Dmitry Medvedev aujourd’hui et rencontrer Vladimir Poutine samedi.

Posted in Article | 9 Comments »

Crise économique: Contradictions capitalistes et solutions marxistes

Posted by sylvainguillemette sur 31 octobre, 2008

https://i0.wp.com/www.pcq.qc.ca/Dossiers/PCQ/Activites/AutresActivites/IerMai2008/CortegePCQ/EnMarche_3.jpg

Les capitalistes sont en crise. Leur système s’effondre. Il n’y a aucun remède miracle pour résoudre les contradictions de ce système. Il est devenu une entrave à l’évolution de toute la société. Aujourd’hui, il se rebiffe. Ce soubresaut d’agonie annonce sa mort lente. Mais dans son agonie le système entier pourrait entraîner des masses d’humains dans la misère et la mort.

Mais il y a une solution ! Une solution unique et universelle ! Et cette solution ne peut provenir des familles riches ou de leurs représentants gouvernementaux. Cette solution ne peut venir que de ceux et celles qui ont le plus intérêts à mettre fin à cette crise dans les plus brefs délais.

Et cette solution ne peut être mise en pratique dans le cadre actuel parce que ce cadre est celui des Cercles de familles riches possédantes au pouvoir. Aujourd’hui, ces familles riches possédantes se tournent vers leurs valets gouvernementaux et leur disent: “Voyez ce qui arrive ! Arrangez-vous pour que nous puissions continuer à exploiter et nous garantir un retour “adéquat” sur nos investissements ou alors nous retirons nos billes”.

Alors leurs valets gouvernementaux leurs répondent: “Non maîtres ! Si vous retirez vos billes, votre système s’effondrera de plus belle ! Faites nous confiance et continuer à jouer, nous vous en prions !”

Alors les Maîtres actuels du Monde qui sont en concurrence les uns avec les autres leurs rétorquent: “Peut-être mais qui va faire le premier pas ? Aucun d’entre nous ne veut payer pour les autres et risquer ses billes pour que ce soit le voisin qui les empochent. Alors trouvez un autre moyen sinon c’est vous qui allez écoper et là-dessus, nous sommes tous d’accord”.

La solution ne peut donc pas venir de ces familles riches, ni de leurs représentants mais des organisations ouvrières, travailleuses et prolétariennes. Seules ces organisations représentants des milliers de travailleurs et travailleuses au Québec, et des centaines de millions à travers le Monde, qui sont aujourd’hui esclaves de la dictature de la Haute finance internationale à la solde des Cercles des familles riches de ce Monde, peuvent mettre fin à cette crise comme à toutes les crises en détrônant de leur pouvoir les esclavagistes financiers et se positionnant en tant que classe dominante.

Les travailleurs et les travailleuses du Monde comme ceux et celles du Québec doivent se distancer maintenant des gouvernements capitalistes, de leurs méthodes, de leurs populisme, de leur opportunisme, de leur sophisme, de leur électoralisme, de leur démocratie pourrie et de leur langage hypocrite. Les travailleurs et travailleuses du Monde comme ceux et celles du Québec doivent s’organiser indépendamment, dans les quartiers, les usines, les villes et villages, partout ou ils et elles le peuvent avec tous les moyens à leur disposition.

Claude Vallé


Publié par Olivier Lachance sur le Blogue des Jeunes Communistes

le dossier du journal communiste francais L’Humanité

le site du PCQ.

Posted in Article | 2 Comments »

Citation pleine de sagesse d’un précurseur de la justice sociale

Posted by jimmystgelais sur 30 octobre, 2008

« Partout où la propriété est un droit individuel, où toutes choses se mesurent par l’argent, là on ne pourra jamais organiser la justice et la prospérité sociale, à moins que vous n’appeliez juste la société où ce qu’il y a de meilleur est le partage des plus méchants, et que vous n’estimiez parfaitement heureux l’État où la fortune publique se trouve la proie d’une poignée d’individus insatiables de jouissances, tandis que la masse est dévorée par la misère. »

Thomas MoreL’Utopie (1516 après Jésus-Christ)

Ces lignes auraient pu être écrites hier matin…

Un excellent ouvrage de philosophie politique que je recommande à tous. Un incontournable!

Posted in Citation | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les États-Unis se préparent à des troubles intérieurs majeurs (Voltaire)

Posted by sylvainguillemette sur 30 octobre, 2008

Le 30 septembre 2008,

The Army Times révélait que la 1ère brigade de combat de la 3ème division d’infanterie US [1] avait été rapatriée d’Irak et affectée au maintien de l’ordre intérieur aux États-Unis [2]. Devant le tollé général, le journal a publié un démenti de son propre article.

Cependant tout laisse à penser que l’Administration Bush, inquiète des conséquences sociales de la crise financière et du Plan Paulson, envisage une répression brutale en cas d’émeutes.

Après avoir été traitée avec dérision dans la presse nationale, l’information a ému l’American Civil Liberties Union (ACLU), la puissante association de défense des droits de l’homme. Celle-ci a engagé une procédure FOIA pour se faire transmettre les documents officiels précisant les attributions exactes de cette unité militaire d’élite en matière de police [3].

De source diplomatique, on indique que Washington semble particulièrement craindre de mauvaises nouvelles économiques et des troubles civils durant la période de transition entre les deux présidents (4 novembre-20 janvier). Des démarches ont même été entreprises auprès des autorités financières des pays alliés pour envisager la possibilité de fermeture simultanée des Bourses en cas de crise politique aux États-Unis.

[1] Site officiel

[2] « Brigade homeland tours start Oct. 1 », par Gina Cavallaro, Army Times, 30 septembre 2008.

[3] « ACLU Demands Information On Military Deployment Within U.S. Borders », communiqué de l’American Civil Liberties Union, 21 octobre 2008.

(Source Voltaire)

Posted in Article, Bourgeoisie, Impérialisme, Manifestation, USA, Violence | 7 Comments »

Le nouveau lieutenant néo-con du Québec

Posted by sylvainguillemette sur 30 octobre, 2008

https://i1.wp.com/www.lanouvelle.net/imgs/dynamique/articles/gros/1_1175.jpg

Démagogique plus que nul autre dans son parti, monsieur Christian Paradis s’est fait connaître en chambre, pour lancer des attaques non-sensées, vide d’argumentaire envers ses rivaux. Aux questions pertinentes de ces derniers lors des deux dernières années, il répondait en les envoyant paître.

Mais comme le soulignent les maires Tremblay de Montréal et Vaillancourt de Laval, Stephen Harper n’a rien pu trouver de plus compétent pour combler la besogne*, si l’en est une.

Monsieur Paradis a certainement défendu les intérêts de sa région, Thedford Mine, depuis 30 mois, comme il le laisse entendre, mais le bilan de son parti, lui, n’a rien d’aussi reluisant, comme il le laisse croire ici : ««Depuis 30 mois, j’ai travaillé d’arrache-pied et parcouru des dizaines de milliers de kilomètres pour améliorer le sort de notre région et mon bilan est très reluisant …»

Ce jeune homme de 34 ans, père de trois enfants, oublierait-il que son parti appuie le terrorisme, des terroristes et qu’il participe à coups d’État ailleurs dans le monde où il installe ensuite, aux côtés des putchistes états-uniens et leurs semblables, des dictatures « amies »?

A-t-il déjà oublié qu’un jeune homme, un homme jadis enfants-soldat, est en ce moment même prisonnier d’une prison illégale, où la torture et le mépris sont choses quotidiennes**?

Aurait-il déjà oublié que son parti a proposé de faire des retours en arrière, digne de l’époque cromagnesque, où les femmes devaient se faire avorter en cachette, dans des endroits lugubres et insalubres?

Et la prison pour les mômes? Où était donc Paradis, lorsque son parti prônait la répression états-unienne qui, justement aux États-Unis, n’a su que faire grimper le crime comme nulle part ailleurs dans les sociétés dites, civilisées? Pourquoi ne pas rendre les armes plus accessibles tant qu’à ça??? Mais que dis-je?!? Son parti le propose, ça aussi!

Et que dire du saccage environnemental exécuté par son parti, et l’imposteur chevalier-Baird? Un autre qui, comme bilan, n’a rien de reluisant à offrir aux archives du Canada ou du Québec… Oubliez le Nobel de l’environnement pour Baird!

Paradis, c’est celui qui, malgré son passage à l’université de Sherbrook, à la chambre des communes se lève pour traiter des libéraux -capitaliste donc- de socialistes, c’est le démago par excellence!

Paradis, c’est tout ce que le Parti conservateur avait à offrir au Québec, même le Bloc que je n’appuie pas aurait pu faire mieux!

* Avec un taux aussi bas d’appui au Québec, il va s’en dire que le tout sera géré par les conservateurs de la sorte que, les québécois seront les seuls coupables et responsables d’une mauvaise gestion en la matière.

** Et qu’en plus, cet enfant-soldat a été emprisonné à tort, à l’encontre de la convention de Genève entre autre -qui donne des droits à quelconque soldat du monde-.

On sait aujourd’hui que le tout est basé sur un témoignage mensonger « made in USA », comme le reste de leur propagande d’ailleurs qui, au mois de Mars 2003, marqua le début d’un bain de sang en Irak (plus d’un million de morts!).

Posted in Article, Bourgeoisie, Canada, Citation, Impérialisme, Réactionnaire | 18 Comments »

Citations humoristiques délirantes

Posted by quebecsocialiste sur 29 octobre, 2008

 En allant faire un tour de surveillance sur le blogue à Martineau, je suis tombé sur un billet nommé « Vive le marché! » dans lequel Martineau se fachait contre le « plan de sauvetage Paulson » (pour les riches uniquement. Dans les commentaires, j’ai trouvé un type, caché derrière le pseudo « Le Saint Bock », qui avait ceci à dire pour « justifier » la nouvelle mort du capitalisme:

« Il faut mettre aux poubelles LA GAUCHE et le socialisme qui donne trop de pouvoir aux banques et à l’état.
C’est la raison pour laquelle on connaît la crise actuelle, parce que la GAUCHE aux USA a obligé les banques à prêter de l’argent aux pauvres incapables de rembourser.
La vraie droite donne le pouvoir aux individus. Le sauvetage des banques c’est du communisme à l’état pur.

Si moi je prendrais le pouvoir, j’éliminerait toutes les taxes, tous les impôts et je privatiserait tout.

Chaque individu serait responsable de lui-même et devrait assûmer pleinement ses propres décisions.

Les propriétaires de maison et d’immeubles seraient 100% propriétaires et n’auraient pas de taxes à payer à la municipalité. Par contre ils paieraient leur eau et les routes selon leur utilisation*.

J’abolirait la taxe sur l’essence, sur les cigarettes et sur tout.

Je réduirait les règlements qui mettent des bâtons dans les roues à l’entreprise privée.

J’abolirais les syndicats mafieux du Québec et de toute façon il n’y aurait plus de fonction publique ni de secteur publique alors les syndicats seraient éliminés.

Je ferais du Québec un Paradis bancaire où on peut déposer autant d’argent comptant que l’on veut sans se faire poser de questions.

Tu as $100,000 cash à déposer, vas-y on te laisse tranquille.

Les comptes pourraient même être numérotés et le secret bancaire bien gardé.

Les gens auraient le droit de s’acheter toutes les armes qu’ils veulent, alors les criminels ne la trouveraient pas drôle car même s’ils sont armés, ils ne feraient plus le poids face à une population armée et prête à se défendre contre le crime.

Je légaliserait la légitime défense, dorénavant les gens n’iraient plus en prison ni en psychiâtrie pour avoir osé se défendre avec force contre un aggresseur.

Mais comme ce n’est pas moi qui est au pouvoir mais une bande de stupides socialistes incompétents, et bien le Québec va continuer d’être la toilette puante et merdique de l’humanité. »

* C’est pas une TAXE ça il me semble? Et puis, qu’est-il censé se produire si un travailleur se blesse au travail? Il n’y a plus de contrôle dans son rêve débile, alors quoi? Ils crèvent de faim? Ils vivent au crochet de leur famille (s’ils en ont une)?

Je dois avouer que moi aussi, si je n’avais que des trucs aussi débiles à dire, je me cacherais derrière un pseudo sur le blogue à Martineau. On notera aussi son « subtile » Québec-bashing vulgaire mêlé à sa vision complètement tordue de la politique en général. Il peut bien têter Brady « Québec-Basher en chef » Guillemette. Vous pensiez que ce type est cinglé? Attendez, il y a pire, tellement pire que je vais commenter à mesure cette fois:

« Si tu veux aider les pauvres et les malades, fais le avec TON argent à TOI, je n’ai rien contre ça. » (réponse égoïste à quelqu’un qui critiquait son « projet de société » vide de tout droit pour les démunis et les gens malades ou handicapés et qui ne peuvent donc pas travailler et « assumer leurs actions » comme il dit)

« Le PQ est un parti qui veut taxer et dépenser dans plein de programmes sociaux comme payer les femmes pour qu’elles fassent des bébés, payer les médicaments des malades, empêcher le privé en santé. C’est vous qui délirez, le PQ est un parti d’extrême gauche qui trouve qu’on ne paie pas assez de TVQ et qui propose de l’augmenter de 5%. » (c’est ça oui, c’est « les autres » qui délirent, pas toi mon grand)

« La monnaie unique étatisée utilisée par les banques et les taux d’intérêts contrôlés par la banque centrale sont des inventions 100% socialistes et c’est même mentionné dans l’infâme livre Kapital de Karl Marx.
Nous vivons dans une économie contrôlée et socialisée qui se donne une apparence de libre marché.
C’est le contrôle de l’économie qui a échoué, ne vous en déplaise. » (En gros: « La crise économique, c’est la faute aux gauchistes. » Vraiment « mature et responsable » le gars…)

« Justement, le meilleur moyen de protester contre le manque de liberté et la tyrannie du gouvernement est d’arrêter de faire des enfants.
Faites la grève des berceaux.
Faites comme moi, soyez célibataires et sans enfants. Qui va contrôler le gouvernement dans 20 ou 40 ans s’il n’y a pas de descendance? » (Donc, si je comprends bien ce libertarien déconnecté, vaut mieux que la race humaine disparaisse que de continuer à vivre avec un gouvernement. On peut mesurer toute l’ampleur de l’égoïsme et du mépris de ce type face aux générations futures dans ce commentaire)

« Ça paraît que vous ignorez ce que c’est que l’économie de marché.
Quand les ressources se feront rares, les prix monteront et les gens consommeront moins, c’est tout.
Donc, avec une seule planète et des prix élevés, on aura assez de ressources. » (En réponse à l’argument des 5 à 7 planètes manquantes que je lui ai mis sous le nez. En gros, ce qu’il veut dire, c’est: « Continuons à polluer et à consommer sans compter. Quand les ressources manqueront, les riches exploiteurs et les puissants garderont les restes pendant que les pauvres crèveront de faim. » Le pire, c’est qu’il disait « vouloir le bien des ouvriers surtaxés » un peu plus haut… incohérence et ridicule ne font qu’un chez ce détraqué)

WOW! Donc, après avoir mis un paquet de mots dans ma bouche (il disait que je supportais « les gauchistes voleurs de taxes » que sont Michaëlle Jean, Pauline Marois et Jean Charest) dans un paquet de commentaires où il ne faisait que répéter sans arrêt ses « arguments » débiles, il a sorti l’ultime stupidité. Je vous averti, tenez vous bien:

« Bush se donne l’épithète d’être un capitaliste mais sous Bush le gouvernement a grossi et multiplié les dépenses et les interventions.
Bush est un socialiste guerrier, il n’a rien d’un chantre du libre marché.

Prendre l’argent du peuple par la force pour le donner aux pouvoirs du gouvernement c’est du communisme, ne vous en déplaise.
Le libre marché et le capitalisme ne prends jamais le bien du peuple par la force, le capitalisme doit vendre les biens et les services au peuple s’il veut sont argent. Et le peuple est toujours libre de dire non, de ne pas acheter et de garder son argent.
Seul le gouvernement, donc seul le socialisme, a le pouvoir de taxer le peuple. »

Désolé, j’étais encore tombé en bas de ma chaise en riant de ÇA. Sérieusement, comment se permet-il de commenter « l’infâme livre Kapital de Karl Marx » Après ÇA?

Bien-sûr, un billet de citations humoristique n’en serait pas un sans ce cher David Gagnon. Je me suis donc sacrifié et… après seulement 10 secondes passées sur son site-poubelle, je suis tombé sur ces véritables bijoux d’incohérence:

« Bienvenue dans l’Amérique de Barack Obama: là où les médias n’ont plus comme travail d’exposer la vérité, mais de la dissimuler. »

« Bienvenue dans l’Amérique de Barack Obama: là où les institutions gouvernementales sont des outils pour faire taire la dissidence. »

Et les USA de Bush? Des autres avant lui? Doubles-mesures débiles! Cré Antagoniste! J’ai hâte qu’Obama soit élu et que ce fan fini de McCain prenne son trou.

Finissons avec ces deux citations drètistes grotesques parmis tant d’autres:

« Notre système monétaire est à la solde de la finance international monopolisante, du communisme bancaire international. » (Martin Fiset)

« Voilà maintenant que c’est un ancien pays communiste qui doit nous vanter les mérites du capitalisme. L’occident peut-il descendre plus bas? » (John Paul Jones et son mépris raciste sur le fait que Vaclav Klaus, président de la République Tchèque, donne des leçons au reste de l’UE sur « le danger qui vient avec la régulation des marchés et les réformes économiques, soit le socialisme ». Le billet, dans lequel D. Gagnon cite et félicite ce type, ne mentionne pas le fait que la République Tchèque pratique la ségrégation avec les roms. Comme exemple de « démocratie capitaliste », on repassera)

Oh! En passant: D. Gagnon et ses adeptes dégénérés pensent maintenant que l’ADQ est « un parti de centre-gauche »…

LOL! Allons maintenant rire d’eux dans les commentaires. Ça va nous changer les idées avant les élections stupides, opportunistes et dénuées de tout mandat populaire de Jean Charest…

Posted in Citations, Humour, Malinformation | 17 Comments »

La double-mesure suprême de Bush et Harper

Posted by quebecsocialiste sur 29 octobre, 2008

Un autre texte de Dan Bigras, sauf que celui-là est paru la semaine dernière. Je l’aurait immédiatement publié si je l’aurais vu avant. Celui-là traîte de l’attitude scandaleuse de Bush et Harper face aux souffrances horribles du jeune enfant-soldat canado-afghan Omar Khadr. Le texte est intitulé « MM. Bush, Harper et Khadr » et démoli complètement « l’argumentaire » de l’extrême-droite islamophobe sur la torture « soft » des « bons » de par sa logique vive qui ne devrait laisser personne indifférent. Afin d’aider la cause du jeune oublié Omar Khadr, je suggère à nos blogues amis de diffuser eux aussi ce texte plein de raison:

Ces temps-ci, les articles et les reportages sur la torture perpétrée par des «bons», par des «nous autres», contre les «terroristes» se multiplient. Il fallait s’y attendre un peu quand même. Malgré les mensonges éhontés de certains de nos politiciens, les «guerres d’occupation propres» n’existent pas. La guerre est le côté sombre de l’homme.

 

L’administration américaine jure sur tous les cieux qu’elle n’a jamais eu recours à la torture. Ben non. Surtout quand on examine la nouvelle définition légale de l’administration Bush des «techniques d’interrogatoires améliorées».

 

Il est clairement expliqué ce qu’est la torture. «Tout acte pouvant causer la dépravation d’un organe pouvant mener à la mort». C’est tout. Le reste – casser des bras, des jambes, brûler quelqu’un au fer à souder, crever un oeil -, tout ça, ce n’est pas de la torture, c’est légal et utilisé.

 

Omar Khadr, jeune citoyen canadoafghan de quinze ans, se trouve dans une bâtisse en Afghanistan en compagnie de «méchants talibans». L’armée américaine s’amène, envoie des bombes sur la bâtisse en question, envoie des soldats massacrer les survivants, et semblerait-il que le petit Omar, immonde criminel, aurait lancé une grenade.

 

Il est depuis sept ans, donc le tiers de sa vie, enfermé dans une immonde cellule à Guantánamo, endroit où l’on ne pratique évidemment pas la torture au sens de la nouvelle définition américaine.

 

Guantánamo, Abou Ghraib, le scandale des prisonniers afghans systématiquement torturés par les «bons Afghans», (vous savez, ces gens à qui on veut remettre le pouvoir «quand ils seront prêts»), au point où l’armée canadienne a été obligée d’arrêter les transferts de prisonniers, puis les a recommencés, puis arrêtés, puis recommencés, jusqu’à la prochaine fois. Tous ces «incidents isolés», selon nos politiciens, ont le défaut de laisser des témoins.

 

COVER-UP

 

Les soldats commencent à parler, à avouer. Les témoignages contradictoires et les mensonges flagrants se dévoilent. Le jeune Omar n’aurait même pas lancé la grenade. Cover-up de l’administration américaine.

 

M. Harper a réaffirmé il y a quelques jours que le jeune Khadr aura un procès juste et équitable alors qu’il est maintenant clairement démontré que le Canada savait depuis des années que le jeune Khadr était systématiquement torturé. Malgré cela, non seulement, M. Harper a toujours refusé de demander aux États-Unis de rapatrier le jeune Khadr, mais lui et son administration nous ont sciemment caché ce qu’ils savaient.

 

COMPLICITÉ

 

L’administration Bush s’est donné la permission de torturer qui elle veut et de violer la Convention de Genève. L’administration Harper a accepté d’en être complice. Comment oserons-nous alors aller par exemple à l’ONU et aborder le sujet des droits de l’homme? Le monde entier se foutra de notre gueule.

 

Il est facile d’être pour la guerre, elle n’est pas ici. Nous ne recevons pas de bombes sur nos familles, les enfants ne se font pas enlever leurs parents et nous ne subissons aucune torture, aucune violence. Si mon fils était enfermé et torturé, j’en deviendrais fou. Vous aussi.

 

M. Harper, et si c’était un jour un de vos enfants qui était torturé à Guantánamo? Quoi, l’idée est monstrueuse? Pourquoi le serait-elle pour un petit Harper ou un petit Bigras et non pour un petit Khadr? La vie d’un jeune Canado-Afghan et celle d’un petit Canadien tout court ne valent pas la même chose?

 

J’ai mal au coeur.

Posted in Article | 3 Comments »

L’indépendance et le socialisme, ça va de paire

Posted by quebecsocialiste sur 28 octobre, 2008

La chronique de Dan Bigras - Logique, l'indépendance

Nous savons tous que Dan Bigras est très impliqué dans la cause des démunis de la classe laborieuse et qu’il est un ardent indépendantiste. J’ai donc jugé bon de vous faire connaître ce très bon texte (à saveur électorale selon moi) paru aujourd’hui dans le JDM (c’est assez rare quand même) et intitulé Logique, l’indépendance:

Ayoye. Le mot est lancé. Je connais la réponse; «Écoeuré de la politique. La gauche, la droite, tous des menteurs. J’m’en occupe plus.»  

Justement, je me demandais dernièrement; suis-je de gauche ou de droite? Centre-gauche, centre-droite, mid-field, quart-arrière? On dirait un terrain de football. Finalement, ce sont des termes fourre-tout qui sont rendus bien commodes pour ne rien dire et alimenter l’écoeurantite.

 

Je suis un homme d’affaires. Donc de droite? Alors je vais vous donner un petit conseil «business»; au lieu de passer notre temps à envoyer nos taxes au fédéral et à quêter leur retour, on devrait simplement les garder au Québec. Business 101. Non?

 

Moi, j’en ai un peu plein mon casque de donner mon fric à des ultra riches alors que les ultra pauvres sont obligés de se contenter de miettes presque symboliques. Je suis peut-être de gauche, alors?

 

En fait, je suis pour une chose: la logique 101. Nos soins de santé, notre éducation, nos services communautaires et, en fin de compte, tous ceux qui soignent, manquent cruellement d’argent. Où est cet argent? Il sort de nos poches quand même. Il va où? Au fédéral et ensuite?

 

Aux banques. Combien de milliards leur donne-t-on? Ça va où et ça fait quoi? Je vous parle des milliards «d’avant la crise». Crise provoquée par ces grandes banques qui ont consenti des prêts scandaleusement trop risqués en se foutant royalement des conséquences. Il y aura les autres milliards «d’après crise» qui sortiront encore de nos poches pour sauver ces mêmes banques dont les dirigeants se font des parachutes dorés de plusieurs centaines de millions de dollars.

 

NOTRE ARGENT

 

Aux pétrolières. D’après vous, de combien de milliards de nos taxes cette industrie déjà multimilliardaire a-t-elle réellement besoin pour survivre?

 

À l’armement. Combien de milliards aux trafiquants d’armes? Je sais, on dit «fabricant». Trafiquants c’est pour les autres, même s’ils font exactement la même chose. Vous allez me dire qu’il faut protéger nos soldats et vous avez entièrement raison. Ce qui m’amène à…

 

La guerre. 250 M$ par mois jusqu’en 2011. Ça, c’est si on est certain de sortir en 2011. Je suis pas mal convaincu que le gouvernement fédéral va nous ressortir les mêmes arguments; à savoir que «la job n’est pas finie, on remettra le pouvoir aux Afghans quand ils seront prêts, on fait des progrès, etc.

 

Le Québec et le reste du Canada ont des positions diamétralement opposées sur cette question et sur plusieurs autres. C’est pourquoi je suggère que nous gardions nos taxes au Québec et décidions de ce qu’on en fait.

 

Simple? Je ne sais pas.

 

Le parti Québec solidaire propose clairement une meilleure répartition de la richesse. C’est intéressant, mais je n’ai pas entendu leur position claire sur la souveraineté. Alors, où iront-ils prendre l’argent pour leurs mesures si on continue de l’envoyer à des milliardaires par l’entremise du gouvernement fédéral?

 

Le Parti québécois est souverainiste. C’est aussi intéressant, mais je n’ai pas entendu leur position claire quant à la répartition de la richesse au Québec.

 

Le Parti libéral du Québec? Fédéraliste. L’ADQ? Ils veulent «remettre les assistés sociaux au travail». J’ai comme pas l’impression qu’ils vont s’attaquer aux milliardaires demain matin.

 

Conclusion? Je la laisse à Gilles Vigneault; «Quand tu ne t’occupes pas de la politique, elle, elle s’occupe de toi.»

Posted in Article | 6 Comments »

Image de la semaine

Posted by quebecsocialiste sur 27 octobre, 2008

Merci à Carlos Latuff pour cette autre image valant milles mots.

Posted in Article | 18 Comments »